Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Soleil invisible



  1. #1
    zapman

    Question Soleil invisible


    ------

    Bijur!

    Pourquoi ne voit-on pas d'étoiles jaune comme notre soleil??
    Ces étoiles sont-elles rares, pas assez lumineuses, trop lointaines ou trop petites... ??

    merci!

    -----

  2. #2
    DonPanic

    Re : Soleil invisible

    Salut
    Des étoiles jaunes, il y en a en pagaille, c'est la grande majorité des étoiles des bulbes galactiques, des galaxies elliptiques, des amas sphèriques.
    Voir diagrammes d'Hertzsprung-Russel en faisant une recherche Google.
    Leur extrême banalité n'en fait pas un objet d'étude aussi intéressant que les étoiles supermassives.

  3. #3
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Soleil invisible

    Citation Envoyé par zapman
    Bijur!

    Pourquoi ne voit-on pas d'étoiles jaune comme notre soleil??
    Ces étoiles sont-elles rares, pas assez lumineuses, trop lointaines ou trop petites... ??

    merci!
    Pour compléter la réponse de DonPanic, la perception de la couleur nécessite une certaine intensité lumineuse. La nuit, tous les chats sont gris et toutes les étoiles, blanches.

    Inversement, les cellules à cônes de la rétines écrêtent les intensités trop fortes, ce qui fait que même si le Soleil possède une couleur photométrique, il paraitra blanc dans son plein éclat car toutes les cellules de la rétines seront excitées à leur maximum.

    a+

  4. #4
    pluton35

    Re : Soleil invisible

    Heum, je suis pas d'accord, notre soleil emet bien de la lumière blanche et pas jaune. Il nous apparait jaune car l'athmosphère diffuse une partie du spectre de la lumière blanche (principalement le beu)...

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    erik

    Re : Soleil invisible

    Heum, le soleil n'emet pas la même quantité de lumière dans toutes les longueurs d'ondes et de fait le soleil rayonne beaucoup plus dans le jaune que dans le bleu.

    La longueur d'onde de rayonnement maximal d'une étoile suit la loi de wien : lambda(max)=2,89*10-3/T (en mètre) , T est la température de surface de l'étoile (pour le Soleil environ( 6000 K).

    Erik

  7. #6
    pluton35

    Re : Soleil invisible

    je te crois volontier, tu as l'air d'etre bien au courant mais je persiste dans mon idée même si elle n'explique peut être pas entièrement le phénomène. Sinon pourquoi le ciel serait si bleu, et pourquoi le soleil est rouge lors des couchers de soleils ?? Je veux bien te croire mais je pense sincèrement que l'athmosphère joue le role prépondérant...
    D'ailleurs voila ce que je viens de trouver...
    http://archi7.ouvaton.org/phys/dossi...eil_jaune.html

  8. #7
    Youp'titou

    Lightbulb Re : Soleil invisible

    Pourquoi le ciel est si bleu la journée et si rouge le soir...

    G la solution pour si rouge...
    En classe de 4e, on vois les eclipses lunaires (g u 18 sur un exposé ^^). La lune est rouge !
    Tu a raison, c'est l'atmosphère qui dévie la lumière rouge...
    Bon je vais pas vous faire un dessin, i a plein de sit internet sur ce phénomen...
    Donc pourquoi le soleil est si rouge le soir: c'est justement car seulement la lumière rouge parvien a nos yeux alors que sans atmosphère, on ne verrai plu le soleil !

    Bon j'espere que je ne me suis pas planté ^^ca seré Balo mais autrement c ca...sans détails ^^ !

    Aller a + sur le forum
    MOI !

  9. #8
    erik

    Re : Soleil invisible

    Oui, je suis d'accord l'atmosphère joue un role (très) important égalemment, d'ailleurs si le soleil apparait rouge au coucher et au lever, ce n'est évidemment pas parce que sa température de surface change le matin et le soir (Ah Ah Ah).

    Erik

  10. #9
    Youp'titou

    Re : Soleil invisible

    Lol !

    Je pense meme que le soleil est sous l'horizon alors qu'on le vois toujours !...Mais ca c'est moins sur.
    MOI !

  11. #10
    zapman

    Re : Soleil invisible

    La longueur d'onde de rayonnement maximal d'une étoile suit la loi de wien : lambda(max)=2,89*10-3/T (en mètre) , T est la température de surface de l'étoile (pour le Soleil environ( 6000 K).




    Erik tu peux m'en dire plus? je ne pense pas avoir très bien compris...



    (pas mal pour le changement de temprérature )

  12. #11
    erik

    Re : Soleil invisible

    Cette loi permet de relier la température de surface d'une étoile et sa couleur (en fait la longueur d'onde où l'étoile rayonne le plus).

    Je m'explique,
    Si tu emets une lumiere de longueur d'onde de 600 nanomètres (1 nanomètre=10-9 m), tu emet un rayonememt rouge. Si tu emets à 450 nm, tu es de "l'autre coté" de l'arc en ciel, tu emets en bleue.
    Les étoiles émettent de la lumiere dans toute les longueurs d'ondes (rouge, jaune, bleue, mais aussi infra rouge, onde radio...) mais pour chaque étoile il y 'a une longueur d'onde dans laquelle l'étoile rayonne le plus. Les étoiles que l'on voit rouges (quand elles sont au zénith, pas en train de se coucher) émettent le maximum de leur lumière vers les 600nm, les bleue au alentour de 450 ...

    Donc d'après la loi de Wien quand tu connais la couleur d'une étoile (en dehors de l'atmosphère) tu sais dans quelle longueur d'onde elle rayonne le plus (c'est le lambda max) et donc sa température de surface.

    On note, par exemple, en regardant 30 secondes la formule, qu'une étoile bleue est plus chaude qu'une étoile rouge.

    Est ce que j'ai été clair ?

    Erik

  13. #12
    zapman

    Re : Soleil invisible

    Citation Envoyé par erik
    .

    Est ce que j'ai été clair ?

    Erik

    TRES merci beaucoup!!!

  14. #13
    pluton35

    Re : Soleil invisible

    Donc d'après la loi de Wien quand tu connais la couleur d'une étoile (en dehors de l'atmosphère) tu sais dans quelle longueur d'onde elle rayonne le plus (c'est le lambda max) et donc sa température de surface.
    Merci pour ces explications c'est très clair. Ca me fait penser à la question suivante, comment ne pas se tromper avec le décalage vers le rouge des étoiles (lointaines) qui s'éloignent. Est-ce en regardant les bornes de leurs spectres de rayonnement? Ou quel est donc "le standard" qui nous permet d'affirmer que les rayonnements que l'on percoit sont décalés de X nm par rapport à la réalité?
    J'espère avoir été suffisament clair.

  15. #14
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Soleil invisible

    Citation Envoyé par pluton35
    Merci pour ces explications c'est très clair. Ca me fait penser à la question suivante, comment ne pas se tromper avec le décalage vers le rouge des étoiles (lointaines) qui s'éloignent. Est-ce en regardant les bornes de leurs spectres de rayonnement? Ou quel est donc "le standard" qui nous permet d'affirmer que les rayonnements que l'on percoit sont décalés de X nm par rapport à la réalité?
    J'espère avoir été suffisament clair.
    Toutes les étoiles que l'on observent appartiennent à notre galaxie ou à nos proches voisines. Dans cette sphère qui doit faire qq dizaines de millions d'al, l'expansion est inopérante. Donc pas de redshift cosmologique. Celui ci n'est observable que sur des galaxies lointaines (> 300 Mal)

    Reste l'effet Doppler, résultant du mvt propre de l'astre. Dans ce cas, ce qui permet facilement de discriminer effet Doppler et couleur intrinseque c'est le fait que l'effet Doppler décale "d'un bloc" toutes les raie d'absorbtion qui forment comme un "code barre" sur le spectre d'émission.

    http://bmauclaire.free.fr/astronomie...que.html#types

    Comme en plus chaque type spectral (O, B, A...) a son propre profil de raies d'absorbtion, y'a encore moins de risque de se tromper.


    a+

  16. #15
    pluton35

    Re : Soleil invisible

    merci pour l'info
    J'avais pensé à ça mais j'étais pas sur de moi...

  17. #16
    totomobil

    Re : Soleil invisible

    De quelle couleur verrait-on le soleil s'il était bleu ou rouge ?

  18. #17
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Soleil invisible

    Citation Envoyé par totomobil
    De quelle couleur verrait-on le soleil s'il était bleu ou rouge ?
    blanc si bleu, rouge si rouge.


    a+

  19. #18
    juudku

    Re : Soleil invisible

    Mais de quelle couleur sont alors les rayons émis par notre Soleil?

    Avec la formule d'Erik, j'arrive à 482 [nm], ce qui se rapproche plus du bleu que du rouge.

    Ca veut dire qu'au delà de l'atmosphère le Soleil a tendance à virer vers le bleu?

  20. #19
    totomobil

    Re : Soleil invisible

    Merci Gilgamesh,
    mais de quelle couleur seraient un couché d'étoile bleue et un couché d'étoile rouge ? Et d'après vous, quelle couleur aurait la lune si le soleil était bleu ou rouge ?

  21. #20
    pluton35

    Re : Soleil invisible

    Pour faire simple, l'athmosphère diffuse du bleu le soleil nous apparait donc à peu près blanc moins le bleu perdu = jaune-rouge, ça dépend de si le soleil est au zénith ou en train de se coucher (trajet des rayons lumineux dans l'athmosphère plus long dans ce dernier cas).
    Donc après que le soleil soit bleu ou rouge (idem pour la lune qui n'est qu'un reflet du soleil) il faut se dire qu'après traversé de l'athmosphère le soleil nous apparaitra de sa couleur moins du bleu... Donc un soleil bleu peut être bleu --> blanc --> rouge en fonction de la lumière bleue perdu. Si il est rouge, en perdant du bleu il restera rouge!

Discussions similaires

  1. Encre invisible
    Par wirestorm13 dans le forum Chimie
    Réponses: 16
    Dernier message: 26/09/2010, 23h09
  2. Dossier invisible !
    Par youyou. dans le forum Sécurité et malwares : désinfectez votre machine
    Réponses: 5
    Dernier message: 19/11/2007, 14h56
  3. I'm the invisible man...
    Par KarmaStuff dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 20
    Dernier message: 09/08/2006, 17h27
  4. verre invisible
    Par sliders_alpha dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 12/11/2004, 16h39