Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

La lune ,ses mers et son côté obscur....



  1. #1
    PLATON2000

    La lune ,ses mers et son côté obscur....


    ------

    Une reflexion un peu naive :

    Pourquoi à l'est les noms des mers sont plutôt sympa. (Tranquillité , sérénité ,fertilité , ...) alors qu'ils le sont moins à l'ouest (Froid , Tempêtes , Pluie ...) ?


    -----

  2. #2
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : La lune ,ses mers et son côté obscur....

    Citation Envoyé par PLATON2000 Voir le message
    Une reflexion un peu naive :

    Pourquoi à l'est les noms des mers sont plutôt sympa. (Tranquillité , sérénité ,fertilité , ...) alors qu'ils le sont moins à l'ouest (Froid , Tempêtes , Pluie ...) ?

    Finement observé

    La nomenclature est celle de Giovanni Riccioli, professeur de philosophie, de théologie et d'astronomie à Bologne, dans son Almagestum novum (1651). C'est la seule qui ait eu la chance d'être encore aujourd'hui en usage.

    Riccioli choisit d'attribuer (sur les cartes établies par Helvetius) :

    * aux "mers", des noms symboliques,
    * aux montagnes, des noms de lieux géographiques terrestres
    * aux cratères, des noms de personnages illustres


    Le symbolisme de la nomenclature des mers lunaires provient de l'état d'esprit de l'époque, où l'on croyait que la Lune exerçait une influence prépondérante sur les conditions atmosphériques terrestres et que cette influence passait du faste au néfaste le long du cycle lunaire (premier ou dernier quartier).




    Pour mémoire, y'a eu d'autres nomenclatures, durant ce même XVIIe siècle :

    http://www.cosmovisions.com/LuneChrono02.htm
    Les premières cartes de la Lune un peu détaillées datent du milieu du XVIIe siècle. L'introduction des premiers principes de nomenclature lunaire est due à van Langren (Langrenus) (1645), qui, à la demande du roi Philippe IV d'Espagne, propose en particulier l'utilisation de noms de personnages historiques pour nommer les taches et les principales formations lunaires (l'actuel océan des Tempêtes, par exemple, est appelé par lui Oceanus Philippicus, en l'honneur de devinez qui). Après lui, la première description systématique de la surface de la Lune sera donnée par Hévélius dans sa Sélénographie (1647). L'auteur, repris la distinction entre mers et continents de Kepler, et baptisa les diverses contrées lunaires de désignations tirées de la géographie terrestre : mer Méditerranée, mer Adriatique, Propontide, Pont-Euxin, Mer Caspienne, Sicile, Palestine, Mont Sinaï, Mont Etna (dont Riccioli fera le cratère Copernic) ou encore le Grand lac Noir (qui deviendra avec Riccioli le cratère Platon), etc.

    Au moment de la publication de cet ouvrage, Peiresc et Gassendi qui avaient eux aussi entrepris l'élaboration d'une carte de la Lune, renoncèrent à achever leur travail. Un seul feuillet de leur carte fut publié.


    a+
    Parcours Etranges

  3. #3
    PLATON2000

    Re : La lune ,ses mers et son côté obscur....

    Trés interessant ,merci!
    Cette question m'est venue à la lecture déja un peu ancienne du charmant livre de Jules Verne "Autour de la lune "ou notre compatriote Ardan décrit le paysage défilant sous le boulet-canon lancé vers la surface lunaire .
    Il y est en compagnie du président du Gun-Club , et de deux chiens Diane et Satellite entre autre !!!
    A+

Discussions similaires

  1. TPE..la Lune et ses attractions..
    Par _bullimarexia_ dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/11/2007, 20h10
  2. Le côté obscur de la trigonométie =)
    Par goluche dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 17
    Dernier message: 21/11/2007, 21h31
  3. la Lune et ses effets
    Par clem7002 dans le forum Planètes et Exobiologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 23/09/2007, 19h49
  4. La lune et ses mystères
    Par jojo545 dans le forum Archives
    Réponses: 15
    Dernier message: 19/03/2005, 14h18