Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Transformation morphologique d'Homo-Sapiens au néolithique



  1. #1
    olymp25

    Transformation morphologique d'Homo-Sapiens au néolithique


    ------

    Bonjour, dans une émission télévisuelle, j'ai entendu parler d'une transformation morphologique chez homo-sapiens lors du néolithique. cette transformation concernerait notamment des modifications chez l'homme et la femme. intrigué par cette information je réalise régulièrement des recherche sur l'internet mais sans succès.
    cette information entendu est elle juste et sur quels travaux s’appuierait-elle ? quels sont les auteurs posant cette hypothèse/affirmation ? ou cette information est erronée/infirmée et quels sont les auteurs en sont à l'origine ?
    mon interrogation concerne notamment l'influence éventuelle de l'évolution culturelle sur la nature de l'homme et ici ce serait sa morphologie.
    merci pour l'aide.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    philippedelimoges

    Re : Transformation morphologique d'Homo-Sapiens au néolithique

    Bonsoir

    Rapide intervention ...
    Une lecture : Aline Thomas - "Impacts sanitaires de la transition néolithique" dans Archéologie de la santé, anthropologie du soin sous la direction de Alain Froment, Hervé Guy - La Découverte, 2019 - p.30 à 40

    Un extrait :

    La transition agricole s’accompagne d’une réduction globale de la stature et de la robustesse des populations humaines dans différentes régions du monde [Mummert et al., 2011]. La spécificité des régimes alimentaires, les éventuels épisodes de disette qu’imposent l’agriculture et l’élevage en cas d’aléas environnementaux, ainsi que les nouvelles conditions d’hygiène de la proto-urbanisation ont en effet pu entraver la croissance osseuse et donc influencer la robustesse et la taille atteintes à l’âge adulte. Mais l’état de santé des premiers fermiers n’explique certainement pas à lui seul les changements de format corporel des squelettes post-Pléistocène. La sédentarisation constitue un autre facteur potentiellement causal de la gracilisation des populations : conséquence biomécanique et fonctionnelle d’une réduction de la mobilité [Ruff et al., 2015] par ailleurs amorcée dès la fin du Paléolithique [Holt, 2003]. Conséquence indirecte de l’état sanitaire, plasticité biologique en réponse à des changements biomécaniques, voire conséquence micro-évolutive d’un changement de pression de sélection en faveur, par exemple, des individus aux besoins métaboliques et nutritionnels réduits [Macchiarelli et Bondioli, 1986 ; Piontek, 2003], aucun des modèles proposés pour expliquer les changements de dimensions corporelles (osseuses et dentaires) ne fait à lui seul consensus, révélant la nature complexe et multifactorielle des mécanismes évolutifs mis en jeu. D’une façon générale, ces modèles se confrontent à la possible confusion des notions de corrélation et de causalité, et au problème de la testabilité des causes évoquées.


    Cordialement

  4. #3
    cherallier
    Animateur archéologie

    Re : Transformation morphologique d'Homo-Sapiens au néolithique

    Bonjour,
    Merci Phil pour cette citation très intéressante. Du coup une recherche avec le titre et voici une petite conférence de l'auteure de l'article:
    https://www.inrap.fr/impacts-sanitai...lithique-11701

  5. #4
    olymp25

    Re : Transformation morphologique d'Homo-Sapiens au néolithique

    merci philippe et cherallier. je reviens seulement sur le sujet maintenant car il est resté un certain temps sans réponse - me faisant pensé que le sujet était mal exposé - et puis j'ai été très occupé. ces documents snt très riche. j'avais commencé à fouillé le sujet à partir de wikipedia, c'est donc beaucoup plus succint. j'avais appréhendé l'impact du changement de mode de subsistance (elevage-agriculture) sur le mode de vie, sur la santé, sur la démographie, la propagation des maladies. la conférence est très riche et confirme ce que j'imaginais à partir de mes maigres informations. il apparait évident qu'il y a eut des transformations physiologiques (augmentation de l'émail des dents, rapetissement notamment) de homo-sapiens au néolithique. une de mes interrogations concerne la stature de homo-sapiens avec une éventuelle forte différenciation homme-femme en lien avec les réaménagements sociaux que sont l'agriculture, la sédentarisation, la répartition des tâches, etc.
    je vais continuer à fouiller, ce que vous me transmettez m'incite à penser que ce sujet a été traité. il n'y à plus qu'à trouver l'auteur ou les auteurs ou les articles. je vais fouiller mais je me doute qu'il y a des connaisseurs, des gens compétents pointus sur le sujet. mon handicap est que je ne lis pas l'anglais.
    merci pour votre aide.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Transformation morphologique d'Homo-Sapiens au néolithique

    Soyons rigoureux sur la nomenclature, on doit écrire Homo sapiens avec une majuscule pour le nom de genre et une minuscule pour le nom d’espèce, le tout en italiques.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  8. #6
    olymp25

    Re : Transformation morphologique d'Homo-Sapiens au néolithique

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Soyons rigoureux sur la nomenclature, on doit écrire Homo sapiens avec une majuscule pour le nom de genre et une minuscule pour le nom d’espèce, le tout en italiques.
    merci jpl pour les conseils. mon fort n'est pas la grammaire et en plus ma femme me dit que j'ai fait des progrès depuis qu'on se connait, je vous laisse imaginer la situation d'antan.

  9. Publicité
  10. #7
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Transformation morphologique d'Homo-Sapiens au néolithique

    Rassure-toi, ce ne sont pas des règles de grammaire mais la norme pour nommer les espèces en biologie. Donc en dehors des biologistes peu de gens la connaissent.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  11. #8
    philippedelimoges

    Re : Transformation morphologique d'Homo-Sapiens au néolithique

    Bonsoir à tous

    D'abord, merci à cherallier pour son lien (j'ai découvert les autres interventions de ce colloque très intéressant).

    Ensuite, réflexion par rapport au questionnement de olymp25.
    1) Si je comprends bien votre propos, la question initiale porte surtout sur l'impact du néolithique sur le dimorphisme sexuel homme/femme.
    2) Personnellement, je ne connais pas d'étude spécifique sur ce point précis.
    3) En revanche, le sujet (dans un cadre d'étude historique) a été abordé ci et là, notamment par les paléoanthropologues (début de notre espèce, dimorphisme comparatif australopithèque/grands singes)
    4) Cette question de la différence de taille entre homme et femme a surtout été abordée par les anthropologues, d'une manière générale. Je vous inviterais donc à consulter leurs écrits.
    Il existe notamment un auteur (anthropologue) qui a produit une thèse (en 2005) sur ce sujet : Priscille TOURAILLE (son site pro : https://www.ecoanthropologie.fr/fr/a...priscille-6088).
    Elle a écrit : Hommes grands, femmes petites : une évolution coûteuse. Les régimes de genre comme force sélective de l’évolution biologique.
    Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, 2008.
    Je n'ai pas lu son livre. Mais j'ai consulté des comptes rendus de ses réflexions. En gros, elle critique les hypothèses sociobiologiques (sélection sexuelle), et met en avant une origine nutritionnelle dans cette différenciation, imposée culturellement aux femmes. J'ai trouvé sur le net ce résumé réalisé par un particulier : https://www.youtube.com/watch?v=HZfSPBF4Bs4
    Attention : son hypothèse a été mise en avant par les féministes et elle est critiquée. Néanmoins, elle est intéressante car elle bouscule les points de vue dominants.
    5) Mon regard personnel, très rapidement : ce dimorphisme de taille a une origine plurifactorielle --> sélection sexuée "darwinienne" pour simplifiée (distinction originelle mâle et femelle), sélection psychologique (attrait des femmes pour les hommes les plus grands) et aussi nutritionnelle (pression stéréotypée sur le corps féminin et pratique alimentaire plus favorable aux hommes).
    Est-ce que la néolithisation a-t-eu un impact particulier ? C'est possible ; et que cet impact soit nutritionnel c'est envisageable. En tout cas, si vous trouvez une littérature sur ce sujet, n'hésitez pas à la communiquer.

    Cordialement

  12. #9
    olymp25

    Re : Transformation morphologique d'Homo-Sapiens au néolithique

    bonjour à tous et merci philippe pour ce commentaire. votre "regard personnel" est assez proche de ce que je pense. s'il y a eu une évolution morphologique durant le néolithique chez l'homme et la femme, je pense aussi qu'elle est multifactorielle. Personnellement je ne me fixe ni sur l'un ou l'autre genre, j'imagine que les transformations opèrent sur les 2 sexes. ce changement de statut de chasseur-cueuilleur en cultivateur-eleveur a des répercussion alimentaires, incite à une répartition des tâches au sein d'un groupe d'individus et du "couple" pour des raisons pratiques et de gestion des tensions-conflits éventuels sauf dans certaines tâches plus collaboratives comme les moissons. le genre féminin attaché à la domus est culturellement fortement répandu mais pas universel.
    ma question ne porte pas seulement sur la taille - qui peut être en lien avec la question de l'alimentation comme vous le soulignez - mais aussi sur l'aspect physiologique (musculature, etc.). au cours du néolithique il semble y avoir eu une forte sexuation des tâches; c'est aussi sur ces sujets que je cherche des travaux et je pense qu'il y a de multiples facteurs qui ont amenés, s'ils ont lieu, à tous ces changements.
    merci pour l'aide. Je suis toujours preneur d'avis, de références de travaux.

  13. #10
    GBo

    Re : Transformation morphologique d'Homo-Sapiens au néolithique

    Boujour, cette différence de taille suivant les sexes n'est elle pas aussi présente dans le même sens chez les primates anthropoïdes ?
    Donc putativement chez l'ancêtre commun à eux et nous ?
    Pourquoi chercher si près dans notre passé pour cette question en particulier ?
    Le mélange de vrai et de faux est énormément plus toxique que le faux pur - Paul Valéry

  14. #11
    olymp25

    Re : Transformation morphologique d'Homo-Sapiens au néolithique

    BGo, vous avez raison, vos propos sont fort pertinents. je ne me limite pas qu'à la taille, c'est toute la physiologie et physionomie de l'homme qui m'intéresse. j'ai déjà pas mal de pistes. je n'ai pas eu le temps de tout écouter-lire. malgré cela je suis preneur d'autres sources d'informations.

  15. #12
    cherallier
    Animateur archéologie

    Re : Transformation morphologique d'Homo-Sapiens au néolithique

    Citation Envoyé par olymp25 Voir le message
    BGo, vous avez raison, vos propos sont fort pertinents. je ne me limite pas qu'à la taille, c'est toute la physiologie et physionomie de l'homme qui m'intéresse. j'ai déjà pas mal de pistes. je n'ai pas eu le temps de tout écouter-lire. malgré cela je suis preneur d'autres sources d'informations.
    Bonjour,
    Et le Climat !? Réchauffement climatique oblige, Homo sapiens s'est retrouvé au Néolithique avec un besoin moins important en énergie alimentaire pour compenser la température qui s'est radoucie. L'habitat aussi a dû avoir un rôle dans cette transformation avec la sédentarisation, les abris sous roches et tentes de la situation chasseurs-cueilleurs se sont transformés en "maisons" en dur (charpente bois, torchis...) et effectivement le développement de l'agriculture a fortement modifié le régime alimentaire avec un peu moins de viande et plus de variétés de légumes le tout en régularité (élevage + culture = réserves).
    Enfin, il ne faut pas oublié que cela ne s'est pas fait en un jour ou une seule génération. Le déclenchement de ces transformations a commencé au Mésolithique et les premiers effets réels sont constatés à partir du Néolithique avec des situations établies et permanentes de transformations.
    Bonne journée

  16. Publicité
  17. #13
    philippedelimoges

    Re : Transformation morphologique d'Homo-Sapiens au néolithique

    Bonsoir à tous

    Deux choses :

    1) Oui, effectivement, le dimorphisme sexuel parmi les espèces anthropoïdes est bien présent. Je renvoie à l'article de wikipédia sur ce sujet : https://fr.qwe.wiki/wiki/Sexual_dimo...human_primates
    Il existe notamment chez les grands singes, à des degrés divers. On peut donc supposer qu'il existait aussi chez nos ancêtres, il y a 6 millions d'années. Celui-ci est notable chez les Australopithèques, puis il a été moindre par la suite. En ce qui concerne ce dimorphisme de taille, il apparaît qu'il a connu des évolutions. Il n'est donc pas inintéressant de s'interroger sur les causes de ces variations.
    J'ajouterai qu'il importe toujours d'historiser et de contextualiser, car la diversité des modes de vie a des effets évidemment différents.

    2) Pour répondre à la question plus générale de olymp25 (transformation morphologique) :
    J'ai trouvé cet article : https://cordis.europa.eu/article/id/...nual-labour/fr - Mais attention à ne pas trop généraliser (voir cet autre article qui commente le précédent : https://www.lefigaro.fr/sciences/201...-actuelles.php). J'ajouterai un autre article qui confirme indirectement qu'il ne faut pas généraliser (le résumé : https://www.researchgate.net/publica...al_en_Provence
    - l'article en entier est en accès libre en haut à droite de la page)

    Cordialement
    Dernière modification par philippedelimoges ; 30/09/2020 à 22h00.

Discussions similaires

  1. [Évolution] Homo sapiens sapiens et dévelopement
    Par Castelcerf dans le forum Archéologie
    Réponses: 23
    Dernier message: 19/03/2008, 01h00
  2. [Paléo Humaine] Néandertaliens et Homo sapiens sapiens
    Par Jano dans le forum Paléontologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 26/03/2007, 19h17
  3. homo sapiens sapiens, taxonomie douteuse?
    Par invite158967239 dans le forum Biologie
    Réponses: 59
    Dernier message: 04/01/2007, 08h19
  4. [évolution] Et après Homo sapiens sapiens ?
    Par Sycan dans le forum Biologie
    Réponses: 66
    Dernier message: 04/10/2006, 19h29