Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Gène et Personnalité



  1. #1
    Silverstone

    Gène et Personnalité


    ------

    Bonjour,

    Il est communément admis que nos code génétique renferme notre caractère biologique (couleur de yeux, des cheuveux, etc.). Mais je voulais savoir si elle contenait aussi notre personnalité?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    zélion

    Re : Gène et Personnalité

    Pour ce qui est des traits physiques, c'est contenu dans l'ADN. Pour ce qui est de la personnalité, on peut bien dire qu'on en n'a pas une toute faite mais qu'on en acquiert une une du fait de certaines influences.
    Pour ceux qui affirment que 1+1=1, alors 1+1+1+1+1+1+1+1+1=?

  4. #3
    s-24

    Re : Gène et Personnalité

    salut
    votre sujet est l'un des sujets les plus étudié en philo
    je ne sait pas, parce que l'environnement influe sur notre caractèreet notre personalité.

  5. #4
    aquilegia

    Re : Gène et Personnalité

    Bonjour,
    La plupart de nos caractères, qu'ils soient physiques, ou comportementaux, sont déterminés à la fois par nos gènes et l'environnement dans lequel nous vivons (on parle d'interaction gène-environnement, ou encore de plasticité phénotypique).
    Pour le physique, c'est facile à comprendre : certains caractères sont déterminés uniquement par les gènes, comme les groupes sanguins, mais pas tous. Par exemple, on peut avoir des gènes qui codent pour une grande taille, mais si on est mal nourris durant notre croissance, on restera petits.

    Pour les caractéristiques comportementales, c'est un peu pareil. Nos gènes nous donnent certaines caractéristiques, comme la faculté d'apprendre par exemple, mais l'environnement joue aussi son rôle (si nous nous entraînons, nous pouvons améliorer nos capacités d'apprentissage, et le contenu de ce que nous apprennons dépend de ce à quoi nous sommes confrontés).
    Pour la personnalité, il y a vraisemblablement des facteurs génétiques, mais aussi une bonne influence de l'environnement.
    Il y a des recherches sur l'héritabilité de facteurs de la personnalité, notamment chez les animaux domestiques comme le cheval, et très certainement chez l'homme.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  6. #5
    Silverstone

    Re : Gène et Personnalité

    Donc je pourrais croire que le "déterminisme" de la personnalité serait non pas génétique (du moins pas directement), mais envrionnemental?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    aquilegia

    Re : Gène et Personnalité

    Citation Envoyé par Silverstone Voir le message
    Donc je pourrais croire que le "déterminisme" de la personnalité serait non pas génétique (du moins pas directement), mais envrionnemental?
    Non, les deux. Ce sont les gènes qui déterminent la plasticité phénotypique d'un caractère, si plasticité il y a (ce qui n'est pas évident pour toutes les facettes de la personalité ).
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  9. Publicité
  10. #7
    Sycan

    Re : Gène et Personnalité

    J'ai jamais entendu dire que les gènes pouvaient avoir une influence sur la personalité. Au contraire on m'a toujours dit que les gènes ne déterminaient que les caractères physiques.
    Dire à un abruti qu'il est con ne le rendra pas plus intelligent.

  11. #8
    kinette

    Re : Gène et Personnalité

    Citation Envoyé par Sycan Voir le message
    J'ai jamais entendu dire que les gènes pouvaient avoir une influence sur la personalité. Au contraire on m'a toujours dit que les gènes ne déterminaient que les caractères physiques.
    Hello,
    Pour la personnalité, l'héritage génétique pourra favoriser certaines choses: on sait par exemple que la probabilité de faire des dépressions dépend en partie (et j'insiste sur ce "en partie") de l'héritage génétique.
    Chez l'homme, des études sur des traits de personnalité autre que ceux pouvant poser problème (facilité à entrer en dépression, ou à être maniaco-dépressif, etc...) ne sont certainement pas facile, et est-ce vraiment intéressant par exemple de montrer la part de timidité liée à l'environnement et celle liée aux gènes?
    Chez les animaux, des études ont déjà montré qu'on a effectivement une part de génétique (par exemple pour la propension à explorer son environnement chez la souris), et aussi une part environnementale (une souris "exploratrice" ayant de mauvaises expériences d'exploration pourra devenir par exemple beaucoup moins encline à découvrir de nouvelles choses).

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  12. #9
    aquilegia

    Re : Gène et Personnalité

    Citation Envoyé par Sycan Voir le message
    J'ai jamais entendu dire que les gènes pouvaient avoir une influence sur la personalité. Au contraire on m'a toujours dit que les gènes ne déterminaient que les caractères physiques.
    Bonjour,
    les gènes participent pourtant bel et bien au déterminisme des comportements. Ceux-ci trouvent leur origine dans le cerveau, et la structure de ce dernier, sa physiologie, est physique, et déterminée par des gènes. Par conséquents, même si les gènes autorisent une grande plasticité du cerveau, ils jouent un rôle dans tous les comportements, conjointement avec l'environnement.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  13. #10
    darouine

    Re : Gène et Personnalité

    Citation Envoyé par aquilegia Voir le message
    Bonjour,
    les gènes participent pourtant bel et bien au déterminisme des comportements.
    Bonsoir,
    on ne doit peut-être pas parler de déterminisme génétique des comportements et de la personnalité parce que par l'apprentissage, et les différents facteurs autres de l'environnement nos comportements peuvent sans cesse evoluer en corrélation avec notre plasticité cérebrale ! par contre si il y a un caractére comportemental acquis ce serais bien l'egoïsme... (cf Dawkins : gène de l'egoïsme). Des prédispositions génétiques mais pas un comportement génetiquement determiné !
    "un savoir multiple n'enseigne pas la sagesse" (Héraclite)

  14. #11
    kinette

    Re : Gène et Personnalité

    Citation Envoyé par darouine Voir le message
    Bonsoir,
    on ne doit peut-être pas parler de déterminisme génétique des comportements et de la personnalité parce que par l'apprentissage, et les différents facteurs autres de l'environnement nos comportements peuvent sans cesse evoluer en corrélation avec notre plasticité cérebrale !
    Hello,
    C'est ptêtre la fatigue mais même en relisant trois fois je ne vois pas ce que tu veux dire.

    par contre si il y a un caractére comportemental acquis ce serais bien l'egoïsme... (cf Dawkins : gène de l'egoïsme).
    Explique, je ne vois pas du tout ce que tu veux dire: il y a plein de caractères comportementaux acquis, et je ne vois pas la relation avec l'égoïsme et le bouquin de Dawkins (que pourtant j'adore).

    Des prédispositions génétiques mais pas un comportement génetiquement determiné !
    Là je comprends un peu mieux: bon c'est jouer avec les mots. Une prédisposition génétique, ça signifie qu'une part de la variance est expliquée par la génétique (donc en partie déterminée).

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  15. #12
    darouine

    Re : Gène et Personnalité

    Et c'est ce qui fait l'originalité de l'espèce humaine!
    "un savoir multiple n'enseigne pas la sagesse" (Héraclite)

  16. Publicité
  17. #13
    darouine

    Re : Gène et Personnalité

    Desolé si j'ai été confus mais j'ai simplement voulu dire que nos comportements ne peuvent pas être réduit à l'image des autres espèces à l'expression phénotypique de nos gènes. Qu'il y a certes une base génétique qui définissent certains comportements sociaux... mais que l'environnement (apprentissage,activités diverses...) influt d'autant plus ( c'est mon point de vue). C'est pour ça que le mot "determiné" me géné un peu. C'est un peu plus clair ?
    "un savoir multiple n'enseigne pas la sagesse" (Héraclite)

  18. #14
    darouine

    Re : Gène et Personnalité

    Le mot "determinisme génetique" pour parler de nos comportements et personnalités dénote une fatalité. C'est pour cela que prédispositions génétiques qui inclut l'effet de l'environnement me semble plus approprié pour parler de l'homme. c'est vrai que c'est un peu jouer sur les mots mais cela m'appariat plus censé !
    "un savoir multiple n'enseigne pas la sagesse" (Héraclite)

  19. #15
    darouine

    Re : Gène et Personnalité

    Deux individus qui pourtant présentaient à la naissance des caractéritiques cognitives et donc cérébrales trés différentes peuvent trés bien sous l'effet de circonstances environnementales évoluer vers des caractéristiques comportementales et des traits de personnalité quasi-similaires ! Si toutes nos actions étaient déterminées essentiellement par nos gènes ce pourrait aussi être un prétexte à la déresponsabilisation vis à vis de nos actes !
    "un savoir multiple n'enseigne pas la sagesse" (Héraclite)

  20. #16
    aquilegia

    Re : Gène et Personnalité

    Citation Envoyé par darouine Voir le message
    j'ai simplement voulu dire que nos comportements ne peuvent pas être réduit à l'image des autres espèces à l'expression phénotypique de nos gènes. ?
    Que veux-tu dire par "à l'image des autres espèces"?
    Penses-tu que nous soyons les seuls à avoir des comportements plastiques?
    Même les mouches du vinaigre sont pourtant capable de faire des apprentissages associatifs, et leur cerveau n'est pas spécialement gros

    Prenons justement l'exemple de l'apprentissage. La capacité d'apprendre est déterminée par les gènes. On peut, en s'exerçant (ou pas), améliorer ou réduire, dans une certaine mesure, cette capacité, qui est donc plastique, soumise à l'environnement.
    Ensuite, le "contenu" de ce qui est appris dépend a priori uniquement de l'environnement... Mais attention, selon les espèces, certains apprentissages sont impossibles (de nouveau, on retrouve un facteur génétique).
    Les facteurs génétiques et environnementaux ont donc une action conjointe à tous les niveaux de l'apprentissage. On peut donc dire que le déterminisme de l'apprentissage est à la fois génétique et environnemental, quelle que soit l'espèce considérée (y compris les hommes).
    Citation Envoyé par darouine Voir le message
    Si toutes nos actions étaient déterminées essentiellement par nos gènes ce pourrait aussi être un prétexte à la déresponsabilisation vis à vis de nos actes !
    On peut voir cela sous un jour différent : si nos gènes codent pour une grande plasticité comportementale, ils peuvent être vus au contraire comme un facteur d'augmentation de la "responsabilité"...
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  21. #17
    darouine

    Re : Gène et Personnalité

    Je suis d'accord avec toi sur la correction de mes propos puisque c'est une interaction constante géne-environnement et qu'il est donc par là inutile de séparer l'un ou l'autre lorsque l'on parle d'evolution d'espèces et de comportements cependant le rôle génétique ou héréditaire des comportements et personnalités au sein de l'espèce humaine ne peut être comparable à celui d'autres espèces qui sont dites determinés génetiquement car l'homme a la spécificité d'avoir une capacité de discernement, un entendement, une psychologie... qui le rend plus sensible sur le plan evolutif ! Les drosophiles par ailleurs n'ont pas de personnalité à ce que je sache !
    "un savoir multiple n'enseigne pas la sagesse" (Héraclite)

  22. #18
    kinette

    Re : Gène et Personnalité

    Citation Envoyé par darouine Voir le message
    Je suis d'accord avec toi sur la correction de mes propos puisque c'est une interaction constante géne-environnement et qu'il est donc par là inutile de séparer l'un ou l'autre lorsque l'on parle d'evolution d'espèces et de comportements cependant le rôle génétique ou héréditaire des comportements et personnalités au sein de l'espèce humaine ne peut être comparable à celui d'autres espèces qui sont dites determinés génetiquement car l'homme a la spécificité d'avoir une capacité de discernement, un entendement, une psychologie... qui le rend plus sensible sur le plan evolutif ! Les drosophiles par ailleurs n'ont pas de personnalité à ce que je sache !
    Bonjour,
    Tout dépend de la définition de "personnalité": certaines drosophiles apprennent mieux que d'autres, certaines seront plus actives, certaines ont plus de comportement exploratoires, ou sont plus agressives...
    On peut donc parler de "personnalité" même si c'est moins compexe qu'une personnalité humaine.
    Il n'y a pas de frontière nette (même si c'est dérangeant) entre les "personnalités" humaines et ce qu'on trouve chez l'animal. Les propriétaires de chat et de chiens, mais aussi de souris, de chevaux, etc... savent très bien que les individus d'une même espèce peuvent avoir des caractères très différents (et c'est en partie lié à l'expérience, en partie à la génétique: certaines races d'animaux, sélectionnées, ont des traits de caractère généralement différents d'autres races...).

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  23. Publicité
  24. #19
    aquilegia

    Re : Gène et Personnalité

    Citation Envoyé par darouine
    le rôle génétique ou héréditaire des comportements et personnalités au sein de l'espèce humaine ne peut être comparable à celui d'autres espèces qui sont dites determinés génetiquement
    Bonjour,
    je suis à 100% d'accord avec Kinette.
    D'ailleurs, il y a pas mal de travaux sur l'héritabilité des traits de la personalité chez les chevaux à l'INRA. SI des traits de personalité sont plus ou moins héritables chez certains mammifères, ça m'étonnerait bien qu'il n'en soit pas de même chez l'homme.

    Il n'y a pas d'un côté des espèces déterminées génétiquement, et de l'autre des espèces déterminées environnentalement.

    D'ailleurs, il ne faut pas croire qu'un déterminisme purement environnemental est un facteur de "liberté" et propice à une "responsabilisation" plus important qu'un déterminisme purement génétique. Si notre personalité ne dépendait que de notre environnement, cela signifierait que nous n'avons aucune chance de nous soustraire à nos conditions environnementales. Des personnes élevées dans des environnements identiques auraient toutes la même personalité, et aucun espoir de se distinguer des autres (et où serait leur "responsabilité"?).

    C'est de l'interaction entre gènes et environnement que naît l'interêt. Et cette interaction se retrouve dans tout le rêgne animal.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  25. #20
    darouine

    Re : Gène et Personnalité

    Bonjour,
    c'est vrai que la frontière pour parler de personnalité n'est pas nettement visible mais semble se définir par un certain niveau de complexité commme tu l'as dis ! L'espèce humaine ainsi que d'autres espèces dites "intelligentes" ont un patrimoine, une base génétique qui rend certains comportements et donc des traits de personnalités impredictibles aprés leur conception ! c'est pourquoi, je maintiens que le caractéres génétiques hérités me semble être juste une base trés plastique qui peut évoluer dans un sens ou un autre ! On ne peut pas dire ton père était alcoolique, il t'a transmis ces gènes donc tu seras alcoolique par exemple, tu as des prédispositions peut-être de part les gènes hérités mais tu as toujours le choix d'en devenir un ou pas en choisissant ton environnement, ton mode de vie... Je penses que comme les gènes ont une action sur nous, nous pouvons avoir une action retractive sur eux, mais ce qui est troublant c'est que nous sommes par nature l'expression de nos gènes
    "un savoir multiple n'enseigne pas la sagesse" (Héraclite)

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Trouble de la Personnalité Borderline
    Par invite345678 dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 19
    Dernier message: 19/07/2008, 01h22
  2. inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?
    Par Laura91 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 43
    Dernier message: 12/12/2007, 23h45
  3. tests de personnalité
    Par mtheory dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 17
    Dernier message: 11/04/2007, 12h09
  4. Personnalité et Musique
    Par blackout dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/09/2004, 09h49