Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Trouble de la Personnalité Borderline



  1. #1
    invite345678

    Cool Trouble de la Personnalité Borderline


    ------

    Après un petit voyage d'exploration sur la toile, me revoilà ici avec l'espoir que vous saurez m'éclairer dans mes recherches.

    Quelles sont les hypothèses étiologiques de ce trouble?

    J'ai tout lu....
    -la piste organique: avec des déséquilibres en neuromédiateurs mais sans préciser dans quelle zone cortical, ni de quel neuromédiateur il s'agit et si c'est un hypo ou hyper fonctionnement.
    -la piste psy-chologique: un pbm d'attachement à la mère et d'identification du soi dans les 9 prems mois de vie.
    -la piste de l'éducation: à la dure, sans valorisation...

    Bref, c'est flou...donnez-moi de l'empirique , du scientifique ,please.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    April96

    Re : Trouble de la Personnalité Borderline

    Je ne sais pas si cela a un rapport, mais chez les dépressifs par exemple on a découvert il n'y a pas très longtemps qu'ils avaient une hyperactivité du cerveau. Le problème c'est qu'on ne sait pas encore si c'est une cause ou une conséquence de la dépression.

  4. #3
    invite345678

    Thumbs down Re : Trouble de la Personnalité Borderline

    aucun lien de parenté.....merci quand même.

  5. #4
    invite345678

    Re : Trouble de la Personnalité Borderline

    pour la depression,l'origine est multifactorielle.Il peut exister des facteurs déclenchants (impacts des evnmts de vie)ou predisposants(liés à la personnalité, à la génétique_à transmission non mendélienne multigénique_, eeeeeeeet des facteurs biochimiques:déficit fonctionnel en neurotransmetteurs monoaminergiques (d'où les anti-depresseurs serotoninergiques et noradrenergiques et/ou dopaminergiques) et aussi...un facteur endocrinien j'oubliais:avec une dysrégulation hormonale du cortisol, de l'hormone de croissance et des H Thyroidiennes.
    L'imagerie cerebrale fonctionnelle...l'IRM, notre outil diagnostic montre une augmentation des ventricules cerebraux (cad une hydrocéphalie), une atrophie des lobes frontaux, et diminution de volume de l'hippocampe (impliqué ds la mémoire et le stress) et au TEP-scan: une reduction du flux sanguin ds le lobe frontal.
    Donc, j'en viens à me demander...qui es-tu April96...chercheur en quoi???

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    bardamu

    Re : Trouble de la Personnalité Borderline

    Citation Envoyé par Docteur Astrid Voir le message
    Après un petit voyage d'exploration sur la toile, me revoilà ici avec l'espoir que vous saurez m'éclairer dans mes recherches.

    Quelles sont les hypothèses étiologiques de ce trouble?

    J'ai tout lu....
    -la piste organique: avec des déséquilibres en neuromédiateurs mais sans préciser dans quelle zone cortical, ni de quel neuromédiateur il s'agit et si c'est un hypo ou hyper fonctionnement.
    -la piste psy-chologique: un pbm d'attachement à la mère et d'identification du soi dans les 9 prems mois de vie.
    -la piste de l'éducation: à la dure, sans valorisation...

    Bref, c'est flou...donnez-moi de l'empirique , du scientifique ,please.
    Bonjour,
    Qu'est-ce que c'est l'empirique pour toi ?
    Un mécanisme simple sur lequel tout le monde serait d'accord ?
    En matière de psychologie clinique, je ne crois pas qu'une seule "maladie" soit clairement connu par une mécanique simple. On est déjà content quand un symptôme (hallucination, tremblements, perte de mémoire etc.) est relié à un mécanisme biologique.

    Dans la typologie de l'OMS, les personnalités borderline sont dans la catégorie F60.3 "Personnalité émotionnellement labile" :
    Trouble de la personnalité caractérisé par une tendance nette à agir de façon impulsive et sans considération pour les conséquences possibles, une humeur imprévisible et capricieuse, une tendance aux explosions émotionnelles et une difficulté à contrôler les comportements impulsifs, une tendance à adopter un comportement querelleur et à entrer en conflit avec les autres, particulièrement lorsque les actes impulsifs sont contrariés ou empêchés. Deux types peuvent être distingués: le type impulsif, caractérisé principalement par une instabilité émotionnelle et un manque de contrôle des impulsions, et le type borderline, caractérisé en outre par des perturbations de l'image de soi, de l'établissement de projets et des préférences personnelles, par un sentiment chronique de vide intérieur, par des relations interpersonnelles intenses et instables et par une tendance à adopter un comportement auto-destructeur, comprenant des tentatives de suicide et des gestes suicidaires.
    Personnalité:
    · agressive
    · borderline
    · explosive

    A l'exclusion de: personnalité dyssociale ( F60.2 )

    cf : http://www.dimdi.de/dynamic/en/klass....htm?gf60.htm+
    Tu peux voir que les critères ne sont en rien biologiques, qu'il s'agit d'évaluation psychologique du comportement.
    Il n'est pas évident qu'on puisse postuler une seule origine et il pourrait très bien y avoir plusieurs manières (problèmes affectifs, sociaux, effets des structures culturelles voire philosophique, composantes physiologiques, base génétique etc.), de parvenir au même état.
    Citation Envoyé par Docteur Astrid
    Donc, j'en viens à me demander...qui es-tu April96...chercheur en quoi???
    Message de modération
    Merci de respecter la charte : "La courtoisie est de rigueur sur ce forum".
    Ethica, IV, 43 : Titillatio excessum habere potest et mala esse.
    Spinoza

  8. #6
    invite345678

    Unhappy Re : Trouble de la Personnalité Borderline

    I didn't mean to be rude....seulement curieuse...ca fait partie de mon esprit scientifique!!!!

  9. Publicité
  10. #7
    fredj

    Re : Trouble de la Personnalité Borderline

    Bonjour. Je te livre mon point de vue, si cela peut t'être utile.
    D'abord il s'agit plus d'une vaste catégorie de troubles aux aspects variés. A tel point que certains doutent de l'existence de cette pathologie...
    D'un point de vue phénoménologique, il y a cependant des constantes. Le sujet bordeline est confronté à de grandes souffrances narcissiques, un sentiment de vide intérieur et d'inexistence. Il y a également un rapport à la violence dans la relation à l'environnement : intensité des sensations recherchées (addictions, sexualité, auto mutilations), violence des relations humaines (jalousie, agressivité). S'instaure une relation de forte dépendance à l'environnement, que révèle un point de vue systèmique.
    Comme si un déficit de consistance psychique devait se trouver compensé par un vécu exacerbé.
    Il y a une grande concordance entre ce diagnostic et des antécédents de maltraitance et d'abus sexuels dans l'enfance. Cela semble être la cause la plus probable et la plus repandue. Mais on peut imaginer d'autres causes à cette situation psychique. Une cause biologique ? Pourquoi pas...
    Il faut aussi souligner que certaines personnes peuvent manifester des traits borderline à l'occasion d'événements traumatisants qui révèlent des souffrances narcissiques, sans que la pathologie soit installée. Je crois que la dynamique du sujet à son environnement fait beaucoup dans l'installation de cette pathologie.

  11. #8
    ad_line

    Re : Trouble de la Personnalité Borderline

    bonjour,
    je suis étudiante en deuxième année de psychologie et je m'intéresse au trouble borderline dans le but de constituer un petit dossier dessus. Le problème est que je dois trouver une approche neuropsychologique à ce trouble est que je ne trouve aucun ouvrage qui en parle. Je voudrais donc savoir si vous pouviez m'orienter vers des titres d'ouvrage. je vous remercie.
    Adeline

  12. #9
    invite73192618

    Re : Trouble de la Personnalité Borderline

    Non mais peut-être que c'est là-dedans

  13. #10
    Florence040484

    Smile Re : Trouble de la Personnalité Borderline

    Bonjour à tous,
    Je cherchais un forum qui traite des troubles borderline car je viens d'être diagnostiquée TPL à bientôt 23 ans.
    Peut être pourrais développer mon point de vue ainsi les troubles et manifestations diverses dont je souffre.

    Merci d'avance.

    Florence

  14. #11
    nikov

    Re : Trouble de la Personnalité Borderline

    Bonjour,
    http://www.aapel.org/
    Forum inside.
    Bonne journée.
    L'intolérence est commune à tous ceux dont l'idéal est d'imposer aux autres leur idéal.

  15. #12
    matthieu p.

    Re : Trouble de la Personnalité Borderline

    bonjour,
    mon amie a été diagnostiquée borderline il y a environ 5 mois. Depuis, elle a fait plusieurs passages en clinique. Allemande, elle poursuivait des études d'architecture en France.
    Afin de pouvoir réaliser convenablement une psychothérapie, il a été décidé d'organiser son retour à Berlin. A l'origine, afin d'éviter un choc trop important lié au retour dans sa famille, il avait été convenu que le medecin psychiatre de la clinique française où elle était hospitalisée devait rédiger une demande d'hospitalisation en Allemagne.
    Or, ce brave homme a subitement déclaré qu'elle allait trés bien, que son état ne necessitait pas une hospitalisation. (alors qu'en ma présence, il était clair qu'elle était vraiment trés mal: silence prolongé, les yeux perdu dans le vide, réponses monosyllabiques, balancement du corps....)
    Elle se trouve maintenant dans une situation déplorable. Ses parents se séparent et passent leur temps à se disputer, sa mère passe une heure dans la journée avant de rejoindre son nouveau copain( de l'âge de sa fille). heure durant laquelle elle lui parle en détail de ses problèmes sexuels. Son jeune frère (20 ans) ne travaille plus depuis 15 jours à cause d'une dépréssion qui l'a amené chez un psy.
    Elle n'a pas de rdv chez un psy avant 2 mois
    Et, comble du comble: elle ne peut pas entrer dans une clinique à berlin car sa sécu est française...
    je me sens impuissant!
    existe-t-il un moyen pour elle de se faire soigner en Allemagne? Connaissez-vous des cliniques qui acceptent les assurés français?
    merci

  16. Publicité
  17. #13
    stefanii77

    Re : Trouble de la Personnalité Borderline

    Coucou a tous, je viens d'apprendre que j'avais des troubles emotionels labile, j aimerai savoir si d autres personnes sont dans mon cas, si elles ont reussi a s en sortir, je flippe de cette maladie, aidez moi !! merci. ps: j ai 21 ans )=

  18. #14
    Résilient

    Re : Trouble de la Personnalité Borderline

    Bonjour,

    Tu sais un forum n'est pas le lieu adapté pour "aider" les gens, est-ce ton medecin qui t'as appris ceci?
    Si c'est lui, personne d'autre ne pourra mieux que lui t'orienter et te renseigner.

    Cordialement.
    "Il n'est jamais trop tard pour devenir ce que nous aurions pu être". G.Eliot

  19. #15
    musicienne

    Re : Trouble de la Personnalité Borderline

    Salut moi j'ai 18 ans et pour être honnête j'ai eu aucun diagnostique mais je suis tout de même tombé sur un site comportant le trouble de la personnalité borderline qui m'a fait peur un peu. Car cela fait au moins 4 ans que j’ai un mal de vivre de plus en plus prononcer et j'ai du mal a comprendre se qui m'arrive. depuis cette année j'ai perdu m'a meilleur amie pour des raisons complètement stupide je passe mon temps a inventer des histoires dans ma tête rendant les chose plus dramatique qu'elle sont en réalité je pourrais dire en fais qu'elle m'a absolument rien fait mais je suis trop rancunière et elle ne sais pas pourquoi je ne lui parle plus j'ai du mal a comprendre les émotions violente que je ressent pour absolument rien je suis incapable d’avoir des relations avec les gens et je n’est aucun amis parce-que j’ai du mal a me contrôler tous simplement ,je suis incapable de montrer ma colère et de montrer mes émotions de façon raisonnable ce qui me donne beaucoup de frustration alors j’aime mieux être dans la lune parce-que les gens me font beaucoup souffrir je suis presque toujours dans mon monde imaginaire ce qui empire mes relations sociale. A un moment donné je ne savais plus quoi faire alors je me suis mis à me mutiler mais j’ai arrêté par bon sens alors dite moi ce que vous en penser cela m’aiderais beaucoup.

  20. #16
    invité6543212033

    Re : Trouble de la Personnalité Borderline

    Salut musicienne !

    Es-tu une artiste ? parce que musicienne ...

    Bon sinon pour ton problème, je te conseil vivement d'aller voir des psys, çà peut prendre du temps parce qu'il faut avoir confiance ...

    Je sais c'est difficile ... !

    @ +

  21. #17
    philname

    Re : Trouble de la Personnalité Borderline

    Citation Envoyé par April96 Voir le message
    Je ne sais pas si cela a un rapport, mais chez les dépressifs par exemple on a découvert il n'y a pas très longtemps qu'ils avaient une hyperactivité du cerveau. Le problème c'est qu'on ne sait pas encore si c'est une cause ou une conséquence de la dépression.
    JE suis dans le cas dépressif, bordeline et solitude.
    J'ai l'impression que mon cerveau travaille en permance. Je pense sans arrêt. Je me questionne tout le temps. J'imagine des mondes. Sans cesse, je ne peux arrêter de me demander ce que l'autre pense de moi, l'avis sur moi, c'est devenu une manie. Par conséquent, je suis très seul et mes relations avec les autres (amis j'en ais pas) sont très mauvais.

    Pour revenir au sujet, je me demande si ma sur-activité de cerveau n'est pas du à la solitude, je me créer un monde de pensée pour l'oublier (la solitude).

    Mais il y a du positive (voyons la vie du bon côté), dans mon monde je m'interesse beaucoup aux sciences (fondement, mathématique, vugarisation des science, astronomie...c'est pour çà que je suis sur ce superbe forum) et la musique classique !

  22. #18
    philname

    Re : Trouble de la Personnalité Borderline

    Citation Envoyé par Docteur Astrid Voir le message
    Après un petit voyage d'exploration sur la toile, me revoilà ici avec l'espoir que vous saurez m'éclairer dans mes recherches.

    Quelles sont les hypothèses étiologiques de ce trouble?

    J'ai tout lu....
    -la piste organique: avec des déséquilibres en neuromédiateurs mais sans préciser dans quelle zone cortical, ni de quel neuromédiateur il s'agit et si c'est un hypo ou hyper fonctionnement.
    -la piste psy-chologique: un pbm d'attachement à la mère et d'identification du soi dans les 9 prems mois de vie.
    -la piste de l'éducation: à la dure, sans valorisation...

    Bref, c'est flou...donnez-moi de l'empirique , du scientifique ,please.
    Ça peut aller tellement loin tout çà ?? Ça peut être un problème ou l'on était bébé ?? Psychologiquement, çà peut rester ? même 15ans après ? à l'adolescence (j'ai 26ans)

  23. Publicité
  24. #19
    andréwarusfel

    Re : Trouble de la Personnalité Borderline

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Salut musicienne !

    Es-tu une artiste ? parce que musicienne ...

    Bon sinon pour ton problème, je te conseil vivement d'aller voir des psys, çà peut prendre du temps parce qu'il faut avoir confiance ...

    Je sais c'est difficile ... !

    @ +
    "va voir un psy" , c'est le fin mot des parents, de l'entourage et des amis les plus proches quand plus personne n'est plus capable de vous aider ni de vous comprendre

    dans ces cas là, une période d'incubation du style - voyage ou changement total d'air - permet d'évacuer beaucoup de charges, pas totalement ni vraiment, mais cela permet de prendre le pas sur le cercle de l'angoisse et avancer
    avancer,
    puis tomber,
    se relever,
    avancer ...

    au-delà de la terminologie clinique, ce sont des souffrances partagées par tout le monde mais personne n'a les mêmes moyens pour se défendre ou se soigner, et personne n'a la même sensibilité face à des situations angoissantes

    bon je vais dormir, je promets de quitter le K-fé psycho, ça me fiche un coup de spleen
    Le cacique sent le fagot.

  25. #20
    invité6543212033

    Re : Trouble de la Personnalité Borderline

    Salut andréwarusfel !

    "va voir un psy"
    Attention, j'ai bien dit : "d'aller voir des psys"
    Eh oui, çà ne paraît peut-être rien comme çà, mais pour moi, il faut voir plusieurs psys quand çà va pas et qu'on considère que notre comportement est hors norme, car un psy, pour que çà marche avec lui/elle, il faut avoir une certaine confiance, je dirais presque qu'il faut avoir une certaine amitié ...

    C'est pour çà que j'ai mis "des psys", on ne tombe que rarement sur le bon du premier coup !
    Amha, il ne faut même pas hésiter à en changer si le courant passe mal au bout du compte ...

    De plus, je voulais répondre mais je me suis dit qu'il serait mal venu d'exprimer mon problème en concordance du message qui m'a touché puisque j'ai eu les mêmes problèmes aux nuances près ...
    Alors j'ai préconisé d'aller voir des psys (de toute façon c'est pas dangereux un psy, quoique ... , çà pompe quand même du fric, mais pas toujours ... ), c'était pour moi le seul conseil acceptable à donné sur le moment, sans trop inquiéter la personne en face de moi en la confondant avec mes problèmes !

    Voilà, je tenais à préciser ma pensée ...

    Cordialement

Discussions similaires

  1. [témoignage] état limite-borderline
    Par enitram dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 10
    Dernier message: 20/10/2007, 00h56
  2. tests de personnalité
    Par mtheory dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 17
    Dernier message: 11/04/2007, 11h09
  3. trouble borderline
    Par ad_line dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/02/2007, 20h30
  4. Personnalité et Musique
    Par blackout dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/09/2004, 08h49