Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Paradoxe Temporel...




  1. #1
    JF_1990

    Paradoxe Temporel...

    Bonjour à tous,

    La relativité générale représente l'univers comme un continuum en trois dimensions dont deux sont les dimensions spatiales et l'autre l'écoulement temporel. Mais voici le problème: parler d'écoulmenet temporel implique une référence à un temps absolu ! Un écoulmenet est en effet de la forme (x/temps). Y aurait-il une infinité de dimensions temporelles ou un temps absolu qui nous autorise à parler "d'écoulement temporel" ?

    Merci d'avance.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Steph-astro

    Re : Paradoxe Temporel...

    Déjà il y a 4 dimensions (3 spatiales et 1 temporelle), et encore je ne parle pas des dernières théories qui parlent de 11 dimensions.
    Ensuite parler d'écoulement temporel n'implique pas du tout une référence à un temps absolu (que ce soit ou non le cas).

  4. #3
    Oliver Starc

    Re : Paradoxe Temporel...

    Mais au faite le temps s'écoule t'il ? Es que l'on sait scientifiquement, comment il fonctionne ? Les scientifique sont-il cappable d'expliqué pourquois le temps s'écoule ???


  5. #4
    halloran

    Re : Paradoxe Temporel...

    salut

    a tu déja réfléchie sur le fait que c'était peut etre nous qui bougions dans le temps et non l'inverse !!!???!!!

    ah !! relativité quand tu nous tiens

    @+

  6. #5
    DonPanic

    Re : Paradoxe Temporel...

    Citation Envoyé par JF_1990 Voir le message
    La relativité générale représente l'univers comme un continuum en trois dimensions dont deux sont les dimensions spatiales et l'autre l'écoulement temporel. Mais voici le problème: parler d'écoulmenet temporel implique une référence à un temps absolu ! Un écoulmenet est en effet de la forme (x/temps). Y aurait-il une infinité de dimensions temporelles ou un temps absolu qui nous autorise à parler "d'écoulement temporel" ?

    Merci d'avance.
    Bah, je dirais grossomodo que c'est un système de coordonnées, où le temps est fondamentalement indissociable du mouvement et réciproquement.
    Que ça aille toujours dans le même sens n'est guère plus étonnant, après tout, que le fait que les objets tombent toujours dans le même sens.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    DonPanic

    Re : Paradoxe Temporel...

    Citation Envoyé par JF_1990 Voir le message
    La relativité générale représente l'univers comme un continuum en trois dimensions dont deux sont les dimensions spatiales et l'autre l'écoulement temporel. Mais voici le problème: parler d'écoulmenet temporel implique une référence à un temps absolu ! Un écoulmenet est en effet de la forme (x/temps). Y aurait-il une infinité de dimensions temporelles ou un temps absolu qui nous autorise à parler "d'écoulement temporel" ?

    Merci d'avance.
    Bah, je dirais grossomodo que c'est un système de coordonnées, où le temps est fondamentalement indissociable du mouvement et réciproquement.
    Que ça aille toujours dans le même sens n'est guère plus étonnant, après tout, que le fait que les objets tombent toujours dans le même sens.
    Au fait, t'as pas plutôt 3 dimensions spatiales ?

  9. #7
    leopold 11

    Re : Paradoxe Temporel...

    Bonjour ,

    Comment je le perçois .

    Le temps est tributaire du mouvement . Et ce depuis le BB.

    Et non pas l'inverse .

    Sinon le temps cré le mouvement.

    En plus de croire que le temps comme le mouvement , naquirent au BB,
    c'est de la créativité .

  10. Publicité
  11. #8
    bashad

    Re : Paradoxe Temporel...

    Salut !
    Je veux comprendre quelque chose que veut dire Connes quand il dit que le temps jaillit de l’espace ?

  12. #9
    organizedconfusedproject

    Re : Paradoxe Temporel...

    Je fais juste que passer, et je vois pas du tout qui est connes, mais s'en m'abuser je crois qu'il veut dire que la mesure du temps est indisocialbe de l'espace. En effet, on compte les ans grace à des révolutions terrestres autour du soleil. Meme ta montre si elle mesure le temps c'est parceque il y a des vibrations de quartz, ou des mouvements d'engrenages générés par une pile electrique qui permet aux électrons de circuler etc etc etc => le temps dépends du mouvement. Donc en fait on ne sait pas vraiment ce que c'est que le temps.

  13. #10
    DonPanic

    Re : Paradoxe Temporel...

    Citation Envoyé par bashad Voir le message
    Salut !
    Je veux comprendre quelque chose que veut dire Connes quand il dit que le temps jaillit de l’espace ?
    Strictement rien ! Encore une fois, on crée un système de coordonnées compatible avec le fonctionnement de la pensée et du raisonnement humains où le temps est une composante nécessaire.
    Le reste est de la masturbation philosophique.

  14. #11
    alain_r

    Re : Paradoxe Temporel...

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    Strictement rien ! Encore une fois, on crée un système de coordonnées compatible avec le fonctionnement de la pensée et du raisonnement humains où le temps est une composante nécessaire.
    Le reste est de la masturbation philosophique.
    A moins d'etre vous meme tres fort en geometrie non commutative, theorie des cordes et/ou gravitation quantique, je vous recommande tout de meme d'avoir des affirmations moins peremptoires. Un peu de modestie n'a jamais fait de mal a personne.

  15. #12
    bibicema

    Re : Paradoxe Temporel...

    Citation Envoyé par organizedconfusedproject Voir le message
    Je fais juste que passer, et je vois pas du tout qui est connes, mais s'en m'abuser je crois qu'il veut dire que la mesure du temps est indisocialbe de l'espace. En effet, on compte les ans grace à des révolutions terrestres autour du soleil. Meme ta montre si elle mesure le temps c'est parceque il y a des vibrations de quartz, ou des mouvements d'engrenages générés par une pile electrique qui permet aux électrons de circuler etc etc etc => le temps dépends du mouvement. Donc en fait on ne sait pas vraiment ce que c'est que le temps.
    C'est une manière de présenter les choses intéressante... poussons la un peu, on devrait alors déboucher sur les points suivants (toujours d'après cette manière de concevoir le temps) :

    - un "mouvement" n'a pas de sens en tant que tel : une vitesse, une accélération ont des sens d'application, un mouvement est une propriété associée à un corps de la manière suivante : tout corps associé à une vitesse peut-être considéré en mouvement, indépendamment du sens du déplacement. En extrapolant un peu, il s'ensuit : le temps n'a pas de sens en tant que tel, ou encore il n'y a pas d'écoulement du temps dans un sens. Le temps est une autre manière de quantifier un mouvement (dans le sens : mesure quantitative) .
    - le mouvement est relatif au référentiel d'étude --> le temps est également relatif
    - sans mouvement, "l'écoulement du temps" est nul --> au zéro absolu, le temps est nul (ou la durée infini - dans le sens déplacement nul pendant un temps infini)
    - un temps n'est que la mesure d'un déplacement calibré ; cette mesure nécessite la connaissance de deux grandeurs : la distance parcourue (d) et la vitesse de déplacement (v). Alors t = d/v. Cela traduit la relation "charnelle" entre l'espace (d) et le temps, à condition que l'on définisse bien la vitesse
    - à l'échelle microscopique, dans un monde quantique comment quantifier un mouvement, donc comment quantifier le temps ? Est-ce une observable associée à des valeurs propres ? Une manire d'aborder le problème : avec la relation d'incertitude d'heisenberg, position et impulsion (donc vitesse) sont non mesurables précisément simultanément... le temps serait donc non mesurable précisément à l'échelle quantique ;-( ... mais encore une fois, que signifie le temps à cette échelle ?

  16. #13
    bashad

    Re : Paradoxe Temporel...

    [QUOTE=organizedconfusedproject ;1309416]Je fais juste que passer, et je vois pas du tout qui est connes,

    A.CONNES: medailles fields en 1982



    mais s'en m'abuser je crois qu'il veut dire que la mesure du temps est indisocialbe de l'espace.


    donc ils sont imbrigués l'un dans l'autre et c'est tout?!

  17. #14
    bashad

    Re : Paradoxe Temporel...

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    Strictement rien ! Encore une fois, on crée un système de coordonnées compatible avec le fonctionnement de la pensée et du raisonnement humains où le temps est une composante nécessaire.
    Le reste est de la masturbation philosophique.


    Salut !

    franchement ! c'est pas serieux

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Film "L'effet papillon": paradoxe temporel non respecté
    Par Lanfeust_ dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 11
    Dernier message: 01/06/2012, 07h38
  2. Miroir temporel
    Par maoxiung dans le forum Archives
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/09/2007, 23h38
  3. Paradoxe du paradoxe des jumeaux de Langevin
    Par RVmappeurCS dans le forum Archives
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/08/2007, 09h40
  4. Marlan Scully : un paradoxe temporel en PhQ
    Par c_icla dans le forum Physique
    Réponses: 21
    Dernier message: 27/02/2007, 21h54
  5. pb laplace -> temporel
    Par iwio dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 5
    Dernier message: 20/09/2005, 11h42