Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Stabilité du PFA



  1. #1
    Akïn

    Stabilité du PFA

    Bonjour à tous les forumeurs,

    Pour "fixer" des macrophages humains ou murins, j'utilise du PFA 3% (paraformaldéhyde) que j'ai aliquoté et conservé à -20°C.

    J'entends plusieurs personnes me dire que le PFA ne doit pas etre réutilisé après décongélation. Effectivement, il a tendance à détacher mes macrophages de mes lamelles en verres.

    Par simple curiosité, je souhaite en connaître la raison.

    Merci d'avance.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Vinc

    Re : Stabilité du PFA

    Salut!
    Perso je conserve ma PAF à 4°C et pas à -20... Par contre le stock (à 16% je crois) est lui conservé à -20.

    Vinc
    Primum non nocere.

  4. #3
    Akïn

    Re : Stabilité du PFA

    Yep, apparemment les deux se font Vinc. Pas d'informations concernant sa stabilité quand il est conservé à RT ?

  5. #4
    Jean-Luc P

    Re : Stabilité du PFA

    Citation Envoyé par Vinc Voir le message
    Salut!
    Perso je conserve mon PFA à 4°C et pas à -20... Par contre le stock (à 16%) est lui conservé à -20.

    Vinc
    Yep idem. 16% à -20°C.
    Il se conserve mal à 4%, et on le garde à 4°C (pourquoi? je ne sais pas, je suppose qu'il supporte mal la décongélation), mais pas plus d'une semaine.
    Jean-Luc
    La violence est le dernier refuge de l'incompétence.
    Salvor Hardin

  6. #5
    Akïn

    Re : Stabilité du PFA

    OK merci. Donc en théorie, une semaine à 4°C, il tient.

    Pourquoi utilisez vous une concentration aussi élevée ? Fixation cellulaire ou rien à voir ? Si oui combien de temps ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Vinc

    Re : Stabilité du PFA

    Citation Envoyé par Jean-Luc P Voir le message
    Il se conserve mal à 4%, et on le garde à 4°C [...]mais pas plus d'une semaine.
    Non moi je la garde beaucoup plus qu'une semaine (plusieurs semaines/mois), à l'obscurité et mes collègues aussi... Pas eu de souçis pour le moment!

    Vinc
    Primum non nocere.

  9. Publicité
  10. #7
    piwi

    Re : Stabilité du PFA

    Très mauvais pour la fixation.
    En fait, ce que l'on appelle PFA est la poudre. En solution elle donne du formol. Et finalement ce que l'on appelle communément de la PFA X% est une solution de formol classique.
    Seulement cette solution n'est pas stable et se décompose en acide formique. Donc on pert le fixateur (formol) au profit d'un acide. La demi-vie est de 4-5j (de mémoire). Du coup passé ce delai la titration de votre fixateur est fausse.
    Une autre chose: la PFA se prépare en milieu légèrement basique et à chaud. Cependant la température ne doit idéalement pas excéder 60°C, faute de quoi on a aussi formation d'acide formique.

    Conclusion: En général, on préfere aliquoter une solution concentrée (10x-20x) afin de réduire les volumes de sotckages et on dilue une petite quantité au dernier moment avant la fixation. On peut conserver quelques jours la dilution si il en reste.
    L'autre interet est d'utiliser un même lot de solution de fixation que l'on ne fait que rediluer. Ca homogénéise les manip'.
    Notez bien que tout ceci peut paraitre lourd mais ca n'est pas trivial. En histologie la différence de qualité de fixation peut faire toute la différence.

    Cordialement,
    piwi

  11. #8
    Akïn

    Re : Stabilité du PFA

    Citation Envoyé par piwi Voir le message
    Très mauvais pour la fixation.
    En fait, ce que l'on appelle PFA est la poudre. En solution elle donne du formol. Et finalement ce que l'on appelle communément de la PFA X% est une solution de formol classique.
    Seulement cette solution n'est pas stable et se décompose en acide formique. Donc on pert le fixateur (formol) au profit d'un acide. La demi-vie est de 4-5j (de mémoire). Du coup passé ce delai la titration de votre fixateur est fausse.
    Une autre chose: la PFA se prépare en milieu légèrement basique et à chaud. Cependant la température ne doit idéalement pas excéder 60°C, faute de quoi on a aussi formation d'acide formique.

    Conclusion: En général, on préfere aliquoter une solution concentrée (10x-20x) afin de réduire les volumes de sotckages et on dilue une petite quantité au dernier moment avant la fixation. On peut conserver quelques jours la dilution si il en reste.
    L'autre interet est d'utiliser un même lot de solution de fixation que l'on ne fait que rediluer. Ca homogénéise les manip'.
    Notez bien que tout ceci peut paraitre lourd mais ca n'est pas trivial. En histologie la différence de qualité de fixation peut faire toute la différence.

    Cordialement,
    piwi
    Merci

    Tout à fait le type de réponse que j'attendais.

    Effectivement, quand nous préparons la solution de PFA, nous la préparons à chaud en milieu basique (on réajuste à pH 7.4 au dernier moment avec de la soude).

    On prépare des aliquot de 2ml environ juste après et on congèle l'ensemble.

    Je ne savais pas qu'il y avait transformation en acide. Gme coucherai moins bête ce soir. Je comprends maintenant pourquoi mes cellules adhérentes n'aimait pas le "vieux" PFA

    Merci encore

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Coéfficient de stabilité
    Par Herr_Moncef dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 24/04/2007, 23h49
  2. Stabilité C=O et O=C=O
    Par cadors dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 06/12/2006, 15h07
  3. Stabilité
    Par Follium dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/08/2006, 11h22
  4. stabilité gyroscopique
    Par skeud dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 27/06/2006, 20h09
  5. Stabilité
    Par preston dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 21/09/2005, 10h42