Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

douter, est-ce renoncer à la véritée



  1. #1
    biscotte
    douter, est-ce renoncer à la véritée

    j'ai ce sujet a traiter et je ne sais pas par ou commencer... si quelqu'un peu me mettre sur la voie merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    biscotte
    je vie juste de lire le post pour les terminales...

    je ne veu pas la correstion meme si ca peu m'aider mais au moin un dépard et si j'ai fais un erreur en ecrivant ce post je le retir de suite

  4. #3
    greg-richard
    pour le problème du sujet je te propose:
    douter revient a admettre que l'on est peut-être dans l'erreur mais si on on a la vértié et qu'on doute alors on s'en éloigne . donc il te faut chercher les cas ou il est préférable de douter ou non.

    mais bon je ne suis pas trop sur de moi donc attend peut être l'avis de personnes plus aguéries

  5. #4
    biscotte
    merci c'est deja bien pour commencer

  6. #5
    Narduccio

    Re : douter, est-ce renoncer à la véritée

    Je dirais que c'est plutôt l'inverse. Car sans le doute pas de recherche d'une explication plus proche de la vérité. Si personne n'avais douté, l'on serait encore en train de croire à la vision ptoléméenne du monde!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    quetzal

    Re : douter, est-ce renoncer à la véritée

    éssaye de trouver les différente définition de la verité, idem pour le doute.. tu sauras au moins a quoi corresponde ces notion en philosophie..

    e qui est étrange dans cet enoncé c'est le terme "renoncer", comme si le fait de douter allait empecher l'existence de toute vérité future... ce qui en quelque sorte n'est pas tout a fait faux, puisque le procéssus qu'engage le doute ne peut prendre fin qu'avec la certitude absolue, et la découverte de la Vérité absolue... par conséquent toute les vérité découverte jusqu'a celle-ci ne peuvent-etre que des vérité relative(a une époque, a une culture, ou a que sais-je encore)
    je dirais que cet ennoncé se raproche du travail philosophique portant sur l'universalisme, ou la tentative de passer au dessus de la subjectivité, et des illusions pour atteindre le réel en soi... et ce, pour trouver les definition les plus gobale, l plus globale a l'explication du monde...

    on peu aussi regarder quelque chose d'assez precis, " la question peut-on douter du doute" c'est a dire remettre en cause la fonction du doute, demontre qu'il est impossible de tout remettre en cause... car le résultat de ce questionement n'est pas valide, celui-ci ne donnant pas crédit a la fonction du doute elle-même...
    on peut donc dire qu'il existe des vérités qui reste même en prenant le doute comme moyen de raisonement...
    le doute, la raison(a travers le doute), l'existence, la pensée, le sujet, le temps, le language...
    donc, si le doute empèche l'accès a la vérité universelle, du vrai en-soi, il n'en reste pas qu'il existe des vérité supérieure, transcendante, sur lequel le doute n'a pas de prise... ce sont les donné par lesquel le doute a une existence. c'est par là que l'on peu espérer retrouver par la raison la vérité... tout en sachant que celle-ci ne seras jamais universelle...

    la position du doute, est la position intellectelle de la raison, une position ou la vérité acquise ne peut-etre qu'une hyphothèse qui a réussie... un jeu de l'esprit en attendant qu'une nouvelle hypothèse plus globale ne vienne la suplanter...

    beaucoup prefère se tenir sur la croyance dans le vrai, car c'est psychologiquement plus solide, car elle amène une certitude, un peu comme lorsque l'on monte une tour, mais la position la plus rationelle est de ne jamais croire dans la vérité né de la "fonction du doute"

  9. Publicité
  10. #7
    shokin

    Re : douter, est-ce renoncer à la véritée

    quand je doute, c'est qu'il y a une part de vérité que je ne connais pas, mais je la recherche, je veux la connaître.

    si je ne doute pas, c'est que je suis sûr de ce que je pense (que ce soit la vérité ou non), ou encore je ne recherche pas la vérité (peut m'importe si c'est vrai ou faux, ce qui est vrai)

    douter, ce n'est donc pas toujours renoncer à la vérité (puisque je la recherche), mais c'est se montrer très prudent quant à la connaissance de la vérité.

    et si je doute sans trop rechercher la vérité, je renonce provisoirement à la vérité (en me disant "je m'en rendrais compte de ce qu'est la vérité, avec l'expérience, ou quelqu'un me le dira peutêtre).

    Descartes recherchait la vérité, et pourtant il doutait de tout.

  11. #8
    TauLieR

    Re : douter, est-ce renoncer à la véritée

    J ai le meme sujet pour mon 1er devoir de l annee et ca maide vraiment bcp a moi aussi ! merci bcp !!!!

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Croire en la science est ce douter d’elle ?
    Par seya dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/03/2007, 17h54
  2. La Russie doit renoncer à la course à la Lune
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 12
    Dernier message: 25/01/2007, 16h42
  3. Veritée ou recette de grand mère?
    Par groubar dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/09/2005, 19h39
  4. Faire preuve de raisons est-ce renoncer à ses désirs?
    Par tilly dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/11/2004, 17h46