Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 35

navette américaine



  1. #1
    momo1318

    navette américaine


    ------

    ASalut a tous j ai vu sur un journal que la navette qui devait décoller début novembre (discovery je crois) aurai quelques problèmes notamment a cause de deux petites fissures comment une navette peu se fissure j ai du mal a comprendre et heureusement que la météo n'était pas bonne le jour prévu du décollage sinon les cosmonautes aurai grillé au retour. Et enfin j'ai vu sur astronomie mag qu'il devrait rallonger la vie de la navette de deux missions un peu risquer non?

    -----
    150/750 skywatcher heq5 pro goto spc900 dmk41. Morgan.

  2. Publicité
  3. #2
    LaRacineCarree

    Re : navette américaine

    Bonsoir

    Des fissures ont en effet été découvertes sur le réservoir externe de la navette Discovery (Cf. article futura).

    Ces problèmes ne concernent pas la navette elle même, il n'y a donc aucune raison que l'équipage soit "grillé au retour". Les éventuels problèmes concernent plutôt "l'aller".

    Contrairement à la navette et aux boosters à poudre, le réservoir externe n'est pas réutilisable, donc on ne peut pas expliquer ses fissures par un problème de fatigue des matériaux.

    Enfin, le lancement n'a pas été annulé à cause de la météo, mais parce qu'une fuite d'hydrogène a été détectée au remplissage. Dire que l'équipage a été sauvé d'une mort probable par un nuage serait vraiment abusif.

  4. #3
    momo1318

    Re : navette américaine

    Merci la racinecarree pour c'est infos qu'en est il de la probable prolongation de la navette?
    150/750 skywatcher heq5 pro goto spc900 dmk41. Morgan.

  5. #4
    Carcharodon

    Re : navette américaine

    Il n'y aura pas de prolongation (bien que je pariais aussi sur une prolongation il y a quelques mois).
    Le prochain vol sera le dernier.
    D'autant plus a cause des fissures, nouvel épisode de problèmes inédits qui ont jalonnés la carrière du Shuttle.
    Cet engin est né trop tôt : trop complexe pour son époque.
    c'est maintenant qu'il faudrait la créer...
    sniff
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  6. #5
    basstemperature

    Re : navette américaine

    Citation Envoyé par momo1318 Voir le message
    Merci la racinecarree pour c'est infos qu'en est il de la probable prolongation de la navette?
    Quelle probable prolongation ? Y en a pas eu de prévu ...

    Après les 2 derniers tirs qui auront lieu en 2011 dont celle qui vient d'etre annulé qui aurait du avoir lieu en 2010 ... (a la base un seul tir devait avoir lieu en 2011 : le dernier, mais ce report fait que les 2 derniers seront en 2011)

    Dès l'automne 2011 normalement les USA seront auto-stoppeur chez les russes avec pas mal de vol prévus déja réservés de soyuz ou les équipes américaines pour les rotations d'astronautes de garde sur l'ISS (y a toujours eu une rotation de permanence)

    Bon après spaceX viens de tester la capsule dragon pour la première fois hier ... Mais il faudra facile des années d'essais avant qu'on s'essait en vol habité dans cette capsule :

    Surtout que spaceX étant très jeune dans l'industrie spatial : qui peut faire confiance a ce lanceur pour la capsule dragon dans l'état actuel des choses ? Je pense personne

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    basstemperature

    Re : navette américaine

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Il n'y aura pas de prolongation (bien que je pariais aussi sur une prolongation il y a quelques mois).
    Le prochain vol sera le dernier.
    D'autant plus a cause des fissures, nouvel épisode de problèmes inédits qui ont jalonnés la carrière du Shuttle.
    Cet engin est né trop tôt : trop complexe pour son époque.
    c'est maintenant qu'il faudrait la créer...
    sniff

    Né trop tot ? C'est toi qui le dit, elle a eu une très belle carrière pour son époque, elle n'est absolument pas née trop tôt la preuvé étant qu'elle a parfaitement fonctionné près de 30 ans (1er vol en avril 81)

    Les USA ont parfaitement assumé la technologie ... Certes elle aura couté 2 drames humain ... Mais je ne connais pas de conquêtes sans victimes hélas ...

    Trop complexe : quand on regarde l'origine des 2 drames on peu apparemment pas se reposer sur la complexité non plus de la navette pour la juger :

    Les 2 drames se seront joué sur des trucs assez cons quand on y regarde bien, sur lesquelles la complexité de la navette n'y aura été pour rien ...

    la réalité a mon sens, c'est que les USA ne se sont pas engagés sur de véritables évolutions, améliorations durant le long de sa carrière ...

    Ils se sont cantonnés sur le problème de la gestion des drames et opinions publiques pour ... Ne rien faire : alors que dès 2003 après le 2 ème accident mortel pour l'équipages ils auraient pu s'attacher a en développer une autre ...

    La guerre en irak & afghanistan, le rebond de sécurité du 11sept ect couteront près de 1000 milliards de dollars aux USA !

    Cela n'aura donc pas été une histoire de technologie mal maitrisé, mais surtout de détails dans la chaine de qualité des réalisations et une sous estimation de certains problèmes ...

    l'accident de challenger : c'était pourtant un problème qu'on ne voit plus sur les lanceurs a booster alors que ce n'était qu'rupture du joint entre deux segments d'un des deux propulseurs d'appoint à poudre : assez facile techniquement a ce que cela ne soit plus jamais un problème ...

    l'accident de columbia idem : l'isolant thermique était un problème connu sous estimé et pourtant simple aussi a ce que ce ne soit plus un problème ...

    On eu donc surtout un problème qui est récuré sur toutes constructions humaines avec beaucoup de pièces différentes : la difficulté de porter attention a tout et constamment ...

    Les portes avions et sous marins nucléaires lanceurs d'engins, des engins quasi aussi complexe qu'une navette spatial ont eu aussi leur lot de problèmes du aux nombres fantastiques de pièces et la difficulté de porter attention a tout

    Ce qui a achevé le programme de navette américain, c'est avant tout la guerre en irak et ses 1000 milliards de dépense ... Alors que a peine 1% de cette somme, aurait suffit dès 2003 pour étudier une nouvelle navette reprenant en partie les techniques déja connue sur la 1ere

    Tout autant le manque de volonté politique a dégager un financement a l'avance durant le programme d'utilisation, pour assurer un nouvel engin avant la fin définitive du 1er ... Mais aussi nécessaire pour maintenir de la compétence ...

    Et pas se retrouver avec des ingénieurs a l'origine de la 1ère en retraite sans avoir transmis le savoir faire a leur remplaçant 30 ans après

  9. Publicité
  10. #7
    Moinsdewatt

    Re : navette américaine

    La dernière mission de navette spatiale Discovery s'apprête à débuter

    De The Associated Press (CP) – il y a 1 heure

    CAP CANAVERAL, États-Unis — La navette spatiale Discovery est prête à faire son dernier vol. Le compte à rebours se poursuit en vue de son lancement prévu ce jeudi à 16 heures 50.

    Les responsables ont prévu d'amorcer le ravitaillement en carburant peu de temps après le lever du soleil, jeudi.

    La NASA se montre confiante et n'anticipe pas de fuites d'hydrogène ou de fissures dans le réservoir de carburant. Ces deux problèmes sont survenus durant le compte à rebours initial en novembre. Les réparations ont pris près de quatre mois.

    Discovery se dirigera vers la Station spatiale internationale avec un équipage de six personnes, ainsi qu'un chargement de fournitures et d'un robot humanoïde qui sera logé dans le laboratoire américain Destiny à des fins expérimentales.

    Au cours de cette mission de 11 jours, le deuxième bras canadien installera sur la station un espace de rangement et d’expérimentation spatiale, de même qu'une plateforme externe pour gros équipements.

    Dextre, le bricoleur canadien de la station spatiale, aura une nouvelle caméra panoramique et inclinable.

    Une expérience scientifique canadienne sera menée à bord de la navette dans le but de déceler les changements qui s’opèrent au niveau de la sensibilité cutanée.

    Et Discovery va rapporter sur Terre des échantillons d'épinette blanche du Canada ainsi que des échantillons de sang utilisés pour une expérience sur la santé vasculaire.

    Ce sera le 39e vol de la navette la plus ancienne de la NASA encore en service. Elle a décollé pour la première fois en 1984.

    La NASA prévoit que 40 000 invités seront sur place en Floride pour ce dernier lancement de Discovery.
    http://www.google.com/hostednews/can...?docId=6051340

  11. #8
    sirius2

    Re : navette américaine

    salut a vous
    depart vers 22h50 heure francaise ..enfin normalement.Ils sont en pleine installation des astronautes la..
    visible ici en bonne qualité http://playlist.yahoo.com/makeplaylist.dll?id=1368163

    a plus

  12. #9
    sirius2

    Re : navette américaine

    oups mistake....21h50 apparemment...ils annoncent 22h50 sur ciel et espace mais le speaker vient d annoncer 56 mn avant lancement je crois...enfin bref...bientot quoi dsl pour le double post

  13. #10
    Moinsdewatt

    Re : navette américaine

    Discovery : Robonaut 2, le robot pour remplacer les astronautes

    25 février 2011

    Pour sa dernière mission, la navette spatiale Discovery a décollé jeudi en direction de la station spatiale internationale. A son bord, des astronautes et… un robot. Qui pourrait remplacer les astronautes lors de missions spatiales.

    Décollage réussi jeudi soir pour Discovery, qui effectuait son 39e et dernier lancement. Maintenant en orbite vers l’ISS, la station spatiale internationale, Discovery devrait s’y amarrer samedi vers 19h. Elle apporte le module Leonardo, qui sera ensuite attaché définitivement à la station et qui lui permettra d’avoir un volume de stockage supplémentaire.

    Mais elle transporte également un robot baptisé Robonaut-2, surnommé R2 (non, non, pas R2D2), fabriqué par General Motors. Ce robot aux caractéristiques très humaines (torse, tête façon Power Ranger avec caméra intégrée, bras et mains articulés) a pour but d’aider les astronautes dans les missions de réparations.



    Ses grands avantages sont ses membres articulés, qui lui permettent de saisir les objets comme les humains, sans oublier qu’il n’a besoin ni d’eau, ni de nourriture. Encore en phase de test, ces robots pourraient bien être l’avenir des missions spatiales. Il faudra d’abord que R2 se montre convainquant.

    Après presque 30 ans de service, c’est donc la retraite pour Discovery à cause de ses coûts élevés. Une fois de retour sur Terre, la navette sera placée dans un musée.
    http://www.planetecampus.com/actu/25...es-astronautes

  14. #11
    Moinsdewatt

    Re : navette américaine

    La navette américaine Discovery a atteint l'orbite terrestre

    Discovery a atteint jeudi l'orbite terrestre huit minutes et demie après son lancement de Floride avec six astronautes à bord. Elle doit rejoindre la Station spatiale internationale (ISS), lors de sa dernière mission dans l'espace, a indiqué la NASA.

    Peu avant, le réservoir externe s'était détaché de la navette spatiale américaine pour retomber dans l'atmosphère, où il doit se désintégrer. Discovery s'était élancée dans un ciel bleu depuis son pas de tir au-dessus de l'Atlantique à 16h53 (22h53 suisses) au Centre spatial Kennedy près de Cap Canaveral, en Floride.

    Les deux fusées d'appoint qui assurent 80% de la poussée durant les deux premières minutes de l'ascension se sont séparées comme prévu pour retomber dans l'Atlantique, où elles seront récupérées.

    L'orbiteur avançait alors à plus de 2600 km/h. Il accélérait ensuite pour atteindre plus de 28'330 km/h, huit minutes et 29 secondes après son lancement. Il devrait se mettre en orbite après que ses trois moteurs cryogéniques ont épuisé le comburant formé d'hydrogène et d'oxygène liquide.

    Une fois sur orbite à 225 km au-dessus de la Terre, Discovery va entamer sa course-poursuite pour un rendez-vous avec l'ISS. Elle doit s'y amarrer samedi à 19h16 (suisses). La Station se trouve à 350 Km d'altitude.
    http://www.romandie.com/infos/ats/di...094_brf081.xml

  15. #12
    Moinsdewatt

    Re : navette américaine

    Dernier lancement de la navette Endeavour dans 6 jours.

    La Nasa donne le feu vert pour le dernier lancement d'Endeavour le 29 avril

    WASHINGTON — La Nasa a donné le feu vert pour le dernier lancement le 29 avril de la navette américaine Endeavour avec six membres d'équipage, dont un astronaute italien, vers la Station spatiale internationale (ISS), a annoncé mardi l'agence spatiale.

    Cette décision a été prise lors d'une réunion des responsables de la mission après avoir examiné l'état de préparation de l'équipage, de l'orbiteur et de son système de lancement, précise la Nasa dans un communiqué publié sur son site internet.

    "Tous les responsables ont donné unanimement leur accord pour procéder à ce vol", a dit ensuite lors d'une conférence de presse Bill Gerstenmaier, le responsable des programmes spatiaux de la Nasa.

    Il s'agira du dernier vol de Endeavour --le plus récente des trois orbiteurs-- et de l'avant-dernier d'une navette spatiale, l'ultime, celui de Atlantis, étant programmé fin juin.

    Discovery a effectué sa dernière mission orbitale entre fin février et début mars.

    ................
    http://www.google.com/hostednews/afp...0f96398221.fd1

  16. Publicité
  17. #13
    Moinsdewatt

    Re : navette américaine

    Navette spatiale : la fin d'une ère

    Dans le petit monde du spatial, c'est une page qui se tourne. Si les conditions météorologiques le permettent, la navette spatiale Atlantis décollera demain vendredi de Cap Canaveral à 11h26 heure locale, pour une mission de douze jours qui sera probablement le dernier vol d'une navette. Objectif de cette mission, nom de code STS-135 (le 135ème vol d'une navette et le 33ème d'Atlantis) : acheminer un an de réserves pour la station spatiale internationale (ISS), ainsi qu'un système expérimental pour ravitailler les satellites en carburant. Trente ans après le premier vol de Columbia, le 12 avril 1981, cette dernière mission marque la fin de la carrière d'Atlantis, après les tragiques accidents de Challenger (janvier 1986) et Columbia (févier 2003), et la mise au rebut de Discovery et Endeavour, respectivement en mars et mai dernier.


    Le programme de navette spatiale de la NASA, c'est un peu celui de tous les superlatifs : 30 ans d'exploitation (un record), 208 milliards de dollars de coût total (dollars 2010), soit une cinquantaine de plus que le programme Apollo pour envoyer le premier homme sur la Lune, un coût de construction monumental - la seule Endeavour a coûté 1,7 milliard de dollars à construire- et un coût moyen par mission à l'avenant -775 millions de dollars. Les cinq navettes auront servi à tout : mettre en orbite des satellites, desservir et ravitailler la station Mir puis l'ISS, déployer et réparer le télescope Hubble, mettre en positon les laboratoires Spacelab (Astrium) et Columbus (le laboratoire spatial européen).

    ............
    en entier : http://supersonique.blogs.challenges...d-une-ere.html

  18. #14
    Moinsdewatt

    Re : navette américaine

    Atlantis, un avion spatial voué à l'échec
    A lire dans LeMonde : http://www.lemonde.fr/planete/articl...6437_3244.html

  19. #15
    Moinsdewatt

    Re : navette américaine

    Atlantis, la dernière navette américaine à voler dans l'espace, s'est séparée mardi du module Harmony de la Station spatiale internationale (ISS) à 06h28 GMT, a annoncé la NASA.

    L'atterrissage de la navette en Floride est programmé pour le 21 juillet, à 09h58 GMT.

    Il s'agit de la troisième mission spatiale pour le commandant d'Atlantis Chris Ferguson. L'équipage comprend également Doug Harley, qui pilote pour la deuxième fois une navette, et les astronautes Sandy Magnus et Rex Walheim.

    La navette Atlantis s'est arrimée à l'ISS le 10 juillet dernier. Après son retour sur Terre, les Etats-Unis mettront fin à leur projet Space Shuttle lancé il y a 30 ans.
    http://fr.rian.ru/science/20110719/190189667.html

  20. #16
    Saint-Sandouz

    Re : navette américaine

    J’ai pas mal brocardé la navette mais je la regretterai.
    Ce que j’ai critiqué c’est le programme et son management mais la navette elle-même est plutôt sympa. Une fusée standard a quelque chose d’anonyme et de purement mécanique (dans son aspect bien entendu) alors que la navette est plus humaine.
    Je dois dire que les Américains sont maitres pour fabriquer des trucs qui ont de la gueule.
    Elle a aussi rendu des services uniques et parfois spectaculaires.

    Un fiasco financier ? je m’en fous, c’est le contribuable américain qui a payé la facture. Elle n’était pas très sûre non plus. Mais il faut dire que les exigences en matière de sécurité ont énormément évolué depuis les années 70. On en était encore à l’époque des pionniers et il était admis qu’on pouvait vivre dangereusement.

    Au revoir et bonne retraite.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  21. #17
    Carcharodon

    Re : navette américaine

    Citation Envoyé par Nicolas Daum Voir le message
    Elle n’était pas très sûre non plus.
    C'est le moins qu'on puisse dire : elle a fait plus de morts a elle seule que l'ensemble des programmes spatiaux internationaux depuis le début de la conquête de l'espace.
    D'où le fiasco financier, les tirs étant passé a plus d'un milliards de $ pour arrêter le massacre (en augmentant considérablement les procédures de sécurité).
    Et pourtant elle a un taux de succès de 98.5% !
    Mais c'est Challenger qui a définitivement tué la navette, dès 1986, soit seulement une poignée d'années après sa mise en service.
    Elle aurait été simplement une "erreur" au lieu de devenir une véritable "catastrophe" budgétaire.
    Columbia n'a fait qu'enfoncer un clou déjà bien planté par Challenger.

    Adieu la belle !
    On te regrettera.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  22. #18
    Saint-Sandouz

    Re : navette américaine

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    elle a fait plus de morts a elle seule que l'ensemble des programmes spatiaux internationaux depuis le début de la conquête de l'espace.
    Il faut pondérer les statistiques : Ariane n’a jamais tué personne parce qu’elle ne transporte pas de passagers. Comme la navette en transporte 7, chaque accident alourdit sérieusement son bilan. Si Apollo 13 s’était mal terminé il n’y aurait « que » 3 morts.

    À mon avis, ce qui a le plus puissamment contribué au désastre économique et opérationnel de la navette c’est la NASA elle-même. On sait que les erreurs initiales qui ont entrainé l’accident de Challenger sont entièrement imputables à son fonctionnement et à sa culture d’entreprise. En fait cet accident n’aurait pas dû avoir lieu, en tout cas dans une agence gérée normalement.

    Le terme arrogance en anglais a deux sens : le même qu’ en français et un autre qui n’a guère d’équivalent. C’est la certitude d’être le plus fort et que la victoire est acquise d’avance, genre « Nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts » (1). Toute ressemblance avec une équipe de ballon au pied s’habillant de préférence en bleu serait purement fortuite.
    Ce qui a tué la NASA à mon sens c’est le succès éblouissant d’Apollo et donc son arrogance induite. C’est très difficile de gérer un tel triomphe aussi précoce : un coup d’essai, un coup de maitre ! Beaucoup de jeunes surdoués sont incapables de gérer le passage à l’âge adulte (Rimbaud). Beaucoup de stars ayant vu le succès très jeunes sont victimes d’un syndrome de narcissisme dévastateur (Elvis Presley, Jimmy Morrison, etc.).

    La NASA ayant été habituée dès la naissance à fonctionner sur le mode « cost-no-object », pour des objectifs purement politiques et dans l’urgence n’a jamais su se reconvertir à un mode de gestion d’entreprise plus conventionnel avec des budgets, des délais à respecter, des objectifs de rentabilité, des procédures de sécurité, etc. Elle a continué sur un mode brouillon et dans la précipitation.

    Il y a en quelque sorte deux entités principales dans la NASA.
    Il y a celle qui s’occupe des lancements. Pour elle le fiasco ne concerne pas que la navette. Il y a aussi un état de fait incroyable : il n’y a pas de relève et elle doit prendre le taxi. Et je ne parle pas des désastres Ares. Quelle impéritie ! En 30 ans, la direction n’a rien prévu !
    Il y a l’entité qui fait de science avec les sondes et les observatoires. C’est dans l’ensemble un succès éblouissant.
    À mon avis il faudrait en faire deux agences séparées, d’autant que la deuxième n’a plus besoin de la première. Il faudrait aussi peut-être dissoudre la première. Elle ne sert vraiment plus à rien, en tout cas dans sa forme actuelle.
    J’ajouterais qu’il faudrait que l’agence purement scientifique soit immunisée contre toute forme d’exploration habitée. Elle pourrait donc gérer son budget sans être sous la menace de restrictions pour raison de programmes pharaoniques décidés par le prince du genre Constellation.

    ND

    1) Paul Reynaud, le 10 septembre 1939.
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  23. Publicité
  24. #19
    Saint-Sandouz

    Re : navette américaine

    J’ai oublié d'ajouter ça dans mon dernier post : sur l’image dans l’article du jour de FS http://www.futura-sciences.com/fr/ne...r-terre_31572/, vous ne trouvez pas qu’elle a l’air d’un vieux rafiot ? Ça fait peine à voir de la voir dans cet état. Je crois que j’hésiterais si je devais monter dedans.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  25. #20
    Carcharodon

    Re : navette américaine

    ha ba elle vient de prendre une sacrée chaleur, quand même, quelques dizaines de minutes plus tôt !
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  26. #21
    Saint-Sandouz

    Re : navette américaine

    Les autres images avec la trace de la navette qui rentre dans l'atmosphère sont spectaculaires. Quel coup de chaud !

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  27. #22
    Carcharodon

    Re : navette américaine

    Sachant qu'a ce moment là, l'angle de rentrée n'est que de 1.5 ou 2°, on réalise alors la vitesse de l'engin qui laisse une trace de plusieurs milliers de kilomètres !
    On dirait qu'elle tombe vers le bas, mais en fait elle épouse quasiment la courbe terrestre a ce moment du vol, tant qu'il y a ionisation !
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  28. #23
    Saint-Sandouz

    Re : navette américaine

    On croirait qu’elle plonge dans les nuages. Il y a un autre effet curieux : on a l’impression que la trace commence net avec un coup de chaud à blanc et que la température diminue progressivement.
    C’est spectaculaire. Je n’avais jamais vu de telles images.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  29. #24
    Carcharodon

    Re : navette américaine

    Citation Envoyé par Nicolas Daum Voir le message
    C’est spectaculaire. Je n’avais jamais vu de telles images.
    Moi non plus.
    faut dire qu'a 50 millions de dollars la véranda...
    on a l’impression que la trace commence net avec un coup de chaud à blanc et que la température diminue progressivement.
    Alors qu'en fait, elle augmente, en arrivant dans les couches plus denses.
    La température monte doucement jusqu’à culminer (entre 45 et 50km d'altitude), puis redescend beaucoup plus vite qu'elle n'est montée, en quelques secondes.
    L'ionisation disparaissant vers Mach 7, a moins de 40 km d'altitude.
    Ça commence "seulement" a chauffer vers 80 km d'altitude, pour donner une idée, alors qu'elle est a Mach 28/29, cad, plus vite qu'en orbite !

    Tout se fait en moins de 50 km d'épaisseur, mais sur ~7000 km de long (en ne parlant que du début de la phase d'ionisation, la poussée retrograde étant opérée bien plus loin, au double de cette distance -donc ~15 000 km-)
    50 km, ça fait 6 secondes a Mach 28.
    Ça donne une idée de la faible marge.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  30. Publicité
  31. #25
    Saint-Sandouz

    Re : navette américaine

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    faut dire qu'a 50 millions de dollars la véranda...
    Une vue imprenable, ça n’a pas de prix…

    Je me suis dit après coup que ce serait intéressant d’avoir plus d’infos sur les conditions de prise de vue.
    Est-ce que ce qu’on voit est une trainée (mais de quoi ?) ou est-ce l’effet d’un temps de pose.
    Il m’avait bien semblé comprendre que la température augmentait progressivement. C’est pour ça que j’ai été surpris de voir les teintes de cette trace, très blanche et brillante au début. Ou alors c’est dû à l’épaisseur d’atmosphère entre la caméra et la navette.

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Ça donne une idée de la faible marge.
    J’ai lu que pour l’aérocapture il ne faut pas se louper sinon on peut dire bye-bye ou alors on grille sur place.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  32. #26
    Carcharodon

    Re : navette américaine

    Citation Envoyé par Nicolas Daum Voir le message
    Est-ce que ce qu’on voit est une trainée (mais de quoi ?) ou est-ce l’effet d’un temps de pose.
    air ionisé a ~10 000° ( a comparer avec les ~1 500° de la navette) avec des micros débris de céramique.
    Y a pas de temps de pose sur ces photos, sinon le "point blanc" de la navette ne serait pas si localisé mais étalé sur une plus grande partie de la trainée.
    Il m’avait bien semblé comprendre que la température augmentait progressivement. C’est pour ça que j’ai été surpris de voir les teintes de cette trace, très blanche et brillante au début. Ou alors c’est dû à l’épaisseur d’atmosphère entre la caméra et la navette.
    Qu'on parle bien de la même chose : le bout brillant, c'est la navette, avec la trainée qui s'amenuise derrière.
    La navette se trouve donc en haut du fil de trainée en regardant les photos, elle est à l'endroit le plus brillant.
    cet endroit n'est pas l'endroit de la rentrée atmosphérique.
    Cet endroit de premier contact étant quasiment invisible, car il n'y a pas un brutal contact, mais une augmentation progressive de la pression statique (et donc dynamique a bord du Shuttle).
    En gros, ça ne s'allume pas d'un coup, mais tout doucement.
    Alors que ça s'éteint d'un coup, ou presque, au moment ou le frottement n'est plus suffisant pour ioniser l'air.
    J’ai lu que pour l’aérocapture il ne faut pas se louper sinon on peut dire bye-bye ou alors on grille sur place.
    En fait ça dépend fortement du type d'atmosphère.
    L'atmosphère terrestre, c'est chaud, la marge est de quelques kilomètres maximum, pour réussir son coup.
    Mais c'est pas si dur a anticiper, et y a le temps de faire les corrections nécessaires pour rentrer de façon optimale.
    Il suffit de prévoir une belle trajectoire bien avant d'arriver (c'est surtout ça qui demande beaucoup de rigueur afin d'avoir la pente idéale) et de faire de petites corrections en suivant la projection prévisionnelle (c'est sur qu'avant l'informatique, c'était vraiment moins cool).

    Pour mars, c'est relativement du gâteau, car tu ne vas pas cramer même si tu te rates.
    Par contre, tu risque de foirer ton orbite résiduelle.
    Vu que tu pourras corriger après, c'est pas un drame.
    Donc c'est vraiment un outil tranquille sur mars, contrairement a la terre ou il faut poildeculter, d'autant que tu arrives en plus beaucoup plus vite.

    On parle bien ici d'aérocapture et pas d'aérofreinage.
    l'aérocapture, c'est le fait de transformer une trajectoire hyperbolique en une trajectoire elliptique, dans le référentiel de la planète d'arrivée.
    L'aérofreinage consiste a réduire le diamètre d'un objet déjà en orbite.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  33. #27
    Carcharodon

    Re : navette américaine

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    L'aérofreinage consiste a réduire le diamètre d'un objet déjà en orbite.
    lol réduire le diamètre d'un objet
    réduire le diamètre de son orbite, bien sûr.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  34. #28
    Saint-Sandouz

    Re : navette américaine

    En fait, si je n’avais pas su de quoi il s’agissait j’aurais pensé à une trajectoire de lancement parce que je m’aperçois maintenant que je la voyais avec une perspective inversée, c’est à dire la partie brillante étant le début et plongeant vers le bas. Tout s’explique ! Fais comme si je n’avais rien dit.

    On est bien d’accord concernant l’aérocapture et l'aérofreinage. Corrige-moi si je me trompe : ça dépend entre autres de l’épaisseur de l’atmosphère qui peut varier pas mal, même sur Mars.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  35. #29
    Carcharodon

    Re : navette américaine

    Citation Envoyé par Nicolas Daum Voir le message
    On est bien d’accord concernant l’aérocapture et l'aérofreinage. Corrige-moi si je me trompe : ça dépend entre autres de l’épaisseur de l’atmosphère qui peut varier pas mal, même sur Mars.
    En fait ouais, c'est là le problème avec l'atmosphère de Mars : elle est pas ben épaisse !
    le freinage, pour être un minimum efficace doit s'opérer... sous les 15 km !
    En gros t'arrives comme un boulet de canon (quand même moins de moitié moins que sur la terre) et tu "rases le sol" pour faire ton freinage afin qu'il soit vraiment efficace (point de vue magnifique et un peu terrifiant)

    Et la trajectoire doit être spécifique : une trajectoire offset, en grand 8 comme pour Apollo avec la Lune.
    C'est a dire que tu arrives par dessous mars (rapport a la position solaire, au plan de l'écliptique) tu la précèdes légèrement en te faisant capturer, afin d'avoir d'obtenir une orbite retrograde, donc qui tourne dans le sens inverse de progression de mars.
    De cette façon, tu passes bien plus de temps a subir le freinage atmosphérique de ton aerocapture que dans le cas d'une arrivée "par dessus" qui ne te laisse qu'une petite fenêtre de temps pour la réaliser.
    L'aerocapture sur mars dans le sens prograde n'a aucune chance d'être réalisée : pas assez de temps de freinage dans une telle atmosphère trop ténue, tu ne peux pas perdre assez de dV pour obtenir une orbite martienne sans utiliser aussi les moteurs.

    C'est un homme auparavant souvent perdu dans l'espace (avec Orbiter), pour cette raison (orbite pas dans le bon sens en cas d'aerocapture martienne), qui te le dit !

    Un des rares domaines d'orbiter ou j'ai pas trouvé de tuto, mais j'ai peut-être mal cherché dans les milliers qui existent.
    Donc, la bite et le couteau ! j'ai fini par trouver la méthode au doigt levé (ce qui est toujours trèèès long sur ce simu), puis après tu finasses, et tu finis par établir une procédure.
    Le seul truc que je regrette, c'est qu'Olympus ne soit pas en 3D, donc tu n'as pas besoin de prevoir une trajectoire d'évitement de cet obstacle (en choisissant l'inclinaison orbitale d'arrivée appropriée)

    Tu voles la dessus toi ou quoi ?
    sinon, tu devrais vraiment, c'est un pied terrible ce truc.
    je suis en train de faire une version, mais a la vitesse d'un escargot...
    je te passerais un lien, faut que t'essayes le delta glider de dansteph, l'outil a comprendre comment ça marche l'espace.
    Plein de truc de fou a faire avec ça.
    et vraiment, la dernière version d'orbiter, c'est somptueux...
    Et je rappelle au l'amateur de sonde que tu es que quasiment toutes les sondes et missions réelles sont reproduites sous forme de addon sur ce simu : des milliers d'heures de vol unique en perspective.
    bon ça y est, c'est reparti en prosélytisme, désolé... c'est une maladie
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  36. #30
    Carcharodon

    Re : navette américaine

    Un lien sur des tuto orbiter en français, avec pleins de vidéos intéressantes, même si on n'utilise pas orbiter, pour comprendre les différentes opérations spatiales :
    http://www.orbiterfrancophone.com/?disp=tutorials
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Université américaine
    Par cypher_2 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/05/2008, 23h12
  2. sirene americaine??
    Par skyjet169 dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/03/2008, 21h59
  3. Ecoute de la navette spatiale américaine en HF
    Par radioastro21 dans le forum Astronautique
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/11/2007, 23h18
  4. Thèse américaine
    Par Barbanath dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/03/2007, 18h33
  5. Navette spatiale américaine
    Par Kessy dans le forum Astronautique
    Réponses: 9
    Dernier message: 03/09/2005, 10h48