Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

Enseignant-chercheur



  1. #1
    Marco14

    Question Enseignant-chercheur


    ------

    Bonjour

    Je souhaiterais devenir Enseignant chercheur en Egyptologie, et je m'adresse à vous pour savoir quelles études dois-je suivre pour le devenir ?
    Est-ce qu'il est difficile d'obtenir un poste dans cette profession ?
    Si oui, quel est le salaire en moyenne ?

    Voilà, merci d'avance pour vos réponses

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Lokelani

    Re : Enseignant-chercheur

    Bonjour,

    si je ne dis pas de bêtises, pour être enseignant-chercheur il faut atteindre le niveau de la thèse soit Bac+8 minimum, en sachant qu'on peut commencer à enseigner en cours de thèse. Pour cela il faut passer par l'université. Il y a une filière égypto à la Sorbonne à Paris. Sinon pourquoi ne pas tenter l'Ecole du Louvre, il y a plein de cours d'égypto et le cursus est peut-être moins long et donne la possibilité d'enseigner rapidement dans le cadre de l'Ecole.
    Evidemment il doit y avoir des différences entre ces deux types de formations. Lesquels ? je ne suis pas assez renseignée pour le dire par contre.

  4. #3
    enimach

    Re : Enseignant-chercheur

    Bonsoir,
    Je ne suis pas très sûr que l'école du Louvre prépare vraiment à une carrière de chercheur. Qu'en pensent ceux qui en sont sortis ?

  5. #4
    dramonte

    Re : Enseignant-chercheur

    Humm...comment dire...?
    Enseignant-chercheur en egyptologie...
    Sois tu deviens normalien(ne) ou agrégé(e) (faire une véritable formation....une vraie grande école....pas l'école du Louvre) et tu as peut-être une chance... avec peut-être un statut précaire en définitive.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    enimach

    Re : Enseignant-chercheur

    Là, suis d'accord avec dramonte : pour le statut précaire c'est quasi évident.
    Réfléchis-y bien car la branche que tu envisages.... c'est très restreint et cela reste le terrain de jeu d'une certaine aristocratie de la recherche archéologique, donc la chasse est un peu beaucoup très gardée

  8. #6
    Marco14

    Re : Enseignant-chercheur

    Tout d'abord, merci pour vos réponses

    Par contre, est-il vraiment indispensable d'aller à la Sorbonne ? parce que je ne suis pas Parisien, et ils prennent en priorité les gens du secteur, donc pas sur que je sois pris.... et en plus il y a le problème du logement. J'avais plutôt penser à démarré ma licence d'histoire dans ma fac de province à Rouen. Et ensuite en deuxième ou troisième année, demander un transfert vers la Sorbonne. Ils auront plus de place de disponible, j'serais peut-être plus facilement pris !

    Sinon, l'école du louvre prépare un concours de conservateur du patrimoine non ? en tout cas j'ai pas vue qu'elle pouvais préparer à être enseignant-chercheur..

    Pour vous c'est peine perdue en gros ? pas de possibilité d'obtenir un post ?

  9. Publicité
  10. #7
    enimach

    Re : Enseignant-chercheur

    Bonsoir,

    Même si le tableau n’est pas tout rose, rien n’est jamais impossible.

    Effectivement, l’école du Louvre prépare avant tout à la carrière de conservateur du patrimoine. Ceux que je connais et qui en sortent n’ont pas réellement un profil de chercheur, ils ne sont d’ailleurs pas recrutés pour cela. A vérifier ensuite auprès de personnes ayant suivi cette voie qu’elle ne débouche pas non plus sur un poste d’enseignant-chercheur (je dirais que non mais ne peux complètement l’affirmer).
    Pour l’égypto je ne peux guère t’orienter car je connais peu le sujet si ce n’est que s’intégrer à une équipe ayant un programme sur place sera difficile et de toute façon toujours épisodique, ce qui renvoie à la question de ton métier à temps plein (et à ce moment là, pourquoi pas conservateur ?).
    Le mieux que je puisse te conseiller est de prendre un peu de recul par rapport à cette question d’égyptologie, en t’inscrivant par exemple et comme tu le dis dans une fac qui te convienne à tous point de vue (la question financière est effectivement importante). Cela n’a rien de foncièrement pénalisant et surtout, ça t’ouvrira l’horizon sur toutes les carrières qui peuvent se faire en archéo ou en conservation. Et si vraiment l’Egypte reste alors pour toi la voie royale, il sera bien temps d’aviser lorsqu’il le faudra.
    Cordialement

  11. #8
    Marco14

    Re : Enseignant-chercheur

    Merci beaucoup Enimach !
    Je sais bien qu'un enseignant-chercheur en egypto passe le plus clair de son temps à enseigner et non sur le terrain... mais bon, ça me vas quand même^^

    Sinon, en quoi ça consiste exactement conservateur ?

  12. #9
    enimach

    Re : Enseignant-chercheur

    La question est vaste mais tu peux aler voir ce lien :
    http://www.emploi.com/emploi/metiers...atrimoine.html
    Ceux que je connais travaillent dans les DRAC (SRA) et assurent aussi le suivi des permis de construire, dans le cadre de la loi archéo préventive.
    Mais d'une façon générale, il font peu d'enseignement et se plaignent d'être éloignés du terrain et de la recherche.
    Encore une fois, je ne connais pas trop le contenu de l'enseignement de l'école du louvre, mais je ne suis pas certain que ce soit la meilleure trajectoire.
    Personne ne pourrait préciser ou nuancer cet avis ?

  13. #10
    Marco14

    Re : Enseignant-chercheur

    Si j'arrive jusqu'au doctorat et que je l'ai, vous pensez que c'est quand même difficile de trouver un post ? je pensais que les posts de profs étaient plus nombreux que ceux d'archéologues =/

  14. #11
    svarog

    Re : Enseignant-chercheur

    Oui mais l'université est en plein réforme et on ne sait pas ce que reserve l'avenir. Pour enseigner en Fac il te faudra un doctorat. Ensuite chaque fac proposant des cursus archéo recrutent des Enseignant-Chercheur (ou Maitre de Conférence). Pour être maitre de conf tu doit passer un concours organisé par les facs elle-même.
    Tu as plusieurs épreuves et tu passe devant un jury, ensuite il y a un classement et suivant ton classement tu est ou non embaucher.

    Mais il faut savoir que ton parcours est important, tu va te retrouver fasse a des gens de tous horizons et qui seront autant diplômés que toi. Mais c'est sur les épreuves des concours que la décision du jury se basera, tu as donc ta chance si tu est vraiment motivé.

    Je pense que tu peux aussi optimiser tes chances en participant a des chantiers de fouilles internationaux ou en travaillant quelques années comme archéologue avant de te présenter aux concours.

    Je ne sais pas si sa existe en archéo mais en sciences il y a les post-docs, ce sont des sorte de CDD au cours desquels tu travaille et tu fais de la recherche. Sa te permet d'acquerir de l'expérience et de te diversifier.

    Tu peux aussi envisager d'aller a l'étranger pour enseigner ou travailler donc ne néglige pas les langues pendant tes études, pour l'archéo c'est surtout l'anglais et l'allemand qu'il faut privilégier. Essaye aussi de partir pendant un an (ou plus) à l'étranger, sa change vraiment ta façon de voir les choses et c'est très aprécier sur un CV. Je connais un prof dans une fac de bordeaux qui était un élève moyen et qui a réussi a doper son cv grâce a sa, aujourd'hui il est maitre de conférence. Sa n'ouvre pas toute les portes mais sa aide bien.

  15. #12
    Lena03

    Re : Enseignant-chercheur

    Bonjour,

    Tu peux étudier l'égyptologie dans cinq universités : Paris IV, Montpellier III, Lille III, Lyon II et Strasbourg. D'autres universités proposent des cours en égyptologie ou sur certaines périodes de l'histoire égyptienne mais c'est essentiellement dans ces cinq facs que tu auras un cursus complet.
    A Paris, tu peux également suivre les enseignements de l'EPHE et de l'EHESS.

    Concernant l'Ecole du Louvre, il y a effectivement une spécialisation possible en Egyptologie. L'un des débouchés est le concours de conservateur du patrimoine. Sinon, les étudiants de l'Ecole du Louvre suivent souvent des cours universitaires en parallèle et tu peux aussi continuer par la suite en 3e cycle à la fac.

    Par contre, je tiens à préciser que les places d'enseignant-chercheur en égypto sont très rares, et les allocations de recherche permettant de financer une thèse également. Ce n'est pas du tout pour décourager mais il faut bien mesurer ça avant de choisir cette spécialité.
    Beaucoup de docteurs en égypto n'obtiennent pas de poste en fac, sont ATER en tant que doctorants (heures d'enseignement), font éventuellement un post-doctorat mais n'ont pas toujours une place. Sinon, il peut être intéressant de penser à étudier à l'étranger assez tôt, les conditions ne sont pas forcément les mêmes (Angleterre, USA, Allemagne par exemple).

    Voilà, n'hésite pas si tu as d'autres questions

  16. Publicité
  17. #13
    Marco14

    Re : Enseignant-chercheur

    Citation Envoyé par Lena03 Voir le message
    Bonjour,

    Tu peux étudier l'égyptologie dans cinq universités : Paris IV, Montpellier III, Lille III, Lyon II et Strasbourg. D'autres universités proposent des cours en égyptologie ou sur certaines périodes de l'histoire égyptienne mais c'est essentiellement dans ces cinq facs que tu auras un cursus complet.
    A Paris, tu peux également suivre les enseignements de l'EPHE et de l'EHESS.

    Concernant l'Ecole du Louvre, il y a effectivement une spécialisation possible en Egyptologie. L'un des débouchés est le concours de conservateur du patrimoine. Sinon, les étudiants de l'Ecole du Louvre suivent souvent des cours universitaires en parallèle et tu peux aussi continuer par la suite en 3e cycle à la fac.

    Par contre, je tiens à préciser que les places d'enseignant-chercheur en égypto sont très rares, et les allocations de recherche permettant de financer une thèse également. Ce n'est pas du tout pour décourager mais il faut bien mesurer ça avant de choisir cette spécialité.
    Beaucoup de docteurs en égypto n'obtiennent pas de poste en fac, sont ATER en tant que doctorants (heures d'enseignement), font éventuellement un post-doctorat mais n'ont pas toujours une place. Sinon, il peut être intéressant de penser à étudier à l'étranger assez tôt, les conditions ne sont pas forcément les mêmes (Angleterre, USA, Allemagne par exemple).

    Voilà, n'hésite pas si tu as d'autres questions
    Merci beaucoup L'université que tu cites la plus proche de chez moi c'est Paris IV. J'aimerais plutôt faire mes 2 ou 3 premières années dans une fac de province à côté de chez moi puis effectuer un transfert vers Paris IV, c'est possible ? le niveau est-il le même ?

  18. #14
    Lena03

    Re : Enseignant-chercheur

    Bonjour,

    A ma connaissance, tu peux demander une inscription en master dans une autre fac que celle où tu as fait ta licence. Je dirais que la difficulté ne vient pas forcément du niveau qui serait différent mais du contenu des cours. Si j'ai bien suivi, tu es à Rouen. Tu n'auras pas vraiment de cours spécialisés en Egypto et ce sera plus histoire qu'histoire de l'art et archéo. Enfin, pour ce que j'en sais (je suis normande)
    Du coup, si tu souhaites commencer à Rouen, l'idéal serait de travailler l'Egypto en parallèle, notamment le moyen égyptien, et de te faire une petite biblio.

    L'intérêt d'avoir une licence d'histoire, c'est la possibilité de passer le CAPES en ayant suivi des enseignements qui a priori t'y préparent.

    Ce n'est pas pour insister mais les débouchés en Egypto sont assez minces. L'Egypto c'est soit un poste en fac, avec un nombre de places très limité, soit le concours de conservateur (pas énormément de places non plus mais possibilité de le passer plusieurs fois). En dehors de ces débouchés, ta spécialisation en Egypto ne sera pas forcément la plus recherchée.

    Si tu te spécialises en protohistoire européenne, gallo-romain ou médiéval, tu peux aussi faire du terrain et essayer de travailler en archéo préventive. Je te dis tout ça d'expérience. Les étudiants qui choisissent l'Egypto sont certes passionnés, mais pas toujours au fait des débouchés.

    Enfin en tout cas je te souhaite bonne chance, quoi que tu fasses

  19. #15
    Marco14

    Re : Enseignant-chercheur

    Citation Envoyé par Lena03 Voir le message
    Bonjour,

    A ma connaissance, tu peux demander une inscription en master dans une autre fac que celle où tu as fait ta licence. Je dirais que la difficulté ne vient pas forcément du niveau qui serait différent mais du contenu des cours. Si j'ai bien suivi, tu es à Rouen. Tu n'auras pas vraiment de cours spécialisés en Egypto et ce sera plus histoire qu'histoire de l'art et archéo. Enfin, pour ce que j'en sais (je suis normande)
    Du coup, si tu souhaites commencer à Rouen, l'idéal serait de travailler l'Egypto en parallèle, notamment le moyen égyptien, et de te faire une petite biblio.

    L'intérêt d'avoir une licence d'histoire, c'est la possibilité de passer le CAPES en ayant suivi des enseignements qui a priori t'y préparent.

    Ce n'est pas pour insister mais les débouchés en Egypto sont assez minces. L'Egypto c'est soit un poste en fac, avec un nombre de places très limité, soit le concours de conservateur (pas énormément de places non plus mais possibilité de le passer plusieurs fois). En dehors de ces débouchés, ta spécialisation en Egypto ne sera pas forcément la plus recherchée.

    Si tu te spécialises en protohistoire européenne, gallo-romain ou médiéval, tu peux aussi faire du terrain et essayer de travailler en archéo préventive. Je te dis tout ça d'expérience. Les étudiants qui choisissent l'Egypto sont certes passionnés, mais pas toujours au fait des débouchés.

    Enfin en tout cas je te souhaite bonne chance, quoi que tu fasses
    Merci J'irai effectivement à Rouen!C'est une licence d'histoire parcours archéologie il me semble....Sinon quand tu dis suivre des cours d'egypto en parallèle... de quelle façon ? Sinon justement au niveau des débouchés, ce que je recherche c'est un post en Faq

  20. #16
    Lena03

    Re : Enseignant-chercheur

    Bonjour,

    Il existe bien un parcours archéo en licence d'histoire à Rouen. Je voulais dire que ce n'était pas la matière dominante.

    Sinon pour l'égypto, je pensais plus à des lectures d'ouvrages spécialisés. Celui-ci par exemple : http://www.safran.be/proddetail.php?prod=LCA10-11-12 (en bas de la page).

  21. #17
    Marco14

    Re : Enseignant-chercheur

    D'accord merci :P Pour ce qui est de l'ouvrage que tu me recommande, j'en prend bonne note

  22. #18
    Lena03

    Re : Enseignant-chercheur

    De rien

  23. Publicité

Discussions similaires

  1. ingé, chercheur, enseignant ???
    Par steeell dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 19/07/2009, 14h58
  2. enseignant chercheur
    Par lilas0608 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/08/2006, 14h03
  3. enseignant chercheur
    Par batman dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 24
    Dernier message: 15/08/2006, 12h39
  4. Difference entre chercheur et enseignant-chercheur
    Par TylerOnZeWeb dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/03/2005, 20h44
  5. Enseignant-Chercheur
    Par GottferDamnt dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/01/2005, 08h04