Affichage des résultats du sondage: Êtes vous pour ou contre l'utilisation du nucléaire dans l'espace

Votants
72. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Pour

    45 62,50%
  • Contre

    16 22,22%
  • Je ne sais pas...

    11 15,28%
Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Le nucléaire dans l'espace : oui ou non ?



  1. #1
    orbitmars
    Bonjour à tous !

    Comme vous avez pu le constater dans cette news (http://futura-sciences.com/sinformer/n/news1587.php) Georges Bush désire développer grandement la propulsion nucléaire pour l'exploration spatiale.

    Sur notre planète, le nucléaire est toujours vu sous un mauvais oeil : déchets à stoquer, pollution, explosions de centrales, bombes etc... mais dans l'espace ?

    Dans l'espace le nucléaire peut nous offrir une rapidité de déplacement économique inégalée et peut ainsi nous permettre de réaliser nos rêves d'exploration les plus fous, mais quels sont ses inconvénients dans l'espace ? Si le moteur nucléaire exploserait dans l'espace qu'elles seraient les concéquences ? le nucléaire est-il nocif même dans l'espace ? Avez vous des réponses ? Qu'en pensez vous ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    sai
    pour repondre a ta question faudrait de quoi tu parles ...fission ou fusion??

    La fusion n'etant pas bien controlée, j'imagine que tu parles de fission. Mais la quelle de ces deux sources d'energie aurait le meilleur rendement?

    d'apres http://www.sfen.org/fr/intro/atomes.htm

    Le potentiel énergétique de la fusion…

    …est encore supérieur à celui, déjà très élevé, de la fission. Par exemple, l'énergie dégagée par la fusion d'un gramme d'hydrogène (deuterium + tritium) équivaut à la combustion de 10 tonnes de pétrole.
    donc, l'utilisation de la fusion reglerait definitivement les probleme de dechets radioactifs.
    Mais l'utilisation de la fission, meme si elle degage des particules radioactives ne devarit pas poser trop de probleme dans l'espace... (balise corrigée par la modération, orbitmars)
    Lao Tseu a dit:" quand la riviere coule; les rochers se lavent" .... comprenne qui pourra!

  4. #3
    Damon
    Les problèmes pour moi ne se situe pas dans l'utilisation en elle-même du nucléaire dans l'espace (là il faudrait également définir ce que l'on appelle "espace", si c'est au delà de l'orbite géostationaire, c'est vraiment sans aucun problème).

    Mais bien lors de la phase de satellisation, combien de fusées furent détruites pour cause de problème de lancement ?

    Le pourcentage me semble bien trop élevé que pour garantir la sécurité d'un point de vue nucléaire.

    Et également lors de la "récupération" pour les satellites en orbite basse, qui représente un risque important de contamination, étant donné qu'ils s'écrasent (sauf les quelques rares cas de récupération par la navette,s'il y en eut jamais). C'est vrai que le site de crash est choisi comme étant désertique, mais uniquement du point de vue humain, pas du point de vue du biotope...

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  5. #4
    rosebud
    j'ai bien du mal à croire au coup de pouce que veut donner bush aux voyages spatiaux en allouant un budget pour la propulsion nucléaire, il y aurait un abus de language que ce ne serait pas étonnant, n'oublions pas que c'est le complexe militaro-industriel qui à tous les pouvoirs actuellement aux USA, et donc ce qu'il entend par l'espace pourrait tout aussi bien être l'orbite terrestre.

    mais enfin ne préjugeons pas...et ne faisons pas de mauvais esprit....

    je n'ai pas d'apriori sur la propulsion nucléaire dans l'espace, mais est-ce le seul saut technologique a notre portée immédiatement ou y en à t'il d'autre(s)

  6. #5
    alita
    Salut,
    Je suis plutôt pour le nucléaire d'habitude, mais je ne connait pas de procéder de propulsion dans ou hors de l'atmosphère basé sur l'utilisation de l'atome. Hormis ce détail, il est évident que la fission dans le voisinage de la Terre (l'orbite géostationnaire me parait une bonne approximation) est inopportun, sinon on ferait de l'épandage au Césium dans nos champs, non? De plus, la masse d'un réacteur nucléaire, même miniature (les plus petit doivent être ceux des sous-marins), me parait incompatible avec l'énergie nécessaire pour atteindre la vitesse de libération.
    Donc le nucléaire dans l'espace, ça devrait être un moteur assemblé dans l'espace, utilisé pour le transit uniquement, et de préférence un "moteur à fusion".

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Damon
    Après avoir un peu fouillé le net à gauche et à droite j'ai bien eu confirmation de mes vagues souvenirs...

    L'utilisation du nucléaire ne se limite pas à la propulsion, ce que je savait déjà.

    Des réacteurs nucléaires SONT déjà utilisés (les panneaux solaires ne conviennent pas comme source d'énergie pour les missions lointaines et des accumulateurs capable de fournir 36W/h pendant des mois non plus), notemment pour la mission Cassini et Mars 96 (mission russe qui échoua et qui failli bien arroser Canberra de Pu<sub>238</sub>).

    Bref cette question nous aurions du nous la poser il y a plus de 30 ans... Lors du lancement des projets de sonde Voyager, qui sont alimentées par une pile nucléaire thermoélectrique.

    Quant à la fusion nucléaire elle est très loin d'être au point au point puisque la durée de contrôle n'excède pas quelques secondes (minutes ?) et que le record de puissance est actuellement de 16MW (50 fois moins qu'un réacteur à fission), alors avant de transposer cette techonologie dans l'espace , nous en avons encore pour quelques décénnies.

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  9. Publicité
  10. #7
    alita
    Je crois qu'une partie de la réponse est ici :
    http://www.lemonde.fr/article/0,5987...76559-,00.html

  11. #8
    orbitmars
    Merci alita pour ce lien très intéressant et merci Damon pour cette info intéressante. Je ne savais pas en effet que le nucléaire été déjà utilisé dans l'espace !

    Mais, j'aimerais savoir ce que défendent les militants anti-nucléaire ? Est-ce qu'il existe des risques pour l'environnement du cosmos ou juste pour les membres d'équipage du vaisseau en cas de panne ? Ou bien est-ce juste une "mauvaise image" du public



    Militant anti-nucléaire "Pas de nucléaire dans l'espace" !

    Pourquoi ?

  12. #9
    Anomalie
    Citation Envoyé par Damon
    Mais bien lors de la phase de satellisation, combien de fusées furent détruites pour cause de problème de lancement ?


    Avec la mise au point de lanceur "electromagnétiques", la mise sur orbite de charge de posera plus aucun probleme....

    Et puis pourquoi se focaliser sur le nucléaire comme source d'energie...l'utilisation d'antimatiere est fortement probable dans quelques "années"...

  13. #10
    Damon
    Citation Envoyé par Anomalie
    Avec la mise au point de lanceur "electromagnétiques", la mise sur orbite de charge de posera plus aucun probleme....
    Si tu parles des canon magnétiques, la technologie existe déjà sans aucun doute (électro aimant, structure métallique, synchronisation des champs).

    Il y a un problème, c'est que l'on ne pourrait y mettre que des charges brutes (lingots métalliques et ce genre de chose), l'accélération étant telle, pour une structure de taille raisonnable (10km) que les éléments de microélectronique n'y resisteraient pas.

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  14. #11
    Anomalie
    Citation Envoyé par Damon
    [quote:b1429d6968="Anomalie"]Avec la mise au point de lanceur "electromagnétiques", la mise sur orbite de charge de posera plus aucun probleme....
    Si tu parles des canon magnétiques, la technologie existe déjà sans aucun doute (électro aimant, structure métallique, synchronisation des champs).

    Il y a un problème, c'est que l'on ne pourrait y mettre que des charges brutes (lingots métalliques et ce genre de chose), l'accélération étant telle, pour une structure de taille raisonnable (10km) que les éléments de microélectronique n'y resisteraient pas.

    Damon[/quote:b1429d6968]

    Ni resisteraient pas.....dans l'etat actuel de nos connaissances et de nos capacitées technologiques, mais n'oublions pas que le developpement de ce que l'on appelle communément les "canons electriques" a pour objectif les années 2020 2030....

  15. #12
    Columbia107
    Je suis tout à fait pour le nucléaire dans l'espace !!!!!
    En effet, le seul moyen de progresser dans la conquète spatiale est de faire appel au nucléaire...
    Si vous suivez de près l'actualité aéronautique, vous avez dû sûrement entendre parler de la proposition de la NASA pour augmenter de 19% la science spatiale et diminuer de 11,2% les vols habités!!!!!!!!!!
    La NASA prévoit ainsi de développer un système de propulsion électro-nucléaire, des générateurs radio-isotopiques (RTG) et des réacteurs nucléaires du type SP100.

    Je trouve votre sujet de sondage très interressant !!!!!

  16. Publicité
  17. #13
    Marsokod
    Citation Envoyé par rosebud
    j'ai bien du mal à croire au coup de pouce que veut donner bush aux voyages spatiaux en allouant un budget pour la propulsion nucléaire, il y aurait un abus de language que ce ne serait pas étonnant, n'oublions pas que c'est le complexe militaro-industriel qui à tous les pouvoirs actuellement aux USA, et donc ce qu'il entend par l'espace pourrait tout aussi bien être l'orbite terrestre.
    Bonjour,

    Le fait que les budgets servent en premier les militaires américaine ne devrait pas engendrer de craintes particulières. L'utilisation de la propulsion nucléaire dans la banlieue terrestre n'est pas très utile (distances trop courtes et je crois que les moteurs électromagnétiques ont un meilleur rendement, mais j'en suis pas certain). Donc si l'armée américaine développe un moteur à propulsion nucléaire, elle ne devrait pas beaucoup l'utiliser puisqu'elle n'a pas beaucoup d'intérêt dans l'espace profond (pas le droit aux armes dans l'espace et le renseignement se fait dans la banlieue terrestre).

    Par contre, il faut savoir que le JPL, qui s'occupe des missions non habitées de la NASA, était un organisme de l'US Army au début des années 60. Des liens assez intense unissent l'armée américaine au JPL et à la NASA et le passage par l'armée peut paraître plus vendable aux Etats-Unis en ce moment.

  18. #14
    zenix

    Re : Le nucléaire dans l'espace : oui ou non ?

    Citation Envoyé par sai
    La fusion n'etant pas bien controlée, j'imagine que tu parles de fission. Mais la quelle de ces deux sources d'energie aurait le meilleur rendement?
    Oui, à quelle forme!

  19. #15
    Argyre

    Re : Le nucléaire dans l'espace : oui ou non ?

    Citation Envoyé par orbitmars
    Dans l'espace le nucléaire peut nous offrir une rapidité de déplacement économique inégalée et peut ainsi nous permettre de réaliser nos rêves d'exploration les plus fous, mais quels sont ses inconvénients dans l'espace ? Si le moteur nucléaire exploserait dans l'espace qu'elles seraient les concéquences ? le nucléaire est-il nocif même dans l'espace ? Avez vous des réponses ? Qu'en pensez vous ?
    Je tente de compléter ce qui a déjà été dit :
    selon le droit international, il est interdit d'amener des armes dans l'espace et il y a responsabilité si en s'écrasant sur Terre la fusée causes dégâts, accidents, maladies, etc. par exemple à cause des radiations. D'ailleurs, il y a quelques années, une sonde russe s'est écrasée au Canada avec à son bord un petite pile nucléaire. Ca a fait scandale, mais malgré toutes les recherches, la pile n'a pu être retrouvée, car les doses de radiation émises étaient trop faibles pour être facilement détectables.

    Quoi qu'il en soit, il y a un consensus général pour refuser le moteur nucléaire (comme pour les sous-marins) en tant que moyen propulsif au décollage, en raison des trop grandes probabilités d'accident lors de cette phase. Cependant, un moteur nucléaire peut être envoyé dans l'espace si les barres d'uranium sont mises à l'écart et si le moteur n'est activé qu'en orbite haute pour sortir de l'attraction terrestre. S'il y a accident lors du décollage, il n'y a aucun risque d'explosion nucléaire, mais il y a tout de même un petit risque de contamination locale, a priori très faible, car il faudrait avoir la malchance que la fusée tombe juste à côté d'une maison et que les gens soient assez fous pour rester proches de l'impact plusieurs heures.
    En règle générale, tous les pas de tirs sont situés près d'un océan ou d'un désert, pour éviter que la chute d'une fusée dans les premières minutes ne tombent sur un endroit habité.

    Enfin, je n'ai pas parlé des petites piles RTG, MMRTG ..., qui ont déjà été utilisées pour de nombreuses missions et qui ne sont pas vraiment à craindre en raison de leur faible puissance.

    Pour terminer, je dirais qu'il existe quand même un cas où une arme nucléaire pourrait être placée dans une fusée. Pourvu que ce ne soit pas nécessaire, bien entendu, mais en cas de collision prévisible de la Terre avec un astéroïde, il se peut que nous n'ayons pas d'autre alternative pour protéger un pays, une région ou même un continent, que de lancer un intercepteur pour faire exploser la bombe atomique près de l'astéroïde et le détourner ou le détruire.

  20. #16
    seb31

    Re : Le nucléaire dans l'espace : oui ou non ?

    Je suis tout a fait pour le nucléaire dans l espace .
    Ce serai une veritable révolution pour le voyage spatial plus besoin de panneau solaire une impulsion spécifique bien plus importante que le couple oxygéne\hydrogène:impulsion spécifique 450 sec
    hydrogène\réacteur nucléaire:env 1000 sec
    Voir le site prototype.com sur la propulsion nucléaire.
    On peut réver à imaginer un tel système mais utilisant cette fois ci la fusion mais les matériaux actuels serait bien dépassés...

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Etude d'une dérivée (oui, oui encore..)
    Par Sneb dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/10/2007, 17h41
  2. Fusée dans l'espace(et oui..)
    Par Novocaine dans le forum Astronautique
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/09/2007, 09h04
  3. Robots dans le nucléaire
    Par Ruff64 dans le forum Technologies
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/12/2005, 13h24
  4. Réponses: 4
    Dernier message: 11/09/2005, 22h11
  5. Europe: Acces independant a l'espace oui ou non?
    Par Grib dans le forum Astronautique
    Réponses: 8
    Dernier message: 06/05/2004, 04h30