Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 48

l'hypothèse d'anton parks



  1. #1
    bel23

    l'hypothèse d'anton parks

    passage du livre de david icke :

    "Un de mes amis qui vit en Californie, Brian Desborough, est un
    chercheur scientifique pour lequel j ' a i beaucoup de respect. Impliqué
    dans la recherche aérospatiale, il a œuvré auprès de nombreuses compagnies
    dans ce domaine ainsi que sur d'autres recherches scientifiques.
    Brian est un gars qui a les deux pieds sur terre et qui regarde toutes
    les preuves et se laisse diriger par elles plutôt que par les conventions.
    Il a colligé des informations imposantes et hautement détaillées l'obligeant
    à réviser ses notes concernant l'Antiquité et son lien avec la
    Fraternité d'aujourd'hui et ses techniques de manipulation. Lorsqu'il
    travaillait pour une importance corporation américaine dans les années
    '60, leurs physiciens ont complété leurs propres études indépendantes
    qui suggéraient qu'à environ 4 800 ans av, J.-C, un gigantesque corps
    céleste, que nous connaissons maintenant comme étant Jupiter, allait
    à toute vitesse dans notre système solaire. Les planètes périphériques
    ont été jeté en désarroi et Jupiter s'est finalement écrasé sur une planète
    qui évoluait dans l'orbite contemporaine entre Jupiter et Mars. Les
    physiciens ont dit que les restes de cette planète sont devenus la
    ceinture d'astéroïdes et qu'une partie de Jupiter s'est détachée pour
    devenir ce que nous appelons aujourd'hui Vénus.
    Selon cette étude, Vénus n'étant alors qu'un vaste morceau de
    matière, a été éjectée dans l'espace, a détruit l'atmosphère et la vie
    sur Mars avant d'être captée par le champ gravitationnel de la terre.
    Elle a décrit plusieurs orbites autour de la terre avant que son élan ne
    la projette vers sa position actuelle dans le système solaire. Selon les
    physiciens, ce sont ces orbites qui ont amené la dévastation et un razde-
    marée il y a environ 4 000 ans av. J.-C. Ils croient, tout comme
    Brian Desborough, qu'avant cet événement, l'orbite de Mars était où
    se situe présentement celle de la terre et que cette dernière était alors
    beaucoup plus près du soleil. La brillante lumière de Vénus lorsqu'elle
    est passée près de la terre aurait pu mener à l'idée de Lucifer, le
    « porteur de lumière ». Les plus anciennes annales de Mésopotamie
    et d'Amérique centrale n'incluent pas Vénus dans leurs récits sur les
    planètes, elle n'apparaît que plus tard. Il y avait alors dans de nombreuses
    cultures, une obsession entourant Vénus, obsession qui incitait
    aux sacrifices humains."


    Qu'en pensez ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Pio2001

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    Déjà, l'aérospatiale, ça consiste à construire des moteurs ou des fusées. Rien à voir avec la planétologie a priori.

    Je pense que c'est tout faux, à cause des dates invraisemblables, du registre de langue qui est typique des théories farfelues (on recherche l'argument d'autorité sans citer la moindre référence scientifique) et de l'invraisemblance des évenements décrits.

    La Terre n'a pas pu acquérir son orbite actuelle il y a 6800 ans, car on trouve des fossiles de végétaux ordinaires qui remontent à plus de 200 millions d'années (fougères arborescentes). Si la Terre avait été plus proche du Soleil, pour l'apparition da bactéries ou de plancton, je ne dis pas, mais des fougères, cela devrait poser problème.

    Et puis les relevés de la sonde Magellan indiquent que la surface de Vénus est agée d'environ 500 millions d'années. Elle n'a donc pas pu se former il y a 6800 ans. En particulier, on y trouve quelques gros cratères d'impact. Autant d'astéroïdes n'auraient jamais pu percuter la surface en un temps aussi court.
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

  4. #3
    Coincoin

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    Salut,
    C'est vraiment farfelu cette histoire de billard planétaire ! La moindre des choses serait de faire un modèle montrant comment c'est possible. Le coup de la planète qui vient faire quelques tours autour de nous avant de repartir, c'est totalement n'importe quoi d'un point de vue physique !

    Un système aussi perturbé n'aurait pas le temps de revenir à la situation paisible que l'on connaît en seulement quelques milliers d'années.
    Encore une victoire de Canard !

  5. #4
    whoami

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    Bonjour,
    Citation Envoyé par bel23 Voir le message
    Qu'en pensez ?
    Concernant une telle accumulation d'âneries, la question est plutôt :

    Quand pensez-vous ?

  6. #5
    bel23

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    Merci pour avoir dévelloppé Pio2001, on voit que c'est ton domaine, je suis d'accord, je n'avais pas les arguments...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Pio2001

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    En fait, non ce n'est pas mon domaine. Je ne fais que m'y intéresser en amateur.
    J'ai dû consulter des bouquins pour trouver de bons arguments. Le coup des fougères, j'ai regardé leur âge dans l'encyclopédie Larousse Memo. Je ne suis pas certain que cela soit un argument définitif. L'argument le plus fort doit plutôt être l'analyse des troncs d'arbres anciens ou fossiles. On arrive à déterminer le climat de l'époque en regardant les cernes. Un changement d'orbite de la Terre n'aurait pas manqué de crever les yeux, surtout qu'on arrive à déterminer des variations assez fines comme les âges glaciaires, et même à mesurer la durée du jour sur certains fossiles. On trouve, conformément aux calculs planétologiques, qu'il durait 22 heures dans le passé lointain. Il ralentit progressivement au fil des millions d'années.

    Pour la surface de Vénus j'ai consulté Astronomie et Astrophysique, de Séguin et Villeneuve. Juste pour rappel, car ce genre de données est aussi publiée un peu partout ailleurs (magazines, encyclopédies, livres d'astronomie...). Les cratères à la surface, cette fois, constituent une réfutation très claire de l'hypothèse de Parks.
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

  9. Publicité
  10. #7
    KarmaStuff

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    Salut

    'Mondes en collision' de Immanuel Velikovsky décrit ce type de scénario. L'auteur, linguiste entre autres (désormais considéré par la NASA comme l'une des personnalités ayant beaucoup apporté à l'astronomie) se base sur bon nombre de textes anciens qu’il a étudiés durant une grande partie de sa vie - références à l'appui - écrits en Mésopotamie, en Chine, en Amérique du Sud, etc. Tous ces textes abordent le même thème, à savoir un grand corps céleste ayant rendez-vous avec la Terre il y a plusieurs millénaires. La même histoire, au même moment, partout sur le Globe. D’après les témoignages, le corps ressemblait à un dragon, à une ‘bête’ qui changeait légèrement et constamment de forme, avec une longue queue, une longue chevelure. Cet évènement aurait provoqué de grands bouleversements tant au niveau géologique qu'orbital. L’année serait passé de ~360 à ~365 jours, ce qui obligea entre autres les astronomes chinois à modifier leur calendrier (tout est précisé et référencé dans le livre). Des mers et des terres auraient disparu au profit de nouvelles ailleurs, suite à la montée des eaux à très haute altitude via les puissants effets de marée, champs gravitationnels (en rapport avec la disparition de l’Atlantide, l’ouverture en deux de la Mer Rouge, ou le Déluge décimant une grande majorité de l’Humanité).

    Il y aurait eu des décharges, des échanges EM entre ce corps et la Terre, de grands chocs électriques. Zeus (parmi d'autres 'dieux') serait l'inspiration, l'incarnation de ces manifestations EM. Les textes anciens en question évoquent le fait que cette ‘bête’ s’est peu à peu éloignée du Monde après plusieurs jours, laissant derrière elle deux ‘cornes’ ou deux protubérances sur son passage (à l’instar des comètes avec deux queues à l’approche du Soleil). Beaucoup de peuples auraient conclu que ce ‘dieu’ lanceur de foudres et d’éclairs les avait débarrassés du ‘dragon’ (qui porte différentes appellations selon les cultures) ayant engendré tant de cataclysmes et changements sur Terre. Puis ce corps aurait lentement pris ses marques dans la sphère céleste. Les nombreux et plus ou moins violents tremblements de terre persistants après le départ du ‘dragon’ – interprétation ésotérique d'alors - aurait été la manifestation de l’esprit de la ‘bête’, envoyée dans les entrailles de la Terre, en Enfer, puis se serait peu à peu endormi, interprétation de l’accalmie progressive au fil du temps. Je le répète, toutes les références des textes sont fournies, décrivant les mêmes évènements, que ce soit en Asie, en Amérique ou sur d’autres continents. Comment ces peuples très éloignés auraient-ils pu se transmettre ces informations partout sur le Globe au même instant ?

    Ce corps, qui aurait pris place dans la sphère céleste, ce serait à présent Vénus. Velikovsky a annoncé dès les années 1950 que Vénus était une 'jeune' planète, avec des températures et des pressions dantesques. Les scientifiques à l’époque pensaient que la température en surface était en moyenne de l’ordre de -25°C. L’auteur affirme que l’étoile du berger a perturbé l’harmonie gravitationnelle des planètes telluriques, pour adopter la position qu’elles ont aujourd'hui. Corrigez-moi si je me trompe, mais Vénus est la seule planète du Système Solaire à tourner autour de son axe ‘la tête en bas’ (son jour sidéral est de ~243 jours terrestres) et effectuer une révolution héliocentrique en sens inverse de toutes les autres planètes. Pourquoi n’aurait-elle pas suivi le même sens de révolution que toutes les autres planètes du SS si elle avait été conçue à la même époque ? Nous savons tous à peu près la genèse du SS, le mouvement rotatif entraînant l’ensemble des corps et gaz, à l’image des galaxies spirales par exemple. L’exception de Vénus confirme-t-elle la règle ?

    Je conseille vivement la lecture de ‘Mondes en collision’ (dernier livre de chevet d’Albert Einstein avant sa mort). Tous les textes énoncés sont officiels, Velikovsky n’a rien inventé, il a juste traduit des écrits anciens découverts de par le Monde, et a fait le lien évident entre eux.
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  11. #8
    Calvert

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    Corrigez-moi si je me trompe, mais Vénus est la seule planète du Système Solaire à tourner autour de son axe ‘la tête en bas’ (son jour sidéral est de ~243 jours terrestres) et effectuer une révolution héliocentrique en sens inverse de toutes les autres planètes.
    Oui, tu te trompes. Vénus tourne dans le même sens que toutes les autres planètes.

  12. #9
    KarmaStuff

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    Citation Envoyé par Calvert Voir le message
    Oui, tu te trompes. Vénus tourne dans le même sens que toutes les autres planètes.
    En effet, au temps pour moi, j'ai fait l'amalgame des termes 'sens rétrograde' pour la rotation autant que pour la révolution. C'est uniquement pour la rotation qu'elle tourne à l'envers.
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  13. #10
    KarmaStuff

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    Je tiens à préciser qu'un grand nombre de légendes, de religions, découlent de ces évènements cataclysmiques, apocalyptiques. Que ce soit dans les tablettes sumériennes, la Bible, les religions de la Grèce ou Rome antique, etc. Pour ces dernières les guerres relatives aux protagonistes 'dieux' célestes, aux planètes, les 'combats' entre ces corps, ne sont peut-être pas que le fruit de l'imagination des astronomes et scribes de l'époque. Ils décrivaient sans doute ce qu'ils observaient dans les cieux. Le Déluge ou le Dragon (la Bête) par exemple sont présents dans beaucoup de cultures éparses. Certes, pour nous, Jupiter, Mars, la Terre ou Vénus qui se prennent pour des boules de billard, ça fait sourire, en partant du postulat que le mécanisme du Système Solaire est stable et quasi-identique depuis des centaines de millions d'années.
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  14. #11
    mtheory

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    Citation Envoyé par bel23 Voir le message
    passage du livre de david icke

    Qu'en pensez ?

    Que les délires en rapport avec les illuminati et autres débilités anunnakienne des ***** genre icke ayant trop regardé "V" ça commence à bien faire
    Dernière modification par JPL ; 02/02/2009 à 18h32. Motif: Un mot supprimé pour respecter la susceptibilité légitime de certains
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  15. #12
    JPL

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    Quant à Mondes en collisions, c'est une immense foutaise qui ne mérite pas qu'on passe son temps à le critiquer.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  16. Publicité
  17. #13
    Gilgamesh

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    Citation Envoyé par KarmaStuff Voir le message
    Salut

    'Mondes en collision' etc
    C'est toi qui a écris ces hallucinantes sottises ?

    Purée je viens de visionner 1984, on dirais que c'est tiré du film.


    a+
    Parcours Etranges

  18. #14
    JPL

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    C'est toi qui a écris ces hallucinantes sottises ?
    Non, c'est bien Immanuel Velikovsky. J'ai lu le livre quand j'étais gamin et à mon grand regret je ne l'ai plus. Dommage, c'est un monument de patascience.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  19. #15
    KarmaStuff

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    Si pour vous c'est de la science-fiction en effet il n'y a pas lieu à débat.
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  20. #16
    JPL

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    Ce serait de la SF, je pourrais apprécier mais le problème c'est que ce n'en est pas
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  21. #17
    Gilgamesh

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Non, c'est bien Immanuel Velikovsky. J'ai lu le livre quand j'étais gamin et à mon grand regret je ne l'ai plus. Dommage, c'est un monument de patascience.
    Non, mais le commentaire : "L'auteur, linguiste entre autres (désormais considéré par la NASA comme l'une des personnalités ayant beaucoup apporté à l'astronomie) se base sur bon nombre de textes anciens qu’il a étudiés durant une g..."

    .Velikovsky je connaissais.

    J'ai toujours du mal à me représenter comment on peut manquer à ce point de jugement sur la réalité physique (à la fois pour pondre la patascience velikovskienne et pour la lire sans rigoler), j'avoue...

    a+
    Parcours Etranges

  22. #18
    KarmaStuff

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    Je trouve que vous exagérez. Dans ce livre, Velikovsky n'aborde pas la 'théorie' de la Terre creuse, ou celle du monstre du Loch Ness. Tous les textes antiques qu'il cite sont référencés. Il est certain que ses conclusions remettraient pas mal de choses en cause, mais de là à le traiter de charlatan - car c'est quasiment le cas a priori - c'est excessif à mon humble avis.
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  23. Publicité
  24. #19
    JPL

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    Citation Envoyé par KarmaStuff Voir le message
    Je trouve que vous exagérez. Dans ce livre, Velikovsky n'aborde pas la 'théorie' de la Terre creuse, ou celle du monstre du Loch Ness.
    Nul n'est parfait On ne peut pas mettre toutes les c....ries dans un seul livre.
    Et je maintiens, quitte à ce que tu me prennes pour un esprit borné, que ce livre ne mérite pas qu'on perde son temps à le discuter.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  25. #20
    Gilgamesh

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    Citation Envoyé par KarmaStuff Voir le message
    Je trouve que vous exagérez. Dans ce livre, Velikovsky n'aborde pas la 'théorie' de la Terre creuse, ou celle du monstre du Loch Ness. Tous les textes antiques qu'il cite sont référencés. Il est certain que ses conclusions remettraient pas mal de choses en cause, mais de là à le traiter de charlatan - car c'est quasiment le cas a priori - c'est excessif à mon humble avis.
    Au XVIe siècle sa théorie eut été recevable. Au XVIIe siècle on commençait à avoir les moyens de la mettre en doute. Au XVIIIe siècle elle aurait été abandonnée. Au XIXe on s'en serait moqué.

    Worlds in collision a été publié en 1950...


    a+
    Parcours Etranges

  26. #21
    KarmaStuff

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    J'ai bien compris votre aversion pour ce livre. Je serais tenté de vous demander d'étayer quelque peu vos propos, histoire de savoir ce qui vous gêne dans les grandes lignes, cependant j'ai peur que cela n'en fasse une fois de plus la promotion.
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  27. #22
    JPL

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Quant à Mondes en collisions, c'est une immense foutaise qui ne mérite pas qu'on passe son temps à le critiquer.
    Quand à toi, tu te moques de nous :
    Citation Envoyé par KarmaStuff Voir le message
    cependant j'ai peur que cela n'en fasse une fois de plus la promotion.
    C'est toi qui en fais la promotion ici !
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  28. #23
    KarmaStuff

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    JPL tu n'as pas compris. Je signifiais par là lire autre chose que 'C'est du charlatanisme' (en gros). Que vous approfondissiez les raisons de votre rejet envers ce livre. Faire part de vos impressions autrement que via des banalités (sans dénigrement aucun de ma part). Le problème est qu'en développant vos arguments, ça ferait un peu plus la 'promotion' de l'oeuvre, étant donné qu'on en parlerait encore. C'est pourquoi j'ai ajouté cette précision, car je m'attendais à des réponses du genre 'Bon on va pas parler de cette daube pendant un siècle'. Rien de sournois dans mes propos. Je peux avoir tort, comme tout être humain, mais me prêter l'hypocrisie ou la perfidie, c'est se tromper.
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  29. #24
    Gilgamesh

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    Citation Envoyé par KarmaStuff Voir le message
    JPL tu n'as pas compris. Je signifiais par là lire autre chose que 'C'est du charlatanisme' (en gros). Que vous approfondissiez les raisons de votre rejet envers ce livre. Faire part de vos impressions autrement que via des banalités (sans dénigrement aucun de ma part). Le problème est qu'en développant vos arguments, ça ferait un peu plus la 'promotion' de l'oeuvre, étant donné qu'on en parlerait encore. C'est pourquoi j'ai ajouté cette précision, car je m'attendais à des réponses du genre 'Bon on va pas parler de cette daube pendant un siècle'. Rien de sournois dans mes propos. Je peux avoir tort, comme tout être humain, mais me prêter l'hypocrisie ou la perfidie, c'est se tromper.
    Perso je ne te soupçonne de rien, seulement il n'y a rien de discutable là dedans. Pourquoi t'accroche tu à ces vieilles lunes ?

    a+
    Parcours Etranges

  30. Publicité
  31. #25
    Aroll

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    Bonjour,
    KarmaStuff, il semble très important pour toi de trouver une correspondance astronomique réelle à certaines légendes du passé. C'est ton droit, mais si la théorie proposée est absolument, totalement, complètement, "hypervachement" incompatible avec ce que la science d'aujourd'hui sait avec certitude, il est normal que les scientifiques confirmés que l'on croise régulièrement ici aient plutôt une attitude de rejet face à ce qu'ils considèrent, avec raison, comme du même acabit que la théorie de la Terre creuse.

    Si tu avais imaginé qu'une très grosse comète (grosse, mais une simple comète quand même) ait pu, à une certaine époque, passer très près de la Terre et y déclencher une panique suffisante pour que les récits ultérieurs "s'étoffent" d'un "catastrophisme" supplémentaire (un peu de volcanisme et de tremblement de terre, ça fait toujours bien pour rendre une ambiance plus angoissante); et puis que cette même comète serait aller s'écraser sur Vénus, attirant du même coup l'attention sur elle(*), ce serait peut être discutable, mais le coup du billard cosmique, ce n'est tout simplement pas plus envisageable que la Terre plate.

    (*) serait-il possible (à demander peut être à un astrophysicien), qu'une collision avec une comète ait pu être à l'origine d'une modification suffisante de l'atmosphère de Vénus pour pouvoir envisager que la planète ait pu apparaître plus "visible" après cette collision???

    Amicalement, Alain

  32. #26
    KarmaStuff

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    Nos certitudes ne sont que des brouillons de la ‘réalité’ en quelque sorte. Ne pensait-on pas avant grosso modo l'ère Einstein et Hubble - de manière rigoureuse et scientifique - que la gravité était instantanée, ou que l'espace-temps était immuable et statique ? A présent nous savons que c'est faux. Et c'était il y a presque un siècle, pas l’Age de Pierre tout-de-même. Et demain ? Alors c'est un exemple un peu tiré par les cheveux j’en conviens, car la Relativité et l'expansion de l'Univers se basent sur des calculs 'exacts', et non sur des textes anciens. En Astronomie, c'est un peu pareil, on ne va pas chercher les réponses dans les rouleaux de la Mer Morte. Très bien. Mais j’insiste là-dessus, les certitudes d’hier ne sont plus celles d’aujourd’hui, et il serait dénué de sens de supposer que celles d’aujourd’hui perdureront ad vitam aeternam.

    Comment sait-on l’impossibilité qu'un astre relativement massif - suffisant pour modifier un chouia l'orbite terrestre par exemple, la durée de l'année, ou provoquer des séismes, des raz-de-marée - ait pu frôler la Terre il y a plusieurs millénaires ? Un astre à orbite héliocentrique très elliptique, inconnu à ce jour, à cause notamment d'un cycle chronique assez étendu. Vous me direz qu’il suffirait d’attendre l’éventuelle manifestation de ce corps afin d’en avoir le cœur net, et éviter toute spéculation. En outre, de nos jours, comment saurait-on l’impact (même très léger) d’un tel phénomène dans le Système Solaire depuis disons deux millénaires, s’il avait eu lieu deux mille ans auparavant ? Quelles ‘traces’ démontreraient son passage s'il se situait au-delà de sa sphère d'influence gravitationnelle ?

    En fait, ce qui m'a le plus surpris dans ce livre, c'est la similitude des textes, qui racontent la même chose aux quatre coins du Monde, personnifiant l’astre en dieux ou animaux selon les cultures, méconnaissance oblige. Après, qu’on ne prenne pas cela d’emblée pour argent comptant, c’est plutôt raisonnable, cependant ça n’explique pas comment et pourquoi ces écrits se rejoignent à ce point. Alors disons que c’est une pure coïncidence qui a permis à un vieux monsieur de vendre des bouquins.
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  33. #27
    Coincoin

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    Comment sait-on l'impossibilité que la Terre est plate ?

    En fait, ce qui m'a le plus surpris dans ce livre, c'est la similitude des textes, qui racontent la même chose aux quatre coins du Monde, personnifiant l’astre en dieux ou animaux selon les cultures, méconnaissance oblige. Après, qu’on ne prenne pas cela d’emblée pour argent comptant, c’est plutôt raisonnable, cependant ça n’explique pas comment et pourquoi ces écrits se rejoignent à ce point. Alors disons que c’est une pure coïncidence qui a permis à un vieux monsieur de vendre des bouquins.
    Une piste pour le point commun : tous ces textes ont été écrits par des êtres humains... Des éleveurs apeurés par les catastrophes naturelles et qui cherchaient une raison.
    Encore une victoire de Canard !

  34. #28
    Aroll

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    Bonjour,
    Citation Envoyé par KarmaStuff
    Nos certitudes ne sont que des brouillons de la ‘réalité’ en quelque sorte. Ne pensait-on pas avant grosso modo l'ère Einstein et Hubble - de manière rigoureuse et scientifique - que la gravité était instantanée, ou que l'espace-temps était immuable et statique ? A présent nous savons que c'est faux.
    Tu confonds certitude (qui présuppose des vérifications et/ou des preuves) et "opinion largement répandue parce que reposant sur un raisonnement logique selon les connaissances de l'époque" (qui ne présuppose rien d'autre qu'une réflexion inspirée par le bon sens).
    La certitude est immuable, même sur le long terme, tandis que l'opinion largement répandue peut être mise en défaut par de nouvelles découvertes.

    Exemple d'opinion largement répandue et de certitude dans un passé lointain (exemple, le cinquième sciècle):

    Opinion largement répandue à cette époque: la Terre est plate.
    Cette "opinion" n'a pas résisté aux vérifications dès qu'elles furent possibles.
    Certitude depuis longtemps reconnue à cette époque: Tout corps plongé dans un fluide reçoit, de la part de ce fluide, une poussée verticale orientée de bas en haut, et égale au poids du volume de fluide déplacé.
    Cette "certitude" a été vérifiée, prouvée, et restera toujours vraie.

    Exemple d'opinion largement répandue et de certitude d'aujourd'hui:

    Opinion largement répandue aujourd'hui:
    Les voyages intersidéraux sont impossibles, et nous ne sommes, par conséquent pas "visités".
    Bien qu'étayée par des arguments sérieux et convaincants, cette affirmation n'est effectivement pas prouvée et est donc susceptible d'être remise en cause par des découvertes futures.
    Certitude d'aujourd'hui: les lois physiques les plus prouvées excluent totalement le scénario du billard cosmique dans les conditions décrites dans cette ""théorie"" (doubles guillemets mérités).

    Amicalement, Alain

  35. #29
    KarmaStuff

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    Citation Envoyé par Coincoin
    Comment sait-on l'impossibilité que la Terre est plate ?
    Dans notre 'monde' intuitif à 4 dimensions, on peut en faire le tour indéfiniment sans jamais rencontrer de bord.

    Une piste pour le point commun : tous ces textes ont été écrits par des êtres humains... Des éleveurs apeurés par les catastrophes naturelles et qui cherchaient une raison.
    Je n'affirme pas le contraire. Mais leur message reste identique, quel que soit le continent.

    Citation Envoyé par Aroll
    Tu confonds certitude (qui présuppose des vérifications et/ou des preuves) et "opinion largement répandue parce que reposant sur un raisonnement logique selon les connaissances de l'époque" (qui ne présuppose rien d'autre qu'une réflexion inspirée par le bon sens). [...] Cette "certitude" a été vérifiée, prouvée, et restera toujours vraie. [...] les lois physiques les plus prouvées...
    C'est quoi "les lois physiques les plus prouvées" ? Comment disait Karl Popper déjà ? Réfutable ou non voilà ce qui importe. Je t'assure que Newton se basait lui aussi sur des calculs précis, pas sur le marc de café. Et durant presque deux siècles les conclusions en découlant étaient bien des certitudes, pas une "opinion largement répandue". Et l'on utilise encore sa théorie pour envoyer des sondes dans l'espace. Mais à partir d'un certain seuil, elle devient caduque (vitesses relativistes). Donc tout dépend des conditions et du référentiel. La Théorie de la Gravitation et la Relativité ont été expérimentalement démontrées chacune de leur côté. Dans quelle catégorie les classes-tu ?

    J'avoue que le fait d'évoquer le billard planétaire était une exagération dispensable. En revanche l'hypothèse (et non théorie) - concordant avec les textes - selon laquelle un astre ait pu frôler la Terre il y a plusieurs millénaires, toutes les théories actuelles "prouvées" ne peuvent en aucun cas l’interdire à mon avis. Alors de là à calculer approximativement la masse ou la trajectoire de ce corps céleste via ces écrits ce n'est certes pas chose facile. Et comme ça ne peut être étudié sérieusement faute de matière scientifique à portée, ça reste une légende fantasmagorique.
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  36. #30
    mach3

    Re : l'hypothèse d'anton parks

    C'est quoi "les lois physiques les plus prouvées" ? Comment disait Karl Popper déjà ? Réfutable ou non voilà ce qui importe. Je t'assure que Newton se basait lui aussi sur des calculs précis, pas sur le marc de café. Et durant presque deux siècles les conclusions en découlant étaient bien des certitudes, pas une "opinion largement répandue". Et l'on utilise encore sa théorie pour envoyer des sondes dans l'espace. Mais à partir d'un certain seuil, elle devient caduque (vitesses relativistes). Donc tout dépend des conditions et du référentiel. La Théorie de la Gravitation et la Relativité ont été expérimentalement démontrées chacune de leur côté. Dans quelle catégorie les classes-tu ?
    La théorie de Newton est une certitude dans son domaine de validité. D'ailleurs quand on pose certaine hypothèses (courbure faible, distance assez reduites, vitesses faibles devant c) dans la RG on retombe sur Newton.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. L'hypothèse de Riemann est-elle fausse
    Par DOUNIA60 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 4
    Dernier message: 25/09/2009, 17h16
  2. c'est quoi l'hypothese ergodigue
    Par poincarée dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 4
    Dernier message: 15/09/2008, 14h05
  3. Comment se justifie l'hypothèse du temps granulaire ?
    Par Abhi dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 12
    Dernier message: 13/05/2008, 11h55
  4. supprimer l'hypothèse courbure spatio-temporel
    Par nduriri dans le forum Archives
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/03/2007, 18h22
  5. L'hypothese de l'inconscient ruine-t-elle la morale?
    Par cocobrico dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 4
    Dernier message: 12/10/2004, 13h51