Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Formation : étoile à neutron, magnestar ou trou noir



  1. #1
    Flippouse

    Formation : étoile à neutron, magnestar ou trou noir


    ------

    Salut à tous

    Cette question a surement été déjà posée mais la fonction recherche ne m'a pas donné entière satisfastion.

    Je me demandais donc de quelle manière une supernovae donne une étoile à neutron , un pulsar , une magnéstar ou un trou noir.

    Je ne comprend pas précisemment comment le noyau de l'étoile après que les couches externes soient ejectées suite à son affaissement donne tel ou tel produit.

    Je sais que le produit est déterminable surtout grace à la masse de l'etoile mais je recherche le mécanisme qui permet la transformation du noyau.

    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Rincevent

    Re : Formation : étoile à neutron, magnestar ou trou noir

    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  4. #3
    Flippouse

    Re : Formation : étoile à neutron, magnestar ou trou noir

    merci beaucoup.

    Cependant, quelquechose m'a embrouillé dans ce texte, je m'explique :
    Ils disent que le noyau se contracte jusqu'au trou noir, mais le trou noir est le fruit d'une supernovae, donc résultant du rebond des couches externes sur le noyau. Or ce noyau est censé etre un trou noir alors comment les couches externes ont pu reussir à se degager de l'attraction du trou noir ???

    2eme question : la pression de dégénérescence est-elle la seule qui permet le non-écroulement du noyau sur lui-meme ???

    Merci

  5. #4
    Flippouse

    Re : Formation : étoile à neutron, magnestar ou trou noir

    Bah s'il vous plait, j'y connais rien, je suis un jeune padawan en astrophysique.

    S'il vous plait

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Formation : étoile à neutron, magnestar ou trou noir

    Citation Envoyé par Flippouse
    merci beaucoup.

    Cependant, quelquechose m'a embrouillé dans ce texte, je m'explique :
    Ils disent que le noyau se contracte jusqu'au trou noir, mais le trou noir est le fruit d'une supernovae, donc résultant du rebond des couches externes sur le noyau. Or ce noyau est censé etre un trou noir alors comment les couches externes ont pu reussir à se degager de l'attraction du trou noir ???

    2eme question : la pression de dégénérescence est-elle la seule qui permet le non-écroulement du noyau sur lui-meme ???

    Merci
    Il me semble que la formation du TN peut être différé du fait de la très haute température (> 1e9 K) atteinte par l'étoile à neutron qui viens de se former.

    Par ailleurs le rebond des couches internes n'est qu'une des composantes qui alimente l'onde de choc. Les neutrinos sont emis avec une telle abondance (deleptonisation) qu'une partie va être captée par l'onde de choc et la réchauffer suffisemment pour qu'elle parvienne à la surface.

    Pour ta 2e question je dirais que oui pour l'essentiel parce que les très haute températures induisent une refroidissement très rapide (à la puissance T^4) donc l'apport ne peut être transitoire. Bien que les étoile a neutron aient des température de surface >1e5 K ont considère thermodynamiquement parlant qu'elles sont à 0K

    a+

  8. #6
    Seirios

    Re : Formation : étoile à neutron, magnestar ou trou noir

    J'ai trouvé un superbe article sur le net, qui explique superbement le passage d'une étoile à un trou noir :
    […]
    Durant sa vie lumineuse, l'étoile peut être schématiquement comparée à un ballon de baudruche chaud que la gravité cherche à comprimer. […]
    Pour la suite, voir ici.

    ### Note de la modération : message modifié, voir l'avertissement dans le message suivant. ###
    Dernière modification par deep_turtle ; 27/11/2005 à 14h15.

  9. Publicité
  10. #7
    deep_turtle

    Re : Formation : étoile à neutron, magnestar ou trou noir

    Bonjour,

    Je profite du message précédent pour vous rappeler que les textes qui paraissent sur certains sites sont protégés par des droits d'auteur, et qu'il n'est pas très légal, en plus de n'être pas très correct, de les recopier, en plus sans citer la source. Quand quelqu'un passe quelques jours à temps plein à écrire un texte, c'est très frustrant de le voir reproduit à droite et à gauche sans la moindre mention de l'auteur !! Mettez-vous à la place des auteurs. Il est tout aussi simple de donner le lien vers le texte plutôt que de le recopier.

    D'un côté purement légal, nous ne sommes pas à l'abri de poursuites judiciaires si nous participons à ce pillage intellectuel.

    Le message précédent a été modifié en conséquence.

    Pour la modération.
    Dernière modification par deep_turtle ; 27/11/2005 à 13h25.

  11. #8
    Flippouse

    Re : Formation : étoile à neutron, magnestar ou trou noir

    Merci à vous deux.

    Ce matin j'ai lu je ne sais plus où que que la pression de dégénérescence n'était que pour 1/3 dans la lutte contre l'affaissement du noyau, l'autre 2/3 étant l'interaction forte. Mais d'après mes maigres connaissances, je considère l'intéraction forte comme une force attractive entre les nucléons d'un même noyau. Je ne comprends donc pas comment elle contribue à la stabilisation du noyau de l'étoile.

    merki !

  12. #9
    deep_turtle

    Re : Formation : étoile à neutron, magnestar ou trou noir

    L'interaction forte peut être attractive ou répulsive, selon les conditions (la distance entre les quarks, leur densité). Ceci avait été discuté il y a longtemps ici, tu devrais y trouver ton bonheur !

  13. #10
    Flippouse

    Re : Formation : étoile à neutron, magnestar ou trou noir

    Merci à toi.

    J'ai une ultime question à vous poser car sur le web je n'y ai toujours pas trouvé de réponse claire :

    D'après le principe de Maxwell ( ou un truc comme ça ) le champs magnetique d'une étoile serait multiplié par 4 qd son rayon est divisé par 2, d'ou la différence entre pulsar et magnétar. Une magnetar viendrait donc d'une étoile plus grande, la taille étant le facteur décisif.

    Mais j'ai lu ds un Pour la science datant de 3 ans que ce principe de maxwell serait erroné ! Un effet de dynamo et de convection jouerait un role important mais je n'ai pas compris

    En gros ma question serait : pourquoi une étoile à neutron n'et pas magnétisée et pourquoi le pulsar l'est moins que le magnetar ?

    Merci mille fois

  14. #11
    Rincevent

    Re : Formation : étoile à neutron, magnestar ou trou noir

    Citation Envoyé par Flippouse
    D'après le principe de Maxwell ( ou un truc comme ça ) le champs magnetique d'une étoile serait multiplié par 4 qd son rayon est divisé par 2,
    jamais entendu parler de ce "principe" mais le principe physique est simple: le flux du champ magnétique est conservé au cours de l'effondrement qui mène à une étoile à neutrons. Or, le flux est grossièrement B fois le carré du rayon.

    d'ou la différence entre pulsar et magnétar. Une magnetar viendrait donc d'une étoile plus grande, la taille étant le facteur décisif.
    pas nécessairement la taille mais l'intensité initiale du champ magnétique (et même pas mal de choses de la vie de l'étoile avant sa mort) car la vie d'une étoile est un truc qui peut être pas mal complexe et varié.

    Mais j'ai lu ds un Pour la science datant de 3 ans que ce principe de maxwell serait erroné ! Un effet de dynamo et de convection jouerait un role important mais je n'ai pas compris
    grossièrement le principe est que des charges électriques en mouvement génèrent un champ magnétique. Donc un champ magnétique (ou son flux) ne sont pas des trucs rigoureusement conservés au cours l'évolution d'une étoile. La conservation du flux est valable en bonne approximation, mais pas en toute rigueur.

    En gros ma question serait : pourquoi une étoile à neutron n'et pas magnétisée et pourquoi le pulsar l'est moins que le magnetar ?
    une étoile à neutrons est magnétisée. Son champ à la surface est typiquement compris entre et gauss (celui de la Terre est environ 1 gauss). Simplement cette valeur dépend de divers phénomènes complexes ayant eu lieu au cours de la vie de l'étoile ainsi que des caractéristiques initiales de celle-ci. C'est simplement par définition qu'une magnétar est une étoile à neutrons dont le champ est très grand (par rapport à celui d'une étoile à neutrons usuelle).


    [edit]pour rappel un pulsar est juste une étoile à neutrons dont l'orientation par rapport à nous est telle que le 'faisceau émis le long des axes magnétiques' nous parvient...
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

Discussions similaires

  1. Etoile à neutrons / Trou noir
    Par Deportivien dans le forum Archives
    Réponses: 96
    Dernier message: 10/04/2010, 14h59
  2. Réponses: 5
    Dernier message: 08/07/2007, 00h29
  3. formation de trou noir
    Par equation dans le forum Archives
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/06/2007, 11h16
  4. Réponses: 6
    Dernier message: 13/07/2006, 13h43
  5. trou noir ou étoile a neutron
    Par gdeb29 dans le forum Archives
    Réponses: 27
    Dernier message: 08/04/2006, 02h33