Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Dans l'espace, il y a ..



  1. #1
    vae-

    Dans l'espace, il y a ..

    Bonjour-bonjour, cette question est peut-être stupide ou très basique, mais voilà en parcourant ce forum je me suis un perdu en voulant répondre à la question : "qu'y a-t-il dans l'espace?".

    Quand je parle d'espace, je parle du "bête" espace qu'il y a dans notre système solaire, pas de cas particulier, et à une certaine distance de tout astre, bref le "bête" espace de star wars si on veut

    J'ai entendu dire par certains qu'on y trouve par-ci par-là (si oui, dans quelles proportions?) des atomes d'hydrogène et autres.
    Mais j'ai aussi entendu dire qu'il n'y a rien du tout, à part de l'espace (opposition aux limites de l'univers et au-delà), ce qui permet à la gravitation de s'exercer, aux ondes de passer, aux photons de se balader etc.

    Pour poursuivre, le son a besoin d'un support et ne peut donc pas se propager dans l'espace. Les photons eux, n'ont-ils besoin d'aucun support du tout (a part de l'espace) ?

    Une dernière chose : imaginons une petite bulle de gaz stable à 100% , de 20m³, qui a toutes les caractéristiques pour permettre aux sons de se propager, et qui se trouve en un point éloigné de tout, dans l'espace, ne se déplace pas etc. Dedans un oiseau pousse un chant dans toutes les directions puis disparaît. Les ondes du son, en arrivant aux bords de la bulle, disparaissent-elles? Plotch, elles disparaissent? Elles tournent? Hum : )
    Si on fait passer un photon dans cette bulle, photon provenant d'un soleil lointain, va-t-il changer de vitesse, même infimement, lors de son passage dans la bulle imaginaire?

    Merci d'avance!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Gilgamesh

    Re : Dans l'espace, il y a ..

    Bonjour,

    l'espace interplanétaire, c'est à dire dans les parages immédiat du Soleil (jusqu'à - disons- le nuage de Oort formée d'une coquille de corps cométaire d'un diamètre de ±10 000 UA centré sur le Soleil) la densité est de l'ordre de 10 à 100 millions de particules/m3. Pour comparaison, dans l'atmosphère terrestre la concentration est de 1e25 moleculse/m3 (soit 17 à 18 ordres de grandeurs de plus).


    On trouve principalement

    - un plasma chaud (env. 100 000 K) issue de la couronne solaire : électrons, protons et d'autres ions aka "vent solaire"

    - le "rayonnement cosmiques" : même type de particules mais pouvant atteindre des énergie beucoup plus élevé et d'origine pouvant être interstellaire, voire extragalactique

    - de particules de poussière (dimension typique : env. 2 microns) composées d'un coeur de silicate, de composés organiques (hydrocarbure) et d'une gangue de glace (H2O, CO2, CH4...), si la température le permet. La diffusion de la lumière solaire par les poussière donne une lueur diffuse appelée "lumière zodiacale" étant située sur l'ecliptique, c'est à dire dans le plan de l'orbite planétaire. La réserve de poussière est réalimentée de loin en loin par le passage des comètes. A grande distance, cette lumière duffuse est la première chose qu'on verrait en s'approchant du système solaire (surtout en IR).

    En outre, l'espace interplanétaire est remplit de rayonnement et de champs magnétiques (issus principalement du Soleil)





    Pour le milieu interstellaire, ou atmosphère galactique, c'est plus constrasté.

    Considère la galaxie par la tranche : le mitan (la tranche de jambon dans le sandwich) est appelé "plancher" galactique et c'est là que se concentre les nuage moléculaires géants, d'une centaine d'al de diamètre chacun et où la température descend à 10K tandis que la densité atteind 10 milliards d'atome/m3. Ces nuage sont à la limite de l'implosion et c'est à l'intérieur que se forme les étoiles.

    Autours, on trouve des région dites HII, fortement éclairées par les jeunes étoiles qui érodent leur pouponière et où la densité est de l'ordre de 1 à 10 millions d'atome/m3 et la température de l'ordre de 10 000K

    Le milieu internuage - la majeur partie de l'atmosphère galactique, est 100 à 1000 fois moins dense.

    L'explosion de supernovae au voisinage des nuages les creuse de cavités coronales très chaude. Le Système solaire traverse actuellement (depuis qq millier ou dizaine de millier d'années), un petit nuage tiède, le Nuage Local, qui appartient à un petit essaim nuageux, le Duvet local (s'ty pas meugnon ?), lui-même immergé dans une grande cavité de gaz coronal, la Bulle locale

    Une cavité chaude comme la Bulle locale est moins dense que l'atmosphère environnante => soumise à la poussée d'Archimède. Pls bulles coronale, en fusionnant, finissent par creuse une cheminée qui débouche dans le domaine extragalctique où elles déversent leur contenu chaud. En se refroidissant le gaz retombe en fontaine.


    Le milieu intergalactique est encore nettement plus vide, environ 10 atomes par m3. Encore faut il distinguer l'atmosphère des amas galactique du milieu interama où la densité doit être encore 10 à 100 fois plus faible.

    a+

  4. #3
    claude27

    Re : Dans l'espace, il y a ..

    bonsoir ,

    l' éternelle question qui revient périodiquement, et que j' avais posée et reposée il y a qqs mois au début de cette année .

    Le vide est il vraiment vide ???


    Mais on semble passer pour un hérétique quand on ose laisser entendre que le vide pourrait ne pas être vide , même si l' on n' a aucune preuve à avancer , mais rempli d' une substance encore inconnue et non identifiée .
    l' ETHER de nos grands pères en quelque sorte !!!

  5. #4
    Gilgamesh

    Re : Dans l'espace, il y a ..

    Citation Envoyé par vae-
    Une dernière chose : imaginons une petite bulle de gaz stable à 100% , de 20m³, qui a toutes les caractéristiques pour permettre aux sons de se propager, et qui se trouve en un point éloigné de tout, dans l'espace, ne se déplace pas etc. Dedans un oiseau pousse un chant dans toutes les directions puis disparaît. Les ondes du son, en arrivant aux bords de la bulle, disparaissent-elles? Plotch, elles disparaissent? Elles tournent? Hum : )
    Elles sont réflechies par l'interface air-vide et le son rebondit dans la cavité en se dégradant peu à peu en chaleur.

    C'est comme ça qu'on sonde le Soleil, qui est un milieu extrêmement bruyant en étudiant les différents mode de vibration de la surface. Plus un mode est "grave" plus il sonde les profondeurs. On parvient ainsi à dresser une coupe tomographique sur 1/3 du rayon. C'est ce qu'on appelle l'héliosismologie.

    Si on fait passer un photon dans cette bulle, photon provenant d'un soleil lointain, va-t-il changer de vitesse, même infimement, lors de son passage dans la bulle imaginaire?
    Le rayon lumineux sera diffracté (la bulle va agir comme une lentille) et une partie sera absorbée, laissant une trace bien visible dans le spectre sous forme de bande d'absorption.

    a+

  6. #5
    vae-

    Re : Dans l'espace, il y a ..

    Merci beaucoup pour vos réponses. : )

    Donc pour le photon qui rentre dans "ma bulle", il change de trajectoire mais pas de vitesse. (pas besoin de répondre si cette affirmation est juste, sauf si vous avez du temps à perdre : D)

    Encore merci, ce forum est très bien!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Gilgamesh

    Re : Dans l'espace, il y a ..

    Citation Envoyé par vae-
    Merci beaucoup pour vos réponses. : )

    Donc pour le photon qui rentre dans "ma bulle", il change de trajectoire mais pas de vitesse. (pas besoin de répondre si cette affirmation est juste, sauf si vous avez du temps à perdre : D)

    Si, si.

    Si le photon change de trajectoire, c'est qu'il est refracté... c'est à dire qu'il rentre dans un milieu dans lequel la vitesse de la lumière est inférieure à c

    a+

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Dans l'espace
    Par Astroide dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/01/2007, 13h42
  2. température dans l'espace
    Par v_711 dans le forum Archives
    Réponses: 29
    Dernier message: 06/08/2006, 13h57
  3. Dans l'espace
    Par Calia dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/05/2006, 17h56
  4. Dans l'Espace
    Par Adsederq dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 21/11/2005, 21h15
  5. Réponses: 4
    Dernier message: 11/09/2005, 22h11