Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 37 sur 37

Surdoué : Hyperdoué ou Atrophié émotionnel



  1. #31
    Eilura'
    Invité
    Ou là les messages fusent on dirait...
    Cela fait donc 2 ans que je suis demandeur d'emploi sans diplome et sans expérience, que je n'ai pas réussi a briser ce cercle régressive
    Je trouve dommage que tu ais été détruit parce "tu ne rentrais pas dans le moule" comme on dit, alors qu'au départ tu avais des capacités qui, bien exploitées, peuvent mener loin. Je croyais qu'il y avait des écoles spécialisées pour les surdoués...
    A la limite moi qui au début n'avais pas ces facilitées (ma mère à de douloureux souvenirs des convocations par les profs au primaire) je m'en sort mieux! Bon je ne rentrais pas vraiment dans le moule non plus c'est vrai mais je ne comprends pas... le système est-il si mal conçu pour que tu en arrive là?

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    spyny
    Citation:

    Tu as dit :
    " Etre surdoué, c'est avant tout un ensemble de paramètres qui amènent à voir le monde différement des autres personnes(enfants et adultes). Le terme "surdoué" ne qualifie que les traits extérieurs de ces personnes, d'où pas mal d'abus comme vous l'avait plusieurs fois cité, mais comment pourrait-il en être autrement. Le mode de personnalisation de notre société se fait par les actes de ses individus, ainsi les surdoués ne sont qualifiés que par leurs capacités extraordinaires ou, du moins, les plus remarquables. Malheureusement cela reviens à enfermer ces enfants dans un systeme de valeur purement lié à leurs faits et non à leurs personnalités; ce qui ne leurs laissent pas beaucoup de choix: murir prématurément ou/et refuser toutes actions les différençants des autres enfants. Le bonheur des surdoués c'est les portes qu'il forment entre leurs mondes et le monde où vivent le reste de la population, elles sont d'ailleurs également leurs boués de sauvetage."


    Euhhhh, je dirais que tu enfonces une porte ouverte...
    En effet, quel autre moyen que l'observation des actes d'une personne as tu pour juger de ses qualités ?
    Je pense qu'il voulait parler du QI d'un côté, et de qualités de coeur, comme le courage, la générosité, la sincérité, ...

    des "qualités" qui ne dépendent pas du fait d'être "surdoué" ou pas.



    Les écoles pour surdoués sont arrivées très récemment je crois. Et puis, je suppose que ça doit avoir un certain coup. Sans doute aussi que toutes ces écoles ne sont pas aussi adaptées qu'elles le prétendent.

    Nous sommes dans une société qui vénère encore le succès, la richesse, la célébrité, le profit, l'apparence, une politesse hypocrite...

    Cela ne peut être que nuisible à chacun et surtout aux surdoués.

    Qui nous apprend la tolérance, l'ouverture, l'écoute, la patience, le partage ?

    En fait, dans une autre société, les surdoués ne se seraient peut-être pas sentis exclus et auraient trouvés les enseignants adéquats, sans difficultés.

  4. #33
    spyny
    oh puré, "coût" et pas "coup" !

  5. #34
    Isolda
    Bonjour

    Voilà bien longtemps que je ne suis pas retournée sur ce forum! Depuis mon retour d'Espagne en fait. J'ai été surprise, et très intéressée par les les différentes interventions. Lorsque j'ai lancé le sujet, j'étais isolée à Madrid et n'avais qu'internet pour chercher des solutions à mes angoisses. Depuis, j'ai fait plus de recherches sur le sujet, alors je vous donne les pistes que j'ai trouvé. D'abord, le mot surdoué a disparu! Il est remplacé par "enfants précoces" dans les médias et dans l'éducation nationale (voir le dossier de presse du 28 mars 2002 "La scolarisation des élèves intellectuellement précoces" "http://www.education.gouv.fr/presse/2002/scolprecdp.htm") idéaliste et fourre tout au possible mais est-ce réalisable?. Les psychologues, eux parlent de dyssynchronie voir l'article de l'association anpeig sur le site "http://www.anpeip.org/doc-anpeip/Les_EIP/dyschro.php", et ont remplacé "surdoués" par EIP! Génial, encore moins humanisé!
    Et pour finir, oui, quelques écoles se sont créées, mais quelle garanties?
    Si je peux suggérer une idée à notre compagnon de Forum Stolenghost, pourquoi ne pas prendre contact avec ces écoles ou associations, vous pourriez commencer par aider les autres enfants en les comprenant, et pourquoi pas, plus ? Ce serait un premier pas!

    Pour ce qui est de mon cas personnel, maman d'enfants "pas dans la norme", mon aîné a suivi le chemin raconté par Stolenghost en entrant au lycée, il a opté pour la socialisation! Adieu le bac S! Et le plus jeune, encore au collège a passé un test de QI qui a donné des résultats en dessous des valeurs 135, à partir de laquelle un enfant est décidé "précoce". Le psy qui lui a fait passé conserve un petit doute, car les deux mauvais scores ont été obtenues sur des rubriques où l'enfant - bien que chronométré - a relevé la tête et dit "Mais c'est stupide, ça n'a pas d'intérêt, c'est répétitif, c'est trop facile!". Ne vous y trompez pas je ne suis pas déçue, et c'est armée des résultats que j'ai fait face au corps enseignant en leur disant, maintenant l'excuse hors norme, c'est terminé! Vous devez prendre ces difficultés en charge comme pour les autres! Mais je vous rassure, il a un suivi psychologique en parallèle. Il n'y a pas de solutions idéales!
    Je vous remercie pour toutes ces interventions de qualités.


    Isolda

  6. #35
    rky
    C est la premiere fois que j interviens sur un forum, vous me pardonnerez je l'espère mes hesitations.
    J ai aujourd hui un certain age qui me permet de me positionner precisement sur le possible devenir des surdoues; j ai parfaitement connu les tracas scolaires evoqués..sans vouloir trop évoqué le passé j'ai été renvoyé de CP (un record ?) et les années scolaires suivantes se sont déroulées sans aucun contact récréatif avec les autres élèves. Les enseignants me jugeaient agressif (j attirais bcp la curosité et surtout la mechancete des autres garcons helas pour eux je me defendais un peu mieux qu un binoclard honteux.. ) mais en fait j etais très heureux de rester seul dans la classe pendant que les autres enfants s amusaient dans la cour, j avais accès à l ensemble des livres qui a l epoque etaient pour moi des pepites de savoir ! Mon environnement famillial etait culturellement d une faiblesse deplorable, ce qui a provoque lors de mon enfance un sentiment de refoulement profond de la culture de l esprit. Parcours scolaire mediocre avec une dose exceptionnel d ennui. A 16 ans je quitte l ecole contre l avis de ma mere mais avec le soutien de mon père (pourquoi ? il ne sait toujours pas me repondre sauf qu il n avait pas d inquietude pour mon avenir ! ) Puis j ai pu enfin travailler seul chez mes parents toutes les matieres que je souhaitais pendant un an. Mes 18 ans approchant, la cellule familliale financierement aisée, m'a demandé de gagner ma vie...alors j ai travaillé: des petits boulots qui ont ete pour moi de veritables labos de TP...et un jour de St Sylvestre (cela arrive sans prevenir !)je suis tombé fou amoureux d une etudiante en license, de 4 ans mon ainée..Cela a été la liberation de mon potentiel avec la mise en place difficile, douloureuse, d une rigueur et d une force de travail que je ne connaissais pas (vous imaginez bien dans quel but $$$) pour une passion qui devait quasi -instantanemment me faire rondement vivre ! Puis vint un divorce 10 ans plus tard en raison d un certain decalage.. Aujourd'hui avec une nouvelle amie, je me retrouve de nouveau confronte a l ennui dans mes activites...professionnelles comme si j avais 10 ans ! Bref j'ai été très sportif, fais des petits boulots peu gratifiants, ai connu beaucoup de femmes, je me suis ennuyé toute ma vie scolaire et seules mes passions m ont permis d avancer dans la vie professionnelle et amoureuse (bien qu en vieillissant on devienne plus sage..). Il faut cultiver la sagesse pour rester psychologiquement stable et toutes vos passions qui seront des ancres à plaisirs vous permettant d'avancer tout au long de votre vie. Nourissez vous d'elles (vos passions !) et amusez vous avec votre cerveau qui est notre tresor le plus precieux ! S il vous joue des tours, consultez un bon psy, gentil et affectivement sympathique.
    N'hesiter pas a m écrire

  7. #36
    coco
    Citation Envoyé par rky
    Il faut cultiver la sagesse pour rester psychologiquement stable et toutes vos passions qui seront des ancres à plaisirs vous permettant d'avancer tout au long de votre vie. Nourissez vous d'elles (vos passions !) et amusez vous avec votre cerveau qui est notre tresor le plus precieux !
    Joli...

  8. Publicité
  9. #37
    Eilura'
    Invité
    Oui, je suis d'accord... superbe même.

    Je trouve que la sagesse est une grande qualité.

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. enfant surdoué
    Par rif raf dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 16/12/2008, 07h08
  2. ERA, un bras manipulateur surdoué pour l'ISS
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/10/2006, 07h28
  3. Comprendre l'atrophie musculaire pour mieux la traiter
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/09/2006, 12h30
  4. quotient emotionnel (QE)
    Par ciryll dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/03/2004, 09h29