Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

disparition des grands mammifères et gros poissons



  1. #1
    superfd
    Bonjour,

    Quels sont les conséquences de la disparition des animaux qui se trouve vers le sommet de la chaîne alimentaire

    La diminution du nombre d'individus d'une espèce en deça d'un certain seuil ne conduit-elle pas cette espèce à disparaître inéluctablement


    Merci d'avance, :P

    -----


  2. #2
    Michel Griffon
    Bonjour,

    Vous vous demandez si la disparition d‚animaux en tête de chaîne alimentaire ne conduit pas inéluctablement à faire disparaître des espèces.

    Par définition, la disparition des proies fragilise la survie des prédateurs mais ne les fait pas obligatoirement disparaître ; ils peuvent éventuellement trouver d‚autres proies (au détriment d‚autres prédateurs), ou éventuellement changer de lieu pour retrouver les mêmes proies, ou éventuellement faire les deux. C‚est le cas des mouettes et plus encore des cormorans qui remontent les fleuves et les rivières. Cela peut aussi s‚appliquer aux animaux se nourissant de végétaux.

    A contrario, des pullulations en tête de chaîne alimentaire peuvent entraîner des pullulations décalées dans le temps en aval, lesquelles peuvent, en réponse, aboutir à l‚éradication des proies en amont si les prédateurs deviennent numériquement très supérieurs à ce que les proies peuvent « offrir » comme volume de nourriture. Dans ce cas, il y a eu perturbation « catastrophique » de l‚écosystème. Souvent, les effectifs de population connaissent des oscillations qui se perpétuent, s‚atténuent ou s‚amplifient.

    Aussi, l‚évolution relative des populations est, dans la réalité, plus compliquée qu‚il n‚y paraît et les cas de disparition d‚espèce liée à la disparition de l‚amont de la chaîne alimentaire sont peut être moins importants que ce que l‚on peut imaginer. On peut quand même s‚en inquiéter par exemple avec la réduction de populations d‚insectes avec les insecticides et les conséquences sur les populations d‚oiseaux. On peut s‚inquiéter pour les alouettes et le hirondelles dans les campagnes françaises qui, semble t‚il voient leur population se réduire. On peut aussi penser au Panda qui vit exclusivement de bambou qu‚il mâche de 10 à 11 heures par jour ; cette dépendance du bambou est inquiétante car elle fragilise la survie de l‚espèce.

    N‚étant pas moi même spécialiste d‚écologie fonctionnelle je n‚ai pas beaucoup d‚exemples précis à vous donner, d‚autant plus que notre connaissance des chaînes trophiques (chaînes alimentaires) est encore assez faible et que c‚est un domaine de grande complexité qui demande de nombreuses observations. Ceux qui, en France, sont les spécialistes de ces questions sont les chercheurs du Museum National d‚Histoire Naturelle. Peut être trouverez vous des références sur leur site ?

    Michel Griffon

Discussions similaires

  1. [Evolution] Disparition du gros orteil?
    Par Alain28 dans le forum Biologie
    Réponses: 23
    Dernier message: 20/08/2009, 18h26
  2. L'émergence des mammifères n'était pas soumise à l'extinction des dinosaures
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/03/2007, 15h31
  3. Des mammifères volaient au temps des dinosaures
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 7
    Dernier message: 27/12/2006, 07h58
  4. Menace d'une disparition rapide des mammifères ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/03/2006, 17h43
  5. [Mammifères] Appariton des premiers "vrais" mammifères ???
    Par Julo dans le forum Paléontologie
    Réponses: 34
    Dernier message: 17/12/2003, 19h43