Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Enfants des etoiles



  1. #1
    blondie

    Enfants des etoiles


    ------

    Enfants des étoiles

    C’est poétique… Mais sachant que chaque atome de mon corps a été fabriqué par transmutations successives dans le cœur d’une étoile, c’est plus concret et il en découle la question suivante :
    De quelle génération d’étoiles s’agit-il ? Du soleil ? je ne pense pas, car, il a bien dû exister depuis le Big-Bang plusieurs générations d’étoiles qui, après avoir vécu, ont dispersé leur matière aux 4 coins de l’Univers.
    Ou bien, la matière existait-elle autrement que sous forme d’hydrogène juste après le Big-Bang ?

    Cordialement

    Blondie qui se sent vieille.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    predigny

    Re : Enfants des etoiles

    Citation Envoyé par blondie
    ... il a bien dû exister depuis le Big-Bang plusieurs générations d’étoiles qui, après avoir vécu, ont dispersé leur matière aux 4 coins de l’Univers.
    Ou bien, la matière existait-elle autrement que sous forme d’hydrogène juste après le Big-Bang ?...
    Il semble bien qu'après le Big-Bang, il n'y avait que de l'hydrogène et de l'hélium. Une première génération d'étoiles très massives (> 100 soleils) serait apparue 200 millions d'années après le BB, peut-être même avant la formation des galaxies. Ces étoiles ont synthétisé les "métaux". Les éléments qui composent le système solaire sont les "enfants" ou "petit-enfants" de ces premières étoiles. Je ne sais pas si le nombre de générations est vraiment connu pour le soleil. Certaines étoiles d'amas globulaires ont presque l'âge de l'univers et n'ont pas du connaître plus d'une génération.

  4. #3
    blondie

    Thumbs up Re : Enfants des etoiles

    Bonjour

    Merci, c’est la réponse que je souhaitais avoir.
    C’est impressionnant de savoir que des atomes ont presque l’âge de l’univers.
    Je me demande si comme les éléments lourds qui se transforment au cours du temps, pourquoi les plus légers resteraient-ils immuables, sans la moindre altération … Pour l’éternité ?
    (Dans l’hypothèse d’un univers en perpétuelle expansion)

    Cordialement

    Blondie

  5. #4
    predigny

    Re : Enfants des etoiles

    Citation Envoyé par blondie
    ...Je me demande si comme les éléments lourds qui se transforment au cours du temps, pourquoi les plus légers resteraient-ils immuables, sans la moindre altération … Pour l’éternité ?...
    Je crois que ce n'est pas bien dit : Les élements lourds ne se transforment pas plus que les légers. Ce sont au contraire plutôt les éléments légers qui se transforment en fusionnant dans le coeur des étoiles, ce qui produit l'énergie des étoiles et des éléments plus lourds, du moins jusqu'au fer car au-delà il n'a pas production d'énergie lors de la fusion mais consommation. Je crois que c'est lors de l'explosion des super-novaes que sont synthétisés les noyaux plus lourds que le fer.
    Ce qui m'étonne le plus, c'est que d'un univers primordial très pauvre, ne contenant que des atomes l'hydogène (et un peu d'hélium), tous semblables les uns aux autres, soit née la diversité du monde actuelle, la conscience humaine capable de contempler cet univers ! Tout ça est-il écrit quelque part dans l'atome d'hydrogène ?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Enfants des etoiles

    Citation Envoyé par predigny
    Je ne sais pas si le nombre de générations est vraiment connu pour le soleil. Certaines étoiles d'amas globulaires ont presque l'âge de l'univers et n'ont pas du connaître plus d'une génération.
    On parle de population. Le Soleil est un représentant de la population I, les amas globulaire de la population II ; les premières étoiles qui mettent fin à l'Age Obscur, forment la population III.

    Sinon, concernant l'âge des atomes, tous les atomes d'hydrogène, de lithium, de berylium (à un chouia près) datent du Big Bang. C'est vrai aussi de 99,9% des atomes d'hélium 4. Tous les autres, au sein du système solaire, ont du se former dans les +/-10 Ma précédant sa formation.


    a+

  8. #6
    thomassan

    Re : Enfants des etoiles

    Citation Envoyé par predigny
    ... Ce sont au contraire plutôt les éléments légers qui se transforment en fusionnant dans le coeur des étoiles, ce qui produit l'énergie des étoiles et des éléments plus lourds, du moins jusqu'au fer car au-delà il n'a pas production d'énergie lors de la fusion mais consommation...
    Y-a-t'il un rapport avec le fait que les noyaux des planètes soient principalement composé de fer ?
    Ne jamais croire ce que l'on entend, et ne croire que la moitié de ce qu'on voit.

  9. Publicité
  10. #7
    predigny

    Re : Enfants des etoiles

    Citation Envoyé par thomassan
    Y-a-t'il un rapport avec le fait que les noyaux des planètes soient principalement composé de fer ?
    Cette particularité énergétique du noyaux du fer en fait l'élément le plus stable de la nature, se n'est sans doute pas étranger à son abondance dans un univers déjà assez âgé. Sa densité élevé favorise aussi son accumulation dans les noyaux des planètes. Mais je ne suis pas spécialiste, c'est juste une impression qui ne me semble pas illogique

  11. #8
    Zipanu

    Re : Enfants des etoiles

    Serait-il farfelu de considérer la population stellaire comme nos "cousins" très lointains de la même manière que nous considérons les singes actuels?

    D'un autre côté les éléments ne sont que des matériaux c'est un peu comme si on observait un pantin de bois inanimé à peine sorti d'un tronc d'arbre.

    Celui qui(ou ce qui) l'a taillé (à moins qu'il se soit taillé lui-même) nous est encore inconnu ce qui pose problème à la découverte de nos origines qui éluderait le secret de l'animation du pantin(la vie).


  12. #9
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Enfants des etoiles

    Citation Envoyé par thomassan
    Y-a-t'il un rapport avec le fait que les noyaux des planètes soient principalement composé de fer ?

    En fait non. Tout le fer disséminé dans la galaxie provient de la chaine de désintégration du Nickel 56 :

    Ni56 (T=10 j) -> Co56 (T=111 j) -> Fe56

    amorcée au sein de l'enveloppe au passage de l'onde de choc par fusion de O ou C (SN Ia), par fusion du Si ou par combinaison explosive de O et de Si. (SN II).

    Il y a également du fer de formé (par capture de neutrons sur du Fe58), mais c'est du Fe60, qui se désintègre en Co60 (T = 2 Ma).

    Le fer formé au coeur de l'étoile (cas des SN II) reste sequestré dans le reliquat dense dont la formation a causé l'explosion.

    a+

  13. #10
    predigny

    Re : Enfants des etoiles

    Même si le fer n'est pas syntthétisé directement, c'est tout de même le produit final d'une chaine de fusions et de désintégrations et c'est bien sa stabilité qui en fait le point final de cette alchimie et qui explique son abondance. Mais ce n'est pas le seul élément abondant. La table que l'on trouve dans le lien suivant, donne l'abondance relative des divers élements dans le système solaire.
    http://www.cea.fr/Fr/jeunes/livret/a...ondance_01.pdf

  14. #11
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Enfants des etoiles

    Citation Envoyé par predigny
    Même si le fer n'est pas syntthétisé directement, c'est tout de même le produit final d'une chaine de fusions et de désintégrations et c'est bien sa stabilité qui en fait le point final de cette alchimie
    Dans ce sens là, oui je suis d'accord bein sûr.

    a+

Discussions similaires

  1. [Génétique] Génotype & phénotype des enfants
    Par Coca02 dans le forum Biologie
    Réponses: 34
    Dernier message: 09/12/2007, 22h05
  2. travailler avec des enfants sourds...
    Par xxxzouzouxxx dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 07/01/2007, 14h38
  3. Aujourd'hui, a-t-on besoin des hommes pour faire des enfants ?
    Par Najika dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 13
    Dernier message: 15/11/2006, 19h01
  4. Pourquoi faire des enfants ?
    Par aygline dans le forum [ARCHIVE] Ethique
    Réponses: 49
    Dernier message: 20/04/2005, 16h09