Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 44

inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?



  1. #1
    Laura91

    Unhappy inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?


    ------

    Bonjour !

    Tout d'abord, je voudrais savoir si la prépa pour entrer à l'ENS est bien de deux ans ?

    Ensuite, j'ai quelques problèmes concernant mon orientation. Je suis en Terminale S, très bosseuse (15,5 de moyenne ce premier trimestre).
    De plus, j'adooooore la biologie (entre 18 et 20 de moyenne).
    Je sais qu'il n'y a aucune utilité à dévoiler ses moyennes sur un forum mais ça servira pour la suite

    Il y a quelque temps je voulais faire une fac de médecine, mais je me rends compte que ce n'est pas le métier de médecin qui m'interesse mais la biologie tout simplement. Je voulais donc m'orienter faire une fac de biologie pour devenir enseignant, ou rejoindre un statut d'ingénieur... bref

    Mais mon prof d'SVT me conseille d'essayer d'entrer à l'ENS parce qu'il pense que j'ai vraiment les capacités et qu'ensuite je peux rejoindre l'agrégation, la recherche... tout ce que je veux et avec de très bonnes places et de très bonnes débouchés...

    Le problème c'est que je commence à en avoir marre de bosser...
    Je pense que je pourrais réussir le concours pour entrer à l'ENS, enfin j'ai les "capacités intellectuelles" mais le problème c'est que je suis très fragile moralement. Je pars vite en coup de déprime, à me dire que je ne profite pas assez de ma jeunesse... ect...

    Je ne sais pas si je dois tenter ça sachant que je vais passer par des phases noires, très noires... Mais j'ai peur de regretter par la suite sachant que je pourrais le faire...

    Je voulais savoir si la prépa pour l'ENS est si difficile que ça ? Il faut tout laisser tomber ? Par rapport à une fac de médecine (je connais assez bien le travail à fournir pour la 1ere année), c'est à peu près équivalent, plus dur, plus facil ?

    Ce sujet est plutot de la psychanalise... loool
    J'aimerais savoir si quelqu'un comme moi peut tenir en prépa.

    Une fois entré à l'ENS, la charge de travail est-elle tout aussi énorme ?

    Merci beaucoup !

    Laura

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    kenjimax

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    C'est très peu connu, mais tu peux accéder à l'ENS par médecine grace au second concours, relativement accessible (2 places pour 17 candidats cette année).

    Si tu "rates" le concours à l'issue de tes 2 ans de prépa pour intégrer l'ENS, tu pourras toujours retourner en fac de bio ou en 1ere année de médecine, mais tu auras perdu un/deux ans.

    Pour faire de la recherche en biologie, je me répète, mais la voie la plus "sûre" c'est médecine avec pourquoi pas un passage par l'école de l'INSERM si tu en as les capacités ( http://maxime.gauberti.free.fr/inserm.pdf si tu veux plus d'informations la dessus).

    Bref, réfléchis bien : les places de chercheur en biologie sont chères et les postes rang A (professeur des université, directeur de recherche), pour les non médecins notament, sont extrêmement difficiles à décrocher.

  4. #3
    Laura91

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Merci pour ta réponse.

    Si je fais une fac de biologie, les places dans l'enseignement sont limitées ?

    Je ne suis plus très branchée par la fac de médecine...

    Sinon, une fois à l'ENS, peut-on se spécialiser en biologie ?

    Dernière question, mais très vaste :
    En fait j'aimerai savoir quelles sont les études possibles en rapport avec la biologie ? J'entends parfois parlé d'école d'ingénieur en biologie ou de INA, ENSA, ISPB... Je n'y comprends pas grand chose... Ou pourrais-je trouver des informations sur tous les cursus biologique ? J'aimerais avoir une vue vaste de toutes les possibilités pour trouver celle qui correspond à mon profil...

    Je ne sais pas encore très bien quel métier je veux faire, mais ce que je sais, c'est que je veux travailler dans la bio.

    Merci encore

  5. #4
    canard

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Je te conseil de postuler pour des prepa réputé , ils preparent mieux l'ENS et X que les petite prepa
    Canard

  6. #5
    H0bb3s

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Salut,

    kenjimax euh pour faire de la bio une fac de bio me semble plus adapté qu'une fac de médecine non ?
    Tu peux tenter le concour aprés deux ans (voir trois) prépa BCPST aussi il me semble et si jamais tu le rates tu peux toujours aller en L3 bio.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    kenjimax

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    >H0bb3s

    Il est bien plus facile d'obtenir un poste de chercheur avec un diplome de médecin en poche. D'un point de vue durée d'études, c'est très comparable (Bio = 8 ans pour le doctorat + 4-6 ans de Post-doc au mieux donc environ 14 ans d'études, Médecine = 10 ans pour le doctorat + 4 ans pour le Master recherche et la thèse de sciences) mais a la sortie des études, un médecin a toujours une voie de secours... Bref, à ma connaissance, s'il n'y a pas de réticences à suivre une carrière de médecin, la fac de médecine n'a que des avantages sur une fac de biologie...

    >Laura91

    Bien sur que tu peux te spécialiser en biologie à l'ENS ! D'ailleurs, tu peux te spécialiser en biologie à la sortie de la pluparts des grandes écoles généralistes : les étudiants sortant peuvent terminer leur scolarité par une thèse de sciences, pourquoi pas en biologie (biochimie).On peut également rejoindre la biologie après des études de chimistes en se spécialisant en biochimie, ou après des études plus physiques en empruntant une voie de biophysicien, mais ce sont des cursus plus particuliers...

    Si tu n'as pas de réelles réticences à faire médecine, n'hésite pas fonce ! Sinon, la voie royale c'est de faire une prépa scientifique et de rentrer à l'ENS en ayant le statut de normalien (c'est à dire que tu es payé en échange d'un engagement de 10 ans dans la fonction publique). A défaut, par une prépa ou par la fac tu peux accéder au magistère de l'ENS qui est une formation universitaire d'un excellent niveau (plein d'info sur ce site).

    Pour ce qui est des écoles d'ingénieurs orientées bio, je n'y connais rien, je laisse d'autres personnes te répondre...

  9. Publicité
  10. #7
    judogirl

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Salut,
    Kenjimax ton raisonnement est tentant mais tu as oublié 2 choses:
    - le concours de de PCEM1 qui n'est pas des plus simple et je ne suis pas sure que quelqu'un qui n'a pas la volonté d'être médecin trouve la motivation nécessaire
    - La biologie est bien plus vaste que la médecine ! A t'entendre on dirait que la bio est une sous classe de médecine mais la bio c'est en plus de ce qui attrait à l'Homme le monde vétégal, la microbio, la bio des populations, la zoologie, la bio moléculaire, l'écologie, l'éthologie, etc, etc, etc... Soit tout un ensmble de domaines ou un medecin ne fera pas de recherche ! Laura est-ce que tout ça t'intéresse ?
    Si tu ne veux pas être médecin ne va pas en médecine !
    Après entre la fac et la prépa personne ne peut vraiment répondre à ta place vu que la philosophie des enseignements est différents mais si tu hésite entre prof et ingé et que tu t'en sens capable je te conseillerai quand même de tenter la prépa. Si ça ne te convient pas il sera tjs temps de bifurquer au bout d'une semaine, un mois ou un an ! Comme tu a l'air d'hésiter 2 ans de prépa te permettront de réfléchir sur ce que tu veux faire !!
    Bon courage
    Dernière modification par judogirl ; 10/12/2007 à 22h13.

  11. #8
    kenjimax

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Citation Envoyé par judogirl Voir le message
    Salut,
    Kenjimax ton raisonnement est tentant mais tu as oublié 2 choses:
    - le concours de de PCEM1 qui n'est pas des plus simple et je ne suis pas sure que quelqu'un qui n'a pas la volonté d'être médecin trouve la motivation nécessaire
    - La biologie est bien plus vaste que la médecine ! A t'entendre on dirait que la bio est une sous classe de médecine mais la bio c'est en plus de ce qui attrait à l'Homme le monde vétégal, la microbio, la génétique, la bio moléculaire, l'écologie, l'éthologie, etc, etc, etc... Laura est-ce que tout ça t'intéresse ?
    Effectivement, la biologie ce n'est pas que la biologie animale, je n'y avais même pas pensé...

    Pour ce qui est du concours de PCEM1, les chiffres dont j'ai connaissance montrent un taux de réussite proche de 80% la première année et presque 100% la deuxième pour les élèves obtenant une mention très bien au BAC et laura semble bien partie pour l'obtenir. Je ne pense donc pas que ce soit un obstacle réellement décisif ou en tout cas moins que le concours de l'ENS...

    Dans l'absolu, j'aurais des scrupules à envoyer quelqu'un en prépa pour tenter l'ENS (les chances de succès étant somme toute maigres...) en arguant la possibilité de rejoindre la fac, qui n'offre clairement pas de débouchés sûrs...

  12. #9
    Gwyddon

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Citation Envoyé par kenjimax Voir le message
    Bref, réfléchis bien : les places de chercheur en biologie sont chères et les postes rang A (professeur des université, directeur de recherche), pour les non médecins notament, sont extrêmement difficiles à décrocher.
    C'est quoi ce délire ? Tu parles de prof des universités ou directeur de recherche, ce sont deux statuts que tu n'obtiens pas avant au moins 15 ans de recherche derrière toi...

    Faudrait peut-être avoir déjà un doctorat, puis un poste de CR2 ou de maître de conférence d'abord tu ne crois pas ? ...

    Et il y a sûrement plus de biologistes non-médecin que de biologistes médecins, sans compter que ces derniers font souvent de la recherche médicale, ce qui n'est pas de la recherche biologique (même si c'est similaire, ce n'est pas identique). Donc pour ceux qui veulent tenter la recherche en biologie, il n'y a pas trente-six voies mais deux voies : la prépa puis ENS ou fac, ou directement la fac de bio dès le début.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  13. #10
    judogirl

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Citation Envoyé par kenjimax Voir le message

    Dans l'absolu, j'aurais des scrupules à envoyer quelqu'un en prépa pour tenter l'ENS (les chances de succès étant somme toute maigres...) en arguant la possibilité de rejoindre la fac, qui n'offre clairement pas de débouchés sûrs...

    Tout comme j'aurais des scrupules à envoyer en médecine quelqu'un qui ne veut pas être médecin... Je disais juste que 2 ans de prépa lui laisse le temps de réfléchir à ce qu'elle aime en bio et à ce qu'elle veut faire... Si elle se décide pour ingé, très bien elle est dans la bonne voie, si elle se décide pour l'enseignement mais qu'elle n'obtient pas l'ENS elle pourra tjs rejoindre la fac pour préparer les concours. Pour quelq'un d'hésitant je pense que c'est la solution qui laisse le plus de choix
    Voilou

  14. #11
    kenjimax

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Il y a également bien plus de professeur des universités médecins que biologistes non médecins...

    Ce n'est absolument pas un délire, soit un poil plus respectueux s'il te plait... Il est clair qu'un médecin titulaire d'une thèse de sciences, ayant une spécialité biologique (= immuno, hemato, viro, bacterio, etc.) peut obtenir un poste de MCU-PH à 35 ans, PU-PH à 40-45 ans de manière bien plus certaine qu'un docteur en bio peut obtenir un poste de MCU à 30 ans et PU à 40 ans... Et les revenus n'ont rien à voir (x2 quasiment pour un médecin). L'activité étant tout de même légèrement différente...

    En plus de cela, les postes de CR INSERM pour ne pas les citer sont extrêmement difficiles d'accès pour un biologiste, alors que très ouverts aux médecins.

    J'espère qu'on est tous d'accord sur le fait qu'à publications égales un MD-PhD (docteur en médecine et en sciences) >> PhD quelque soit le poste visé en recherche biomédicale...

    Je pense que se renseigner sur les carrières de médecin biologiste avant de se lancer dans la fac de biologie quand on est bon élève (ou pas d'ailleurs) c'est extrêmement important.

  15. #12
    Gwyddon

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Citation Envoyé par kenjimax Voir le message
    Il y a également bien plus de professeur des universités médecins que biologistes non médecins...


    Statistiquement déjà c'est impossible : les PU médecins le sont en recherche biomédicale, les biologistes non-médecins ils le sont en bio cellulaire, bio végétale, physiologie, virologie, cancéro, etc... Bref la liste est très très longue, et tu compares de choses qui n'ont pas à être comparé, puisque le métier d'un médecin qui fait de la recherche biomédicale n'est pas le même que celui d'un biologiste qui fait de la recherche en bio : les deux compétences sont utiles lorsque ça porte sur un projet de recherche de biologie humaine mais les angles d'approche sont différents.

    Pour donner une analogie, c'est comme si tu me comparais un biologiste et un physicien sur un projet de recherche de biophysique...

    Ce n'est absolument pas un délire, soit un poil plus respectueux s'il te plait... Il est clair qu'un médecin titulaire d'une thèse de sciences, ayant une spécialité biologique (= immuno, hemato, viro, bacterio, etc.) peut obtenir un poste de MCU-PH à 35 ans, PU-PH à 40-45 ans de manière bien plus certaine qu'un docteur en bio peut obtenir un poste de MCU à 30 ans et PU à 40 ans... Et les revenus n'ont rien à voir (x2 quasiment pour un médecin). L'activité étant tout de même légèrement différente...
    C'est dingue ça, tu n'as toujours pas compris que tu parles d'un truc délirant !! On ne devient pas PU ou DR comme ça, et ça n'a rien à voir avec ta formation mais avec ton rendement en tant que chercheur... Je doute qu'avec tes 19 ans tu sois chercheur, alors essaye d'écouter un peu ce qu'on te dit...

    J'espère qu'on est tous d'accord sur le fait qu'à publications égales un MD-PhD (docteur en médecine et en sciences) >> PhD quelque soit le poste visé en recherche biomédicale...
    Sûrement pas... Puisque ils sont selon ton raisonnement à publications égales ; tu n'as toujours pas compris que ce qui compte une fois le poste acquis c'est ta recherche, et non plus ta formation...
    Dernière modification par Gwyddon ; 10/12/2007 à 23h05.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  16. Publicité
  17. #13
    judogirl

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Citation Envoyé par kenjimax Voir le message
    Il y a également bien plus de professeur des universités médecins que biologistes non médecins....
    Alors ça ça l'étonnerait vu la largesse des spécialités en bio !! Je crois que tu penses trop en bio humaine ! Dans ce cas j'admet que être médecin peut être un plus mais si Laura est plus attiré par exemple par le végétal je vois pas ce qu'elle ferait de son doctorat de médecine.. Elle a clairement dit que médecine ne la tentait pas vraiment alors je ne la voie pas se coltiner 11 ans d'études de médecine dans l'optique de peut-être pouvoir faire de la recherche en bio humaine... Surtout qu'elle ne sait pas elle même si c'est qu'elle veut faire (je te rapelle qu'elle a parlé des carrières d'ingénieur et de prof, pas de chercheur..)

  18. #14
    kenjimax

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Certes j'ai 19 ans, mais j'ai une petite expérience de recherche. Ce que j'en tire au quotidien c'est que certains jeunes thésards en biologie ne rêvent que d'une chose : obtenir l'équivalence en 3ème année de médecine pour obtenir un poste hospitalo-universitaire ou rentrer à l'INSERM qui favorise les candidats médecins (je n'y peux rien c'est comme ça).

    Un exemple rapide : l'unité INSERM U789 que tu connais peut-être. Les deux directeurs sont Antoine Thriller et Jean-louis Bessereau, deux médecins. Bien sur tu pourras citer les autres unités que je ne connais pas où les directeurs ne sont pas médecins, mais clairement le diplome de médecin accélère les carrières en biologie... J'essaierai de trouver des documents qui étayent tout ça.

    Tu vis vraiment au pays de Candie en pensant que la formation initiale n'a pas d'importance en recherche. On ne doit pas travailler dans le même domaine... ou pas dans le même pays.

  19. #15
    kenjimax

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Pour info : 15600 professeurs des université dont environ 2600 PU-PH (estimation perso : 32 CHU avec en moyenne 80 PU-PH), d'où quasiment 1/5 des professeurs des universités sont des médecins... Vous pensez qu'il y a plus de prof appartenant aux UFR de biologie ?

  20. #16
    Gwyddon

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Citation Envoyé par kenjimax Voir le message
    Certes j'ai 19 ans, mais j'ai une petite expérience de recherche.
    Ahahaha... Non mais sérieux, redescend un peu sur terre s'il-te-plaît, tu as eu ton bac il y a quoi, 1 ou 2 voire 3 ans ? Ce n'est pas en licence que tu as une expérience de recherche qui te permette de juger efficacement

    Tu vis vraiment au pays de Candie en pensant que la formation initiale n'a pas d'importance en recherche. On ne doit pas travailler dans le même domaine... ou pas dans le même pays.
    Contrairement à toi j'ai sans doute un peu plus d'expérience de la recherche (normal, je suis plus avancé que toi dans mon cursus), un peu plus d'humilité, et connaît plus de gens c'est tout. Mais bon d'une part je ne vais pas me lancer dans une stérile polémique parce que ça me gave, d'autre part on discute de trucs qui n'ont rien à voir avec le sujet initial (avant de parler de postes de recherche, faut d'abord avoir un doctorat).


    Sinon pour judogirl, je n'ai pas vu Laura parler de carrière d'ingénieur, je l'ai vu parler de statut d'ingénieur, puis de recherche et d'agrégation

    Laura, quand tu dis que tu en as marre de bosser, c'est une perte de motivation, tu t'ennuies ? J'ai l'impression que là où tu t'épanouiras le plus est la fac, mais comme d'autres l'ont dit tu peux tenter la prépa et si ça ne te convient pas moralement tu as toujours la possibilité soit d'abandonner au bout d'un mois, soit au bout d'un an et de revenir en fac

    Sinon effectivement le concours ENS est le plus difficile parmi les concours post-prépa
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  21. #17
    kenjimax

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Pour info : Je suis en M1 bio et 3ème année de médecine.

  22. #18
    judogirl

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message


    Sinon pour judogirl, je n'ai pas vu Laura parler de carrière d'ingénieur, je l'ai vu parler de statut d'ingénieur, puis de recherche et d'agrégation
    Ah oui sorry, comme elle demandait des infos que les écoles d'ingé j'ai fais l'amalgame... Enfin bref, c'est une goute d'eau dans la conversation
    le mieux est d'attendre que Laura repasse pour qu'elle nous ce qu'elle en pense

    Pour Kenjimax, je laisse tomber, j'ai déjà donné mon point de vue
    Dernière modification par judogirl ; 10/12/2007 à 23h40.

  23. Publicité
  24. #19
    kenjimax

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Citation Envoyé par judogirl Voir le message
    Pour Kenjimax, je laisse tomber, j'ai déjà donné mon point de vue
    Je suis d'accord avec toi sur quasiment tout ce que tu as dit. Dans la discution j'ai juste fait valoir que pour quelqu'un qui souhaite se lancer dans la recherche en biologie (et j'ai supposé abusivement recherche biomédicale) médecine n'est pas une voie à négliger au point de ne pas la citer, pour les raisons que j'ai soulignées...

    En résumé de mon point de vue pour Laura. Tu as le choix entre prépa->ENS, prépa->FAC, FAC directement, Médecine voir Médecine->ENS par le second concours. Et je pense que médecine, ce n'est pas la voie la plus difficile pour obtenir un poste de chercheur.

    Et donc ce qu'a dit Gwyddon, comme quoi il n'y aurait que deux voies à considérer est tout simplement faux.

  25. #20
    judogirl

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Citation Envoyé par kenjimax Voir le message
    Pour info : 15600 professeurs des université dont environ 2600 PU-PH (estimation perso : 32 CHU avec en moyenne 80 PU-PH), d'où quasiment 1/5 des professeurs des universités sont des médecins... Vous pensez qu'il y a plus de prof appartenant aux UFR de biologie ?
    Juste une question, il sort d'où ce 15600 ? Sur le site du ministère de la recherche j'ai trouvé 93000 prof des universités et directeurs de recherches dont 12000 en bio et 8000 en médecine-odontologie..

  26. #21
    kenjimax

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Citation Envoyé par judogirl Voir le message
    Juste une question, il sort d'où ce 15600 ? Sur le site du ministère de la recherche j'ai trouvé 93000 prof des universités et directeurs de recherches dont 12000 en bio et 8000 en médecine-odontologie..
    Wikipedia

    Effectivement les postes de directeur de recherche sont occupés plus par des biologistes, que par des médecins. Ce qui explique les chiffres que tu as.

  27. #22
    judogirl

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Citation Envoyé par kenjimax Voir le message
    Je suis d'accord avec toi sur quasiment tout ce que tu as dit. Dans la discution j'ai juste fait valoir que pour quelqu'un qui souhaite se lancer dans la recherche en biologie (et j'ai supposé abusivement recherche biomédicale) médecine n'est pas une voie à négliger au point de ne pas la citer, pour les raisons que j'ai soulignées...
    .
    C'est peut-être là ton erreur parce 11 ans de médecine quand on veut pas être medecin et sans avoir la certitude de faire de la recherche (n'oublions que tous les MD ne peuvent pas faire de PhD) moi ça me ferai mal au cul ! Enfin bon c'est à la demoiselle de faire son choix

  28. #23
    kenjimax

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Citation Envoyé par judogirl Voir le message
    C'est peut-être là ton erreur parce 11 ans de médecine quand on veut pas être medecin et sans avoir la certitude de faire de la recherche (n'oublions que tous les MD ne peuvent pas faire de PhD) moi ça me ferai mal au cul ! Enfin bon c'est à la demoiselle de faire son choix
    11 ou 10 ans ! Mais un médecin biologiste qui cherche à faire un PhD y arrive dans la plupart des cas. Dans certaines disciplines le PhD est parfois réalisé pendant l'internat de médecine, donc on devient MD-PhD à Bac+12 (voir 11) soit 4 ans après un docteur en biologie. Rajouté à cela 2 ans de post-doc pour un jeune MD-PhD et il est prêt à postuler pour un poste de chargé de recherche. Bien sur c'est un cas idéal et cela se passe rarement aussi idéalement (tout du moins je le suppose).

    A Laura de faire le tri. Désolé en tout cas pour le léger éparpillement de la discution...

  29. #24
    MiMoiMolette

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Citation Envoyé par kenjimax Voir le message
    Je suis d'accord avec toi sur quasiment tout ce que tu as dit.
    Je crois que les autres ne sont pas d'accord sur quasiment tout ce que tu as dit

    Ton M1 est orienté recherche ou pro ? Je ne saisis pas très bien l'équivalence médecine-master, mais je peux me renseigner aussi...

    Ce qui me semble aberrant dans ton raisonnement, c'est de passer par la fac de médecine pour faire un cursus que la fac de bio te permet de faire. Pourquoi faire 10 ans de médecine pour autre chose que médecine ?

    'fin bon, j'ai l'impression que ça ne sert à rien de discuter...tu resteras sur ta position, je ne doute pas trop dessus ^^


    Bonne chance Laura, je pense qu'on t'a plus embrouillée qu'autre chose
    - Je peux pas, j'ai cours
    - Vous n'êtes pas un peu vieux ?
    - Je suis le prof

  30. Publicité
  31. #25
    kenjimax

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Citation Envoyé par MiMoiMolette Voir le message
    'fin bon, j'ai l'impression que ça ne sert à rien de discuter...tu resteras sur ta position, je ne doute pas trop dessus ^^
    A priori sur les etudiants en médecine ?

    C'est pas que je ne veux pas changer d'avis, mais j'en ai discuté encore il n'y a pas longtemps avec un prof de médecine qui a une fille qui vient de sortir de l'ENS Paris. Elle est très contente de l'accès aux laboratoires qu'elle a eu grâce à sa formation initiale, mais également écoeurée des ponts d'or qui sont faits aux jeunes chercheurs médecins, notament au sein des équipes de recherche hospitalières. En plus, je me répète, les salaires n'ont parfois rien à voir : un MCU-PH (donc médecin maitre de conférence) a le salaire d'un maitre de conf de la fac + un émolument hospitalier à peu près équivalent... Mais il a une activité de médecin en plus de la recherche et l'enseignement bien sûr...

    Ton M1 est orienté recherche ou pro ? Je ne saisis pas très bien l'équivalence médecine-master, mais je peux me renseigner aussi...
    C'est un M1 orienté recherche. En fait pour être plus exact c'est un stage de M1 dans une équipe de recherche pendant une année scolaire à temps plein.

  32. #26
    Jada

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Salut,
    Je n'y connais rien en bio alors je vais plutôt m'occuper du versant psy.
    Déjà, rassure-toi, si tu fais une prépa, lorsque tu y seras, tu seras beaucoup moins réticente devant le travail qu'aujourd'hui. D'ailleurs, déolée de te décevoir, mais tu vas devoir bosser pendant une bonne cinquantaine d'années encore (au minimum). Donc, bon, tu t'y feras.

    Sinon, pour l'aspect psychologique, c'est vrai que selon le caractère, les gens vivent plus ou moins bien ces deux années mais j'ai remarqué que ce ne sont pas forcément les plus fort psychologiquement qui réussissent le mieux. Bien sur, il vaut mieux avoir un mental d'acier mais, même si tu te sens plus fragile, ça ne veut pas dire que tu supporteras moins bien la pression, le stress et les déprimes passagères. Parfois, le fait d'être conscient de ses faiblesses aide à mieux les appréhender.

    J'aurais tendance à te conseiller de faire une prépa parce que dans l'immense majorité des cas, c'est une expérience positive, et que si ça ne te plait pas, tu peux toujours revenir en fac sans que ca te pénalise.

    Il faut aussi que tu te poses la question de savoir si tu aimes bien les maths et la physique. Si tu es allergique à tout ce qui ne resemble pas à de la bio, ca risque d'être un peu embêtant parce que tu fais quand même beaucoup de maths et de physique qui n'ont aucon rapport avec la biologie en prépa bio. A ce moment, je pense que la fac serait plus intéressante parce qu'elle te permet de faire de que tu aimes, tout de suite. A toi de voir.
    JadA
    "Gravity is working against me" -- John Mayer

  33. #27
    Laura91

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Oulaaa je ne pensais pas que mon sujet ferait autant débat !! MdR

    Euh... excusez moi mais je n'ai pas très bien compris la discution entre kenjimax et gwyddon (surtout les MD-PhD, PhD, PU-PH ...), enfin bon, je pense que c'est un peu normal.

    Sinon, concernant le métier que je veux faire plus tard, ba je ne sais pas trop... c'est vrai que l'enseignement m'attire, la recherche je ne sais pas trop... car je n'ai jamais vraiment su ce que c'était à part, bien sur, chercher quelque chose ^^, enfin je ne sais pas si cette "activité" me plairait ou pas, peut etre oui, ou peut etre non ^^ lol

    Et pour tout ce qui concerne "ingénieur en biologie", c'est simple, je n'ai jamais compris à quoi le métier d'ingénieur menait... A quoi ça correspond être ingénieur en biologie ? Qu'est ce que c'est concrétement ?

    Autre chose, si je n'ai plus vraiment envie de bosser, ce sont des raisons personnelles, enfin autant étaler sa vie puisque vous ètes là pour me conseiller lol
    Je suis avec mon copain depuis 2 ans et demi, et nous avons une relation très soudée, et nous sommes très dépendant l'un de l'autre (et oui l'amour ^^). L'année prochaine j'aurai du mal à vivre la séparation, et l'imaginer sortir avec les potes avec lesquels on a l'habitude de s'éclater... Je sais très bien que les imaginer tout ensemble sans moi va être difficile.
    De plus, je fais de la danse de compétition, et je sais qu'avec des études difficiles, je devrais arrêter... C'est pour ça que je n'ai pas envie que ma charge de travail soit énorme l'année prochaine.

    J'ai envie de sortir, de vivre ma vie tranquille... Mais c'est mon état d'esprit pour l'instant, et dans quelques années, je pense que je regretterai de ne pas avoir saccrifier quelques années pour faire les études "qui me conviennent".
    C'est pour ça que je suis indécise, mais je suis capable de tout arrêter -ou presque - pour faire quelque chose qui me plait et me convient vraiment.

    Mais le problème c'est que je ne sais pas vraiment encore ce que je veux faire, je ne connais pas tous les cursus possibles conduisant à de la biologie, et quels sont les divers métiers "biologiques", donc je suis un peu perdue...

    Sinon Jada, j'aime bien les maths et la physique, mais beaucoup moins que la bio bien sur. Par contre, je ne suis pas excellente c'est clair. Il faut que je travaille beaucoup pour comprendre et y arriver, ça ne vient pas tout seul. Si je vais en prépa, je serai confronter à des gens bien meilleurs que moi dans ces deux matières... Je pense que la fac correspond mieux à mes futures attentes d'études, mais si la prépa donne de meilleures débouchées, je suis prette à tenter le coup... enfin j'espère... lol


    En tout cas, merci beaucoup pour vos réponses, ça me touche que les étudiants aident autant les "futurs étudiants"

    Je ne sais pas si j'ai répondu à toutes vos questions, mais je ne pourrai surement pas repasser ce soir (contrôle de physique demain ^^ mdr) mais je serai là demain soir pour pouvoir mieux discuter.

    Merci encore beaucoup beaucoup !

    Laura

  34. #28
    reno84

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Pour comforter ce que dit jada t'inquiet. Perso les moment ou j'ai eu le plus de mal a bosser c'est au lycée (et école d'ingé mais c'est pas du vrai boulot...)
    Si tu adore la bio et que tu fais prepa bio ça sera dur mais le boulot te plaira surtout si t'as l'esprit recherche. Pis de toute façon tu bossera trop t'aura pas le temps de déprimer... Faut juste garder confiance, plus tu es forte plus cela sera dur car plus tu seras confronter à des gens plus fort que toi. En gros si tu minore ton 1er DS à 5 c'est pas grave c'est pas pour ça que tu es nul. Garde cela à l'esprit, confiance en toi mais aussi modestie (y'a toujours des gens plus fort et intelligent que toi c'est la vie...) et tout se passera bien. Et reste motivé. Quand à la vie d'étudiante j'ai fait prepa, 5/2 et je peu dire que je vie une vie d'étudiant comme peu de gens on la chance de vivre. J'ai déménagé 3 fois en 5ans dans 2 pays différent. J'ai rencontré des gens très différent j'ai des amis à Rennes Metz Paris Londres etc..C'est ça aussi la vie étudiante, plus que sortir en boite tous les soir. Dans un cursus prepa tu vas rencontrer des gens étonnant, certains c.. certaines personne exceptionnelles etc.. C'est jamais "sacrifié", ce qui est sacrifié c'est de ne pas changer de rester au même endroit tout le temps sans jamais découvrir d'autre lieu et personnes. 2 ans de prepa c'est tout sauf des années sacrifiés, et ce qui vient après vaut bien ces 2années reclus.
    Ëtre intelligent c'est facile, il suffit de penser une connerie et de dire l'inverse .

  35. #29
    Gwyddon

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    Bonjour,

    Oublions tout ce qui concerne les batailles de chiffres autour des postes de directeurs de recherche et autres prof des universités, qui ne concernent absolument pas la discussion (toutes mes excuses Laura d'ailleurs).

    Citation Envoyé par kenjimax Voir le message
    Et donc ce qu'a dit Gwyddon, comme quoi il n'y aurait que deux voies à considérer est tout simplement faux.
    Sauf que tu te remets à faire la même erreur en confondant biologie et biologie médicale... Donc je le répète : la médecine ce n'est pas le bon plan pour la biologie en général puisque tu te fermes à tout ce qui n'est pas biologie médicale. Ce qui ne laisse que deux (grossièrement) voies : prépa->ENS / prépa-> fac ou fac dès le début, pour faire de la biologie le plus largement possible.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  36. #30
    Laura91

    Re : inquiétudes orientation, personnalité... ENS ?

    T'inquiète il n'y a aucun problème pour toute la discution que vous ayez pu avoir lol

    En tout cas, merci pour ces réponses, ça m'aide beaucoup, et c'est bien plus clair dans ma tête

    Encore une question : quelles sont les différences entre la fac et l'ENS concernant les différentes débouchés ?
    J'imagine qu'après ENS, il y a beaucoup plus de découchés qu'après une fac de bio, mais sinon, on "peut" aboutir aux mêmes métiers ou pas ?

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Trouble de la Personnalité Borderline
    Par invite345678 dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 19
    Dernier message: 19/07/2008, 01h22
  2. tests de personnalité
    Par mtheory dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 17
    Dernier message: 11/04/2007, 12h09
  3. Gène et Personnalité
    Par Silverstone dans le forum Biologie
    Réponses: 19
    Dernier message: 16/01/2007, 12h50
  4. Personnalité et Musique
    Par blackout dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/09/2004, 09h49