Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Questions autour des trous noirs



  1. #1
    Lebleu34

    Questions autour des trous noirs


    ------

    Bonjour,

    J'avais entendu dire dans des conférences qu'un trou noir se crée à la mort d'une étoile quand celle-ci fait minimum 8 fois la masse solaire...

    Mais j'ai entendu aujourd'hui dans une conférence de Jean pierre Luminet que c'était possible à partir de 3 fois la masse solaire.

    Quelle est la meilleure proposition selon vous ?

    -

    Autre question :

    Dans cette même conférence, Luminet disait qu'il existait surement des trous noirs aussi grands que des galaxies.

    Comment leur "existence" pourrait-elle être possible ?

    Ils "dateraient" du big bang ?

    -

    Autre question :

    Il disait aussi qu'une des théories était que notre univers pourrait être contenu à l'intérieur d'un trou noir...

    Si c'était le cas, ce trou noir devrait-il être immense ou bien alors un trou noir de taille imaginable (par exemple entre petit, 20km de rayon, et supermassif) pourrait contenir un univers ?

    -

    Merci d'avance pour vos réponses !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Questions autour des trous noirs

    Citation Envoyé par Lebleu34 Voir le message
    Bonjour,

    J'avais entendu dire dans des conférences qu'un trou noir se crée à la mort d'une étoile quand celle-ci fait minimum 8 fois la masse solaire...

    Mais j'ai entendu aujourd'hui dans une conférence de Jean pierre Luminet que c'était possible à partir de 3 fois la masse solaire.

    Quelle est la meilleure proposition selon vous ?
    Le seuil de 8 Ms concerne la masse de l'étoile à sa naissance, celui de 3 masses solaires concerne la masse du résidus (après l'explosion).

    Autre question :

    Dans cette même conférence, Luminet disait qu'il existait surement des trous noirs aussi grands que des galaxies.

    Comment leur "existence" pourrait-elle être possible ?

    Ils "dateraient" du big bang ?
    Aussi grand, non mais aussi massifs que de petites galaxies, oui (quelque milliards de masse solaire), on en a déjà détecté. Il se forment pense t'on par accrétion et fusion.

    Autre question :

    Il disait aussi qu'une des théories était que notre univers pourrait être contenu à l'intérieur d'un trou noir...

    Si c'était le cas, ce trou noir devrait-il être immense ou bien alors un trou noir de taille imaginable (par exemple entre petit, 20km de rayon, et supermassif) pourrait contenir un univers ?
    Mmmh... c'est un peu plus exotique comme thèse. Les théories de cet ordre (Lee Smolin) propose que chaque trou noir (même de quelques masses solaires) donne naissance à un nouvel univers. Le volume sous l'horizon est sans rapport avec la masse de l'univers qui se développe à partir de la singularité. Une façon de se représenter ça, est de partir d'une surface élastique, d'individualiser un petit rond d'un mm² avec un compresseur et de mettre sous pression. Le petit rond garde son rayon (c'est le rayon du trou noir) mais la surface peut infiniment gonfler si on injecte de l'air sous pression. L'idée générale reste tout à fait spéculative.
    Parcours Etranges

  4. #3
    Lebleu34

    Re : Questions autour des trous noirs

    Merci @Gilgamesh pour ces réponses.

    Je croyais que les trous noirs étaient impossibles à détecter... et que c'était grâce aux détecteurs d'ondes gravitationnelles qu'on avait pu mettre en évidence un système binaire de trous noirs.

  5. #4
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Questions autour des trous noirs

    Citation Envoyé par Lebleu34 Voir le message
    Merci @Gilgamesh pour ces réponses.

    Je croyais que les trous noirs étaient impossibles à détecter... et que c'était grâce aux détecteurs d'ondes gravitationnelles qu'on avait pu mettre en évidence un système binaire de trous noirs.
    Un trou noir stellaire isolé et inactif, oui, c'est indétectable dans l'état actuel des techniques. Mais s'il est engagé dans un système binaire, et notamment si le couple est assez serré pour qu'il y ait transfert de matière, alors on a une disque d'accrétion très lumineux (binaire X). Pour les trous noirs galactiques, leur présence est détectable à la fois par le mouvement qu'ils impriment aux étoiles du bulbe et par la présence éventuelle de disques d'accrétions géants, extrêmement brillants, parfois plusieurs milliers de fois plus que la galaxie-hôte (AGN pour active galactic nucleus, dont les plus éminents représentant sont les quasars)
    Dernière modification par Gilgamesh ; 01/11/2017 à 08h27.
    Parcours Etranges

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Lebleu34

    Re : Questions autour des trous noirs

    D'accord, merci beaucoup pour ces précisions.

Discussions similaires

  1. l'espace-temps autour des trous noirs
    Par dhaineault dans le forum Archives
    Réponses: 51
    Dernier message: 13/02/2008, 06h59
  2. Autour des trous noirs
    Par Eratosthène dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 22/11/2006, 14h22
  3. la T° des trous noirs et E=mc²: questions
    Par Plasma dans le forum Archives
    Réponses: 14
    Dernier message: 24/11/2005, 16h40
  4. questions trous noirs...
    Par amwus dans le forum Archives
    Réponses: 16
    Dernier message: 10/01/2005, 20h47