Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

[Techniques Archéo] Datation du bronze



  1. #1
    dobyone

    [Techniques Archéo] Datation du bronze


    ------

    Bonsoir
    Je souhaiterais faire dater (à même 200 ans près) un objet en bronze présumé d’époque romaine
    Un lecteur connaitrait-il un laboratoire/université pratiquant ce type d’analyse C 14 ou autre et surtout quelqu’un aurait-il une idée assez précise du cout de ce type d’analyse
    Remerciements
    Christian

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    lexovisaurus

    Re : datation du bronze

    Désolé j'en connais pas particulièrement même si je sais qu'il y en a surment dans certain grand musé (Louvre...) ou université qui s'occupe d'archéologie.

    Mais par contre c'est pas obligé d'utilisé des technique de pointe pour daté un objet, souvent la nature de l'objet, sa décoration et la méthode de fabrication de celui-ci peuvent etre suffisant, pour lidentifier sa période de création.
    Ici le C14 je suis ne pense pas que ça marcherais car l'objet est en bronze (donc pas de Carbone) et de plus si il a été manipulé sans précotion les éventuelles traces de carbone présent à sa surface (reste de charbon colé à la corosion de l'objet par exemple) auraient été contaminé donc inexploitable.

  4. #3
    felicha

    Re : datation du bronze

    dans mon jeune âge (1943), avec deux amis ingénieurs chimistes, j'avais trouvé un pic en bronze dans une galerie de mine de plomb datant d'environ 700 ans avant l'ère chrétienne, plus exactement entre Pierrefitte Nestalas et Cauterets. Ces galeries, alors obstruées par quelques broussailles étaient encore accessibles. Depuis les travaux publics se sont fait un devoir de les obstruer. Nous avions d'ailleurs remis cet objet a un musée local où j'ai vérifié quelques années plus tard que notre trouvaille n'avait pas été enregistrée et avait disparue, sans doute pas perdue pour tout le monde.
    Nous avions, avant de la remettre, prélevé un échantillon de métal et procédé à une analyse. Notre prof de chimie analytique de l'époque nous avait dit que la composition correspondait à celle de bronzes trouvés également en Egypte pharaonique.
    Cela n'avait rien d'étonnant, car depuis , lors de la construction à Toulouse de l'hopital de Rangueuil sur la colline d'Empalot située en amont de la ville de Toulouse au dessus du confluent de l'Ariège et de la Garonne, on a trouvé les restes d'un "entrepot" de cet âge comportant des petits tas de minerai de plomb argentifère provenant manifestement de ces mines pyrénéennes. Chaque petit tas correspondait à la capacité d'une outre qui servait alors a transporter le minerai jusque là. Celui-ci était ensuite véhiculé par des marchands jusqu'à Narbonne, d'où il était transporté, vraisemblablement par des phéniciens, en bateau jusqu'en Egypte. On a d'ailleurs trouvé il y a quelques dizaines d'année l'épave d'un bateau de l'époque coulé et encore chargé de ce minerai, non loin de ce port antique.
    Mes deux camarades de l'époque n'ont pas vécu jusqu'à la fin de la guerre qui a tué beaucoup de mes amis et je ne peux donner d'autres précisions.
    Mais il doit être possible de trouver dans la littérature les analyses de divers bronzes anciens.

  5. #4
    Sorex

    Re : datation du bronze

    Le mieux serait de le montrer à un spécialiste du bronze et/ou de l'Antiquité.
    Si tu es sur Bordeaux et sa région, tu peux contacter le musée d'Aquitaine (Anne Ziéglé, conservatrice de l'Antiquité) ou l'Institut Ausonius de Bordeaux III (Michel Pernot, spécialiste du bronze).
    Tu as une photo ?

  6. #5
    Migoo

    Re : datation du bronze

    Citation Envoyé par felicha Voir le message
    dans mon jeune âge (1943), avec deux amis ingénieurs chimistes, j'avais trouvé un pic en bronze dans une galerie de mine de plomb datant d'environ 700 ans avant l'ère chrétienne, plus exactement entre Pierrefitte Nestalas et Cauterets. Ces galeries, alors obstruées par quelques broussailles étaient encore accessibles. Depuis les travaux publics se sont fait un devoir de les obstruer. Nous avions d'ailleurs remis cet objet a un musée local où j'ai vérifié quelques années plus tard que notre trouvaille n'avait pas été enregistrée et avait disparue, sans doute pas perdue pour tout le monde.
    Nous avions, avant de la remettre, prélevé un échantillon de métal et procédé à une analyse. Notre prof de chimie analytique de l'époque nous avait dit que la composition correspondait à celle de bronzes trouvés également en Egypte pharaonique.
    Cela n'avait rien d'étonnant, car depuis , lors de la construction à Toulouse de l'hopital de Rangueuil sur la colline d'Empalot située en amont de la ville de Toulouse au dessus du confluent de l'Ariège et de la Garonne, on a trouvé les restes d'un "entrepot" de cet âge comportant des petits tas de minerai de plomb argentifère provenant manifestement de ces mines pyrénéennes. Chaque petit tas correspondait à la capacité d'une outre qui servait alors a transporter le minerai jusque là. Celui-ci était ensuite véhiculé par des marchands jusqu'à Narbonne, d'où il était transporté, vraisemblablement par des phéniciens, en bateau jusqu'en Egypte. On a d'ailleurs trouvé il y a quelques dizaines d'année l'épave d'un bateau de l'époque coulé et encore chargé de ce minerai, non loin de ce port antique.
    Mes deux camarades de l'époque n'ont pas vécu jusqu'à la fin de la guerre qui a tué beaucoup de mes amis et je ne peux donner d'autres précisions.
    Mais il doit être possible de trouver dans la littérature les analyses de divers bronzes anciens.

    Fascinant !!! quand l'histoire rejoint l'Histoire...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Fab63

    Re : datation du bronze

    c'est vrai, c'est passionnant à lire.

    Montez un blog, Felicha !

  9. Publicité
  10. #7
    felicha

    Re : datation du bronze

    il est relativement facile de voir les emplacements des exploitations antiques de minerais en montagne en regardant les cones d'éboulis situés juste au dessous des orifices de galeries. Les orifices sont le plus souvent obstrués. Les galeries ne sont accessibles qu'à quatre pattes (70cm de haut et autant de large), elles suivaient les filons apparaissant en surface. Les matériaux enlevés étaient rejetés juste au dessous de l'orifice.
    Celle que nous avons visitée s'enfonçait d'une trentaine de mètres dans la montagne. Les pyrénées sont riches en petits gisements et certains ont été exploités jusqu'aux années 60. Depuis on a diabolisé le plomb et comme on en consomme toujours, on se contente de l'importer. Mais je suis convaincu que dans ces mini exploitations des débuts de l'utilisation des métaux il y a beaucoup de choses a découvrir, en particulier des outils, des lampes,.....
    J'ai observé aussi ce type d'indice dans les Vosges et dans les Alpes.
    certains gisements sont mentionnés sur les cartes de l'IGM.

  11. #8
    dobyone

    Re : datation du bronze

    Bonsoir,
    Merci de toutes ces infos et pistes
    Etant dans le dept 78 je vais rendre une visite au musée des antiquités de Versailles
    Ce sera en tout cas une nouvelle occasion de passer un bon moment devant les collections exposées et peut-être aurai-je la chance en plus d’avoir une idée sur la date de l’objet dont j’ai parlé en ouvrant cette discussion
    Remerciements à tous.

  12. #9
    dobyone

    Re : datation du bronze

    Bonsoir,
    Je rebondi sur ce sujet de datation d’un objet en bronze au travers du sable de fonderie dont il est recouvert par endroit.
    Est il possible de dater ce type de sable ?

  13. #10
    archeos

    Re : datation du bronze

    Citation Envoyé par dobyone Voir le message
    Bonsoir,
    Merci de toutes ces infos et pistes
    Etant dans le dept 78 je vais rendre une visite au musée des antiquités de Versailles
    :
    A mon avis, Saint-Germain en Laye serait plus indiqué!!!
    Veuillez contacter l'administrateur si votre date de naissance a changé
    (Futura Sciences)

Discussions similaires

  1. [Techniques Archéo] Datation des outils : que date-t-on ?
    Par domano dans le forum Archéologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/10/2007, 11h15
  2. [Techniques Archéo] Datation radioactivité carbone 14
    Par hugoF dans le forum Archéologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 31/05/2007, 23h05
  3. [Techniques Archéo] Méthodes de datation
    Par thomassan dans le forum Archéologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/07/2006, 19h08
  4. [Techniques Archéo] Datation par la méthode 40K/40Ar
    Par draanlexa dans le forum Archéologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/01/2006, 20h10
  5. [Techniques Archéo] Datation en archéologie
    Par gwenael.g3 dans le forum Archéologie
    Réponses: 11
    Dernier message: 14/02/2005, 16h26