Affichage des résultats 1 à 25 sur 25

Les Occidentaux et l'éthique




  1. #1
    tonio539

    Les Occidentaux et l'éthique

    Bonjour,

    Une question (un peu naîve peut-être, j'en conviens) me passe par la tête et j'ai du mal à trouver des éléments de réponse...

    Actuellement, 1 million d'enfants meurent chaque année de la rougeole, quand on sait qu'un vaccin coûte quelques centimes, pourquoi les fonds internationaux se montrent aussi insuffisants (il a fallu une donation de la Fondation Gates pour permettre à l'OMS de lancer sa campagne de vaccination) ? Devant la misère dans le monde, les Occidentaux révèlent la misère de leur éthique...La campagne en question coûtait environ 1% du budget de la Guerre en Irak...

    Quels sont donc les raisons d'un tel égoïsme, de l'éthique "démagogique" des pays du Nord, qui veulent "faire bien" tout en laissant la misère se développer un peu plus ?

    Voilà, j'aimerais avoir votre avis là-dessus, et savoir ce qui empêche que ces sommes ridicules soient débloqués par les grosses nations occidentales.

    Merci


    Antonio

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Jarod

    Re : Les Occidentaux et l'éthique

    Salut

    "mais voyons...on n'a bien d'autres problemes"

    "de toute façon ça a tjs été comme ça, ça le sera donc toujours"

    Souvent ils ne savent pas trop quoi dire donc ils disent ça.

    Mais pourquoi?

    Jarod, qui pense que l'ego en est une cause.

  4. #3
    Chris77

    Re : Les Occidentaux et l'éthique

    Si on sauvait chaque année 1 million d'enfants de la rougeole, comment les nourrirait-on ? Les sauver de la rougeole pour les laisser mourir de faim, ca n'a pas vraiment de sens... Bien sur, il faut les sauver de la rougeole ET de la famine, mais ca risquerait de couter bcp plus cher que la simple campagne de vaccination... Et en plus quand cet million d'enfants deviendra 1 million d'adultes, càd 1 million d'immigrés illégaux potentiels... etc...


  5. #4
    Iforire

    Re : Les Occidentaux et l'éthique

    C'est sur !
    On devrait tous les tuer a la naissance (comme les vieux), au moins, on serait tranquilles.
    Tiens pourquoi pas creer des camps dans ce but ???

  6. #5
    tonio539

    Re : Les Occidentaux et l'éthique

    Chris77, je ne pense pas que ce soit ces arguments qui motivent l'indifférence et l'hypocrisie occidentales. Sauver un être humain de la mort est un acte qui se suffit à lui-même, si on arrivait déjà à souver des vies, on pourrait alors réfléchier à la 2ème étape...Ton raccourci me paraît bien extrême et provocateur. Le problème ne réside pas pour moi dans l'aspect financier que nécessiterait une lutte efficace contre la misère, mais d'une réelle indifférence et d'une absence d'intêrets directs..

    Continuez à réagir, c'est tuoujours sympa de confronter les avis.

    A+

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Damon

    Re : Les Occidentaux et l'éthique

    Salut,

    C'est vrai que cette non aide soulève de nombreuses questions, de nombreux pourquoi !

    Toutefois ce serait une erreur de croire que cette situation n'incombe qu'à l'occident (et d'abord quel occident : UE, USA, Russie ?).
    Les raisons en sont souvent de la politique locale (voir ce qui se passe pour le vaccin contre la poliomyélite au Nigéria).

    D'autre part il y a énormément à faire, la rougeole n'étant pas le seul fléau qui frappe l'humanité et plus particulièrement le sud, il y a comme déjà annoncé la polio, mais aussi la malaria, le typhus, le scorbut, la lèpre, les fièvres hémoragiques (qui si elles font relativement peu de victimes le font à coup de villages entiers) etc
    Et si l'on additione tout cela ce n'est plus de quelques Euros qu'il s'agit mais de centaines de milliards.

    Il faut aussi voir ce qui existe chez nous et la misère qui y existe et contre laquelle bien peu est fait sans même parler de la réapparition de maladies comme la tuberculose qui, si l'on en croit les chiffres de l'INVS, mérite toutefois une surveillance accrue (sans toutefois tomber dans un alarmisme prématuré).

    Cette question relève donc bien plus de la politique et de l'économie que de l'éthique.

    Damon
    Dernière modification par Damon ; 04/08/2004 à 12h58.
    Un EeePc ça change la vie !

  9. #7
    bardamu

    Re : Les Occidentaux et l'éthique

    Citation Envoyé par Damon
    (...)Cette question relève donc bien plus de la politique et de l'économie que de l'éthique.
    Damon
    Salut,
    en fait, cette question relève aussi de l'éthique, de l'étude des actes et de leur sens, mais pas de la bio-éthique, terme qui serait sans doute plus adéquat pour nommer ce forum où on s'interroge surtout sur la problématique des conseils de bio-éthique : définir des règles de comportement et orienter les lois concernant la pratique médicale et biologique.

    [hors-sujet]
    Et cela me fait penser que pour éviter dans le forum "Philosophie" des questions aussi ébouriffantes que "A quoi bon vivre ?", celui-ci pourrait être renommé "Epistémologie", partie de la philosophie qui concerne directement les sciences.
    L'éthique, comme la philosophie en général, ne me semblent pas des domaines scientifiques au sens strict.[/hors-sujet]

  10. Publicité
  11. #8
    Jarod

    Re : Les Occidentaux et l'éthique

    Voivi un lien de l'ONU sur la faim dans le monde qui confirme que cet avant tout un probleme politique.
    http://www.un.org/french/pubs/chroni...3/0301p24.html

    Certaines statistiques, comme celle-ci, sont encourageantes : lorsque je faisais campagne pour les élections présidentielles de 1972, 35 % de personnes dans le monde souffraient de la faim. En 1996, tandis que la population mondiale avait augmenté, la faim touchait 17 % de la population de la planète - la moitié par rapport à il y a trente ans.
    Est-ce vraiment la moitié?

    Jaroq,qui éspère ne pas etre hors sujet

  12. #9
    kinette

    Re : Les Occidentaux et l'éthique

    Bonjour,
    Il y a évidemment une question de volonté et de moyens, mais dans certains cas il y a aussi le problème qu'on ne peut pas aider des gens contre leur propre gré. Pas si facile de vacciner des personnes qui ne comprennent pas ce qu'on leur fait... pas si facile de réformer de pratiques agricoles... pas si facile de diffuser des moyens de contraception... et certainement encore moins facile de changer des systèmes politiques, d'empêcher les guerres...
    C'est pour ceci que les aides humanitaires marchent toujours mieux lorsqu'elles sont faites en accord, et en collaboration avec les pays et les personnes qu'on aide.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  13. #10
    Jarod

    Re : Les Occidentaux et l'éthique

    Le mensonge satistique n'a été relevé par personne!

    Si on ne s'est pas respectivement le nombre de personnes ur terre en 72 et 96 on ne peut pas dire que il y a 2 fois moins d epersonnes souffrant de faim dans le monde....

  14. #11
    Damon

    Re : Les Occidentaux et l'éthique

    Citation Envoyé par Jarod
    Le mensonge satistique n'a été relevé par personne!

    Si on ne s'est pas respectivement le nombre de personnes ur terre en 72 et 96 on ne peut pas dire que il y a 2 fois moins d epersonnes souffrant de faim dans le monde....
    http://www.grida.no/geo/geo3/french/085.htm
    La population mondiale a augmenté, passant de 3,85 milliards environ en 1972 à 6,1 milliards au milieu de l’année 2000 (voir chiffres) et augmente actuellement de 77 millions par an (FNUAP, 2001).
    J'ai toutefois vu un chiffre d'une augmentation de 95 millions/an pour les années récentes.

    Bref :
    1972 : 0.35 x 3850 = 1463 millions
    1996 : 0.17 x 5700 (chiffre pris à la louche, j'ai vu 5800 pour 1997) = 969 millions

    Donc un chiffre de toute façon moins élevé.

    A noter :
    Il y avait 2,5 milliards d’habitants sur la terre en 1950, il y’en a plus 6 milliards aujourd’hui.

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  15. #12
    Jarod

    Re : Les Occidentaux et l'éthique

    OK mais on peut se faire avoir facile tout de meme, il faut etre prudent.

    Merci Damon

  16. #13
    ixi

    Re : Les Occidentaux et l'éthique

    Et puis avec ce genre de stats il faut se méfier qu'il n'y ait pas eu un changement de la définition de sous-nutrition. (Un peu comme en France où la définitionde chomeurs a été changée et donc que plusieurs milliers de chomeurs n'étaient plus comptabilisés...)
    Donc ce genre de stats toutes faites, je m'en méfie comme la peste...
    Et puis la source est MacGovern, un démocrate américain, donc....méfiance tout de même....
    Dernière modification par ixi ; 07/08/2004 à 10h03.

  17. #14
    Profane

    Re : Les Occidentaux et l'éthique

    Je crois que lorsqu'on parle d'éthique concernant les occidentaux il faut regarder un peu notre histoire. Elle toujours été basée en priorité sur les rapports de force.

    L'histoire de l'Europe n'a été qu'une suite d'invasion et de guerres en tout genres, suivi de la période d'exploration des autres continents via notemment la mer, puis de génocides, d'esclavages, et de conquetes. Vint ensuite le colonialisme puis les 1ere et 2eme guerre mondiale. Puis l'apres colonialisme ou les ex puissances coloniales ont continués a controler indirectement (par des dictatures plus ou moins a leurs ordres) les anciennes colonies.

    Un sentiment au départ ouvertement affiché de supériorité en a découlé, aujourd'hui c'est sentiment qui tend dans la population a disparaitre via les échanges entresp peuples. Reste qu'entre tend un autre pouvoir a grignoté jusqu'a concurrencer dans encore une fois un rapport de force, les états. Celui des grosses multinationales et de leur lobbies, du pouvoir économique qu'elles détiennent et du role conséquent qu'elles jouet dans la distribution du travail et des échanges économique. La question est : quelle
    préférence répartissent elles entre : profit et ethique ???

  18. #15
    Profane

    Re : Les Occidentaux et l'éthique

    [QUOTE=Profane]Je crois que lorsqu'on parle d'éthique concernant les occidentaux il faut regarder un peu notre histoire. Elle toujours été basée en priorité sur les rapports de force.

    L'histoire de l'Europe n'a été qu'une suite d'invasion et de guerres en tout genres, suivi de la période d'exploration des autres continents via notemment la mer, puis de génocides, d'esclavages, et de conquetes. Vint ensuite le colonialisme puis les 1ere et 2eme guerre mondiale. Puis l'apres colonialisme ou les ex puissances coloniales ont continués a controler indirectement (par des dictatures plus ou moins a leurs ordres) les anciennes colonies.

    Un sentiment au départ ouvertement affiché de supériorité en a découlé, aujourd'hui c'est sentiment qui tend dans la population a disparaitre via les échanges entresp peuples. Reste qu'entre tend un autre pouvoir a grignoté jusqu'a concurrencer dans encore une fois un rapport de force, les états. Celui des grosses multinationales et de leur lobbies, du pouvoir économique qu'elles détiennent et du role conséquent qu'elles jouet dans la distribution du travail et des échanges économique. La question est : quelle
    préférence répartissent elles entre : profit et ethique ??? Et comment la balance pourrait elle pencher de l'autre coté ?

  19. #16
    Damon

    Re : Les Occidentaux et l'éthique

    Je crois que lorsqu'on parle d'éthique concernant les occidentaux il faut regarder un peu notre histoire. Elle toujours été basée en priorité sur les rapports de force.
    Comme celles de tous les autres peuples de la Terre.

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  20. #17
    Profane

    Re : Les Occidentaux et l'éthique

    Citation Envoyé par Damon
    Comme celles de tous les autres peuples de la Terre.

    Damon
    C'est vrai, ou meme entre les individus mais l'avance technologique acquise par un groupe ou l'autre peut provoquer une dérive. Ce qui, je crois a mon humble avis a souvent été notre cas, nous autre occidentaux. Je ne pense pas avoir dérivé du débat initial et j'ajouterais que si au vu de l'histoire, la balance avait penché d'un autre coté le résultat aurait probablement été le meme....

    Merci pour ta remarque....

  21. #18
    Damon

    Re : Les Occidentaux et l'éthique

    l'avance technologique acquise par un groupe ou l'autre peut provoquer une dérive.
    Je n'aurais pas employé le terme de dérive, mais éventuellement celui d'abus et encore ce n'est pas si évident.

    De plus il faut également constater que l'avènement technologique (et partant le rapport de force) induit des changements comportementaux et aussi des mentalités au sein des populations.

    D.
    Un EeePc ça change la vie !

  22. #19
    Profane

    Re : Les Occidentaux et l'éthique

    Bonsoir Damon,

    Qu'entends tu quand tu dis que les progres technologiques induisent des changements comportementaux et de mentalité ?

  23. #20
    shokin

    Re : Les Occidentaux et l'éthique

    Je pense qu'il voulait dire que le progrès technologiques implique des changements d'habitudes. (par exemple, l'apparition du tél. sans fil, le web, et tout plein d'autres choses)

    Et ce changements d'habitudes amène un changement de la perception des choses.

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  24. #21
    paulb

    Re : Les Occidentaux et l'éthique

    Les Occidentaux et l'éthique.
    Bonjour! Je débarque et je trouve que la discussion a pris une direction un peu divergente de l'originale. J'aimerais y revenir un peu.

    Est éthique tout ce qui respecte la morale du moment. L'Éthique est donc un concept évolutif, puisque la morale suit elle-même avec quelque retard les convictions et les usages qui à leur tour changent en permanence. Pour exemple on peut citer l'IVG (interruption volontaire de grossesse) qui d'un crime abominable tend vers un acte banal, tout en étant condamnée par une partie conservatrice de l'opinion.

    Le message qui a déclenché cette discussion était (excusez-moi de le dire) un peu à côté de la question, puisqu'il s'agissait d'un acte de bonté que la morale approuve mais n'impose pas. Il s'agissait de l'une des milliers d'actions d'aide dont l'Occident peut faire profiter les pays pauvres. Mais ces aides posent pour les États les mêmes problèmes qu'aux simples citoyens: être littéralement submergés de quémandeurs de tout poil.

    Avec ma femme nous avons consacré un certain montant annuel à nos "aides sociales", que nous distribuons avec les précautions nécessaires pour garantir leur utilité. La conséquence principale est que notre boite à lettres déborde de missives de "tapeurs", au point qu'il est difficile de trouver notre courrier là-dedans. Je suis convaincu qu'il y a des listes de donateurs qui circulent moyennant finances.

    Il existe une règle économico-sociale qu'il faut énoncer à ce stade: Plus dans un pays le produit brut intérieur par tête est élevé et moins ses habitants prolifèrent. J'ai représenté les statistiques du Population Reference Bureau (U. S. A.) corrélant l'accroissement démographique annuel et le PIB/habitant de différents régions du globe par un graphique dans ma page
    http://perso.wanadoo.fr/aap/aap/populationstat.htm
    où cette corrélation est commentée.

    Un proverbe chinois dit: "si tu donnes un bol de riz à un pauvre, tu le nourris un jour, si tu lui apprends à le planter, tu le nourris pour toute sa vie".

    L'éthique dans le rapport des Occidentaux avec les pays pauvres voudrait qu'on augmente les échanges avec eux, en leur achetant leurs produits à un juste prix et en leur fournissant en échange des biens leur permettant de faire "décoller" leur production. Au lieu de cela, on leur "vend" nos surplus subventionnés (en sachant qu'il y a peu de chances d'être payés un jour) qui découragent leur propre production et on achète (avec des termes de l'échange proches du vol) leurs produits et surtout leurs richesses minières. Mais allez donc convaincre l'Europe et les U.S.A. de supprimer leurs subventions! 80% de leurs agriculteurs se retrouveraient sur le carreau.

    Une fausse solution "éthique" est qu'on n'achète plus des biens produits en utilisant la main d'œuvre enfantine. Ceci dénote une méconnaissance totale des économies pauvres: pour ne pas mourir de faim il faut que tous les membres de la famille travaillent! Si l'on en empêche les enfants, c'est la mort. C'est dramatique, mais c'est comme ça. Les avantages sociaux qui nous paraissent évidents n'ont pas cours dans le tiers monde, qu'on se le dise. Ils ne viendront que si ces pays "décollent" avec l'aide de l'Occident dont c'est l'intérêt bien compris.

    Les Occidentaux ne sont pas "méchants", ils agissent selon ce qu'ils croient leur intérêt. Le tout est de les convaincre que leur intérêt bien compris veut qu'ils sortent le tiers monde de la mouise.
    Amicalement paulb.

  25. #22
    shokin

    Re : Les Occidentaux et l'éthique

    Faudrait qu'on mette plus souvent la priorité sur les pays pauvres, sur la nature...

    Mais la solidarité a bien du mal à faire face à l'individualisme qui n'hésite pas à s'imposer.

    ...

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  26. #23
    mizar

    Re : Les Occidentaux et l'éthique

    Citation Envoyé par kinette
    Bonjour,
    Pas si facile de diffuser des moyens de contraception...
    K.
    Bonjour,
    C'est juste, d'autant plus que en Afrique centrale, on coupe l'extrémité du préservatif pour chasser le mauvais esprit.
    Certaines croyances sont tellement implantées qu'il est presque impossible de les réformer. Autant les laisser comme elles sont car on ne peut pas changer le monde mais se changer soit même.
    Le monde tel qu'on le connait sera toujours comme ça.
    L'homme est loin d'être parfait, surtout avec le pouvoir et l'argent
    Mizar

  27. #24
    shokin

    Re : Les Occidentaux et l'éthique

    A quand les bonnes priorités pour "les occidentaux" ? ne plus mettre le bien-être individuel comme priorité, mais celui du groupe, même du groupe auquel on n'appartient pas.

    Au lieu d'acheter le moins cher, achetez le produit qui respecte le plus la nature, ainsi que la main d'oeuvre.

    Évitez les fastfood !

    D'abord changeons nos habitudes (et notre entourage) au lieu de vouloir changer tout un pays (quel irréalisme franchement).

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  28. #25
    ahbon?

    Re : Les Occidentaux et l'éthique

    Pour revenir à la question initiale:
    Actuellement, 1 million d'enfants meurent chaque année de la rougeole, quand on sait qu'un vaccin coûte quelques centimes, pourquoi les fonds internationaux se montrent aussi insuffisants (il a fallu une donation de la Fondation Gates pour permettre à l'OMS de lancer sa campagne de vaccination) ?
    et qu'est ce qui empèche les gouvernements concernés de financer ces campagnes de vaccination? qu'est ce qui empèche certains chefs d'état bien nantis de puiser dans leur fortune personnelle pour sauver la vie de leurs jeunes concitoyens? hein? pour un vaccin aussi peu cher.

Discussions similaires

  1. Le sport et l'éthique ?
    Par wilddragoon dans le forum Éthique des sciences
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/12/2007, 15h16
  2. l'éthique biomédicale
    Par miwa dans le forum Éthique des sciences
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/11/2007, 01h57
  3. Qu'est-ce que l'éthique?
    Par maxdangers dans le forum Éthique des sciences
    Réponses: 27
    Dernier message: 31/10/2005, 15h45
  4. De la biologie à l'éthique.
    Par criticus dans le forum Éthique des sciences
    Réponses: 26
    Dernier message: 28/08/2005, 17h54