Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 60

La théorie des Instantons



  1. #1
    invite9321657

    La théorie des Instantons


    ------

    Bonjour,

    je suis nouveau sur ce forum.. j'ai quelques questions à poser concerner la théories dévelloppé dans l'émission "Rayons X"
    et on m'a dit que les Frères Bogdanoffs pourrais me répondre ici ...

    Concernant le fameux instantons donc.
    Si j'ai bien compris, l'instantons représente une quantité d'information, sous la forme d'une histoire de l'univers possibles (parmis d'autres). Les autres composants élémentaires de l'époque constituerais de l'énergie pur.
    J'ai beaucoup de mal à me représenté ces deux choses.
    D'une part, l'histoire de l'univers figé, sur quelle support repose t'elle ?
    Un DVD, c'est bien, mais c'est avant tout une plaquette de plastique avec des points gravés ... toute information ne serait exister sans support...
    Idem pour l'énergie... pour moi l'énergie c'est la mesure de la quantité de changement...
    Hors qui dit changement, dit objet qui change... en particulier, comment était répartie la masse des boules d'énergie pur ?

    Niveau du temps complexe, je peux bien l'imaginer .... il suffit que l'espace temps subissent des courbures suffisament fortes pour formé des trous noirs interconnectés : une surface complexe sur lequelle le temps peut former des boucles... mais de là à passer à la séparation ultime de l'énergie et de l'information, pour moi ça bloque...
    qu'en pensez vous?

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    Profane

    Re : La théorie des Instantons

    Salut one eye jack

    J'ai vu un des messages des freres bogdanoff l'autre jour, c'était au topi: avant le big bang débat sur le livre des freres bogdanoff.

    Pour ce qui est de ta question je pense comme certains qu'ils font indirectement référence a Dieu quand il parle de toute l'info présente avant le big bang. Moi c'est le probleme de temps qui m'agace, comme avant le temps un phénomene a pu se dérouler avec un défilement du temps "classique" alors qu'une "fraction de seconde avant" il n'exitait pas ????

  5. #3
    invite9321657

    Re : La théorie des Instantons

    oui c'est possible pour Dieu, mais ça n'est pas de la physique, c'est un concepte hypothètique ça...
    moi j'y crois pas non plus... à moins que tout l'univers fasse partie d'une bulle d'interaction qui a été crée par autre choses..
    ça serait comme l'origine du temps sensibles pour un humain... les raisons seraient externe à un certain cadres qu'on appel le temps et l'espace (pas forcément "avant" dans ce cas)
    mais ça ne veut pas dire qu'il y a rien avant, simplement ça serait "autours".

  6. #4
    humanino

    Re : La théorie des Instantons

    Salut tout le monde. Je suis un etudiant en physique, je n'ai pas la tele, et tout le monde me parle des freres Bogdanoffs. Bon les gars soyons serieux, si vous voulez comprendre un concept aussi avance que celui d'instanton, il va faloir accepter un minimum de formalisme. Je ne vais pas essayer de vous exposer la theorie des instantons ici. Je vais uniquement commenter mon sentiment en tant que physicien : les freres Bogdanoffs sont des charlatans imposteurs qui proposent des theories vagues sous le moindre pretexte de la plus petite analogie fumeuse. C'est dit. C'est bien fait. Qu'ils viennent me parler si je les vexe. Si ca se trouve, il ne sont meme pas a mon (petit tout petit) niveau en physique.

    Je donne quand meme un petit appercu de ce qu'est un instanton : un soliton vit dans l'espace (euclidien) et connecte differents vides a l'infini. Un instanton est un soliton dans l'espace-temps euclidien. Donc rencontrer un instanton sur son passage, c'est comme soudainement changer l'etat fondamental du vide par un effet tunnel. C'est bien fumeux, mais un vulgarisateur peu scrupuleux va facilement construire une theorie avec des mots compliques pour impressionner les gens. Effectivement, les instantons etant capables de changer le vide spontanement, on peut construire une theorie de creation ab nihilo de l'univers. Le probleme etant que : ce n'est pas de la science. Ce n'est meme pas mon avis que je donne ici, mais bien celui du grand Andrei Linde qui le premier a parle d'avant le "big bang" dans un formalisme scientifique, tout en indiquant qu'il s'agissait de metaphysique et certainement pas en proposant ces elecubrations a un journal scientifique tel que PRL par exemple (Physics Review Letter, pratiquement le plus connu des journaux "techniques" serieux).

    Profane : avant le debut du temps, Dieu preparait l'enfer pour ceux qui se demanderaient ce qu'il y avait avant le debut du temps (St Augustin je crois)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    gemini-astro

    Re : La théorie des Instantons

    Je suis de ton avis One Eye Jack, je découvre également les idées des bogdanov dans leur dernier livre "Avant le Big bang". Je dois dire que je trouve leur théorie intéressante, en tout cas un peu plus que tout ce qu'on a pu lire depuis longtemps (marre des supercordes où on comprend rien). Comme toi je bloque au moment ou il est question du basculement imaginaire/réel. Avant oui, apres ok, mais pendant ?? Qu'est-ce qui à pu causer ce basculement de la signature métrique ?
    Je ne suis qu'a la moitié du bouquin donc j'espere comprendre par la suite. Je ne connais pas encore les instantons. En tout cas sans doute pas autant que Môsieur humanino. Oui, toi qui arrive avec tes sois disant "petites connaissances", qui je crois te file un peu la "grosse tete". Je ne crois pas que tu puisses parler comme ça des Bogdanov qui je penses on du réflechir un peu plus que toi au probleme. En tout cas, je trouve leurs idées très audacieuse et c'est bien comme ça que les choses avance en plysique. Einstein n'a t'il pas remis en cause bon nombre de "dogmes" ? A l'inverse, je te trouve un peu réfractaire à tout ce qui est nouveau dans le domaine. Fie toi un peu moins à tes connaissances mais d'avantage à tes intuitions !!

  9. #6
    deep_turtle

    Re : La théorie des Instantons

    Et c'est reparti... On peut pas laisser tomber le sujet des frère B. pour une fois ? Ca devient gonflant de se poser la question "sont-ils des génies ou des imposteurs" . Le fil de départ parlait des instantons, restons concentrés là-dessus, non ?

  10. Publicité
  11. #7
    gemini-astro

    Re : La théorie des Instantons

    Ah désolé Tortue profonde mais je trouvais qu'Humanino dépassait les bornes. N'empeche que les instantons ça viens des Bog... (pardon) i parait.

  12. #8
    humanino

    Re : La théorie des Instantons

    Non, les instantons n'ont pas ete inventes par les frangins. D'ailleurs je m'en fout un peu de ces frangins. Ce qui me preoccupe, c'est que vous semblez croire qu'il s'agit de science. Ils ne sont pas les premiers (ni les derniers) a parler de theorie pre big bang. Mon argument n'est aucunement scientifique, mais bien philosophique : il s'agit d'appliquer la science a un domaine definitivement non falsifiable (Popper). Vous pouvez faire de la vulgarisation si ca vous chante, ca reste de la metaphysique.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  13. #9
    deep_turtle

    Re : La théorie des Instantons

    N'empeche que les instantons ça viens des Bog... (pardon) i parait.
    Pas du tout ! Les instantons ont été introduits dans le cadre de certaines théories de jauge, et les Bog... no'ont pas du tout apporté de contribution dans ce domaine-là, qui relève d'ailleurs de la physique des hautes énergies et pas directement de la cosmologie.

  14. #10
    humanino

    Re : La théorie des Instantons

    Les instantons ont effectivement ete decouverts dans le cadre de QCD (chromodynamique quantique) qui decrit l'interaction nucleaire forte. Cela dit, ce sont des objets qui ont un sens beaucoup plus general. Encore une fois, il n'y a pas de difficulte theorique a construire un modele de creation d'univers, fut-il (futil) base sur les instantons, ca reste de la metaphysique quand meme.

    Et je confirme qu'Andrei Linde qui le premier a discute de ces theories est (contrairement aux frangins) un veritable physicien reconnu par la communaute, prix Nobel, ####

    Propos insultants retirés. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées sur ce forum. Merci de relire la charte que vous avez acccepté en vous inscrivant et de vous y tenir. Yoyo


    ______________________________ _____________________-

    Bon, Linde n'est pasx prix Nobel.
    http://www.stanford.edu/~alinde/
    Dernière modification par Yoyo ; 27/08/2004 à 20h24.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  15. #11
    humanino

    Re : La théorie des Instantons

    Citation Envoyé par gemini-astro
    Einstein n'a t'il pas remis en cause bon nombre de "dogmes" ?
    De quels dogmes parles-tu ? Laisse moi te rappeler que, par ses prejuges philosophiques, Einstein a rate la prediction du big bang de plus de 10 ans, puisque en 1927 un abbe (Lemaitre) proposait un modele d'explosion initiale.

    Quand aux "dogmes" portant sur l'espace temps, Hilbert bien avant Einstein avait propose que le contenu materiel affecte la geometrie.

    A quels dogme te referes-tu donc ? Je recuse. Tu ne me connais pas.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  16. #12
    Félix

    Re : La théorie des Instantons

    Citation Envoyé par humanino
    par ses prejuges philosophiques, Einstein a rate la prediction du big bang de plus de 10 ans, puisque en 1927 un abbe (Lemaitre) proposait un modele d'explosion initiale.
    Détail historique:
    En 1924, le physicien russe Friedman publie dans la revue scientifique la plus lue par les physiciens à l'époque que la relativité générale admet des équations avec des solutions dynamiques (la courbure de l'univers varie avec l'époque). Einstein répond qu'il s'est trompé dans ses calculs puis, ayant constaté son erreur (semble-t-il, sous l'argumentation d'un physicien ami de Friedman), publie une note dans la même revue pour dire qu'il s'est trompé et que Friedman a raison.
    Conceptuellement, ou philosophiquement, il est toujours réticent car, effectivement, il n'acceptera pas vraiment l'idée de l'abbé Lemaître lorsque celui-ci la formule 3 ans plus tard.

    Cela ne change bien entendu pas la valeur de ta remarque.
    Amitiés.
    Félix

  17. Publicité
  18. #13
    humanino

    Re : La théorie des Instantons

    Oui tu as parfaitement raison. Je faisais explicitement reference au BigBang (modele de l'atome initial de Lemaitre).

    Ce qui me fascince vraiment, c'est qui sera remercie pour la theorie du Big Bang ? Pas de prix Nobel a Einstein pour la relativite (mais pour l'effet photoelectrique et le mvt brownien, c'est vrai c'est deja pas mal, et puis on ne va pas lui en donner 5 quand meme). Pas de prix Nobel a Hubble qui avait pratiquement demontre le big bang avec sa loi d'expansion. Prix Nobel attribue a Penzias et Wilson pour avoir (par hasard!!) observe le CMB.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  19. #14
    isozv

    Re : La théorie des Instantons

    Bonsoir

    Bon c'est peut-être un peu tard pour intervenir mais tu peux étudier les instantons et algèbre commutative complexe qui trouve donc une extension en géométrie algébrique complexe d'où la relation avec l'espace-temps complexe.

    Ce sont des mathématiques d'assez haut niveau mais si vous êtes intéressés je peux vous donner des liens vers des cours donnant les points de départ de l'algèbre commutative réelle et la géométrie projective simple.

  20. #15
    humanino

    Re : La théorie des Instantons

    Citation Envoyé par humanino

    Propos insultants retirés. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées sur ce forum. Merci de relire la charte que vous avez acccepté en vous inscrivant et de vous y tenir. Yoyo
    Je presente mes excuses aux gens que j'ai pu choquer. J'ai une tendance a parler franchement et sans detour. La diplomatie n'est pas mon fort. Je reconnais avoir des reactions excessives lorsque je suis confronte a de la vulgarisation scientifique qui porte sur des theories speculatives, voire non-scientifiques !
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  21. #16
    gemini-astro

    Re : La théorie des Instantons

    Ne t'en fait pas humanino, je ne t'en veux pas et j'espere que toi non plus. J'aime bien charier les gens qui font les malins, malgré que je reconnaisse que tu as l'air de connaitre ton sujet.
    A propos, je suis étonné que tu n'accorde pas plus de crédit aux théories d'avant garde concernant les origines de l'univers. Crois tu vraiment que la science n'ai pas sa place ? Meme si les preuves nous manque, n'est-ce pas en spéculant que l'on parvient à avancer ? Car a ce niveau, je ne vois pas bien comment rechercher autrement.
    Concernant Einstein et les "dogmes" remis en cause, d'accord, le terme est peut être un peu fort, mais c'est bien lui qui unifie l'espace et le temps et son interaction avec la matière non ? Il s'est bien entendu basé sur les travaux précédents (Hilbert et meme Poincaré qui serait sans doute parvenu au meme résultat que lui). N'empêche qu'avant Einstein, on parlait encore d'ether !!

  22. #17
    humanino

    Re : La théorie des Instantons

    Citation Envoyé par gemini-astro
    Ne t'en fait pas humanino, je ne t'en veux pas et j'espere que toi non plus. J'aime bien charier les gens qui font les malins, malgré que je reconnaisse que tu as l'air de connaitre ton sujet.
    A propos, je suis étonné que tu n'accorde pas plus de crédit aux théories d'avant garde concernant les origines de l'univers. Crois tu vraiment que la science n'ai pas sa place ? Meme si les preuves nous manque, n'est-ce pas en spéculant que l'on parvient à avancer ? Car a ce niveau, je ne vois pas bien comment rechercher autrement.
    Concernant Einstein et les "dogmes" remis en cause, d'accord, le terme est peut être un peu fort, mais c'est bien lui qui unifie l'espace et le temps et son interaction avec la matière non ? Il s'est bien entendu basé sur les travaux précédents (Hilbert et meme Poincaré qui serait sans doute parvenu au meme résultat que lui). N'empêche qu'avant Einstein, on parlait encore d'ether !!
    En verite : si, ces theories me passionent ! Je veux meme croire qu'on arrivera un jour a predire des grandeurs observables qui permettront de tester ces hypotheses "pre-big-bang". Le fait que ces theories me passionnent explique sans doute la violence de ma reaction : car en effet, on ne m'otera pas de la tete que cette entreprise est philosophiquement inconsistante : de facon plus generale sur n'importe quelle singularite dans l'espace temps (trous noirs ou bigbang=sigularite cosmologique initiale) : comment faire une affirmation scientifique sur ce qui se passe derriere l'horizon si celui-ci separe de notre univers la matiere au voisinage de la singularite ? Il y a un theoreme (classique) qui dit qu'il n'y a pas de singularite nue, i.e. sans horizon pour la cacher de notre univers. Mais d'un point de vue quantique rien ne dit que cette separation soit valable. Pour ceux qui ont suivi l'actualite recente : le mecanisme precis permettant a l'information de s'echapper du trou noir est bien d'origine quantique, mais a entierement lieu dans notre univers i.e. a l'exterieur de la singularite.

    Pour repondre a ta question donc : bien entendu je ne t'en veux pas une seule seconde, j'ai pris la position de l'avocat du diable, parce que je crois qu'il est plus important a ce niveau de la discussion de se rendre compte des difficultes inherentes a une telle entreprise, plutot que des hypotheses techniques avancees pour proposer une voie d'exploration possible. Ces propositions sont nombreuses. Je n'ai pas vu l'emission des freres bogdanofs, et par consequent :
    1 je suis frustre de ne pas savoir exactement ce qu'ils veulent dire
    2 dans cette position, il m'est seulement possible de refuter afin de savoir si la theorie est bien fondee
    3 enfin bien entendu l'objection philosophique quant a la falsifiabilite (Popper) : je peux bien vous raconter tout ce que je veux sur l'interieur de l'horizon, si jamais vous voulez allez y voir de plus pres, vous ne reviendrez pas ! Bien entendu cette derniere objection est encore plus criante quant a la singularite initiale (big-bang).

    Donc en gros pour resumer : d'un point de vue classique l'horizon separe la singularite de toute experimentation pour un observateur exterieur. D'un point de vue quantique, bien qu'un rayonnement (corps noir) sois emis sur l'horizon, le mecanisme qui pemet a l'information de "survivre" dans notre univers utilise ce rayonnement et a lieu dans notre univers. Il semble donc que faire une affirmation sur une singularite ordinaire (type trou noir) n'a que peu d'interet en pratique, puisque en-dehors de toute experience physique. En ce qui concerne la singularite initiale (big bang) le probleme semble encore plus insoluble d'un point de vue experimental et theorique.

    Laisse-moi maintenant ajouter sur Einstein : la-encore je me suis fait l'avocat du diable, et je suis le premier a idolatrer le vieil Albert. Neanmoins a l'epoque on a entendu des choses horribles. Lorsqu'il a ete invite a l'academie des sciences en France, certaines voies antisemites se sont fait entendre "Nous n'avons pas besoin d'un juif qui, se croyant persecute, se targue d'une theorie incomprhensible qu'il doit en verite aux travaux des autres". Je ne citerai pas de nom, mais il ne s'agit pas de nos scientifiques les moins illustres.

    Il est clair que les travaux d'Einstein ont eu un impact collosal. Ces travaux, il faut en avoir conscience, ont essentiellement consiste a collecter de nombreux resultats et idees proposes par d'autres, puis a les reinterpreter d'une nouvelle maniere. Einstein avait sans nul doute la meilleure perception/representation des phenomenes physiques (classiques). Cela n'enleve rien a l'extraordinaire tour de force du vieil Albert. Hilbert avait depuis tres longtemps tout l'arsenal mathematique, mais n'avait pas le sens physique pour faire aboutir ses idees.

    De plus : Einstein avait les qualites de ses defauts. J'ai deja cite l'histoire de la non-prediction du big-bang. Rapellez-vous maintenant de la contribution d'Einstein a la mecanique quantique. On peut aisement la caracterise par : contre son gre ! En effet, l'histoire est simple :
    1 Einstein se creuse la tete dans son coin pour trouver une objection valable a la mecanique quantique qu'il abhorre.
    2 Tout content de sa derniere trouvaille, Einstein la jette avec mepris au nez de la communaute scientifique de l'epoque, Bohr en tete. Reponse de la communaute scientifique : "Formidable ! C'est genial ! Il faut explorer cette idee plus en details". Et voila Bohr de nouveau avec du pain sur la planche.
    3 Peu de temps et quelques articles plus tard, Einstein realise qu'il a participe (de nouveau) au developpement de la mecanique quantique.
    4 Tant qu'Einstein n'est pas mort : retourner au point 1.

    Au fait tu as parfaitement raison : c'est vrai qu'avant de citer Hilbert, j'aurais du citer Poincare. Poincare avait seulement quelques semaines de retard sur Einstein. Poincare a ete un des premiers en France a reconnaitre l'importance des travaux d'Einstein. En revanche, je ne crois pas qu'Hilbert y serait arrive. Cela faisait vraiment logntemps qu'il y travaillait. Et une chose est certaine : Hilbert n'avait pas difficulte a manier les concepts mathematiques. Il devait par consequent avoir de serieuses lacunes du point de vue de l'intuition physique...

    Autre chose que je voulais vraiment dire (apres toutes ces lignes il est difficile de croire que j'avais vraiment quelque chose a dire) c'est que je n'ai pas decide de repondre au thread pour faire le malin. Je m'y suis sans doute mal pris parce que je n'ai aucun sens de la diplomatie. Je voulais vraiment participer a la conversation. Le fait est que, non seulement j'eprouve un veritable interet pour la cosmologie quantique, mais en plus j'etudie les instantons depuis quelques mois maintenant, dans le cadre de l'interaction forte. Ce que je voulais apporter a la conversation, c'est un peu de moderation a l'enthousiasme dont vous sembliez faire preuve, un peu de doute critique. C'est plutot moi qui devrait apprendre a moderer mes propos.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  23. #18
    gemini-astro

    Re : La théorie des Instantons

    Eh bien apres la verve d'humanino tout le monde semble bien silencieux. A propos, je voulais te demander humanino, plus de précision sur tes études de physique. Ben oui, apres une formation en informatique et le peu d'activité dans le domaine en ce moment, j'aimerais poursuivre (un peu) mes études. Je rentre donc en DEUG mias en septembre et j'ai vu qu'il y avait des options genre Science de l'univers. Bien sur, je ne compte pas devenir professionnel dans le domaine car il faudra bien que je songe a travailler un jour !
    Voila, ça serait sympa si tu pouvait en dire plus sur le parcours le plus interressant pour étudier l'astrophysique. Merci !

  24. Publicité
  25. #19
    humanino

    Re : La théorie des Instantons

    Citation Envoyé par gemini-astro
    je ne compte pas devenir professionnel dans le domaine car il faudra bien que je songe a travailler un jour !

    Bref.

    Alors mes etudes : j'ai fait ecole d'ing en physique, DEA de physique subatomique en 3ieme annee, ce qui m'a ouvert la porte pour une these sur : l'interaction forte (Chromodynamique quantique ou QCD. Plus precisement, ma these porte sur la structure du proton, decrite a l'aide du recent formalisme dit "Distributions de Partons Generalisees", et que l'on pense pouvoir mesurer par le processus appele "Diffusion Compton Profondement Virtuelle"). Comme tu vois donc, je ne peux que guere t'aider en ce qui concerne l'astrophysique, sinon effectivement te signaler qu'il y a encore moins (beaucoup moins) de places qu'en physique nucleaire/des particules. Neanmoins, cela pourrait changer dans l'avenir. Il est probable (c'est mon avis) que l'astrophysique a plus d'avenir que la physique nucleaire/des particules. Nous entrons dans l'age d'or de l'astrophysique. L'age d'or de la physique des particules/nucleaire me semble derriere nous.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  26. #20
    mtheory

    Re : La théorie des Instantons

    Bonsoir.
    Au minimum cela sera l'age des astroparticules et de la complexitée .
    Si jamais les théories avec extradims et masse de Planck faibles(qq Tev) se trouvaient confirmées au LHC cela sera une des périodes les plus importantes dans toute l'histoire de l'humanité et l'Age d'Or de la physique des hautes énergies.Dans tous les cas astrophysique et physique des particules seront deux faces d'un même sujet!

  27. #21
    mtheory

    Re : La théorie des Instantons

    qq remarques courtes pour humanino:
    -on parle de conjecture de la censure cosmique,c'est l'un des rares problèmes non résolus en RG classique du point de vue de la structure globale de l'espace-temps.
    -j'ai un doute mais je crois que la singularité cosmologique n'est pas caché par un horizon,la censure ne s'applique(?) que pour le collapse grav dans notre Univers.
    -Les différents modéles de cosmo quantique font des prédictions spécifiques sur le CMB et le fond d'ondes grav cosmologiques.Pire récement des papier de B Greene,Brandenberger et autres font états de possibles signatures d'effets Transplanckiens,aggrandis par l'inflation et donc possiblement visibles dans le CMB.
    Le modèle prébigbang de Veneziano Gaspérini fait des prédictions sur le CMB,le fond GW et l'existence de champs magnétiques EXTRA galactiques aussi bien que Galactique.Ces modèles sont falsifiables même si ce n'est pas facile.Je ne parle mm pas de signatures poss au LHC.

  28. #22
    humanino

    Re : La théorie des Instantons

    c'est juste
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  29. #23
    humanino

    Re : La théorie des Instantons

    Neanmoins, si la censure cosmique n'etait pas valable, ce serait la fin de la science : la violation de la censure cosmique implique des courbes fermees du genre temps : violation de la causalite. De plus, cette conjecture a ete emise par Roger Penrose. Roger Penrose a toujours raison

    La singularite initiale n'est pas cachee par un horizon : elle est cachee dans le passe.

    Quant aux experiences que tu cites : attendons de voir. J'espere effectivement qu'il sera possible de faire de la cosmologie pre-big-bang. Mais tant que les resultats de ces experiences ne sont pas sortis, je crois qu'il est beaucoup plus prudent d'adopter une position sceptique. La vulgaristaion, c'est la fenetre du grand publique sur la science. Prenons garde a ne pas trop passer poour des imposteurs.

    Plus serieusement : merci a toi m-theory pour ces precisions qui sont totalement justifiees.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  30. #24
    genesis

    Re : La théorie des Instantons

    bonsoir a tous, j'aimerai vous dire a tous que je suis sidéré par la qualité de vos commentaires!!, pour ma part je suis profane mais passionné par l'astrophysique depuis que j'ai 13 ans, je voudrais juste faire une remarque concernant les critiques sur les "bog", je crois savoir que leurs théories ont été soutenues par bon nombres de sommités dans ce domaine, il me parait "facile" de contrer une idée novatrice sous prétexte que ces deux individus sont issus au départ du monde de la télé......la seule chose qui me surprend dans leur concept, c'est qu'il ne font jamais réréfence aux travaux de de J.E.Charon qui me parait avoir fait un pas énorme dans la compréhension des débuts de l'univers, à savoir la relation entre le "un" et le "tout", alors, son treillis de " boole" est-t-il un prémice de du paradoxe du "dvd" avancé par les "bog", quoi qu'il en soit je pense que leurs recherches sont à considédérer avec beaucoup de respect et nous permettre a tous, scientifiques comme profanes, de pouvoir réfléchir humblement.....

  31. Publicité
  32. #25
    mtheory

    Re : La théorie des Instantons

    Pour la prudence entièrement d'acord!C'est juste pour modèrer tes affirmations du dèbut,mais comme tu t'es calmé y a aucun problème(je sais ce que c'est d'être entrainé par sa passion ).
    C'est vrai que Roger à souvent raison.J'ai eut la chance de lui parler deux fois en 1996

  33. #26
    genesis

    Re : La théorie des Instantons

    puisque que vous êtes tous friands de citations, j'aimerai juste vous rappeler une phrase de CONFUCIUS :" celui qui parle ne sait pas, celui qui sait ne parle pas"

  34. #27
    genesis

    Re : La théorie des Instantons

    de quel roger tu me parle ?

  35. #28
    genesis

    Re : La théorie des Instantons

    pardon, je dois vouvoyer, pardonner-moi mais je suis nouveau sur ce forum

  36. #29
    mtheory

    Re : La théorie des Instantons

    Ya effectivement des recoupements avec la théorie de Charon(potentiel complexe,tachyons etc...) mais c'est tout de même assez diffèrents.Toutefois Lichnérowicz avait aussi donner qq conseils à Charon,je pense toutefois que la théorie de C est intenable.
    Ceci dit j'ai du respect pour le bonhomme et pour ce qu'il a tenter de faire.Si je ne me trompe pas il cherchait notament à donner des bases physiques aux idées de Teilhard de Chardin.

  37. #30
    genesis

    Re : La théorie des Instantons

    je ne suis la que pour apprendre et m'enrichir, pardon pour mon emportement du début, et je sais que j'ai beaucoup à apprendre de vous tous!!!!

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. La théorie des cordes est-elle une théorie scientifique ?
    Par JPL dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 215
    Dernier message: 22/08/2011, 20h56
  2. Mathématiques : Andreï Okounkov, des probabilités à la théorie des cordes
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 26/10/2006, 15h36
  3. A l'origine des averses soudaines : caustiques et théorie des catastrophes
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/09/2006, 16h04
  4. Théorie des cordes et théorie M
    Par JFK dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 06/07/2003, 21h22