Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Systèmes binaires de trous noirs



  1. #1
    dragounet

    Systèmes binaires de trous noirs


    ------

    Amis formeurs bonjour,

    J’ai quelques minuscule questions :

    Comme il y a des systèmes binaires d’étoiles, y a-t-il des systèmes binaires de trous noirs ?

    Si c’est le cas est-ce que ces trous noirs on des cheveux ?

    Et question corollaire, émettent ils des ondes gravitationnelles pulsées ?

    Quelles fréquences les détecteurs d’ondes gravitationnelles peuvent-ils détecter ?

    Merci de me faire partager vos connaissances sur le sujet.

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    Coincoin

    Re : Systèmes binaires de trous noirs

    Salut,
    On peut effectivement avoir des systèmes binaires de trous noirs. C'est quelque chose de très étudié dans le domaine des ondes gravitationnelles, car c'est quelque chose qui peut émettre pas mal d'ondes (et en plus il y a des questions intéressantes comme le fait que le trou noir résultant de la fusion peut être éjecté assez rapidement).

    Si c’est le cas est-ce que ces trous noirs on des cheveux ?
    Il les éjecte rapidement par onde gravitationnelle. Ainsi, tu as deux trous noirs qui sont bien relaxés, qui fusionnent pour donner un gros trou noir dans un état excité. Il va alors revenir à une situation bien symétrique en émettant de grosses bouffées d'ondes gravitationnelles, potentiellement détectables.

    émettent ils des ondes gravitationnelles pulsées ?
    Les ondes gravitationnelles ont une tête de "chirp". Au début, on a quelque chose de bien sinusoïdal, lorsque les deux trous noirs sont assez loin et spiralent doucement l'un vers l'autre. Puis plus ils se rapprochent, plus ils accélérent. Tu as alors un signal typique avec une amplitude et une fréquence qui augmentent fortement jusqu'à la fusion. Et à la fin, le trou noir résultant revient à l'équilibre en émettant quelques ondes.
    Encore une victoire de Canard !

  5. #3
    dragounet

    Re : Systèmes binaires de trous noirs

    [QUOTE=Coincoin;2613363]le trou noir résultant de la fusion peut être éjecté assez rapidement).

    QUOTE]
    Salut,

    Peux-tu développer ?

    Ejecté de quoi ?

  6. #4
    Coincoin

    Re : Systèmes binaires de trous noirs

    Si tu te places dans le référentiel du centre de masse des deux trous noirs initiaux, le trou noir formé peut avoir une vitesse assez grande. Peut-être même assez grande pour être éjecté de la galaxie qui l'entoure. Ça dépend notamment de l'orientation de la rotation des deux trous noirs initiaux.
    Encore une victoire de Canard !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    physikaddict

    Re : Systèmes binaires de trous noirs

    Bonsoir,

    Qu'est ce qu'un "cheveux" de trou noir ?

    Est-ce une onde gravitationelle ?

    Merci d'avance.

    Cordialement,
    Il est plus facile de désintégrer un atome qu’un préjugé. (A.E)
    La matière noire, c'est ce qu'on met quand la matière grise vient à manquer. (Une sage tortue de Savoie)

  9. #6
    Coincoin

    Re : Systèmes binaires de trous noirs

    Pour les trous noir, on a un théorème dit "de calvitie" (no hair theorem en anglais) qui dit qu'un trou noir est entièrement caractérisé par sa masse, son moment cinétique et sa charge électrique. Donc deux trous noir ayant les mêmes masse, moment cinétique et charge électrique sont rigoureusement identiques, ils ont la même forme, il n'y en a pas un qui des cheveux pour le différencier.
    Encore une victoire de Canard !

  10. Publicité
  11. #7
    physikaddict

    Re : Systèmes binaires de trous noirs

    Citation Envoyé par Coincoin Voir le message
    Pour les trous noir, on a un théorème dit "de calvitie" (no hair theorem en anglais) qui dit qu'un trou noir est entièrement caractérisé par sa masse, son moment cinétique et sa charge électrique. Donc deux trous noir ayant les mêmes masse, moment cinétique et charge électrique sont rigoureusement identiques, ils ont la même forme, il n'y en a pas un qui des cheveux pour le différencier.
    Mersi à toi.

    Citation Envoyé par la calvitie du wiki
    Une autre possibilité, plus répandue parmi les physiciens pensant que l'unitarité est préservée, conjecture que l'information contenue dans un corps plongeant dans un trou noir serait restaurée par de subtiles corrélations contenues au sein même du rayonnement Hawking du trou noir. En Juillet 2005, Stephen Hawking a publié un article dans lequel il affirme avoir démontré que l'unitarité est effectivement préservée d'un point de vue quantique mais sa démonstration n'est pas universellement acceptée dans la communauté scientifique.
    La situation a t-elle évoluée ?

    Bien cordialement,
    Il est plus facile de désintégrer un atome qu’un préjugé. (A.E)
    La matière noire, c'est ce qu'on met quand la matière grise vient à manquer. (Une sage tortue de Savoie)

Discussions similaires

  1. Multiunivers, trous noirs, trous de vers
    Par el_ukreniano dans le forum Archives
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/12/2008, 14h52
  2. Du corps noirs aux trous noirs intrigue sur une loi
    Par Magyk dans le forum Archives
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/12/2007, 17h27
  3. trous noirs/trous blancs
    Par law113 dans le forum Archives
    Réponses: 9
    Dernier message: 19/11/2005, 18h11
  4. formation des éléments lourds + trous noirs binaires
    Par sylvainix dans le forum Archives
    Réponses: 7
    Dernier message: 28/02/2005, 22h19
  5. RR/RG et Trous noirs
    Par Floris dans le forum Physique
    Réponses: 75
    Dernier message: 15/12/2004, 10h28