Affichage des résultats 1 à 27 sur 27

En parlant d'amour ...



  1. #1
    jenny24

    En parlant d'amour ...


    ------

    Bonjour à tous !

    Pensez vous qu'il soit possible d'être avec une personne tout en en aimant une autre qui est libre et que l'on voit tous les jours mais que l'on reste quand meme avec celle que l'on aime pas , tout en promettant son coeur à l'autre?
    Pensez vous que cette personne qui promet son coeur à une personne avec qui elle n'est pas aime vraiment et profondement cette personne et n'aime reellement pas celle avec qui elle est ?
    vous m'avez suivi ?
    merci d'avance pour vos reponses bises

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    otherside

    Re : En parlant d'amour ...

    Tout cela me paraît bien compliqué Jenny! Ca va pt être être un peu ringard pour certains ce que je vais te dire, mais écoute ton coeur, il te fera surement prendre la bonne décision!!
    bon courage, et n'oublie pas: "Carpe diem"

  4. #3
    Hugo_Ap

    Re : En parlant d'amour ...

    Ca dépend de la personne je ti dirais.. Il serait plus sain d'en finir et de se tourner vers celle qu'on aime. Ca semble logique, non ?

  5. #4
    jenny24

    Re : En parlant d'amour ...

    c'est pas moi qui suis dans ce probleme , moi je suis la fille aimee et qui se retrouve seule , en voyant la personne que j'aime avec une autre , pourtant elle m'assure qu'elle n'aime que moi ( le fond du probleme c'est que nous nous sommes separes a cause des parents ...qui n'acceptaient pas notre relation ) , du coup je deprime , je sais que je devrais me tourner vers d'autre personnes et oublier mais je n'y arrive pas , alors je continue à croire ...et à esperer ...pauvre de moi !
    je voulais juste savoir si vous pensez que cette personne m'aime vraiment comme elle le pretend ! je sais que l'on ne peut pas juger d'un point de vue completement exterieur et qu'on peut me dire que je suis bien conne de continuer à esperer et que si cette personne est partie à cause de mes parents avec une autre c'est qu'elle ne m'aime pas et que je me suis faite bien avoir comme une bleue mais pourquoi continue-t-elle à me dire qu'elle m'aime ....?
    Avez vous dejà vecu une telle histoire du point de vue de cette personne ....

    merci bisous

  6. #5
    Hugo_Ap

    Re : En parlant d'amour ...

    Tu devrais lui demander de faire un choix. Sauf si tu acceptes cette situation. Ce qui je pense, n'est pas le cas. Et là, si elle continue à jouer sur les 2 tableaux, il faudra te résoudre à penser que ce n'est peut-être pas la personne idéal pou toi. Qu'est ce que tu en penses ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    jenny24

    Re : En parlant d'amour ...

    De faire un choix certainement, le probleme c'est que de mon cote ce sont les parents qui coincent et notre relation est vouee à l'echec à cause de ça ! c'est pour cela , en vu de l'impossiblite en ce moment (car etant encore mineure et habitant encore chez mes parents , ils ont une forte autorité et empechent par tous les moyens que l'on se voit) de l'autre coté l'autre fille est une histéro (elle a tente une fois de se suicider quand la personne que j'aime l'avait quittée...) voilà , le probleme du choix est delicat ! car c'est en quitter une pour avoir l'autre ("aimee") mais sans reellement pouvoir la voir (et l'avoir) car attention parents !

  9. Publicité
  10. #7
    jenny24

    Re : En parlant d'amour ...

    C'est sur que cette situation m'insupporte !!! mais je n'arrive pas à me defaire de cette personne avec les autres , je ne pense qu'à elle , quand je suis avec elle , je ne pense plus , ni reve de plus personne sauf d'elle ! c'est à en devenir fou ! quand on sait qu'on devrait passer outre, oublier et se dire que l'on est vraiment naif !! mais quand le coeur ne se resoud pas ! ........

  11. #8
    quetzal

    Re : En parlant d'amour ...

    personelement je ne crois pas que l'etre humain et la fidélité soit un fait vraiment naturel... c'est plutôt la société qui nous impose ce comportement...
    car en amour il est préférable de distingué la sexualité a proprement parlé du sentiment de bien-etre de profonde amitié qui nous lie avec quelqu'un...

    je ne sais plus quel sage disait, pour vous marier choisissez plutôt quelqu'un avec qui vus aimez etre et discutez plutôt que quelqu'un avec qui vous n'aimez que faire l'amour... car quand les année auront passé la discussion et la compréhension mutuelle deviendra le vrai moteur de votre Amour... donc autant prendre le plis de suite...

    dernière petite phrase, qui me semble importante a connaitre, et qui colle vraiment a la réalité... les hommes recherche la quantité, et les femmes plus la qualité...

    reste que je ne crois a la fidélité sexuelle que lorsqu'un relation est passionée... mais avec le temps, et le quotidien, celle-ci a toujours tendence a se fanner...

    il est possible qu'il t'aime, mais si il ne peux pas te voir, ses hormones le porterons naturellement ailleurs... c'est un cas très général, disont que c'est très fréquent...
    reprend une vie normale, sort, vas voir tes amies, et ne te sens pas tenue par une quelconque obligation morale envers lui... après tout vous n'etes pas marié, et vous n'avez pas d'enfants a charge...
    et si vraiment vous etes fait l'un pour l'autre vous vous retrouverez un jours.. ça marche toujours comme ça dans les films ;o) alors carpe diem,

  12. #9
    kinette

    Re : En parlant d'amour ...

    Bonjour,
    Bon tout d'abord ton ami me semble embarqué dans une bien sale affaire: indépendamment de votre relation, ce n'est pas sain du tout de se retrouver en situation de chantage affectif, car les tentatives de suicide de la personne avec qui il est sont du chantage. Une relation ne peut absolument pas être saine dans ces conditions.
    Deux possibilités: les choses peuvent se calmer, si la fille réalise le problème, et que l'amour ça n'est pas ça, et ça n'est pas obliger par tous les moyens l'autre à rester. Soit il la quitte car c'est de toute façon mauvais pour son propre équilibre.

    En ce qui te concerne, je te conseille de ne pas te laisser faire. Même si c'est dur pour toi, tu dois aussi considérer qu'aimer c'est respecter l'autre. Et s'il dit t'aimer et qu'il reste avec elle ça n'est pas te respecter

    Et bon la soit-disant excuse des hormones elle est bien bonne, il y a une différence entre une aventure, regrettée et qui pourra à la rigueur être pardonnée et vivre avec quelqu'un d'autre.

    C'est sur que cette situation m'insupporte !!! mais je n'arrive pas à me defaire de cette personne avec les autres , je ne pense qu'à elle , quand je suis avec elle , je ne pense plus , ni reve de plus personne sauf d'elle ! c'est à en devenir fou ! quand on sait qu'on devrait passer outre, oublier et se dire que l'on est vraiment naif !! mais quand le coeur ne se resoud pas ! ........
    Il te faudra nécessairement un peu de temps. C'est normal.
    Mais pense à toi...

    personelement je ne crois pas que l'etre humain et la fidélité soit un fait vraiment naturel... c'est plutôt la société qui nous impose ce comportement...
    car en amour il est préférable de distingué la sexualité a proprement parlé du sentiment de bien-etre de profonde amitié qui nous lie avec quelqu'un...
    Je ne sais pas trop ce qu'on appelle le "naturel" chez l'homme... dans une société de singes crois-tu qu'on puisse parler de "naturel" et que les sociétés de singe n'ont pas déjà des pressions sur les individus qui les composent?
    A mon avis il est difficile de distinguer les deux. De plus les comportements humains sont extrêmement variables entres individus... et on peut très bien imaginer que pour certains le "naturel" soit de sauter sur tout ce qui bouge, tandis que d'autres aspirent plus à la paix et à une vie de couple stable...

    je ne sais plus quel sage disait, pour vous marier choisissez plutôt quelqu'un avec qui vus aimez etre et discutez plutôt que quelqu'un avec qui vous n'aimez que faire l'amour...
    Bah le mieux c'est quand même les deux... puis maintenant y a le Viagra

    dernière petite phrase, qui me semble importante a connaitre, et qui colle vraiment a la réalité... les hommes recherche la quantité, et les femmes plus la qualité...
    Je me demande si ce n'est pas un gand mythe ça, entretenu par les habituelles fanfaronnades entres mecs...
    Moi je connais des personnes qui recherchent bien plus la qualité ( dur à trouver...) que la quantité!!!!

    il est possible qu'il t'aime, mais si il ne peux pas te voir, ses hormones le porterons naturellement ailleurs... c'est un cas très général, disont que c'est très fréquent...
    P... j'en reviens pas de lire des conneries pareilles.
    Pourquoi ce serait "naturel". Alors des amis à moi qui étaient à des centaines de kilomètres, l'un en Allemagne, l'autre en France et qui se voyaient à peine tous les mois, tu crois vraiment qu'ils sont allés voir ailleurs? (bon je vais pas t'étaler tous les cas que je connais, mais bon, les hormones je crois qu'elles ont souvent bon dos).


    Bon allez Jenny courage, et pense à toi!!! Prends soin de toi!

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  13. #10
    quetzal

    Re : En parlant d'amour ...

    hahaha kinette, le viagra, est effectivement une solution, mais même avec cela, les performance ont tendence a s'espacer dans le temps.. n'a tu point entendu que les femmes du a la ménaupause avait aussi une baisse de la libido???

    sinon, je réafirme tout ce que j'ai dit comme cas général, (tu sais les statistiques)....

    oui, c'est pour toi peut-etre des conneries kinettes, mais le problème est que ce genre de conneries sont très très commune dans ce bas monde...

    quand a la notion de fidélité, si il existe le viagra, les moyens de contraceptions existe, et evite de ramener n'importe quoi chez soi...
    mais il ne m'étonnepas que tu sois pour la fidélité, puisque tu est une femme, hihihi
    quand je dit rechercher la qualité, pour une femme, c'est recherché celui qui seras capable de rester de 20 a 25 ans pour rester en couple pendant 15 a 25 ans...
    si seulement sexulement parlant chez l'homme tout étais a l'état conscient sans doute que tout irais beaucoup mieux... quand aux notions culturelle qui nous servent de système d'exploitation, souvant ceux-ci ont clairement été fait dans le but de limiter la libido naturelle de l'homme, et celle de la femme, bien sur qaund ses notions culturelles ne vont pas jusqu'a la mutilation des jeunes fillette et des femmes...

    pour ma part, et si tu prends la baisse des mariages actuellement, je pense qu'il aurit été préférable que les gens se marie plus et oublie la notions de fidélité, plutôt que l'inverse... surtout que cette notion de fidélité a surtout été mis en exergue dans nos culture dans un but clairement patrimonial, et patriacal... et aussi pour evité que dans les villages, les enfants un fois devenue adulte, ne se marie e famille en famille, ne sachant qu'ils sont demi-frere, et demi-soeur, mais élevé dans deux foyer différent...

    la littérature est en se sens assez riche sur ces histoire d'amour qui ne peuvent etre consomé...
    -alcide: mais je t'aime elvire
    -alvire: moi aussi.. marions nous
    -le père: ha mes doux enfants ce n'est pas possible, c'est là un térrible secret que j'aurais du vous rélever il y a bien longtemps...
    et pattatti et pattata...

    tu peux aussi relire tartuffe, et cette histoire de d'hymen, ou une mère souhaite a tout prix marié sa fille avec un tartuffe, qui n'en veux cas la dotte,et a la riche situation famillial, pour le coté patrimonial de l'affaire...

    roméo et juliette,pas mal non plus, le jeu de l'amour et du hazard, etc... etc...

    la fidélité est surtout une histoire religieuse, pas vraiment ce que chaque individu ressent au fond de lui-même...
    les amours adolescentes sont assez typique, ils tombent amoureux d'un rien.. après certains préfère la stabilité a l'aventure... mais je crois que l'on choisi plus la stabilité par defaut... il y a tant a découvrir hihihi...
    il n'y a pas eut un jeu télévisé comme ça, qui s'appellait "l'ile de la tentation" demandant une certainne dose de volonté et d'amnégation pour les participants marié...

  14. #11
    Cécile

    Re : En parlant d'amour ...

    Citation Envoyé par quetzal
    sinon, je réafirme tout ce que j'ai dit comme cas général, (tu sais les statistiques)....
    Quelles statistiques ?

    quand je dit rechercher la qualité, pour une femme, c'est recherché celui qui seras capable de rester de 20 a 25 ans pour rester en couple pendant 15 a 25 ans...
    Il y a déjà eu des discussions sur ce genre de conneries (je suis d'accord avec Kinette) : "les femmes sont comme ci, les hommes sont comme ça. Tout cela est bien sûr leur nature intime, et pas du tout dû à la pression sociale". C'est comme Freud qui disait que les femmes étaient naturellement masochistes. Je ris (jaune).

    pour ma part, et si tu prends la baisse des mariages actuellement, je pense qu'il aurit été préférable que les gens se marie plus et oublie la notions de fidélité, plutôt que l'inverse...
    Personnellement, je ne vois pas en quoi la baisse des mariages est un problème.

    Quant à la littérature, on lui fait dire ce qu'on veut, mais les livres que tu cites sont bien plus complexes que ce que tu en racontes.

    la fidélité est surtout une histoire religieuse, pas vraiment ce que chaque individu ressent au fond de lui-même...
    Pour en revenir à l'histoire de Jenny, je ne crois pas que ce soit tant une histoire de fidélité qu'une histoire d'honnêteté. Et ce n'est pas du tout pareil. Je ne défends pas la fidélité à tout prix, mais en revanche, ce qui est dégueu, c'est la malhonnêteté (celui qui jure fidélité et qui trompe) et le manque de courage (dans le cas du copain de Jenny, qui n'a ni le courage de rompre avec Jenny si leur amour est impossible, ni celui de résister au chantage affectif).

  15. #12
    kinette

    Re : En parlant d'amour ...

    hahaha kinette, le viagra, est effectivement une solution, mais même avec cela, les performance ont tendence a s'espacer dans le temps.. n'a tu point entendu que les femmes du a la ménaupause avait aussi une baisse de la libido???
    Vraiment, ça me fait marrer que les mecs collent si facilement tout sur le dos des femmes...
    Or si on considère comment se passent les choses, lorsqu'un couple fait l'amour à répétition, qui c'est qui est fatigué en premier? Qui c'est qui ne peut physiologiquement pas aller plus loin?
    Alors arrêtez un peu les machistes de nous sortir que tout vient des femmes...
    C'est bien connu aussi qu'en vieillissant les mecs bandent moins facilement, et ont des problèmes de prostate...
    Et on peut dire l'inverse de ce que tu prétends: que la femme se trouve alors malheureusement le plus insatisfaite par son conjoint...

    oui, c'est pour toi peut-etre des conneries kinettes, mais le problème est que ce genre de conneries sont très très commune dans ce bas monde...
    Oui effectivement la connerie est très répandue dans ce bas monde: les mecs qui ne pensent qu'à ça et imaginent que c'est une généralité par exemple (et sont près à se foutre de la gueule des mecs qui ne fonctionnent pas comme ça).

    mais il ne m'étonnepas que tu sois pour la fidélité, puisque tu est une femme, hihihi
    Non, je me fous absolument de ce que font les autres... si ça plaît à certain de coucher de tous les côtés, c'est leur affaire.
    Et je ne suis pas sûre que cette tendance soit moins "naturelle" chez les femmes que les hommes, mais une femme qui agit comme ça est considérée comme une salope alors qu'un mec, ce sont seulement ses hormones qui commandent (j'ai bien retenu la leçon non?).
    D'ailleurs, c'est bien mal connaître la sexualité féminine que prétendre que le manque est supérieur chez les hommes.
    Personnellement, je n'ai simplement pas du tout cet envie, et je connais des personnes, tant mecs que filles qui ne présentent pas cette envie d'aller voir ailleurs.
    D'ailleurs l'échec de nombreux mariages vient rarement des infidélités mais beaucoup plus de problèmes internes au couple...

    pour ma part, et si tu prends la baisse des mariages actuellement, je pense qu'il aurit été préférable que les gens se marie plus et oublie la notions de fidélité, plutôt que l'inverse... surtout que cette notion de fidélité a surtout été mis en exergue dans nos culture dans un but clairement patrimonial, et patriacal... et aussi pour evité que dans les villages, les enfants un fois devenue adulte, ne se marie e famille en famille, ne sachant qu'ils sont demi-frere, et demi-soeur, mais élevé dans deux foyer différent...
    Ca me fait marrer ces personnes qui parlent d'oublier la notion de fidélité. Tu as une copine? Ca te fais quoi si tu apprends qu'elle couche avec quelqu'un d'autre? C'est toujours facile d'énoncer de grands principes, mais dans la pratique ça marche souvent moins bien...
    Quand à l'idée de la fidélité pour éviter la consanguinité je me marre... (de toute façon au sein d'un petit village isolé, vu que tout le monde est apparenté, ça ne change rien ce genre de "mesures").
    A partir du moment où on aime quelqu'un, une infidélité est je pense naturellement perçue comme une trahison, que ce soit de la part du mec ou de la fille. Et à mon avis dans ce cas ça n'a pas grand chose à voir avec la moralité mais bien plus avec les sentiments et l'honnêteté.
    Après, si tu regardes en arrière, de nombreux couples n'étaient pas des "couples de coeur" et là intervenait la moralité publique... mais ça n'a pas grand chose à voir!

    Toi qui parlais d'instinct, comment tu expliques que chez de nombreuses espèces vivant en couple, on trouve chez les mâles et chez les femelles des représailles contre le conjoint qui va voir ailleurs?

    la littérature est en se sens assez riche sur ces histoire d'amour qui ne peuvent etre consomé...
    Je ne vois pas ce que la littérature vient faire ici... et dans la littérature tu trouves aussi des histoires de personnes qui restent ensemble jusqu'à la mort...

    la fidélité est surtout une histoire religieuse, pas vraiment ce que chaque individu ressent au fond de lui-même...
    Comment peux-tu si facilement arguer de ce que les autres personnes ressentent au fond d'elles-même???

    les amours adolescentes sont assez typique, ils tombent amoureux d'un rien.. après certains préfère la stabilité a l'aventure... mais je crois que l'on choisi plus la stabilité par defaut... il y a tant a découvrir hihihi...
    Aussi plus facile à dire qu'à prouver.
    Certaines personnes ne tombent au contraire pas amoureuses facilement, même à l'adolescence.
    Et la "découverte" peut paraître quelque chose de bien creux à la longue (toi qui parles de littérature, tu devrais connaître le mythe de Don Juan... existence enviable d'après toi?).

    Le fait de construire un couple stable n'est à mon avis pas un choix "par défaut". D'abord parce que ce n'est effectivement pas si simple (c'est bien plus simple d'avoir des histoires éphémères à droite et à gauche, pas d'engagements,...). Et surtout parce que on peut aimer la stabilité et développer des relations plus profondes avec les gens (tant en amitié qu'en amour) et pas seulement des relations superficielles.
    Ca comprend aussi un projet commun de vie, une envie de partager des choses...
    Quand je regarde certains couples que je connais, leurs relations et leur amour me semblent être vraiment autre chose qu'un choix "par défaut"!!!

    il n'y a pas eut un jeu télévisé comme ça, qui s'appellait "l'ile de la tentation" demandant une certainne dose de volonté et d'amnégation pour les participants marié...
    Mouais... je pense que malheureusement de plus en plus de personnes ont du mal à faire la distinction entre la réalité et la fiction... inquiétant.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  16. Publicité
  17. #13
    damienh

    Re : En parlant d'amour ...

    c'est un sujet bien délicat l'amour.
    en tout cas, les stat montrent que les couples restes en général 3 ans ensemble!
    certains évoquent là le temps nécessaire au couple pour élever les enfants(et oui tout se joue dans la petite enfance).
    c'est bien réducteur mais peut etre que l'amour n'existe que pour le bien etre de notre progéniture future...

  18. #14
    quetzal

    Re : En parlant d'amour ...

    bienheureux que tu réflechisses a ce problème kinette... et je vois que j'ai touché une corde sensible, tu m'en voit bien désolé... donc je n'irais pas plus loin... je n'aime pas les discutions trop passionée, comme toi d'ailleur il me semble...

  19. #15
    kinette

    Re : En parlant d'amour ...

    bienheureux que tu réflechisses a ce problème kinette...
    Ce "problème" j'y ai certainement plus réfléchi que toi... et j'avoue que les conclusions hâtives dans ce domaine m'énervent...
    Parce que généraliser ainsi est une façon de signifier aux personnes qui n'ont pas le même ressenti, les mêmes aspirations qu'elles ne sont soit-disant pas "normales"...

    et je vois que j'ai touché une corde sensible, tu m'en voit bien désolé... donc je n'irais pas plus loin... je n'aime pas les discutions trop passionée, comme toi d'ailleur il me semble...
    Personnellement je trouve surtout dommage de donner des pseudos-explications hormonales à une personne qui vient ici demander une aide et des conseils.
    Cette histoire me semble bien plus une histoire d'honnêteté (ou malhonnêteté) et de sentiments qu'une histoire de cul... tu peux croire de ton côté que tout vient de là... libre à toi.

    En tout cas je trouve tellement affreux de présenter comme "normal" un comportement qui fait souffrir quelqu'un. Ton discours m'a fait l'effet de "c'est normal qu'il aille voir ailleurs s'il ne peut rien faire avec toi, c'est les hormones, et la nature". Tu pense vraiment que c'est bien commencer sa vie sentimentale que de commencer avec l'idée que les hommes sont tous des porcs commandés par leurs bites et pas capables de se contrôler même s'ils affirment avoir des sentiments pour une personne???
    Désolée, je n'aime pas voir les gens souffrir et oui ça me touche quelque part que Jenny ait eu droit à ce genre de réponse, surtout de la part d'un mec.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  20. #16
    coco

    Re : En parlant d'amour ...

    Ceci dit, en amour comme en tout, tout existe... les gens honnêtes et les malhonnêtes, les droits et les lâches, les libertins et les fidèles... et encore ça dépend de la période de leur vie, des gens avec qui ils sont... alors ...

  21. #17
    Hugo_Ap

    Re : En parlant d'amour ...

    En tout cas je trouve tellement affreux de présenter comme "normal" un comportement qui fait souffrir quelqu'un. Ton discours m'a fait l'effet de "c'est normal qu'il aille voir ailleurs s'il ne peut rien faire avec toi, c'est les hormones, et la nature". Tu pense vraiment que c'est bien commencer sa vie sentimentale que de commencer avec l'idée que les hommes sont tous des porcs commandés par leurs bites et pas capables de se contrôler même s'ils affirment avoir des sentiments pour une personne???
    Sans vouloir t'offenser, tu lui fais dire ce qu'il n'a pas dit. Tu accentues toujours le problème; ce qui est très dérisoire comme argument. Je suppose que tu sous-entends que l'Homme est tout à fait capable de vivre toute sa vie sans relations sexuelles. Ce qui est tout à fait faux. En tous cas, si c'est le cas, ca doit pas être quelqu'un d'équilibré mentalement. Dc si ils sont pas en harmonie à ce niveau-là, le mieux c'est d'en parler, non ? Ce qu'il ne fait visblement pas. A son tort grand tort. Bref, l'impression que tu donnes, c'est qu'aimer à tes yeux, c'est regarder l'autre et rester béat d'admiration, point Derrière ca, il y a des sentiments, des actes, des paroles, des preuves d'amour dont l'acte sexuel,..

  22. #18
    Cécile

    Re : En parlant d'amour ...

    Citation Envoyé par Hugo_Ap
    ...tu sous-entends que l'Homme est tout à fait capable de vivre toute sa vie sans relations sexuelles....Bref, l'impression que tu donnes, c'est qu'aimer à tes yeux, c'est regarder l'autre et rester béat d'admiration, point Derrière ca, il y a des sentiments, des actes, des paroles, des preuves d'amour dont l'acte sexuel,..
    Il me semble que c'est toi qui déformes les propos de Kinette. Ce qu'elle dit, c'est que l'infidélité n'est pas plus "naturelle" que la fidélité. Elle ne parle pas d'amour platonique. Il ne s'agit pas de vivre sans relation sexuelle, mais de ne pas aller baiser à tout va, par simple honnêteté envers la personne qu'on dit aimer.

  23. Publicité
  24. #19
    kinette

    Re : En parlant d'amour ...

    Merci Cécile tu es dans le vrai.
    Evidemment la preuve et le partage d'amour que constitue aussi la relation sexuelle est importante dans un couple. Mais justement, c'est quelque chose de si précieux dans une relation que je vois difficilement comment justifier qu'un mec aille voir ailleurs parce qu'il serait "en manque" et prétende en même temps continuer d'aimer la personne qu'il a trompée.
    Si on aime vraiment une personne et que les événements font qu'on est éloigné l'un de l'autre un moment (en plus ça n'est même pas vraiment le cas de Jenny!), il est évident qu'il y a un manque (et les femmes aussi ressentent ce manque!!!), mais je pense que ce manque n'est pas si insurmontable que certains veulent le faire croire, ou du moins il y a beaucoup de personnes (j'en connais) qui sont capables de résister.
    (ensuite, après chacun s'arrange comme il veut, et si les deux membres du couple sont d'accord pour que l'autre fasse tout ce qu'il veut en son absence... mais il faut que les règles soient claires alors).

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  25. #20
    jenny24

    Re : En parlant d'amour ...

    merci d'avoir repondu !
    ca n'arrangera rien mais au moins j'aurai eu quelques avis bien que l'histoire soit bien compliquee et qu'il y a en plus d'autres facteurs difficiles ....
    merci ! à plus

  26. #21
    ondine

    Re : En parlant d'amour ...

    je pense que ce n'est pas honnête pour les trois personnes et que c triste de faire semblant il ne faut pas rester avec les gens de peur de se retrouver seule et de ne pas être aimer en retour par l'être aimer
    c encore plus douloureux de se savoir tromper car c une forme de trahison et de vivre dans le mensonge que d'être quitter par une personne même une personne aimée

  27. #22
    Latyl

    Re : En parlant d'amour ...

    Citation Envoyé par kinette
    Vraiment, ça me fait marrer que les mecs collent si facilement tout sur le dos des femmes...
    Or si on considère comment se passent les choses, lorsqu'un couple fait l'amour à répétition, qui c'est qui est fatigué en premier? Qui c'est qui ne peut physiologiquement pas aller plus loin?
    Pourquoi ces 2 interrogations rabaissantes ?
    J'y répondrais :
    "Normal, qui est-ce qui fait tout le boulot ?"

    Citation Envoyé par kinette
    Ca me fait marrer ces personnes qui parlent d'oublier la notion de fidélité. Tu as une copine? Ca te fais quoi si tu apprends qu'elle couche avec quelqu'un d'autre? C'est toujours facile d'énoncer de grands principes, mais dans la pratique ça marche souvent moins bien...
    Quand à l'idée de la fidélité pour éviter la consanguinité je me marre... (de toute façon au sein d'un petit village isolé, vu que tout le monde est apparenté, ça ne change rien ce genre de "mesures").
    A partir du moment où on aime quelqu'un, une infidélité est je pense naturellement perçue comme une trahison, que ce soit de la part du mec ou de la fille. Et à mon avis dans ce cas ça n'a pas grand chose à voir avec la moralité mais bien plus avec les sentiments et l'honnêteté.
    Parfaitement d'accord.
    La fidélité vient naturellement avec l'amour de l'autre (après, ce n'est peut etre pas comme ça forcément chez tout le monde, mais au moins pour la très grande majorité).

    Inutile d'en venir à parler religion pour justifier les écarts de comportement suscité par une société de consommation post-soixantehuitarde ayant bouleversé les comportements en les basant sur du "faites l'amour pas la guerre" (traduction : consommez au lieu de détruire).
    Les 2 sont bien évidemment aussi néfastes l'un que l'autre (a long terme pour l'un, a court terme pour l'autre).

    Citation Envoyé par kinette
    Je ne vois pas ce que la littérature vient faire ici... et dans la littérature tu trouves aussi des histoires de personnes qui restent ensemble jusqu'à la mort...
    La "grande" littérature (bien souvent basée sur des histoires de cul ("le rouge et le noir", "roméo et juliette", "don juan", "madame de bovary",...) est un condencé de rêveries sexuelles idéalisées par des écrivains-philosophes puceaux ayant passés leur vie à écrire (sur les femmes) faute de les cotoyer.
    C'est donc pas là-dedans qu'il faut aller chercher des leçons de vie.

  28. #23
    shokin

    Talking Re : En parlant d'amour ...

    Citation Envoyé par Latyl
    La "grande" littérature (bien souvent basée sur des histoires de cul "le rouge et le noir", "roméo et juliette", "don juan", "madame de bovary",...) est un condencé de rêveries sexuelles idéalisées par des écrivains-philosophes puceaux ayant passés leur vie à écrire (sur les femmes) faute de les cotoyer.
    C'est donc pas là-dedans qu'il faut aller chercher des leçons de vie.
    Et pourquoi pas ? peut-être ne correspondent-ils pas à la réalité d'aujourd'hui (mais de leurs époques respectives), ce n'est pas pour autant qu'on ne peut en tirer leçon.

    Cela dit, belle discussion ! bien animée ! que j'encourage à lire.
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  29. #24
    Bee_z_zoo

    Re : En parlant d'amour ...

    Ouais !
    Ma définition de la fidélité pour l'homme : Un manque d'occasion .

  30. Publicité
  31. #25
    Zag

    Re : En parlant d'amour ...

    C'est quand même très (trop) réducteur. Y a des gars sensibles et attentionnés. Marre des préjugés.

  32. #26
    Latyl

    Re : En parlant d'amour ...

    C'est assez juste.
    En fait, l'homme envie secrètement la femme de ne rien avoir a faire pour se faire draguer. Si une jolie femme pose ses fesses sur un banc public à Paris, vous pouvez être sur qu'elle aura une bonne centaine de types qui vont l'aborder en 2 heures.

    Pour un homme, même mignon, cela n'arrivera JAMAIS.
    Et comme la grande majorité des hommes de sont pas des tops-models (ils ne sont pas moche non plus, ils sont simplement normaux, c'est a dire pas mal ), si une jolie femme fait des propositions à un homme, commet voulez-vous que celui-ci refuse sans en venir par s'en mordre les doigts en pensant qu'un jour peut-etre, sa compagne, finira par le tromper vu toutes les occasions qu'elle a en tant que femme, et vu que plus le temps passe plus leur relation devient "commune" (ce qui est bien sur normal, mais ce qui ne fait plus rêver sa femme... alors que les autres hommes qui la drague lui propose monts et merveilles).

    La seule solution pour sortir de ce cercle infernal : que les femmes aillent autant vers les hommes que le contraire. Ainsi une fois la "drague féminine" banalisé, l'homme pourra résister.
    Mais ce n'est pas pour demain....

  33. #27
    Lord Canard Wc

    Re : En parlant d'amour ...

    D'accord avec toi je me suis souvent demandé pourquoi plus de rateaux chez les hommes que chez les femmes? mais bon c'est pas le sujet.
    Pour jenny, si ton copain t'aimait vraiment il ne se serait pas mis avec ton "hystero". tu dois volontairement omettre des détails parce que ton ex et futur amoureux me parait quelque peu incapable de surmonter la situation. Va lui parler, je ne sais pas il faut que vous vous expliquiez entre vous 2 (pas 3 oh non ça va pas le faire). tu vois en ce moment je souffre parce que je suis dingue d'une "amie", je lui ai demandé (elle a deviné toute seule en fait) si... bref. Elle m'a clairement dit non et on essaye de garder contact, mais c'est dur parce qu'on en parle plus.
    Tant qu'un problème n'est pas résolu, il attend, pourri et qui c'est la première victime? toi, alors même si c'est con ce que je dis; parle avec lui, c'est sûrement la meilleur manière d'être en bon termes, vous 2

Discussions similaires

  1. En parlant de complexité...
    Par The Nameless dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/08/2007, 17h37
  2. en parlant de lune
    Par hularing dans le forum Archives
    Réponses: 5
    Dernier message: 09/05/2007, 12h27
  3. En parlant de PCR...
    Par bulle2012 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/03/2006, 19h49