Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Poignée de mains du bout des doigts ?



  1. #1
    Cornemuse

    Poignée de mains du bout des doigts ?


    ------

    Salut,

    Pour la 1ère fois, une personne m'a donné une poignée de mains.
    Cette poignée était donnée .... du bout des doigts.
    Bien évidemment, je n'ai pas apprécié et ne l'ai point montré.

    Mais j'aimerais avoir votre avis sur cette question : était-ce de la gêne ? de la timidité ? du mépris ! ? ou que sais-je encore ....

    -----
    ◄▼▲☺♫ ♪▲▼►

  2. Publicité
  3. #2
    nikov

    Re : Poignée de mains du bout des doigts ?

    J'ai un ami qui fait toujours ce genre de chose, je ne lui ai jamais demandé pourquoi, mais d'après moi c'est qu'on lui a trop souvent fait la remarque: "T'as les mains moites!", car en effet il a les mains moites...
    Après je ne sais pas si on peut généraliser cette theorie
    L'intolérence est commune à tous ceux dont l'idéal est d'imposer aux autres leur idéal.

  4. #3
    halman

    Re : Poignée de mains du bout des doigts ?

    Je fais cela avec les hommes, le contact physique avec les hommes (j'en suis un) me répugne au plus haut point, que meme une simple poignée de mains de révulse et je l'évite au maximum.

    Par contre avec les femmes c'est l'inverse, je trouve ce simple contact physique des plus agréable.

  5. #4
    M. Kiwi Blanc-Jaune

    Re : Poignée de mains du bout des doigts ?

    Salut !

    J'ai un ami qui fait ce genre de poignées de mains : très molles, du bout des doigts, en regardant ailleurs.
    Je ne peux pas généraliser, mais pour lui en paticulier c'est clairement une façon de masquer sa grande timidité par une nonchalance excessive. Mon conseil : pas de jugement hâtif. Attends un peu de connaître la personne avant de la croire méprisante. Evidemment, je n'exclus pas l'éventualité qu'elle puisse l'être véritablement, mais seule l'expérience te le dira...

    MKBJ, timide repenti.
    Le premier homme qui est mort a dû être drôlement surpris.
    -Pierre Dac-

  6. #5
    Cornemuse

    Re : Poignée de mains du bout des doigts ?

    oui, entièrement d'accord, pas de jugement hâtif.
    Je suis probablement une personne trop sensible.
    Merci à chacun pour vos bonnes réponses.


    ◄▼▲☺♫ ♪▲▼►

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    halman

    Re : Poignée de mains du bout des doigts ?

    Je ne comprendrai jamais l'importance que donnent certains à ce genre de gestes futiles : poignée de main ferme, regarder dans les yeux.

    Le temps infiniment long qu'on passe à se tripoter les paluches, on s'est dit mille fois bonjour du regard alors ça suffit comme ça, à quoi bon en plus se secouer les bouts de viande, et pendant ce temps là on pourrait écrire une note, faire quelque chose de plus utile de ses dix doigts.

    Sans compter que question hygiene c'est des plus douteux. On se ramasse les germes de l'autre, surtout qu'on ne sait pas s'il a tripoté son nez, été aux toilettes, caressé le chien qui laisse trainer ses poils et son museau partout, ses boutons, ses pieds, ou n'importe quoi d'autre.

    Pour moi ce sont des gestes des plus futiles et inutiles, perte de temps.

    Pendant qu'on me parle, je ne vois pas pourquoi je m'ennuierai ferme à regarder les globules de mon interlocuteur pendant une heure si une jolie minette, un joli nuage, ou quelque chose d'interessant passent dans le secteur.

    Un jour un collègue aide soignant se met à me raconter ses histoires de pneux crevés dans le couloir.
    Pendant ce temps, une de ses patientes sort de sa chambre chancelante, et se dirige droit vers des fauteuils roulants qui lui barrent le passage et risquent de la faire tomber.

    Je regarde pret à intervenir sur ce qui se passe dans son dos.

    Il s'agace, me demande énervé si je me paie sa tete.

    Je ne lui répond pas.

    Je fonce vers la patiente pour la diriger vers un endroit plus sur, les fauteuils confortables du lieu de vie.

    Voilà pourquoi je trouve ce genre de gestes franchement pénibles.

  9. Publicité
  10. #7
    halman

    Re : Poignée de mains du bout des doigts ?

    Citation Envoyé par M. Kiwi Blanc-Jaune
    Salut !

    J'ai un ami qui fait ce genre de poignées de mains : très molles, du bout des doigts, en regardant ailleurs.
    Je ne peux pas généraliser, mais pour lui en paticulier c'est clairement une façon de masquer sa grande timidité par une nonchalance excessive. Mon conseil : pas de jugement hâtif. Attends un peu de connaître la personne avant de la croire méprisante. Evidemment, je n'exclus pas l'éventualité qu'elle puisse l'être véritablement, mais seule l'expérience te le dira...

    MKBJ, timide repenti.

    Je ne comprendrai jamais le raccourcis poignée de mains molle égale timidité, faible caractère.

    Cela dépend tout simplement des jours, certains jours on fait une poignée de mains ferme, et le lendemain, fatigué, pas l'esprit sur terre, des soucis, fatigué, malade, on touche à peine la main de l'autre.

  11. #8
    invite36602837

    Re : Poignée de mains du bout des doigts ?

    Personnellement, je n'attache pas beaucoup d'importance a la salutation. En se qui concerne la maniere, je dirais que je prefere avoir qqun qui me sers faiblement que qqun qui m'ecrase la main (et j'ai un copain, il salue toujours avec force, beaucoup de force). De plus, je ne sers pas la main des femmes, je leur fais la bise.

    Par contre, je deteste quant je parle a qqun et qu'il detourne le regard. Bien sur, je ne regard pas fixement, je jete des coup d'oeil a droite a gauche (surtout quant une jolie fille passe), mais si je discute et que je ne croise jamais le regard de l'autre, ca m'enerve (un manque de respect ou une crainte de qqch qui n'arrivera pas, je ne m'enerve jamais avec les gens que je ne connais pas trop et surtout pas si c'est dans une discution "public").

    Mon ex avais ce defaut, elle baissait toujours les yeux (que ce soit moi qui lui parle, ou elle). J'ai du lui expliquer que regarder qqun ne signifie pas forcement defié ou jugé, simplement reconnaitre. Et un dialogue se fais a 2, pas tout seul. Le fait de baissait les yeux est plus revelateur a mon avis que la maniere de salué. Salué necessite passer par dessus ca timidé. Discuter implique accepter la position de l'autre. Donc quant je salue qqun, je ne l'apprecie pas forcement, mais je le respect. Par contre, quant je dialogue avec qqun, je suis forcé de l'ecouter en acceptant (meme si je ne suis pas d'accord) son avis. Et baissait les yeux, c'est ceder du terrain (en tout cas psychologiquement, c'est se mettre a un niveau inferieur) tandis que regarder nous met au meme niveau.

    Enfin, la c'est une question de principe.

  12. #9
    ananda

    Cool Re : Poignée de mains du bout des doigts ?

    Citation Envoyé par halman
    Je ne comprendrai jamais l'importance que donnent certains à ce genre de gestes futiles : poignée de main ferme, regarder dans les yeux.
    (...)
    Un jour un collègue aide soignant se met à me raconter ses histoires de pneux crevés dans le couloir.
    Pendant ce temps, une de ses patientes sort de sa chambre chancelante, et se dirige droit vers des fauteuils roulants qui lui barrent le passage et risquent de la faire tomber.
    Je regarde pret à intervenir sur ce qui se passe dans son dos. Il s'agace, me demande énervé si je me paie sa tete. Je ne lui répond pas. Je fonce vers la patiente pour la diriger vers un endroit plus sur, les fauteuils confortables du lieu de vie. Voilà pourquoi je trouve ce genre de gestes franchement pénibles.
    La poignée de main, le regard etc., c'est ce qu'on appelle la communication non-verbale, c'est à dire "une communication basée sur la compréhension de signes linguistiques implicites". Pour plus de détails, va farfouiller dans google, c'est très intéressant : je n'ai plus les chiffres en tête, mais disons que la communication non verbale est primordiale pour faire passer efficacement un message oralisé et aussi primordiale en tant que telle car elle peut faire passer des messages implicites que, justement, la communication verbale n'est pas capable/n'ose pas faire.

    La communication non-verbale révèle par exemple nos émotions : à moins d'être un acteur professionnel, une situation embarrassante devant un interlocuteur me fera rougir, malgré tout mes beaux discours et mon éloquence pour tenter de masquer la réalité…

    Comme il a été si bien dit, il ne faut pas faire des jugements hâtifs : impossible de décréter que telle ou telle personne est introvertie parcequ'elle m'a serrée la main d'une façon et pas d'une autre. Il y a "un contexte", et tout ce qui est perceptible doit être pris en compte pour juger "correctement" (y compris la communication verbale et l'environnement). Une posture courbée, la main sur la bouche, la pupille dilatée, le regard fuyant, etc. sont des éléments à prendre en compte, mais avec rationalité !

    Il ne faut pas oublier non plus que la communication (verbale/non-verbale) se fait (au minimum) entre DEUX personnes : un émetteur et un récepteur (qui change de rôle au cours du temps), et un des aspects de la communication, c'est le feedback ou la rétroaction : si je parle à quelqu'un, je cherche inconsciemment ou consciemment à savoir si le message "passe" en retour. La "fonction phatique" du langage résume cette idée : entre deux interlocuteurs, il existe des messages dépourvus de sens mais qui servent à établir, prolonger, ou interrompre la communication (par exemple au téléphone : "Allo ?"). En l'occurrence dans ton exemple, Halman, ton interlocuteur a simplement mal jugé ton regard fuyant (et te l'as fait savoir, plutôt maladroitement) ; mais ce mauvais jugement de sa part ne provient pas du fait qu'il donne une grande importance "aux gestes" : il provient du fait même qu'il est un être humain entrain de communiquer ! Il y a sans cesse interaction entre deux individus qui communique et l'un deux ne peut "se détacher" de la conversation sans prévenir l'autre, sans utiliser certaines règles tacites (voire inconscientes) de communication (verbale/non-verbale). A ta place, je lui aurais tout de suite signaler ce que je voyais. Et à sa place, j'aurais dit :"Quelquechose vous gêne ?" ou encore "Vous semblez ailleurs…".Mais bon, je ne connaissais pas "le contexte" de la situation.

    Toujours est-il que la communication non-verbale existe, qu'elle est très informative si on sait la décrypter mais qu'évidemment elle ne permet pas de lire "à cœur ouvert" dans la psychologie d'une personne.

    Sur ce, bonne fin d'après-midi !

  13. #10
    halman

    Re : Poignée de mains du bout des doigts ?

    Oui la communication non verbale est primordiale.

    La communication visuelle non verbale est très importante, mais la communication non verbale tactile avec des personnes avec qui on a peu ou pas d'intimité, qu'elqu'un que l'on rencontre pour la première fois, c'est comme briser une barrière d'intimité personnelle fondamentale, une sorte de viol de l'intimité.

    Et il y a le problème de la propioception.

    Les mains et avant bras, on ne s'en rend pas compte, sont extrement important pour la sensibilité à l'environnement, déplacement d'air, chaleur, équilibre corporel, sensations tactiles du milieu.

    Rares sont les gens qui se rendent compte qu'on a plus de mal à trouver son équilibre avec les bras couverts que dénudés.

    Il y a toujours de ces gens qui ne peuvent s'empecher de vous attraper le bras ou là mains alors que vous êtes en plein mouvement, ou que vous êtes dans un moment où vous avez besoin de cette proprioception, même inconsciemment.

    Et c'est la cata.

    Maladresses, on rate ses mouvements, ses gestes, on est plus très en équilibre, et c'est le gag.

    Sans compter l'impression insuportable de se faire agripper le bras, de ne plus pouvoir le bouger, personnellement cela me stresse au point de me dégager violement par pur réflexe.

    Beaucoup de gens ne comprennent pas ça, ne se rendent pas compte de ce genre de chose.

  14. #11
    M. Kiwi Blanc-Jaune

    Re : Poignée de mains du bout des doigts ?

    Citation Envoyé par halman
    Il s'agace, me demande énervé si je me paie sa tete.

    Je ne lui répond pas.
    C'est peut-être là ton erreur : un mot de ta part, ou même un simple regard attirant son attention sur ce qui se passait derrière lui, auraient suffi à lui faire comprendre pourquoi ton attention n'était pas entièrement fixée sur lui.


    Citation Envoyé par M. Kiwi Blanc-Jaune
    Salut !

    J'ai un ami qui fait ce genre de poignées de mains : très molles, du bout des doigts, en regardant ailleurs.
    Je ne peux pas généraliser, mais pour lui en paticulier c'est clairement une façon de masquer sa grande timidité par une nonchalance excessive. Mon conseil : pas de jugement hâtif. Attends un peu de connaître la personne avant de la croire méprisante. Evidemment, je n'exclus pas l'éventualité qu'elle puisse l'être véritablement, mais seule l'expérience te le dira...

    MKBJ, timide repenti.



    Je ne comprendrai jamais le raccourcis poignée de mains molle égale timidité, faible caractère.

    Cela dépend tout simplement des jours, certains jours on fait une poignée de mains ferme, et le lendemain, fatigué, pas l'esprit sur terre, des soucis, fatigué, malade, on touche à peine la main de l'autre.
    Ce n'est pas un raccourci. J'ai bien précisé que c'est un ami, donc quelqu'un que je connais très bien, et même si ce n'est pas mot pour mot dans ce que j'ai écrit, il est évident que je parle d'une habitude qui se répète à chaque fois. J'ai d'ailleurs conseillé à Cornemuse dans mon message de ne pas porter de jugement hâtif sur la personne. Je ne vois pas où est le raccourci là-dedans...
    De plus tu remarqueras que j'ai signé timide repenti, ce par quoi je voulais lui faire comprendre que même si aujourd'hui j'ai fait quelques progrès, je sais ce que c'est que d'être d'une timidité maladive.
    Enfin, je me permets de remarquer que le stress manifeste que déclenchent chez toi les contacts physiques, outre le fait qu'il doit être handicapant dans ton métier, me semble être à la limite du pathologique. Je ne dis pas ça pour t'offenser, simplement pour attirer ton attention sur le fait que tu as peut-être besoin de te détendre de ce côté-là.

    MKBJ, zen, autant que faire se peut.
    Le premier homme qui est mort a dû être drôlement surpris.
    -Pierre Dac-

Discussions similaires

  1. L'énigme du sexe des mains négatives des grottes préhistoriques résolue
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 19
    Dernier message: 22/09/2015, 21h44
  2. Des soins plus surs grâce à des mains propres
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 13
    Dernier message: 27/11/2006, 01h10
  3. acidité des mains
    Par aigle333 dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 07/01/2006, 05h16
  4. Des mains riches
    Par puremorning_joh dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 04/01/2006, 14h33
  5. Wanadoo et Kazaa mains dans la mains...
    Par [RV] dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 02/07/2003, 17h18