Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Avis sur un telescope eden astro o.w.d 150/1400



  1. #1
    alaska

    Unhappy Avis sur un telescope eden astro o.w.d 150/1400


    ------

    bonjour ici la alors voila ,j ai acheter un telescope pour debuter dans un super marcher genre auchan ,il est tres beau ,bref c est un telescope eden astro o.w.d 150/1400 en monture equatoriale, et je voudrais savoir si quelqun connais cette marque qu il me dise ce qu il en pence .Ensuite donc je suis un debutant de chez debutant ok,il y a sur ma monture des degres ,a quoi ça sert et comment ils marchent (je n y connais rien ).si je devais acheter un telescope mieux, lequel me conseilleriez vous (marque, modele ,monture ...).
    ensuite, je voulais savoir ci les lentilles que l on met sur le telescope pour voir loing ou pret sont de taille standard(comment cela s appelle exactement ? ).
    et pour finir .... je voudrais faire de l astrophoto et je voulais savoir avec quel type d appareil photo(je compte acheter un appareil numerique ) et quels instrument il faut (c est quoi le temps de pose je vois ça sur les magazines ou sur des photos de l espace via le net ) . merci a tous ;(c est long je sais desoler )

    -----
    Dernière modification par Damon ; 04/07/2004 à 22h08. Motif: Merci de respecter la charte du forum et d'utiliser des titres explicites

  2. Publicité
  3. #2
    Paul_UTT

    Arrow Question de débutant

    Salut,

    franchement Eden ça ne me dis rien mais ça ne doit pas être de l'optique exceptionnelle !

    Il y a sur ma monture des degrés, à quoi ça sert et comment ils marchent ?
    Je t'explique : ta monture est équatoriale, c'est à dire que ton télescope une fois reglé doit pouvoir compenser la rotation terrestre en agissant sur un seul axe (l'ascension droite). Le réglage pour que le télescope soit en équatorial s'appelle la mise en station, c'est à dire que l'axe de déclinaison est parallèle à l'axe passant par les pôles terrestres (et par prolongement, aussi par la Polaire). Une fois cette mise en station effectuée, et ce n'est pas du gâteau avec ce genre de télescope, tu peux utiliser ces cercles de coordonnées : normalement un cercle gradué en degrés, minutes et secondes d'arc ( ° ; ' ; " ) pour l'axe de déclinaison (axe haut-bas) ; et un cercle gradué en heures, minutes et secondes de temps (h ; min ; sec) pour l'axe d'ascension droite (axe gauche-droite, parallèle à l'équateur).
    En fait chaque objet céleste est repéré par ses coordonnées en ascension droite et déclinaison donc on peut lire par exemple pour la nébuleuse annulaire de la Lyre (M57) :
    - A.D. : 18h53m31s
    - Déc. : 33°01'52"

    Ainsi, quand le télescope est parfaitement mis en station et que tu bouge les axes jusqu'à placer le curseur sur les coordonnées correspondantes, M57 doit apparaître dans le champ.
    Mais ces cercles sont franchement inutiles puisque d'une part ils sont très souvent présents sur les instruments d'initiations or les curseurs ont trop de jeu pour que la précision soit suffisante, d'autre part quand tu connaîtra bien le ciel céleste et l'emplacement de la plupart des objets (si si c'est faisable ) tu n'aura qu'à aligner le tube du télescope dans sa direction pour l'avoir rapidement dans le champ.
    Donc n'essaie même pas de te servir de ces cercles mais privilégie la méthode qui consiste à viser comme un fusil : mets-toi en arrière du tube et vise la Lune par exemple, quand tout est aligné la Lune est en général visible du premier coup.

    Je voulais savoir si les lentilles que l'on met sur le télescope pour voir loin ou prêt sont de taille standard (comment cela s'appelle exactement ? ).
    Tu veux parler des oculaires ? Si c'est le cas alors la réponse est oui et non puisqu'il existe trois diamètres "standards" pour les oculaires des instruments astronomiques (ce sont peut-être les mêmes valeurs de diamètres en microscopie ?) : 24,5mm , 31,75mm et 50,8mm. Ca m'étonnerait que tu ais un 50,8 avec ton télescope , mais je pense plutôt à du coulant 24,5mm.

    Si je devais acheter un télescope mieux, lequel me conseilleriez-vous (marque, modèle, monture ...) ?
    D'abord ne rachète pas un Eden astro. En gros les marques connues sont Meade, Celestron pour le grand public et Astro-Physics, Takahashi pour le bon astronome amateur (mais j'en oublie...). Bien sûr tout dépend du budget que tu souhaites y consacrer, puisque par exemple la gamme Meade va de 1000 francs pour une lunette d'initiation à 200 000 francs pour un gros 16" sous coupole. Si ton budget se situe en dessous des 10 000 frans alors rabat toi vers Meade et Celestron puisque chez Takahashi et Astro-Physics les optiques sont vraiment excellentes donc le prix s'en ressent.

    Je voudrais faire de l'astrophotographie et je voulais savoir avec quel type d'appareil photo (je compte acheter un appareil numérique) ?
    L'avantage incontestable du numérique est la possibilité de "mitrailler" un objet céleste puisqu'on peut en effacer pour ne garder que les meilleures images. Par contre là aussi il faut y mettre le prix (environ 10 000 francs) puisque l'astrophotographie sort des sentiers battus donc nécessite un matériel spécifique (gros capteur CCD, qui plus est sensible, avec un bruit thermique assez faible à haute température). Le compositage est presque indispensable afin d'éviter au maximum ce bruit.
    Mais le gros avantage de l'argentique est de pouvoir choisir les films photographiques en fonction de leur grain, de leur sensibilité, etc. tandis qu'un numérique ne propose qu'un équivalent de sensibilitées différentes (100 ISO, 200 ISO...). Par contre puisque tu te présentes comme étant débutant dans ce domaine, un boîtier numérique fera très bien l'affaire (tout est configuré par avance, il ne faut juste régler qu'un ou deux trucs et ensuite lancer la pose) mais il faut maitriser l'informatique et les compositages pour aborder le ciel profond et les planètes en haute résolution (mais ce n'est plus un niveau débutant).

    Quels instruments il faut ?
    Tout peut faire l'affaire, du simple boîtier réflex à pose B et objectif de 50mm au télescope autoguidé avec une CCD. Il existe un type de photographie par instrument : ciel profond pour les télescopes (et les bonne lunettes ED souvent chères), planétaires pour tous (cratères lunaires, bandes équatoriales joviennes...) et champ céleste avec un simple objectif (voir la photo ci-dessous que j'ai prise avec un simple objectif de 50 mm sur boîtier réflex avec 15 min de pose en équatorial).

    C'est quoi le temps de pose ? Je vois ça sur les magazines ou sur des photos de l'espace via le net.
    Impossible à dire puisque le temps de pose dépend de l'objet et de sa magnitude apparente, ainsi que du film photo utilisé et de l'instrument. C'est pour cela qu'il faut d'abord une bonne maîtrise en observation avant de s'attaquer à l'astrophoto. Juste une exception : j'ai remarqué qu'avec beaucoup d'argent un simple débutant peut réaliser des "bonnes" photos puisque la mode est aux télescopes GO-TO qui ne nécéssitent aucune connaissance du ciel. On appuie sur la télécommande à l'objet désiré et le télescope le pointe tout seul, et pour une image on a juste à brancher une caméra CCD et un autoguideur pour que l'image soit exploitable. Franchement je suis contre ces engins tout automatique destinés avant tout à élargir l'astronomie en proposant au grand public des télescopes qui se débrouillent très bien avec un utilisateur novice. Il ne faut pas transformer le ciel en un magasin dans lequel on demande au télescope de voir tel ou tel objet et hop on remballe. Il faut vivre le ciel, le comprendre pour ressentir une certaine émotion à chaque observation et photographie.
    Si tu es débutant je te conseille de commencer par lire la mythologie grecque et romaine pour que les constellations prennent tout leur sens. Tu verras que les noms sont tous liés et que chaque élément visible à l'oeil nu correspond à une histoire (la Voie Lactée, Andromède, etc.).
    Donc l'instrument d'optique il faut le voir comme une aide pour notre petit oeil, comme un collecteur de lumière (un entonnoir à photons diront aussi certains) et non comme un distributeur d'image qui pointe à tout va selon la demande de l'utilisateur.

    Sur-ce, je te souhaite une excellente continuation parmi les étoiles, ainsi que de beaux cieux (et une bonne nuit aussi ).

    A bientôt.
    Images attachées Images attachées  

  4. #3
    Gaétan

    Re : Question De Debutant

    Bonjour,
    je ne m'y connais pas spécialement en matériel astro. J'ai entendu parler de cette marque dans un topique humour et déconseillé dans des plus sérieux, si je ne me trompe. Je n'en tirerais pas de conclusion trop attive. Tout ce que je peux dire c'est qu'il est généralement vivament déconseillé d'acheter du matériel de ce genre dans une grande surface. Certains ont carrément conseillé de rapporter le tout.
    Pour bien faire, tu devrais poser la question dans la section "matériel", il y aura peut-être des personnes pouvant mieux parler de cette marque. Je ne suis pas assez au courant, donc pas le mieux placé, mais je suis plutôt sceptique. Il serait bon de vérifier ça.

  5. #4
    Paul_UTT

    Re : Question De Debutant

    En tout cas il n'y a pas photo : cette marque est inconnue chez les astronomes amateurs (et ça m'étonnerait fort que tu trouves cette marque dans un magazine d'astro ). Et puis Auch#n comparé à un magasin spécialisé dans l'astro, la aussi c'est évident que la qualité du matériel doit être douteuse. J'aimerais bien connaître le prix d'achat de ce télescope . En fait pour juger de la qualité de l'optique il faut regarder les anneaux de diffraction d'une étoile avec un fort grossissement et pour le miroir primaire du Newton il faut un bon test de Foucault (machine diabolique qui amplifie un million de fois les erreurs de relief du miroir sensé être parabolique). Ce genre de miroir doit sûrement être réalisé par des machines et des polisseuses qui privilégient bien sûr la quantité à la qualité de surface du miroir. Pour information, tous les miroirs primaires des Schmidt-Cassegrain Celestron, Meade, Taka ... sont finis à la main et contrôlés.
    Mais as-tu déjà observé dans ton télescope ? Parce qu'après tout si tu es fasciné par la vue des cratères lunaires dans cet instrument alors la vie est belle . Par contre pour ton prochain achat essai de bien te renseigner (et donne nous le modèle pour qu'on puisse te donner un avis dessus).

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    alaska

    Re : Question de débutant

    Citation Envoyé par Paul_UTT
    Salut,

    franchement Eden ça ne me dis rien mais ça ne doit pas être de l'optique exceptionnelle !


    Je t'explique : ta monture est équatoriale, c'est à dire que ton télescope une fois reglé doit pouvoir compenser la rotation terrestre en agissant sur un seul axe (l'ascension droite). Le réglage pour que le télescope soit en équatorial s'appelle la mise en station, c'est à dire que l'axe de déclinaison est parallèle à l'axe passant par les pôles terrestres (et par prolongement, aussi par la Polaire). Une fois cette mise en station effectuée, et ce n'est pas du gâteau avec ce genre de télescope, tu peux utiliser ces cercles de coordonnées : normalement un cercle gradué en degrés, minutes et secondes d'arc ( ° ; ' ; " ) pour l'axe de déclinaison (axe haut-bas) ; et un cercle gradué en heures, minutes et secondes de temps (h ; min ; sec) pour l'axe d'ascension droite (axe gauche-droite, parallèle à l'équateur).
    En fait chaque objet céleste est repéré par ses coordonnées en ascension droite et déclinaison donc on peut lire par exemple pour la nébuleuse annulaire de la Lyre (M57) :
    - A.D. : 18h53m31s
    - Déc. : 33°01'52"

    Ainsi, quand le télescope est parfaitement mis en station et que tu bouge les axes jusqu'à placer le curseur sur les coordonnées correspondantes, M57 doit apparaître dans le champ.
    Mais ces cercles sont franchement inutiles puisque d'une part ils sont très souvent présents sur les instruments d'initiations or les curseurs ont trop de jeu pour que la précision soit suffisante, d'autre part quand tu connaîtra bien le ciel céleste et l'emplacement de la plupart des objets (si si c'est faisable ) tu n'aura qu'à aligner le tube du télescope dans sa direction pour l'avoir rapidement dans le champ.
    Donc n'essaie même pas de te servir de ces cercles mais privilégie la méthode qui consiste à viser comme un fusil : mets-toi en arrière du tube et vise la Lune par exemple, quand tout est aligné la Lune est en général visible du premier coup.


    Tu veux parler des oculaires ? Si c'est le cas alors la réponse est oui et non puisqu'il existe trois diamètres "standards" pour les oculaires des instruments astronomiques (ce sont peut-être les mêmes valeurs de diamètres en microscopie ?) : 24,5mm , 31,75mm et 50,8mm. Ca m'étonnerait que tu ais un 50,8 avec ton télescope , mais je pense plutôt à du coulant 24,5mm.


    D'abord ne rachète pas un Eden astro. En gros les marques connues sont Meade, Celestron pour le grand public et Astro-Physics, Takahashi pour le bon astronome amateur (mais j'en oublie...). Bien sûr tout dépend du budget que tu souhaites y consacrer, puisque par exemple la gamme Meade va de 1000 francs pour une lunette d'initiation à 200 000 francs pour un gros 16" sous coupole. Si ton budget se situe en dessous des 10 000 frans alors rabat toi vers Meade et Celestron puisque chez Takahashi et Astro-Physics les optiques sont vraiment excellentes donc le prix s'en ressent.


    L'avantage incontestable du numérique est la possibilité de "mitrailler" un objet céleste puisqu'on peut en effacer pour ne garder que les meilleures images. Par contre là aussi il faut y mettre le prix (environ 10 000 francs) puisque l'astrophotographie sort des sentiers battus donc nécessite un matériel spécifique (gros capteur CCD, qui plus est sensible, avec un bruit thermique assez faible à haute température). Le compositage est presque indispensable afin d'éviter au maximum ce bruit.
    Mais le gros avantage de l'argentique est de pouvoir choisir les films photographiques en fonction de leur grain, de leur sensibilité, etc. tandis qu'un numérique ne propose qu'un équivalent de sensibilitées différentes (100 ISO, 200 ISO...). Par contre puisque tu te présentes comme étant débutant dans ce domaine, un boîtier numérique fera très bien l'affaire (tout est configuré par avance, il ne faut juste régler qu'un ou deux trucs et ensuite lancer la pose) mais il faut maitriser l'informatique et les compositages pour aborder le ciel profond et les planètes en haute résolution (mais ce n'est plus un niveau débutant).


    Tout peut faire l'affaire, du simple boîtier réflex à pose B et objectif de 50mm au télescope autoguidé avec une CCD. Il existe un type de photographie par instrument : ciel profond pour les télescopes (et les bonne lunettes ED souvent chères), planétaires pour tous (cratères lunaires, bandes équatoriales joviennes...) et champ céleste avec un simple objectif (voir la photo ci-dessous que j'ai prise avec un simple objectif de 50 mm sur boîtier réflex avec 15 min de pose en équatorial).


    Impossible à dire puisque le temps de pose dépend de l'objet et de sa magnitude apparente, ainsi que du film photo utilisé et de l'instrument. C'est pour cela qu'il faut d'abord une bonne maîtrise en observation avant de s'attaquer à l'astrophoto. Juste une exception : j'ai remarqué qu'avec beaucoup d'argent un simple débutant peut réaliser des "bonnes" photos puisque la mode est aux télescopes GO-TO qui ne nécéssitent aucune connaissance du ciel. On appuie sur la télécommande à l'objet désiré et le télescope le pointe tout seul, et pour une image on a juste à brancher une caméra CCD et un autoguideur pour que l'image soit exploitable. Franchement je suis contre ces engins tout automatique destinés avant tout à élargir l'astronomie en proposant au grand public des télescopes qui se débrouillent très bien avec un utilisateur novice. Il ne faut pas transformer le ciel en un magasin dans lequel on demande au télescope de voir tel ou tel objet et hop on remballe. Il faut vivre le ciel, le comprendre pour ressentir une certaine émotion à chaque observation et photographie.
    Si tu es débutant je te conseille de commencer par lire la mythologie grecque et romaine pour que les constellations prennent tout leur sens. Tu verras que les noms sont tous liés et que chaque élément visible à l'oeil nu correspond à une histoire (la Voie Lactée, Andromède, etc.).
    Donc l'instrument d'optique il faut le voir comme une aide pour notre petit oeil, comme un collecteur de lumière (un entonnoir à photons diront aussi certains) et non comme un distributeur d'image qui pointe à tout va selon la demande de l'utilisateur.

    Sur-ce, je te souhaite une excellente continuation parmi les étoiles, ainsi que de beaux cieux (et une bonne nuit aussi ).

    A bientôt.
    MERCI A TOI POUR LES REPONSES JE VAIS FAIRE CE QU IL FAUT,ET ENCORE MERCI .
    MERCI A TOI POUR

  8. #6
    ALCIDE 2

    Re : Question de débutant

    bonjour je suis astronome amateur je connais cette marque distribué par auchan c'est de la M!!!! en faite il y a une barlow incorporéé les images sont floues on y voit rien ! bref laisse tomber pour pas trop cher oriente toi sur un meade 114X900 500euro ou bien meilleur un ETX 105 1200 euro
    Images attachées Images attachées

  9. Publicité
  10. #7
    HassanDIDOU

    Talking Re : Avis sur un telescope eden astro o.w.d 150/1400

    Citation Envoyé par alaska Voir le message
    bonjour ici la alors voila ,j ai acheter un telescope pour debuter dans un super marcher genre auchan ,il est tres beau ,bref c est un telescope eden astro o.w.d 150/1400 en monture equatoriale, et je voudrais savoir si quelqun connais cette marque qu il me dise ce qu il en pence .Ensuite donc je suis un debutant de chez debutant ok,il y a sur ma monture des degres ,a quoi ça sert et comment ils marchent (je n y connais rien ).si je devais acheter un telescope mieux, lequel me conseilleriez vous (marque, modele ,monture ...).
    ensuite, je voulais savoir ci les lentilles que l on met sur le telescope pour voir loing ou pret sont de taille standard(comment cela s appelle exactement ? ).
    et pour finir .... je voudrais faire de l astrophoto et je voulais savoir avec quel type d appareil photo(je compte acheter un appareil numerique ) et quels instrument il faut (c est quoi le temps de pose je vois ça sur les magazines ou sur des photos de l espace via le net ) . merci a tous ;(c est long je sais desoler )
    sAllut, je tiens simplement à dire que j'ai acheté un Telescope EDEN ASTRO Type Newton 114x1000 sur http://www.outdoor-optic.com/ et j'en suis satisfait malgré les diverses réaction des personne, en tant que débutant l'astronomie sa me passione!
    @+

Discussions similaires

  1. Seben 1400-150 Big Boss
    Par veysseire dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 53
    Dernier message: 29/08/2012, 17h50
  2. EDEN ALDI telescope : avis
    Par stduf dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 38
    Dernier message: 12/02/2008, 21h03
  3. telescope Eden Astro
    Par raymond83 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 9
    Dernier message: 25/08/2007, 23h03
  4. Réducteur de focale sur un 150/1400?
    Par Jojo06 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 7
    Dernier message: 09/10/2006, 00h17
  5. Que vaut le 150/1400
    Par astronaute62 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 8
    Dernier message: 24/04/2006, 19h34