Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

HVS, étoiles hyper-rapides



  1. #1
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Question HVS, étoiles hyper-rapides


    ------

    Salut, je lisais un article sur ces HVS (hypervelocity stars), hier soir. Ce sont des étoiles de notre galaxie, animées d'une très grande vitesse (jusqu'à 720km/s !). L'origine probable de ces astres rares serait la rupture d'un couple binaire sous l'influence d'un trou noir central hypermassif.

    Ma question se porte sur la phase d'accélération de ces étoiles. Le passage d'une vitesse relativement nulle à plusieurs centaines de km/s se fait en une seule étape. Une telle accélération ne disloquerait pas l'étoile elle-même ou n'entrainerait t'elle pas une importante perte de masse ?, il s'agit quand même d'une sérieuse force qui s'applique sur elle !

    Il y a aussi B1508+55, un pulsar près d'UMa, à 7700 A.L. il irait à 1100km/s mais là, je me dis quand même qu'un pulsar peut tenir le coup à de telles accélérations.

    Bon, sur ce, je vais bosser

    Tawahi-Kiwi

    -----

  2. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  3. #2
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : HVS, étoiles hyper-rapides

    Salut Tawahi

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi
    Une telle accélération ne disloquerait pas l'étoile elle-même ou n'entrainerait t'elle pas une importante perte de masse ?, il s'agit quand même d'une sérieuse force qui s'applique sur elle !
    Mais non. Toute chute libre dans un champs de gravité correspond à une apesanteur. Et vu la distance qui sépare les protagonistes du sysème le gradient de gravité est infime.

    a+

Discussions similaires

  1. Etoiles à neutrons et étoiles à quarks.
    Par Gaétan dans le forum Archives
    Réponses: 25
    Dernier message: 14/12/2007, 14h59
  2. ||...hyper tension...||
    Par hidaya99 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 9
    Dernier message: 27/12/2006, 13h37
  3. blagues rapides
    Par ixi dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 16
    Dernier message: 08/09/2004, 12h25
  4. hyper sphère, hyper cube
    Par Graven X dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 31/08/2004, 19h29