Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Question sur la fusion nucléaire



  1. #1
    Mathieu914

    Question sur la fusion nucléaire


    ------

    Bonjour, la fission tire son énergie, car lorsqu'un noyau est scindé en plusieurs nucléides, la masse résultante de ceux-ci est inférieur au noyau de départ, donc selon E=mC2, une partie de la masse a été libéré sous forme d'énergie.
    Toutefois, pour une fusion, n'est-ce pas l'inverse? Deux noyaux deviennent un seul qui plus lourd, ainsi, d'où vient l'énergie libéré par le processus?

    Merci!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Paraboloide_Hyperbolique

    Re : Question sur la fusion nucléaire

    Bonsoir,

    Si je ne me trompe pas ce n'est pas le cas. Par exemple: masse de deux protons seul (noyaux H+) > masse Hélium 2. Le gain d'énergie vient de cette différence de masse.

  4. #3
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Question sur la fusion nucléaire

    Bonjour,

    Tu ne te trompes pas.

    La fusion diminue la masse totale, la fission aussi. Paradoxal ? Non. La fusion se fait avec des éléments légers et la fission avec des éléments lourds. La zone de transition est le fer : l'élément le plus stable de la nature. La fission du fer consomme de l'énergie, la fusion du fer aussi.

    En fait, la différence vient de l'énergie de liaison moyenne par nucléon. Cette énergie (négative, donc diminuant la masse totale) augmente (en valeur absolue) jusqu'au fer puis diminue. La plus grande variation étant le passage de l'hydrogène (aucune liaison, c'est un proton tout seul et tout triste) à l'hélium. D'où la production d'énergie particulièrement importante lors de la fusion de l'hydrogène (la fusion d'éléments un peu plus lourds, comme l'oxygène, le carbone, processus se produisant aussi dans les étoiles, produit beaucoup moins d'énergie).

    Notons que la stabilité du fer et le rendement de plus en plus faible de la fusion explique les supernovae. La fin de l'étoile (si elle est assez lourde pour "allumer" les fusions des éléments comme l'oxygène, le carbone,... qui nécessite une forte température pour vaincre la répulsion de noyaux riches en protons) est un noyau de fer. Comme la fusion s'emballe vers la fin (l'étoile à "besoin" de beaucoup d'énergie pour ne pas s'effondrer et comme la fusion d'éléments différents de l'hydrogène est peu efficace....), la fin est brutale. Vraiment brutale. La fusion s'arrête d'un coup. L'étoile s'effondre. Rebondit sur le coeur de fer. Le choc ultraviolent provoque une fusion des couches externes (composées d'hydrogène et d'hélium "frais") et baoooooouuuuummmmmm
    Keep it simple stupid

  5. #4
    Hapo

    Re : Question sur la fusion nucléaire

    Je suis pas physicien, mais mes bases en physique me permettent de dire qu’une supernova ne fait pas baoooooouuuuummmmmm, mais plutôt Flasshhhhhhhhhhhhhhhhhh !

    C'était une petite remarque inutile, mais ça me fait plaisir de contredire les experts^^

    D’ailleurs en parlant de supernova, en supposant être sur un satellite à une 10ène d’ua d’une étoile, peut-on voir une supernova arriver ou bien personne sur ce satellite ne se rendra jamais compte de rien ?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Question sur la fusion nucléaire

    Une supernova se produit quand une onde de choc née du coeur arrive au sommet de l'enveloppe de l'étoile.

    Ça doit donc faire "baoum" (transporter une énergie mécanique extrême, sous forme d'un front de pression) avant d'être lumineux (en portant la surface à qq centaines de MK).

    Cette onde de choc poursuit son chemin dans l'espace, et représente l'essentiel (~90%) de l'énergie diffusée (hors neutrinos).

    A une dizaine d'UA on passe un très mauvais moment : l'éclat multiplié par quelques milliards va arroser la surface d'une rayonnement de forte densité énergétique et très dur (UV, X, gamma). Puis l'onde de choc va arroser la surface d'un rayonnement cosmique ultra puissant. Au total il doit y avoir de quoi évaporer qq km d'eau à la surface, et porter les roches en fusions.
    Dernière modification par Gilgamesh ; 22/10/2012 à 10h39.
    Parcours Etranges

  8. #6
    Hapo

    Re : Question sur la fusion nucléaire

    Vous cherchez trop loin...

    La boutade était juste là pour signaler que dans l'espace, il n'y a pas de bruit, donc pas de boum

  9. Publicité
  10. #7
    mach3
    Modérateur

    Re : Question sur la fusion nucléaire

    La boutade était juste là pour signaler que dans l'espace, il n'y a pas de bruit, donc pas de boum
    je me demande justement si, compte tenu de la puissance phénoménale de l'onde de choc d'une supernova, l'espace est suffisamment vide pour que ça ne fasse pas de bruit, du moins dans son voisinage...

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  11. #8
    Gloubiscrapule

    Re : Question sur la fusion nucléaire

    Citation Envoyé par mach3 Voir le message
    je me demande justement si, compte tenu de la puissance phénoménale de l'onde de choc d'une supernova, l'espace est suffisamment vide pour que ça ne fasse pas de bruit, du moins dans son voisinage...
    Je pense que même avec un choc très puissant, ça suffit pas...
    Quand le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt...

  12. #9
    obi76
    Modérateur*

    Re : Question sur la fusion nucléaire

    De toutes façons, puisqu'il sagit d'une onde de choc, je pense que les particules expulsées vont déjà plus vite que la vitesse moyenne des particules déjà présente. Donc en soi, je pense que si on n'est pas trop "loin", on entendra vraiment un énorme boum (et encore, énorme c'est un euphémisme )
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  13. #10
    Gloubiscrapule

    Re : Question sur la fusion nucléaire

    J'ai pas compris ce que tu voulais dire mais si on fait un petit calcul de pression on peut évaluer les décibels que ça envoie.

    Supposons un choc bien fort à 30000km/s. La pression après le choc est de l'ordre de la densité multiplié par la vitesse du choc au carré. Dans le milieu interstellaire, avec 1 atome/cm3, on trouve p=10-12 Pa. Soit 10 millions de fois plus faible que la plus petite variation de pression audible par l'oreille humaine.
    Si on convertit en décibel ça donne -146 dB. No comment!
    Quand le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt...

  14. #11
    papy-alain

    Re : Question sur la fusion nucléaire

    Citation Envoyé par Gloubiscrapule Voir le message
    Dans le milieu interstellaire, avec 1 atome/cm3, on trouve p=10-12 Pa. Soit 10 millions de fois plus faible que la plus petite variation de pression audible par l'oreille humaine.
    Si on convertit en décibel ça donne -146 dB. No comment!
    Oui, mais l'explosion envoie plein de matière dans le "vide" interstellaire. Ca complique la donne, non ?
    Les météorites ne peuvent exister car il n'y a pas de pierres dans le ciel. Lavoisier.

  15. #12
    obi76
    Modérateur*

    Re : Question sur la fusion nucléaire

    D'où ce que je dis, on peut considérer ça comme une onde de choc qui se propage dans un milieu presque vide...
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. Réponses: 8
    Dernier message: 23/02/2011, 22h14
  2. TPE sur la fusion nucléaire
    Par lelenou dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/12/2009, 09h59
  3. [TermS] exo sur la fusion nucléaire
    Par FARfadet00 dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 24/11/2009, 11h47
  4. TPE sur la Fusion Nucléaire
    Par N°1 et l'Astronomie dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/02/2006, 18h23
  5. projet Iter sur la fusion nucléaire
    Par Cécile dans le forum Actualités
    Réponses: 38
    Dernier message: 02/08/2003, 21h43