Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Platitude du temps



  1. #1
    Ekinoks

    Platitude du temps


    ------

    Hello,

    Petite réflexion de ma part sur le temps ...

    Et si le temps était "plat" ?

    Moi je vois le temps comme un terme imaginé par l'homme afin de pouvoir définir et "dater" des évennements qui n'existent plus, si je poursuit dans mon idée je peux donc considérer que nous vivons tous dans le même "temps" et que nous dépendons de notre "usure".

    Usure :

    Je définis l'usure comme étant la partie "non parfaite" de toute action qui se déroule sur terre et dans l'univers, prenons un exemple très simple :

    Exemple : Je prends un baton que je frotte sur le sol par des moyens mécanique, il va petit à petit se désintégrer et finir par disparaitre car le frottement avec le sol va "user" le baton ...

    Pourquoi cette usure ne serait pas la même chez l'homme ? après tout nous somme bourré de "mécanismes" qui dépendent les uns des autres. L'usure d'un mécanisme entraine le dysfonctionnement d'un autre ce qui fini par devenir irrécupérable et fini par "mourir".

    De cette même façons tout notre environnement est soit bénéfique pour notre mécanisme soit pénalisant, le simple fait de faire du sport permet à certains organes de se développer et ainsi de devenir "meilleurs" mais le sport met également en péril d'autres mécanisme qui engendrent ensuite d'autres problèmes ...

    Je ne sais pas si vous voyez ce que je tente d'expliquer avec mes exemples ?

    Je pense sincèrement que nous ne pourront jamais remonter le temps car il n'existe pas, c'est simplement une notion que nous interprettons afin de pouvoir expliquer et "dater" des faits qui se produisent ou qui ont fini de se produire...

    Le temps n'est rien d'autre que des mathématiques qu'on applique suivant les circonstances :

    Exemple: Une course de vélo on calcul les secondes que mettent les cyclistes car c'est une notion universelle qui ne peut pas différer. Mais on pourrait très bien calculer le résultat d'une course en comptant le nombre de tour de la roue avant d'un vélo à condition que tous les vélos soient les même, on arriverait au même classement.


    Donc finalement d'après moi :

    TEMPS = USURE


    Qu'en pensez-vous ?

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    deep_turtle

    Re : Platitude du temps

    Il me semble que tu as appelé un chat... un chien ! Tu as changé le nom mais je ne vois pas la subtilité. Surtout que quand tu dis

    Je définis l'usure comme étant la partie "non parfaite" de toute action qui se déroule sur terre et dans l'univers, prenons un exemple très simple :

    Exemple : Je prends un baton que je frotte sur le sol par des moyens mécanique, il va petit à petit se désintégrer et finir par disparaitre car le frottement avec le sol va "user" le baton ...
    tu emploies des termes qui font référence au temps, au truc donc tu essaies de te débarrasser...

  5. #3
    Ekinoks

    Re : Platitude du temps

    Une action qui se déroule n'est pas forcément marquée par le "temps" en ce moment je suis en train d'écrire sur mon clavier, maintenant si je n'emploie pas les mathématiques je ne peux pas savoir ou est la différence entre le moment ou j'ai tapé la première lettre et le moment ou je mets le "." à la fin de ma phrase...

    Maintenant en expliquant tout ceci je suis obligé de parler de "temps" car c'est une notion que nous employons pour tout ce qui est mathématique et qui fait allusion à des évennements qui se suivent ou non.

    Quand je dis "finir" la notion de temps n'existe pas vraiment, je peux regarder se déplacer un objet sur mon bureau en faisant abstraction du temps et en parlant de la distance qu'il a parcouru de A vers B.

    Tu vois mon résonnement ?

  6. #4
    enderalartic

    Re : Platitude du temps

    Citation Envoyé par Ekinoks
    Une action qui se déroule n'est pas forcément marquée par le "temps" en ce moment je suis en train d'écrire sur mon clavier, maintenant si je n'emploie pas les mathématiques je ne peux pas savoir ou est la différence entre le moment ou j'ai tapé la première lettre et le moment ou je mets le "." à la fin de ma phrase...

    Maintenant en expliquant tout ceci je suis obligé de parler de "temps" car c'est une notion que nous employons pour tout ce qui est mathématique et qui fait allusion à des évennements qui se suivent ou non.

    Quand je dis "finir" la notion de temps n'existe pas vraiment, je peux regarder se déplacer un objet sur mon bureau en faisant abstraction du temps et en parlant de la distance qu'il a parcouru de A vers B.

    Tu vois mon résonnement ?
    je trouve que tes deux exemples sont mal choisis dans le premier sans temps tu aurais tous tes cararcteres supperposes dans le second ca n a pas de sens, sans temps j ai du mal a aprehender un quelconque mouvement si ce n est instantané ce qui seraitpurement mathematique non?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    deep_turtle

    Re : Platitude du temps

    Je ne crois pas que le temps soit une notion "mathématique" comme tu dis Ekinoks. Demande à quiconque autour de toi n'a jamais fait de maths s'il a une intuition du temps et tu verras.

    maintenant si je n'emploie pas les mathématiques je ne peux pas savoir ou est la différence entre le moment ou j'ai tapé la première lettre et le moment ou je mets le "." à la fin de ma phrase...
    Ben si tu peux. Quand tu mets le "." final, le reste de la phrase est tapé. Les événements sont ordonnés, et pour chaque événement on peut définir un avant et un après, ne serait-ce que par les conséquences de cet événement. Tu peux appeler ça "temps" ou "usure" ou "ordre des événements" mais j'ai l'impression que c'est la même notion. Mais bon, je n'ai peut-être pas compris ton propos !

  9. #6
    Gaétan

    Re : Platitude du temps

    Je ne te suis pas complêtement.
    Sans temps, comment fais-tu la distinction entre la distance parcourue de A vers B et celle parcourue de B vers A ?
    Et je comprend pas ton histoire de tour de roue, si ce n'est pas une nouvelle mesure de temps.
    Peut-être que tu n'as pas compris que le temps n'existe pas, peut-être que tu as compris qu'il existe justement.

  10. Publicité
  11. #7
    Profane

    Re : Platitude du temps

    Vaste sujet, je dirais que le temps est ce qui sépare le vivant de l'inerte. Le temps en tant que tel est ce qui relie tout chose vivante étant emprisonné dans cette meme "bulle". Mais chacun vit dans son propre temps dans chacun de son espace temps propre avec bien entendu d'infime variations variant avec la distance et/ou l'inertie ou lavitesse de déplacement relative aux "autres". Il y a donc une infinité de temps dans l'univers et celui ci est donc intimenent lié aux autres dimensions. En somme, le temps est une illusion, on ne peut qu'avec des conventions prédéfinies mesurer le temps, mais dans l'absolu rien ne sépare un temps d'un autre, nous ressentons juste l'illusion qu'il s'écoule, ceci étant intimement lié a nos sens. Tout comme les distances sont illusoires:
    on ne peut pas indéfiniment diviser une distance, la plus petite distance étant en théorie celle ou aurait commencé notre univers, la distance infime du mur de Planck mais du
    coup la également s'arrete nos théorie mathématique et physique. En somme le temps est la colle de la matiere, ce qui fait qu'un univers est possible avec des lois cohérentes d'un point a l'autre. Tout les temps se déroule en meme "temps" selon "l'endroit ou l'on se trouve dans l'univers".

    Pour ce qui est du vivant de l'usure, ce qui nous use, donc nous tue est paradoxalement l'oxygene qui oxyde nos cellules. Ironique non ???

  12. #8
    enderalartic

    Re : Platitude du temps

    oui pour moi la seule usure du temps c est que l univers finira surement (c est juste mon avis) en une jolie soupe de photons, c est tout ce que je vois dans ton idee

  13. #9
    robertomiopalmo

    Re : Platitude du temps

    Citons donc au passage le theoreme de L. Ferret:
    "Avec le Temps !.....
    Avec le Temps Va....
    ...Tout s'en va !!!!...."

    Qui signifie que sans Temps on bouge pas...

    ....Bon ok, je retourne sur le forum blague a deux balles....

  14. #10
    JeFFleFou

    Re : Platitude du temps

    Moi je dirais que c'est faux tous simplement en prenant les distances en années lumières. Prends des planètes qui sont à des milliards d'années lumières, le moment ou tu les regardes n'est pas du tout le moment présent mais passées depuis bien longtemps c'est donc bien plus relatif qu'une simple notion d'usure et de datation.

    +

  15. #11
    Profane

    Re : Platitude du temps

    Le temps est pour moi ce qui différencie le vivant de l'inerte. Nous vivons tous dans
    un espace temps différent du reste du vivant selon la distance et le mouvement.
    On partage un temps plus proche de son voisin que d'un buisson australien ou plus d'une bactérie d'une autre galaxie. En fait il y a une infinité de temps tout comme il y a une infinité de lieu car nous les mesurons l'un l'autre par des conventions arbitraires: le
    cm ou le metre, la seconde ou l'heure etc.. mais l'un comme l'autre sont indivisibles à
    l'infini, hormis en théorie pour l'instant premier de l'univers ou tout aurait commencé
    par la plus petite distance "possible" et du fait le début de la plus petite unité de tem
    ps possible, l'espace et le temps était déja intimement lié. Pour moi le temps est la "cole" de l'univers. Ce qui fait que tout depuis le début peut se dérouler dans un seul et meme temps car dans l'espace ou pourrait on découper un temps d'un autre, établir une frontiere entre deux temps ??? Pareil pour l'espace, c'est arbitrairement qu'on établie des frontieres, dans l'absolu il n'y en a qu'une: l'univers lui meme, pour le temps c'est pareil.... En fait une des définition du vivant est la sensation que le temps passe, qu'il s'écoule... Ceci est du a nos sens, la notion de la vitesse a laquelle le temps passe est différentes selon l'espece...

    Pour ce qui est de l'usure ce qui fini par nous tuer en oxydant nos cellulesest paradoxalement ce qui nous tient en vie: l'oxygene.

  16. #12
    quetzal

    Re : Platitude du temps

    Citation Envoyé par deep_turtle Voir le message
    Je ne crois pas que le temps soit une notion "mathématique" comme tu dis Ekinoks. Demande à quiconque autour de toi n'a jamais fait de maths s'il a une intuition du temps et tu verras.
    reste a savoir si l'on a une intuition du temps, ou bien une intuition de la variation de soi dans notre environement(lui-même variable). et que la suite l'on forme une norme pour reclasser toute ces variations a partir d'une unité numérique etalonnée sur un objet ayant une variation la plus régulière possible..

    temporalité = variabilité des choses a notre concience. le temps n'est que l'abstraction parfaite de toute temporalité possible.. non??

    comment percevoir le temps qui passe quand nous sommes inconscient, ou quand nous somme par exemple dans une pièce matellasé et eclairé tout le jours.. ou bien au fond d'une grotte dépourvu de tout repère temporel extérieur ormis nos propres etat physiologique?? nos propres variations physiologique et psychologique??

  17. Publicité

Discussions similaires

  1. Quelle est la véritable nature du temps, de l'écoulement du temps?
    Par Jean-Michel Tengang dans le forum Physique
    Réponses: 161
    Dernier message: 14/04/2008, 23h52
  2. J'ai mon pc qui boute tout seul de temps en temps
    Par michelsomers dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 5
    Dernier message: 18/05/2007, 15h33
  3. [Blanc] Lave linge Siemens 8080 déborde ... De temps en temps
    Par tekk dans le forum Dépannage
    Réponses: 5
    Dernier message: 23/12/2006, 10h36
  4. Le Temps Sujet:Le Pneumatique et son influence sur le temps d'arret
    Par Oracle dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/10/2006, 13h10