Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

[Formation] Expert en archéologie



  1. #1
    Cassie.s

    [Formation] Expert en archéologie


    ------

    Bonjour !

    Passionnée d'antiquités gréco-romaines et surtout attirée par les objets et leur commerce, j'aimerais savoir quelles sont les qualifications attendues d'un expert en archéologie ? notamment d'un expert travaillant dans une étude comme les grandes études parisiennes (je songe à Tajan, Piasa, Millon et associés etc .. affiliés à la salle de ventes de Drouot).

    Est-ce qu'un certain "niveau" (diplomes ? autre ?) est demandé ou "suffit-il" d'être marchand mais d'avoir des réseaux de "connaissances" ? en d'autres termes, est-ce que cela marche uniquement au piston et aux qualités personnelles ou est-ce qu'il y a des diplomes requis ?

    Et d'ailleurs, peut-on être vivre de l'expertise ou doit-on forcément être marchand par ailleurs ?

    J'ai effectué une petite recherche mais n'ai pas trouvé cette question sur le forum, désolée si c'est le cas malgré tout !

    Merci d'avance !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    supernana1709

    Re : expert en archéologie

    Je suis un peu dans le même cas ! Je suis élève en L1 histoire / archéo mais je cherche un peu ma voie et j'avais pensé au commerce de l'art et donc à l'art antique. Il y a des écoles privées pour le commerce de l'art comme l'EAC, ICART, IESA ... Je pense que pour travailler dans une étude il faut (malheureusement ) passé par là et choisir une spécialisation (je sais pas si l'art antique en fait partei ! ). Je sais pas si en sortant d'une licence d'archéo ou d'histoire de l'art ça suffit , car il manque des notion d'économique et juridique je pense. Sinon Paris 1 propose une licence Droit / histoire de l'art qui est recommandée pour faire commisaire priseur.

    Voila je sais pas si j'ai pu t'aider, si tu as d'autre questions n'hésite pas.

  4. #3
    pimp109

    Re : expert en archéologie

    bon par quoi commencer...je suis une ancienne étudiante de l EAC donc je sais de quoi je parle...

    tout d abord quand tu intègre cette école tu est très bien reçu on t en met plein les yeux pour mieux te pomper ton fric derrière!tout est faux dans cette école et tt marche par l argent si tu est fils ou fille de bonne famille parisienne tu obtiendra les meilleurs stages par contre si tu viens d un milieux moyen et de la province la rien a faire personne ne s occupe de toi!alors le suivi personnalisé mais bien sur!

    tt est basé sur le marketing et l argent a l EAC!je n ai jamais connu une telle arnaque!

    pour ce qui est de l insertion prof c est le même topo, l'école te sort des belles plaquettes et de beaux chiffres qui sont totalement faux si tu n est pas un bon petit soldat mouton (et riche) de l EAC tu peux tjr te brossé vu que les diplômes ne sont pas reconnu par l état(pour le bachelor expertis marché de l'art)car ce qu il ne faut pas oublié c est que ce genre d écoles privées ne sont pas comme des écoles publiques c 'est une entreprise capitaliste qu'il faut faire tourner a plein régime pour se faire de l argent et la ils sont très fort la dessus!!alors un bon conseil ne vous laissez pas berner par les belles paroles, plaquettes et autres chiffres qu 'ils vous présenterons ne soyez pas crédules!

    je l ai été et je le regrette car je me suis mise dans la merde financièrement (comme d autres camarades)pour rien!de plus pour répondre a tte les questions du style:
    1)es ce dur d y rentrer?
    2)quelle est la qualité des cours?
    3)l organisation de l'école?

    1)tu passe des pseudo test d entrée, donc quand tu est reçu tu as l impression d être un privilégié alors que nenni!ils acceptent tt le monde dès lors que tu signe le contrat qui t engage a les payer!les tests sont bidon et en plus cela se grille tt de suite ils sont d une simplicité!

    2)a ce niveau je suis partagée il y a des intervenants de merde comme des super bons (mr marfaing(mobilier),mdme macé(histoire de l art),mdme benoit-ecolan(mobilier)les cours sont très mal organisés et les contrôles parlons en!des QCM en Bac plus 3 ca ne vous choque pas????moi perso j ai halluciné!!!c est n importe quoi!tu m etonnes que le diplôme ne soit pas reconnu par l état!

    3)l'organisation est merdique...je m explique:des horaires mal foutu avec des trous dans tte les journées,des cours annulés et déplacés a tt va chaque semaine (donc pas possible d avoir un boulot a coté pour payé la "modique somme"due par année(ironie!), de plus l EAC ne connait ni le tél ni le courrier!tte la communication avec l école se passe par le net!donc c est vrai ils te pretent un pc pour la durée de tes études mais faut il encore avoir une connexion chez soi!et vu le prix que l on paye l 'école moi je n aivais pas ce budget...
    Enfin bon vous ferez ce que vous voudrez de cet article mais moi je l ai juste écrit pour dénoncer une arnaque et parce que je ne voudrais pas que d autres jeunes se retrouvent dans la meme situation que moi c est a dire dans la MERDE financièrement a cause de cette école qui promet bqp pour peu de résultat a part vider votre compte en banque!
    bilan:de bonnes et solides connaissances transmise par les 3 profs cités plus haut, mais aussi plus de 7000euros gâches car diplôme invalidé(et je n ai jamais su pourquoi comme d autres étudiants de ma promo!oui aujourd'hui ils sont muets comme des carpes!),et que d emmerd pour mes parents qui ont été contacté par un charmant huissier envoyé par l école alors que je n avais jamais communiqué leur adresse a l EAC vu que je suis majeure et que mes parents ne figurent pas sur le contrat!
    voila!merci l EAC!a bon entendeur!

  5. #4
    Dennis the malice

    Re : expert en archéologie

    elel est remontée la petite ma parole:!!
    je comprends sa réactione n emem temps. J4ai un pote qui a voulu faire un truc dans le meme genre, et ej sais que pour aller dans une branche comme commissaire priseur , un minimum de licence est demandé en histoire de l'art et en droit pour aller plus loin...apres pour la suite....prenez des diplomes reconnus par l'état, ca évitera des pépins!:!!
    LA bière est mon ennemi....
    ....fuir son ennemi est lâche....

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Explorateur22

    Re : [Formation] Expert en archéologie

    Bonjour à tous,

    Je viens vers vous afin de vous donner des renseignements liés à l'expertise et son adaptation au commerce.
    Premièrement le marché de l'Art est indépendant de toutes écoles ou formations, l'argent prime avant tout, comme partout certes mais ici l'amplitude qui existe entre, l'idée qu'on se fait de l'expertise et la profession d'expert, est grande.

    En effet, j'ai un cabinet d'expertise, je suis entre autre collectionneur, j'ai juste un Deug d'Histoire de l'Art mais j'ai une aptitude à distinguer les copies des objets authentiques. J'ai travaillé pendant 5 ans dans un cabinet d'expertise, j'ai fais plus d'une centaine de catalogues de ventes principalement à Drouot et en Province. A l'origine j'ai grandi dans une cité et j'étais à l'école à Bagneux dans le 92. Lorsque j'ai commencé à fréquenter le milieu, j'étais plus que démunis. Cependant je me suis trouvé face à une caste que je n'avais pas l'habitude de fréquenter et dont le rapport à l'argent était tellement prononcé qu'ils laissaient entrevoir des failles dans un système que je maîtrise pour une large part aujourd'hui.

    Il faut être conscient que l'expertise est une démarche scientifique indépendante de ce quiconque peut en dire. Ce n'est pas un statut social et donc aucun diplôme ne peut matérialiser cette démarche. Cependant il est vivement conseillé de multiplier les cursus et d'avoir une culture générale sans faille en évitant de faire ces études à l'Ecole du Louvre si vous voulez vous distinguer des autres experts en archéologie. Il faut vous démarquer mais aussi vous faire connaître petit à petit, le seul moyen c'est de s'illustrer par des aptitudes plus prononcées que les autres. Ne vous basez en aucun cas sur les compétences des conservateurs, des archéologues ou autres experts. Ne limitez pas votre connaissance du passé en croyant à la spécialisation. Spécialisez vous tout de même pour en connaître les limites mais aussi pour avoir un pôle sur lequel vous êtes considéré comme le spécialiste. L'ouverture d'esprit est une des qualité d'un bon expert tout comme l'humilité, la persévérance, la clairvoyance et l'honnêteté.

    Ce qui va être décisif pour votre évolution ce sera votre motivation. Par exemple, je n'ai jamais travaillé mes cours, mes résultats n'ont jamais été très bon, j'en ai toujours été conscient et les résultats obtenus ainsi que les diplômes non validés comme la Licence n'a jamais été un complexe pour moi dans la mesure ou j'ai toujours eu un rapport à l'objet et non un rapport uniquement littéraire à l'Art. Sachez définir les limites de la littérature et développez votre rapport à l'objet. Ne vous laissez pas prendre dans le jeu social qui laisse croire aux étudiants depuis qu'ils le sont que les notes définirons leur avenir. Exemple: une place au concours de conservateur des musée de France par an! Le concours demande des compétences extraordinaires mais une fois qu'on a à faire à un conservateur on comprend rapidement qu'il a évolué dans une sphère qui est la sienne et qu'il a développé une intelligence adaptée à son milieu mais qu'il n'est pas apte à raisonner en dehors de cet écosystème. Un milieu ou il est posé que la majorité des objets sont authentiques et donc qu'il n'y a pas besoins de développer l'aptitude à cerner les copies dans la mesure ou l'on sait d'où viennent les objets. Les collections du Louvre pourraient être bien plus qualitatives si les conservateurs avaient une formation plus poussée. Il ne suffit pas qu'une formation soit complexe pour qu'elle en devienne utile. En dehors de cela ils font un très bon travail mais trop lentement (le statut de fonctionnaire est une réalité).

    Ce qu'il est important de comprendre c'est que le métier d'Expert peut devenir valorisant si ce dernier est bien fait. En effet, l'expert a entre autre en charge tout ce que les archéologues ne veulent pas prendre en charge, sur des idées préconçues du Marché de l'Art car à juste titre ce dernier est incontestablement générateur de pillages, mais cela bien avant que l'archéologie existe. Il n'est pas moins légitimes de piller une tombe au nom du besoin qu'au nom du savoir. D'autant plus que le savoir établi sur l'antiquité est en partie erroné. Cela dit je ne remets pas en cause le travail des archéologues, ce dernier est toujours fait avec passion. Je remets en cause la formation d'archéologue, le manque de savoir et les problèmes éthiques qu'ils mettent en avant. Ce qui est erroné en archéologie ce n'est pas la démarche ni les découvertes qui eux sont irréprochables et illustrent ce qu'est l'archéologie d'aujourd'hui faite avec les moyens d'aujourd'hui. C'est le raisonnement de base qui est erroné et l'aboutissement qui n'est qu'une étape du raisonnement, le catalogue de fouille. Typologiser la vaisselles grecque n'a jamais permis d'expliquer quoi que ce soit si ce n'est inventer un art qui n'a jamais été valorisé comme on le fait aujourd'hui, tout comme le catalogue de la redoute, ne permettra jamais d'expliquer quoi que ce soit sur la société actuelle et sur la capacité technique de l'homme.

    Le travail de l'expert bien que soumis à certaines réalités pécuniaires ne permet de vivre que si on est apte à spéculer. Un expert qui n'est pas marchand mais qui est sur le marché de l'art, ne peut être un bon expert. Les rouages des ventes aux enchères ne sont pas complexes mais il faut en cerner la pertinence.
    Pour les ventes "d'archéologie méditerranéenne" en France il n'y a pas de grandes Etudes. Il y a Pierre Bergé qui essaie de percer mais qui est très loin d'équivaloir Sotheby's et Christie's. Ce sont des ventes moyennes montées pour la plupart avec des objets de marchands parisiens et étrangers. Les belles collections sont rares.
    Parmi les obligations de l'expert, le recensement des objets et un travail de recherche sont un minimum. Les experts vous dirons que s'attarder plus de 5 minutes sur un objet à 1000 euros n'est pas rentable. Ils n'ont pas tort dans une optique uniquement pécuniaire mais quand on choisit d'être expert on s'engage sur un terrain qui peut apporter beaucoup aux sciences humaines mais il faut s'en donner les moyens.

    Il convient de connaître les théories qui participent à l'histoire de l'archéologie et des sciences de l'homme. Il convient ensuite de choisir quel raisonnement guidera nos réflexions.
    En Histoire de l'Art et archéologie on vous apprendra pas à réfléchir, à raisonner, on vous demandera de réfléchir sur des sujets étudiés dont une successions de faits historiques et de productions humaines à recoller entre eux. Vous le ferez avec votre capacité à raisonner développée à l'école soit aucune capacité ordonnée. Certains vous dirons que vous avez un raisonnement scolaire et quand vous les lirez vous ne comprendrez pas grand chose parce que pour eux ne pas avoir un raisonnement scolaire c'est dire de manière fluide une succession de choses dites de manière compliquée mais à aucun moment ceci peut être considéré comme un raisonnement. Cf. Théorie de la Médiation par exemple développée par Jean Gagnepain dans les années 50 à Rennes.

    Pour étudier la capacité de production matérielle de l'homme l'on ne peut se baser sur les postulats des XVIIIè et XIX è s. Il est nécessaire de tout détruire pour reconstruire. Le travail consiste à cerner les choses avec pertinence afin que ces dernières ne soient pas sans cesse remises en question parce que justement on s'était basé sur des idées préconçues dès le départ.

    Devenez collectionneurs pour vous imprégner des objets jusqu'à ne plus pouvoir en dormir la nuit. Soyez chercheur afin de ne pas rester dans le vice de la collection. Soyez marchand afin de vous guérir de la pathologie du collectionneur mais aussi de celle du chercheur qui ne voit pas plus loin que son nez. Concentrez vous sur la manière de dire les choses plutôt que sur les choses elles mêmes et ensuite cultivez vous au maximum. Fulvio Orsini a été un grand expert d'Antiquités Classiques. Prenez connaissance de son cursus et de ses aptitudes mais ne prenez pas exemple sur les experts parisiens. Vous vous adapterez de toute manière au marché de l'art et aux ventes aux enchères. Dites non à tout car il n'a jamais été enrichissant d'acquiescer contrairement au fait de dire non, de détruire le raisonnement et de le reconstruire quitte à revenir sur votre non. Vous vous engagez dans les sciences humaines alors essayer de percer les mécanismes qui régisses l'homme et plus particulièrement sa capacité à l'artificiel, ne vous cantonnez pas au jugement de l'Histoire de l'Art et ne croyez pas qu'il suffit de creuser pour rétablir les fastes d'une civilisation. Les plus beaux objets ont circulez depuis l'antiquité dans les grandes collections. Je ne parle pas du mobilier funéraire. Ces objets sont donc témoins de l'attrait pour les objets anciens depuis l'antiquité. Les grandes collections ont toujours existé et aujourd'hui bien que les archéologues ont de quoi s'alerter des pillages, il ne doivent pas non plus faire de confusions d'autant plus que le marché des faux est bien plus développé en ce qui concerne l'antiquité classique que les pillages. J'encourage et témoigne bien sure du respect que j'ai pour les personnes passionnées qui se battent pour protéger les sites en danger.

    Travail, travail et travail sont les objectifs que vous devez vous fixer.
    Les experts sont des mercenaires, ils n'intéressent personne tant qu'ils ne leur font pas gagner d'argent, il peuvent se faire jeter d'une Etude du jour au lendemain et ils endossent toujours les problèmes. C'est un métier ingrat lorsqu'il est mené uniquement dans un objectif intéressé. Ne croyez donc pas que l'expertise c'est ce que font les experts, seule une épistémologie vous permettra de concevoir ces objectifs et son objet. Tout comme ne croyez pas que l'archéologie c'est ce que font les archéologues, en effet, la fouille n'est qu'un outil. On ne définit pas une science par ses outils, on ne définit pas la médecine par la radiographie ou le microscope tout comme on ne définit pas l'archéologie par la fouille.
    La démarche d'expertise est la même que celle de l'archéologie, de la médecine ou que celle des détectives. Vous pouvez donc apporté beaucoup aux sciences humaines si vous vous dégagez de tous les postulats erronés qui inondent les sciences de l'homme.

    A bientôt,
    je dois travailler sur un sarcophage de chat provenant de Bubastis.

    Posez moi des questions si nécessaire.
    A+ [/LEFT][/LEFT]

  8. #6
    Bibi36

    Re : [Formation] Expert en archéologie

    Désolé je vais sortir du cadre de la politesse, mais quel discours de merde !

    L'expertise même chose que la médecine ou l'archéologie ? Laissez-moi rire ! Votre boulot participe à un système qui sort complètement l'objet de son contexte pour l'adapter au système marchand. Ca n'a rien d'une démarche scientifique, même si vous usez de connaissances pour mettre un prix absurde sur un objet archéologique. Au contraire, vous êtes en opposition totale avec toute démarche scientifique au bout du compte qui consiste à tenter de donner un signification au matériel. Désolé l'archéologie ne consiste pas seulement à faire du vaisselier grec !

  9. Publicité
  10. #7
    charlie

    Re : [Formation] Expert en archéologie

    En attendant que les esprits se calment et que j'ai le temps de faire du ménage, je vérouille.

    Cdt,

    charlie
    Soon, oh soon the light, ours to shape for all time, ours the right; the sun will lead us.

Discussions similaires

  1. [Formation] Orientation archéologie
    Par elodie.coco dans le forum Archéologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/11/2007, 21h05
  2. [Formation] Archéologie aérienne
    Par DSP dans le forum Archéologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/09/2007, 17h56
  3. [Formation] Archéologie ou histoire ?
    Par brad57 dans le forum Archéologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 05/02/2007, 15h53
  4. [Formation] Spécialisations en archéologie
    Par Michael Lizotte-Lévesque dans le forum Archéologie
    Réponses: 19
    Dernier message: 24/09/2006, 19h38
  5. [Formation] L1 Archéologie Dijon
    Par nanou1500 dans le forum Archéologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/01/2006, 13h12