Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

nutriments et conséquence




  1. #1
    scientist

    Question nutriments et conséquence

    Bonjour,
    Question gastronomique : Notre corps dégrade la quasi totalité des aliments ingérés en glucose, assimilé dans le sang (en gros, y a le foie qui régule...). Le reste est évacué. Mais il passe aussi en faible quantité d'autres molécules (vitamines, eau, agents des médicaments, ...).
    Qu'est ce qui passe vraiment en plus du glucose? dans quelle proportion?


    Les vitamines notamment sont indispensables à un "bon" développement. Quel rôle jouent véritablement ces "petits plus"? Agissent-ils aussi sur les cellules (indirectement ou directement)?
    Et éventuellement sur l'expression génétique?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Guillmot

    Re : nutriments et conséquence

    Question gastronomique : Notre corps dégrade la quasi totalité des aliments ingérés en glucose, assimilé dans le sang (en gros, y a le foie qui régule...).
    Attention, cette phrase est mal posée: les aliments ne sont pas dégradés puis ingérés que sous la forme de glucose; et de plus le glucose n'est que le produit de la dégradation de polysaccharides. De plus, tous les polysaccharides ne sont pas dégradables par notre propre arsenal enzymatique humain (comme la cellulose...).

    Mais il passe aussi en faible quantité d'autres molécules (vitamines, eau, agents des médicaments, ...).
    Acides aminés, acides nucléiques, lipides, hélas aussi toxines...

    Les vitamines notamment sont indispensables à un "bon" développement. Quel rôle jouent véritablement ces "petits plus"? Agissent-ils aussi sur les cellules (indirectement ou directement)?
    Vitamine A: rôle dans la vision (rétinal...)
    Vitamines B: rôles importants dans les réactions métaboliques (B6, B12 pour ne nommer que celles qui me reviennent tout de suite en tête).
    Etc...

    Pour plus de détails, voir le "Biochimie de Harper", éditions DeBoeck, ma bible en matière de biochimie humaine...

    Guil' missa biochimicae dicta est
    Compte à supprimer

  4. #3
    Guillmot

    Re : nutriments et conséquence

    Pas eu le temps de préciser ma réponse ! 5 minutes pour éditer son message, c'est rapide ! Je tenais à rajouter ceci:

    Le but final du métabolisme n'est pas de produire uniquement du glucose; la néoglucogénèse est une voie importante, certes, mais elle n'est pas la voie destinée à tout nutriment ! Les biosynthèse et les métabolismes des acides aminés, des acides nucléiques, des lipides, etc... me semblent injustement trop négligées en disant que la quasi-totalité des nutriments servent à former du glucose.

    N'oublions pas que beaucoup d'acides aminés sont indispensables, non synthétisables par l'organisme; s'il les dégradait en vue de former du glucose, il se "titerait une balle"...
    Compte à supprimer


  5. #4
    Neutrino

    Re : nutriments et conséquence

    Les vitamines, c'est bien simple.

    Les molécules qui travaillent dans l'organisme, ce sont les protéines, elles sont formées de chaînes d'acides d'aminés.
    Mais pas seulement : dans certains cas, surtout pour les enzymes (les protéines qui jouent le rôle de catalyseur) mais pas seulement, des cofacteurs se rajoutent à l'apoprotéine (l'édifice d'acides aminés) pour former l'holoprotéine qui a la fonction désirée. Par exemple, l'hème (molécule organique + ion Fer au milieu) se rajoute à la globine pour donner une sous-unité d'hémoglobline.

    il y plusieurs types de cofacteurs:
    - les cofacteurs minéraux : les ions. fer, zinc, etc.
    - les cofacteurs organiques : on les appelle coenzymes.
    -- Parmi ceux ci, il y a ceux qui se fixent de manière covalente à l'apoprotéine, ce sont les groupements prosthétiques. exemple : le phosphate de pyridoxal, dérivé de la pyridoxine alias vitamine B6
    -- sinon il y a les coenzymes qui se fixent faiblement à l'apoprotéine, on les appelles cosubstrats. Ils se baladent souvent entre enzymes pour transporter : des électrons, des groupements chimiques, etc. par exemple : le NAD ou Nicotinamide Adénosine Dinucléotide dérivé de l'acide nicotinique alias vitamine B3, ou l'acide ascorbique ou vitamine C

    Les vitamines sont donc des molécules qui sont modifiées par les cellules et intégrées dans certaines protéines pour leur conférer leur fonction, leur réactivité chimique.
    Pourquoi nous sommes incapables de les synthétiser alors qu'elles sont vitales à notre métabolisme? Parce qu'on les a à profusion dans notre alimentation, soucis de simplification métabolique sûrement. Le rat possède les enzymes nécessaires à la synthèse de sa vitamine C.

    Il faut par contre faire une remarque importante : la vitamine D n'est pas une vitamine, c'est une erreur de nomenclature. C'est une pro-hormone : elle est modifiée dans le foie pour devenir la 1,25 hydroxy-vitamine D qui est une hormone agissant aux niveaux intestinal et osseux. Et à la base elle est synthétisée à partir de cholestérol dans les cellules de la peau... Normalement, on n'a pas besoin d'en puiser dans l'alimentation. C'est là où la notion de vitamine est assez floue, parce que les individus à la peau sombre ont besoin d'apport en vitamine D sous nos lattitudes, alors que les individus à la peau plus claire en ont moins besoin... avec le même métabolisme.

  6. #5
    Guillmot

    Re : nutriments et conséquence

    Très bon tout ça Neutrino

    Je suis étonné par ta dénomination de ta NAD, que je connaissais sous le terme de vitamine PP; serai-ce une autre appellation possible, vitamine B3 ?

    En vitamines, on peut aussi rajouter les riboflavines (FAD et FMN) ou vitamines B2, la biotine ou vitamine H, ou encore les vitamines K donnant les facteurs de coagulation.
    Compte à supprimer

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Neutrino

    Re : nutriments et conséquence

    Tu as raison. Vitamine PP ou B3, c'est la même chose : acide nicotinique.

  9. #7
    scientist

    Re : nutriments et conséquence

    Parfait, excellent!

    Citation Envoyé par Neutrino
    Les molécules qui travaillent dans l'organisme, ce sont les protéines, elles sont formées de chaînes d'acides d'aminés.
    Mais pas seulement[...]

    Les vitamines sont donc des molécules qui sont modifiées par les cellules et intégrées dans certaines protéines pour leur conférer leur fonction, leur réactivité chimique.
    N'y a-t-il que les vitamines qui possèdent une influence non négligeable sur les produits de l'ADN (en général) [juste dans ce qui est ingéré!]

  10. Publicité
  11. #8
    coco

    Re : nutriments et conséquence

    Citation Envoyé par Neutrino
    Pourquoi nous sommes incapables de les synthétiser alors qu'elles sont vitales à notre métabolisme? Parce qu'on les a à profusion dans notre alimentation, soucis de simplification métabolique sûrement. Le rat possède les enzymes nécessaires à la synthèse de sa vitamine C.
    Nous sommes incapables de les synthétiser, car nous ne possédons pas les enzymes pour le faire... donc nous n'avons pas cette information génétique!
    Je ne crois pas qu'il s'en trouve à profusion dans notre alimentation... il y a en effet des carences parfois... Nos besions sont satisfaits si on a une alimentation relativement diversifiée.

  12. #9
    Neutrino

    Re : nutriments et conséquence

    Scientist:
    La vitamine B12 est nécessaire à la synthèse d'ADN. Une carence entraîne un retard de maturation des cellules sanguines (elles répliquent trop lentement leur ADN) et donc... une anémie ("pernicieuse", je crois). Ca arrive aux genre qui ont un déficit génétique en facteur intrinsèque, une molécule qui protège la B12 ingérée. Résultat, une carence en B12 exige des intraveineuses uniquement, le plus souvent.

    Coco:
    Oui, mais à la base, les enzymes, on devait sûrement les avoir à un moment donné. Je pense que c'est une question de perte, parce que certains mammifères ont encore certaines des voies de synthèse de vitamines... Cela dit ce n'est pas ma tasse de thé.

  13. #10
    scientist

    Re : nutriments et conséquence

    Bien et les autres (pas les vitamines), SVP?

  14. #11
    Neutrino

    Re : nutriments et conséquence

    euh... les autres quoi?

  15. #12
    scientist

    Re : nutriments et conséquence

    Citation Envoyé par scientist
    Mais il passe aussi en faible quantité d'autres molécules (vitamines, eau, agents des médicaments, ...).
    Qu'est ce qui passe vraiment en plus du glucose? dans quelle proportion?
    Je parlais de ceux-là, les autres nutriments que notre corps ingère et qui ne sont ni du glucose, ni des vitamines (maintenant).

  16. #13
    Neutrino

    Re : nutriments et conséquence

    Les acides aminés: sont intégrés dans les protéines, puis les protéines vieillies sont détruites. Les acides aminés donnent aussi des produits qui entrent dans le métabolisme énérgétique, les groupements amine (-NH2) finissant dans l'urée (avec perte d'énergie : l'urée possède encore une chaleur de combustion). Comme on a élimination d'un côté et apports de l'autre, les acides aminés se renouvellent.
    Je devrais demander à un biochimiste si les acides aminés ne se dégradent pas spontanément (désamination?) ce qui nécessite un apport constant et un renouvellement (bref, il faudrait que je demande pourquoi on ne peut pas fonctionner en recyclant indéfiniment les mêmes acides aminés).

    Les acides nucléiques : l'ADN ayant vocation de se conserver, les nucléotides en son sein ne sont sans doute pas éliminés, sauf en cas de réparation de l'ADN. Les nucléotides de l'ARN et l'AMP/ADP/ATP (adénosine mono bi et triphosphate) doivent aussi être éliminés... formation d'acide urique? je vais me renseigner...

    L'eau : éliminée par les reins

    Les principes actifs des médicaments : rajout de groupements -OH (hydroxylation) dans le foie puis excrétion dans le conduit hépatique qui s'abouche dans l'intestin, donc élimination par la voie des excréments, comme les pigments issus de la dégradation de l'hème des globules rouges vieillis dans le foie.

  17. #14
    Yoyo

    Re : nutriments et conséquence

    Bonsoir,

    Y'a aussi tous les éléments, fer, magnesium, potassium, calcium, sélénium, etc... necessaire au bon fonctionnement des cellules.

    Yoyo

  18. #15
    Guillmot

    Re : nutriments et conséquence

    Je devrais demander à un biochimiste si les acides aminés ne se dégradent pas spontanément (désamination?) ce qui nécessite un apport constant et un renouvellement (bref, il faudrait que je demande pourquoi on ne peut pas fonctionner en recyclant indéfiniment les mêmes acides aminés).
    Hello Neutrino !

    Les acides aminés sont métabolisés dans de nombreuses voies (les exemples affluent: aa glucoformateurs, cétoformateurs, voie de synthèse des sels biliaires, des porphyrines, formation de composés divers à rôles variés: dopamine, histamine, sytnhèse de la créatine...)

    Du coup, utiliser uniquement les mêmes aa en "circuit fermé" (dégradation des protéines -> stock aa -> synthèse des protéines) deviendrait très dangereux; car ton stock d'aa serait progressivement rongé par ces métabolismes, au détriment de la synthèse de protéines...

    Pour une désamination "spontanée" d'acides aminés dans l'organisme, je ne sais pas du tout si celà a été étudié... Peut-être qu'un premier coup d'oeil sur la différence d'enthalpie libre d'une réaction de ce type te donnerait une idée plus claire ? Je n'ai hélas pas mon bouquin de thermo sous la main...

    Les acides nucléiques : l'ADN ayant vocation de se conserver, les nucléotides en son sein ne sont sans doute pas éliminés, sauf en cas de réparation de l'ADN. Les nucléotides de l'ARN et l'AMP/ADP/ATP (adénosine mono bi et triphosphate) doivent aussi être éliminés... formation d'acide urique? je vais me renseigner...
    Le métabolisme des bases pyrimidiques a un intérêt énergétique pour l'organisme, puisque l'uracile et la cytosine donnent au final du SuccinylCoA.


    Citation Envoyé par Scientist
    Je parlais de ceux-là, les autres nutriments que notre corps ingère et qui ne sont ni du glucose, ni des vitamines (maintenant).
    C'est très long d'y répondre sur un forum ! Il te faudrait fouiller dans des bouquins de physiologie de la nutrition, qui te permettraient d'avoir des réponses intéressantes.

    Pour parler un peu lipides: ne perds pas de vue que les acides gras insaturés sont très intéressants pour l'organisme, qui synthétise des acides gras, mais surtout des saturés... Mais là on retombe sur l'importance des vitamines F qui comprennent les acides linoléiques et linoléniques (des ag insaturés )
    Compte à supprimer

  19. #16
    scientist

    Re : nutriments et conséquence

    Parfait merci!

  20. #17
    passini

    Question Re : nutriments et conséquence

    Citation Envoyé par coco
    Nous sommes incapables de les synthétiser, car nous ne possédons pas les enzymes pour le faire... donc nous n'avons pas cette information génétique!
    Ce matériel enzymatique ne pourrait-il pas être celui des bactéries endosymbiotiques de la flore commensale intestinale
    Bactéries ayant la possibilité de reprogrammer/adapter ce matériel enzymatique suivant la nature du substrat organique (apport nutritionnel) qui leur est fourni

  21. #18
    praticien

    Re : nutriments et conséquence

    Citation Envoyé par Neutrino
    La vitamine B12 (...). Une carence entraîne un retard de maturation des cellules sanguines (elles répliquent trop lentement leur ADN) et donc... une anémie ("pernicieuse", je crois).
    ou encore anémie de Biermer qui est une anémie mégaloblastique. C'est un blocage en pré-mitose des érythroblastes qui après maturation cytoplasmique et expulsion du noyau cellulaire donnent habituellement les réticulocytes (absents dans l'anémie de Biermer) puis les globules rouges .

    Les carences en vitamine B12 (et/ou en folates) ont pour principal effet de perturber la synthèse d’un nucléotide (la thymidine) essentiel à la réplication de l’ADN. Toute cellule en cycle va donc voir celui-ci s’allonger, notamment par une durée excessive des phases G1 & S. Si l’ensemble des tissus de l’organisme est affecté par ces carences, ce sont en premier lieu les tissus à très fort index mitotique qui seront perturbés : le tissu hématopoïétique (à commencer par l’érythropoïèse) et l’ensemble des tissus du tractus digestif. L’allongement excessif de la phase S du cycle cellulaire aboutit à la formation de cellules au noyau d’apparence « immature » alors que le cytoplasme (qui continue sa différenciation à un rythme normal) est géant avec un contenu mature (= riche en hémoglobine). Ceci caractérise l’asynchronisme de maturation nucléocytoplasmique où la cellule a un noyau « jeune » et le cytoplasme a celui d’une cellule mature (=mégolablaste).

    Citation Envoyé par Neutrino
    Ça arrive aux genS qui ont un déficit génétique en facteur intrinsèque, une molécule qui protège la B12 ingérée. Résultat, une carence en B12 exige des intraveineuses uniquement, le plus souvent.
    Causes des anémies mégaloblastiques par déficit (primaire ou secondaire) en vitamine B12 :

    Ablation complète ou partielle de l'estomac. Cette opération nuit à l'absorption de la vitamine B12.

    Absence de facteur intrinsèque. C'est la cause la plus commune d'anémie pernicieuse et elle concerne surtout les individus de descendance africaine ou nord européens des deux sexes âgés de plus de 60 ans. Elle résulte d'une mauvaise absorption de la vitamine B12 dans l'estomac. Normalement, les glandes de la partie supérieure de l'estomac sécrètent les sucs gastriques ainsi que le facteur intrinsèque, une protéine nécessaire à l'absorption de la vitamine B12. Lorsque ces glandes gastriques ne produisent plus suffisamment d'acides gastriques et de facteur intrinsèque, l'anémie pernicieuse apparaît. Ce problème s'explique par une atrophie de la paroi de l'estomac liée à l'âge. Lorsque cette situation se présente chez les enfants, elle est attribuable à des facteurs génétiques (anémie pernicieuse congénitale).

    Alimentation carencée en vitamine B12. C'est là une rare cause d'anémie pernicieuse. Elle concerne surtout les personnes pratiquant un végétarisme strict sans les précautions voulues (voir « Prévention »). Les aliments d'origine animale sont les principaux fournisseurs de vitamine B12. Une alimentation incluant oeufs, produits laitiers, viande et poisson en fournit un apport plus que suffisant. Voir la fiche Vitamine B12 pour plus de détails.

    Prolifération de bactéries dans l'estomac. Chez certains patients, l'anémie pernicieuse est sous-jacente à des maladies telles que le diabète, la sclérodermie et la sténose de l'oesophage. Ces maladies ralentissent en effet la digestion, ce qui facilite la prolifération de bactéries qui utilisent la vitamine B12 à leur propre fin et, par conséquent, en diminue l'absorption par l'organisme.

    Atteinte de l'estomac. Le fait d'avaler un produit corrosif - en cas de tentative de suicide par exemple - affecte gravement la paroi de l'estomac et nuira à l'absorption de la vitamine B12.

    Maladies intestinales. Les affections du petit intestin (comme la maladie de Crohn et la maladie coeliaque) peuvent nuire à l'absorption de la vitamine B12.

    Troubles immunitaires. Chez certains, le système immunitaire détruit les cellules de l'estomac qui produisent le facteur intrinsèque. De fait, l'anémie pernicieuse est plus fréquente chez les personnes atteintes de la maladie de Graves, hypothyroïdie, d'une thyroïdite, du vitiligo ou d'autres maladies liées à des anomalies du système immunitaire.

    Par ailleurs, si la carence en vitamine B12 n'est pas corrigée, divers troubles neurologiques peuvent survenir à long terme : engourdissement et fourmillements dans les extrémités, mauvaise coordination, difficulté à marcher, faiblesse musculaire, dépression, pertes de mémoire, psychose ou démence.

    Devant une suspicion de démence sénile, le déficit en vitamine B12 est une cause à rechercher.

    ---
    pH 7.5 jamais trop basique

Discussions similaires

  1. Les nutriments et leur passage dans le sang
    Par leleti dans le forum Biologie
    Réponses: 14
    Dernier message: 28/12/2006, 15h36
  2. passage des nutriments dans le sang
    Par mexica dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 16/12/2006, 14h52
  3. nutriments et passage dans le sang
    Par miraculeuse dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/12/2006, 17h44
  4. Information sur le cycle des nutriments...
    Par cocacool dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/10/2005, 15h21
  5. Que deviennent nos nutriments ???
    Par Josquin dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/08/2005, 08h41