Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Trous noirs et théorie des cordes



  1. #1
    BlackMatter

    Lightbulb Trous noirs et théorie des cordes


    ------

    Bonjour,

    Voilà, il m'arrive parfois de cogiter un peu avec le peu de matiète qui constitue mon cerveau.

    En fait j'étais en train de me dire, la lumière, les photons, c'est de l'énergie pure. L'énergie d'un photon, c'est E=hv.

    Bon...
    En théorie des cordes, la matière c'est des cordes et donc un photon est une corde... Une corde aussi petite soit elle a des dimensions (3, 4 ou plus).

    Qu'est ce qui empeche alors que finalement, dans un trou noir, la matière s'effondre au centre en se transformant en energie et que cette énergie soit une corde (un photon) dont la fréquence augmente au fur et à mesure du grossissement du trou noir...
    En plus, il n'y aurai pas de singularité puisque cette corde a des dimensions.

    Et ce que je dis des bêtises ou y a t il des travaux en ce sens ???


    merci pour vos réponses

    -----
    Dieu m'a fait à son image. Le photocopieur était en panne...

  2. Publicité
  3. #2
    Le petit belge

    Re : Trous noirs et théorie des cordes

    Salut!

    Une corde aussi petite soit elle a des dimensions (3, 4 ou plus).
    Attention! Je pense que les cordes n'ont qu'une dimension (d'ou leur nom). Mais je me trompe p-e... A confirmer.

  4. #3
    BlackMatter

    Re : Trous noirs et théorie des cordes

    Bonjour,

    Je ne crois pas qu'une corde ait une seule dimension mais un spécialiste pourrait confirmer.
    Ce qui est sur c'est qu'en theorie des cordes, il y a des dimensions supplémentaires qui doivent bien jouer un rôle. En tout cas, certains expliquent la faiblesse de la gravité du fait de ces dimensions supplémentaires.
    Mais pourquoi, je n'ai pas encore compris.

    Toujours est il que ma question etait de savoir si on pouvait supposer l'existence au coeur du trou noir d'une forme d'energie pure, de type photon extrement energétique en lieu et place de la singularité.
    Sachant qu'il me semble que même si un photon n'a pas de masse, c'est en fait l'energie qui courbe l'espace et que vu de l'extérieur c'est tout comme si le trou noir avait une masse (equivalence masse-energie).

    cdlt
    Dieu m'a fait à son image. Le photocopieur était en panne...

  5. #4
    physastro

    Re : Trous noirs et théorie des cordes

    Citation Envoyé par BlackMatter Voir le message
    Je ne crois pas qu'une corde ait une seule dimension.
    Bonjour,

    justement si, les cordes sont supposées être en dimension 1.

    Citation Envoyé par BlackMatter Voir le message
    Ce qui est sur c'est qu'en theorie des cordes, il y a des dimensions supplémentaires qui doivent bien jouer un rôle. En tout cas, certains expliquent la faiblesse de la gravité du fait de ces dimensions supplémentaires.
    Mais pourquoi, je n'ai pas encore compris.
    En effet, en théorie des cordes plusieurs dimensions sont prises en compte pour plusieurs raisons (mais ceci relève d'un ordre un peu plus pointilleux...).
    Nous sommes actuellement (à travers la théorie M) sur un nombre de 11 dimensions (10 spatiales et 1 temporelle).
    C'est justement cette dixième dimension (arrivée plus tard dans les théories) qui pourrait expliquer le fait de la faible intensité de l'intéraction gravitationelle PAR RAPPORT aux trois autres, notamment l'intéraction électromagnétique.
    Pour faire court, le boson médiateur de l'intéraction gravitationnelle (graviton?) serait une corde fermée (contrairement aux autres qui seraient des cordes ouvertes "fixées" sur notre brane) qui pourrait donc passer dans cette onzième dimension dont j'ai parlé plus haut.

    Citation Envoyé par BlackMatter Voir le message
    Toujours est il que ma question etait de savoir si on pouvait supposer l'existence au coeur du trou noir d'une forme d'energie pure, de type photon extrement energétique en lieu et place de la singularité.
    Sachant qu'il me semble que même si un photon n'a pas de masse, c'est en fait l'energie qui courbe l'espace et que vu de l'extérieur c'est tout comme si le trou noir avait une masse (equivalence masse-energie).
    Attention, il ne faut pas oublier qu'un TN est un résultat extrême de l'effondrement d'une étoile en fin de vie. Il reste donc un coeur de "matière" après l'expulsion des couches "externes". Maintenant, l'état de cette matière n'est pas bien déterminé pour le moment, on suppose avoir une "soupe" de quarks/gluons entre autres.
    De plus, parler de "lieu et place" pour une singularité n'a aucun sens. Une singularité n'est pas une entité physique, elle ne sert qu'à nous rappeler que nos modèles physiques et par la force des choses mathématiques, s'effondrent lorsque les conditions deviennent extrêmes.

    [Pour ne pas me mettre en mode chippotage ( ), une petite précision me semble quand même utile, l'énergie influe sur la structure de l'ESPACE/TEMPS, et non seulement l'espace.]
    Dernière modification par physastro ; 07/09/2008 à 14h24.
    "Nous sommes juchés sur des épaules de géants..."

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    BlackMatter

    Re : Trous noirs et théorie des cordes

    Bonjour,

    Oui, c'est effectivement l'espace-temps qui est courbé.
    Sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Corde_(physique), il est dit effectivement qu'une corde est unidimensionnel ce qui me laisse pantois (parce que je l'imagine avec une longueur et une épaisseur)...
    N'empeche qu'il est indiqué que son déplacement engendre une surface bidimensionnelle. Peut on supposer que la vibration d'une corde engendre une telle surface y compris à l'intérieur d'un trou noir.
    Tu parles de soupe de quarks/gluons.
    Franchement je ne vois pas pourquoi on s'arreterait à ce type de particule dans un trou noir elles sont sommes toutes peu énergétiques. Pourquoi pas alors des bosons de higgs ou des particules supersymétriques ou des choses inconnues selon le principe des étoites à neutrons, à quarks, etc... Peut être que le LHC proposera des réponses.
    En toute hypothèse, si on part du principe que la matière dans un trou noir est concentré en un lieu infiniment petit, il me semble qu'il vaut mieux envisager un coeur composés de bosons que de fermions à cause du principe d'exclusion de Pauli et de la pression.. Sauf peut etre dans les petits trous noirs.

    Je dis peut etre n'importe quoi mais je reflechis...

    cdlt
    Dieu m'a fait à son image. Le photocopieur était en panne...

Discussions similaires

  1. Fusion de trous noirs et théorie des cordes
    Par Fumofu dans le forum Archives
    Réponses: 16
    Dernier message: 21/03/2012, 08h21
  2. Réponses: 54
    Dernier message: 09/09/2008, 11h46
  3. Actu - Spitzer malmène la théorie de la formation des trous noirs galactiques
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/01/2008, 08h35
  4. TPE trous noirs et théorie des cordes
    Par tatouilleeee dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/03/2007, 13h44