Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

a chacun sa vérité ?



  1. #1
    mdrick
    qu'est-ce que vous en penser:
    a chacun sa vérirté?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    coco
    Je reponds oui...
    Quand il y a des phrases, comme celle là, qui ont traversé les âges... je dis il y a un fond de vérité....
    Nous sommes tous différents... et donc autant d'individus... autant de consciences...

  4. #3
    Neutrino
    Chacun sa vérité = "la vérité dépend-elle de nous?" ?
    C'est le sujet du bac S 2003, alors pour préparer vos interventions vous pouvez recherher DES corrigés de ce bac (je sais très bien que les correcteurs ne possèdent pas LA vraie réponse).

    Cordialement
    Neutrino

  5. #4
    ronronladouceur
    Citation Envoyé par Neutrino
    Chacun sa vérité = "la vérité dépend-elle de nous?" ?
    C'est le sujet du bac S 2003, alors pour préparer vos interventions vous pouvez recherher DES corrigés de ce bac (je sais très bien que les correcteurs ne possèdent pas LA vraie réponse).
    Cordialement
    Salut Neutrino,

    Lu dans Walsch : «Tout n'a de sens que celui que je lui donne.»

    La suite appartient donc à chacun ou à plusieurs... Elle peut être ceci ou cela, ni ceci ni cela, au nom de «C'est selon...» Elle peut être tout et n'importe quoi, donc rien du tout...


    Pour ma part, je suis arrivé à «la vérité est la réalité est le mystère». D'une pierre deux coups : la réalité est mystère et le mystère est réalité (réel). Ça m'a drôlement étonné! Peut-être cette idée rejoint-elle Héraclite, dans ce fragment :

    «On ne peut trouver les limites de l'âme, quelque voie qu'on emprunte, tellement sa signification est profonde.»

    Le même qui a écrit : «Nous devrions nous laisser guider par ce qui est commun à tous.»

    Ou encore (je crois que c'est de Rajneesh - cité de mémoire): «Le mystère, non pas à résoudre, mais à vivre...»

    Claude

  6. #5
    Lulli
    Il faudrai savoir ce qu'est "la vérité" avant de débuter une argumentation.

    Dans le petit larousse 2001 :
    1. caractére de ce qui est vrai ; adéquation entre la réalité et l'homme qui le pense
    2. Idée, proposition qui emporte l'assentiment général ou s'accorde avec les sentiments que quelqu'un à de la réalité. vérités mathématiques. <> fam. Dire à quelqu'un ses (quatres) vérités, lui dire avec franchise ce qu'on pense de lui, ce qu'on lui reproche.
    3. Connaissance ou expression d'une connaissance conforme à la réalité, aux faits tels qu'ils se sont déroulés. Jurer de dire la vérité <> A la vérité : j'en conviens, il est vrai. En vérité : certainement assurément. Serum de vérité : substance qui aurait pour effet de faire avouer malgré lui un coupable.
    4. Bonne fois, sincérité. Un accent de vérité.
    5. Expression artistique fidèle de la nature. Portrait d'un grande vérité. <> cinéma vérité : cinéma direct.

    Existe-il une vérité universelle ou bien à chacun sa vérité ?

    Certaines données sont universelles : "il ne faut pas faire l'amour avec un de ses parents". L'inceste est interdit dans toutes les cultures, c'est une réalité universelle de par ce fait.
    D'autre vérités semblent peuvent être discutables telles que le fondement des sciences exactes : "la terre est ronde", "tout le monde vivant évolue",...

    En revanche LA vérité ne peut exister dans d'autres domaines. Toute persone qui racontera sa vie jurera dire LA vérité hors la psychanalyse a démontré que ce que l'on racontait était des reconstructions et non la vérité. En somme nous avons de multiples vérités potentielless et possibles.
    Tout dépend donc de l'interprétation.
    Oui mais l'interprétation dépend de quoi ? D'une personne lambda ? Cela semble plus compliqué, l'interprétation d'un fait dépend de la personne à qui il est soumis, mais en cette personne en fonction du jour, de l'année, du temps de tout un tas de facteurs extérieurs et intérieurs l'interprétation de ce même fait varira. Par exemple on nous insulte : un jours on se moquera, le lendemain on fondera en larmes ou on tapera celui qui l'aura dite.



    voilà j'espére que ce sera compréhensible (j'en suis pas sur :? j'ai fait 3 heures de philo seulement...!!). A + [/i]

    Message du modérateur (Neutrino) : correction de la pléthore de fautes d'orthographe. Faites attention à ce que vous écrivez!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Neutrino
    Bon, après avoir corrigé la forme, je m'attaque au fond du message de Lulli.

    Lulli, c'est admirable de venir se muscler en philosophie après les cours, mais laisse moi te dire quelques remarques.

    Premièrement, savoir ce qu'est la vérité est un problème philosophique. Ne prend pas la définition du Larousse 2001 pour LA définition absolue de la vérité! Ne confond pas lexicographie et philosophie... Savoir ce qu'est la vérité est déjà un problème philosophique intense, et ce n'est pas le dictionnaire qui va t'apporter la réponse. Il t'indique juste l'usage qui est fait du mot-outil "vérité".

    Deuxièmement, tu dis que l'inceste est condamné dans toutes les cultures. Il me semble que c'est faux : dans certaines éthnies d'afrique noire le père dépucèle ses filles avant de les marier. Et ne confond pas l'universel, de droit, et le général, de fait. Généralement l'inceste est interdit, mais universellement, il peut exister; ce qui l'empêche est une coutume et non une loi physique ou biologique.

    Troisièmement, la "terre est ronde" n'est justement pas un fondement d'une science mais un développement d'une science, un fait ou phénomène perceptible à l'oeil nu (presque) que personne n'admettait pour cause d'obscurantisme (il a fallu l'assener mathématiquement pour enfin arracher la certitude. mais désormais de simples vues depuis les missions spatiales nous suffisent). La rondicité de la Terre a été prouvée, c'est à dire justement qu'elle est indiscutable par quiconque accepte le jeu de la science : c'est-à-dire reconnaît le pouvoir de la raison, ce qui est un des "prolégomène" ou fondement à toute science.
    "tout le monde vivant évolue" n'est pas sur le même pied : ce n'est pas un développement indiscutable comme la rondicité de la terre, mais un résumé assez infidèle d'une théorie expliquant le PASSE biologique de la Terre, pourquoi nous trouvons des êtres dans les strates géologiques, plus éloignés des formes actuelles à mesure qu'on creuse dans des strates plus profondes (donc plus anciennes : 1er principe de stratigraphie).

    Voilà,
    Cordialement.
    Neutrino

  9. Publicité
  10. #7
    Lulli
    D'accord il est vrai que je me suis mal fait comprendre je m'en excuse.

    La définition était un exemple de définition il me semble tout de même important d'essayer de cerner le concept de vérité avant de se lancer dans une toute autre concidération qui en dépend (j'ai peut être tort ?).

    Il faut aussi dire que pour le développement je me suis laisser emporter sans avoir d'exemple précis pour mes arguments (que j'aimerai pouvoir défendre...). Je reviendrais plus tard après avoir réfléchi à cette problématique intéressante, et trouvé des exemples ! .


    sinon pour ce qui est de l'ortographe je ne peut pas faire mieu (dyslexie...).

    Voilà merci pour tes remarques Neutrino , ça m'aidera pour la suite...

    a+

  11. #8
    SchizoplanKton
    Citation Envoyé par mdrick
    qu'est-ce que vous en penser:
    a chacun sa vérirté?

    <mmm> Cela fait songer à un débat ne datant pas d'hier. [list:333fdae031][*:333fdae031]Socrate, Platon,... prônant une Vérité ;
    [*:333fdae031]les sophistes prônant la relativité de la vérité.[/list:u:333fdae031]

    Cette discussion est une spirale. S'en sortir sans contradiction aucune est parfois délicat...

    A mon sens, il y a un fond universel à toute chose, y compris à la ou aux vérité(s). L'emballage est question de particularismes, de développements personnels, de divergences culturelles et tutti quanti. Mais délimiter ce que j'appelle fond universel me dépasse jusqu'à maintenant. :?

    Je pense qu'un système moderne où l'on admettrait la vérité comme totalement relative serait ou deviendrait très vite anarchique et serait extrêmement inégalitaire...

  12. #9
    klorofyl

    Re : a chacun sa vérité ?

    A chacun sa vérité... mon premier DS de philo!^_____^ j'hésite à faire un copier coller de ce que j'ai tapé sur mon PC mais ça serait surmement rbarbatif...é_è

    cette expressin est un non-sens puique si l'on admet que chacun possède ses vérités, on admet aussi qu'il peut y avoir des vérités contradictoires selon les individus... or à partir du moment où une vérité est contredite par une autre, c'est qu'il y en a une des deux de fausse, non? Donc toutes les vérités affirmées par n'importe qui ne peuvent pas être justes...

    De plus, si totu le monde peut avoir ses propres vérités, cela voudrait dire qu'il n'y a plus besoin de raisonnement scientifique ou de preuve pour affirmer qu'une idée est conforme à la réalité... et cela amènerait alors l'anarchie... N'importe qui pourrait affirmer n'importe quelle vérité sans suivre la moindre logique... Et je ne crois en aucune 'vérité' qui n'est pas prouvé et qui vient juste de l'avis d'une ou plusieurs personnes... (je epnse surtotut à la religion).

    J'imagine que j'ai du dire beaucoup de contradictions et tout mais j'espère que vous aurez à peu près compris mon idée...é.è (pour mieux la réuter après.... he he)

  13. #10
    invite9321657

    Re : a chacun sa vérité ?

    Donc oui, chacun sa vérité...
    Dieu merci, elles concordent...
    Dernière modification par invite9321657 ; 03/11/2004 à 15h31.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Si je dis "à chacun sa vérité",le mot "vérité"....
    Par didie du 32 dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 11
    Dernier message: 07/03/2006, 14h17
  2. A chacun sa méthode
    Par phildoby dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 8
    Dernier message: 06/11/2005, 18h03
  3. Peut-on dire à chacun "sa vérité" ?
    Par Antikhippe dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 16
    Dernier message: 25/11/2004, 14h20
  4. dissert a chacun sa vérité
    Par marco92 dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/10/2004, 17h18