Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

temperature du soleil



  1. #1
    fluff

    bonjour,

    "Le soleil est une boule de gaz dont la temperature et la densite varient tres fortement du centre (15 millions de K) vers la surface (ou photosphere), où la temperature tombe à environ 5800 K. On pourrait s'attendre a ce que la temperature decroisse quand on s'eloigne de la surface; or, lorsqu'on monte suffisamment, la température remonte et grimpe à plus d'un million de degrés. On appelle "couronne" cette haute atmosphère chaude (et donc étendue) du soleil."

    quelles sont les differentes hypotheses emises concernant cette haute temperature de la couronne par rapport a la surface???

    merci!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    DonPanic

    Slu
    La couronne solaire est extrêmement peu dense,
    gosso modo, si tu as énormément d'énergie pour chauffer très très peu de matière, alors cette matière verra sa température s'élever très fortement
    http://www.lesia.obspm.fr/solaire/sc...0/atmosol.html

  4. #3
    Jeremy

    .Il est un fait d'observation : le soleil émet périodiquement des arches de plasma de grande ampleur. Les points d'attache de ces arches sur la surface du soleil sont les taches solaires. Le plasma qui entoure le soleil est en condition, sauf erreur de "nombre de Raynolds magnétique élevé". C'est à dire que les lignes de champ magnétiques sont "gelées" ("frozen in") dans le plasma. Imaginez des cheveux de femmes, dans une piscine et un peigne qui les lisse. Les cheveux et le peigne sont étroitement liés. L'un entraîne l'autre, et réciproquement.

    ...Ces arches de plasma, nouveau fait d'observation, s'étendent à grande distance, puis se disloquent. Dans la figure de droite on a représenté, schématiquement, les lignes de champ magnétique. En tout point de l'espace on peut associer à la valeur de B une valeur correspondance de la "pression magnétique", indiquée.

    ...Il y a également conservation du flux magnétique :

    ...La valeur du champ magnétique est donc maximale au voisinage des taches solaires et minimale au point d'extension maximal de l'arche. Il en résulte un effet de gradient de champ magnétique. L'arche va fonctionner comme un accélérateur de particules chargées, naturel. Du gaz va donc décoller de la surface solaire, de chaque tache solaire et, propulsé par ce gradient de champ magnétique, très supérieur à la force de gravitation, s'élever et s'accélérer pour gagner la zone de champ minmale, là où l'arche est la plus étendue et où sa section est la plus forte. Ces masses de plasma pourraient donc, il me semble, entrer en collision. Le résultat serait la conversion d'énergie magnétique (celle qui a servi à accélérer les deux masses de plasma) en énergie thermique. Le dessin ci-après illustre le concept. L'accélération de particules par gradient de pression magnétique, surtout sur de très grandes distances, est un processus très efficace. Tout cela devrait pouvoir être numérisé, modélisé plus précisément, mais je pense que ce phénomène pourrait justifier un tel chauffage de la couronne. Il ne faut pas oublier, la vitesse d'agitation thermique variant comme la racine carrée de la température, que le passage de 6000 à un million de degrés ne représente jamais qu'un gain d'un facteur 12 en vitesse d'agitation thermique.

    ...Ceci étant, là où les masses de plasma entrent en collision (les arches seraient alors le siège de phénomènes magnéto-acoustiques fort intéressants à étudier) la pression dans le plasma peut devenir telle que celui-ci échappe alors au confinement lié au faisceau de lignes de champ magnétique. D'où une dislocation de ces arches, laissant alors échapper leur contenu brûlant. Par la suite, on aurait deux cas de figure. Un chauffage modéré alimenterait l'environnement gazeux du soleil, sa couronne. Le gaz qui est à la surface du soleil s'y trouve plaqué. A six mille degrés, la vitesse d'agitation thermique est nettement plus faible que la vitesse que doit avoir une particule pour s'éloigner sensiblement de la surface du soleil. C'est la raison pour laquelle celle-ci est assez proche d'une sphère. Mais les particules plus rapides, accélérées dans les arches, puis libérées lors de la dislocation de celles-ci composent alors "l'atmopshère du soleil", qui s'étend à beaucoup plus grande distance.

    ...Des éruptions solaires plus violentes (qui sont en fait l'effet secondaire d'une instabilité de type magnétohydrodynamique, MHD, à nombre de Reynolds magnétique élevé) donnent ... le vent stellaire (dans le cas du soleil le vent solaire). On sait d'ailleurs que la forte abondance de taches solaires est synonyme d'un bombardement intense de la Terre par le gaz émis par le soleil.
    http://*********.com/science/couronne...ne_solaire.htm

  5. #4
    fluff

    merci!
    je pensais que c'etait peut-etre du a un champ magnetique lol!

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    DonPanic

    Slu
    donc en gros, les turbulences magnétiques à la surface du Soleil sont une source de chauffage,
    la couronne est ionisée et conductrice, s'y dissipent des courants électriques qui chauffent la couronne par effet Joule,
    s'y ajoutent des ondes de choc de type sonore,
    tout cela est encore discuté, chaque chercheur défend son propre modèle de chauffage de la couronne

  8. #6
    DonPanic

    Citation Envoyé par fluff
    je pensais que c'etait peut-etre du a un champ magnetique lol!
    Normalement, un champ magnétique est un peu calme, là il s'agit des milliers de tempêtes magnétiques permanentes

  9. Publicité
  10. #7
    Heimdall

    Re : temperature du soleil

    La couronne est très peu collisionelle, l'effet Joule (résistivité causée par les collisions protons-electrons) est négligeable.

Discussions similaires

  1. soleil
    Par davy01 dans le forum Archives
    Réponses: 8
    Dernier message: 14/06/2009, 17h26
  2. temperature d'un materiau exposé au soleil
    Par ABN84 dans le forum Physique
    Réponses: 22
    Dernier message: 07/04/2007, 23h15
  3. Réponses: 12
    Dernier message: 30/03/2007, 22h38
  4. soleil
    Par hammadi dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/01/2007, 11h01