Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Principe de Test ADN en parenté et criminalité



  1. #1
    Mybio

    Principe de Test ADN en parenté et criminalité


    ------

    Bonjour à tous,


    Quelqu'un saurait le principe de test ADN pour prouver la parenté ou la criminalité d'une personne?!

    Merci beaucoup et très bonne journée à tous

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    cécilus

    Re : Principe de Test ADN en parenté et criminalité

    Bonjour,
    D'après ce que je sais (= euh...) on réalise d'abord une extraction d'ADN depuis l'échantillon prélevé, puis si on a suffisamment d'acides nucléiques, je crois qu'on fait une empreinte (genre PCR dirigée puis restriction enzymatique puis électrophorèse) qu'on compare.
    Mais dans les séries télé type "les experts", tout ça, ils emploient le mot "marqueur": ça laisse supposer qu'ils identifient des marqueurs spécifiques (allèles de gènes je suppose) en nombre suffisamment élevés pour que le test soit statistiquement discriminant.
    Hypothèse sur les techniques employées pour isoler lesdits marqueurs: PCR dirigées, puces à ADN?
    Si quelqu'un a une réponse, ça m'intéresse aussi!!
    Cécilus
    "Mourrons pour des idées! D'accord, mais de mort lente..." (George Brassens)

  4. #3
    Lins

    Re : [biotechnologie] Principe de Test ADN en parenté et criminalité

    Pour ce qui est du test de paternité j'ai trouvé ça sur Wipipédia. C'est assez grossièrement vulgarisé mais ça en apprend un peu.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Test_de_paternit%C3%A9

  5. #4
    Simon31

    Re : [biotechnologie] Principe de Test ADN en parenté et criminalité

    Dans notre ADN nous avons plein de sequences dites "satellites" qui ne sont pas transcrites en ARN. On ne sait pas à quoi elles servent (ce qui ne veut pas dire qu'elles ne servent à rien), mais elles sont differentes chez chaque individu.

  6. #5
    cécilus

    Re : [biotechnologie] Principe de Test ADN en parenté et criminalité

    Oui, c'est vrai!!!
    J'ai déjà vu ça dans une étude sur le succès reproducteur des chats domestiques: on séquençait quelques microsatellites de chatons et des pères potentiels: différents allèles étaient retrouvés (plusieurs dizaines) pour chaque site, et chaque chaton possédait évidemment un allèle maternel et un allèle paternel. Puis, simplement par recoupement et élimination, les auteurs pouvaient certifier la paternité!
    "Mourrons pour des idées! D'accord, mais de mort lente..." (George Brassens)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    pimd

    Re : [biotechnologie] Principe de Test ADN en parenté et criminalité

    Pour identifer un individu via son ADN on se base efectivement sur l'etude des mini-satelites, ce sont de petites répétitions de quelques nucléotides (type : ACG..) répété x fois mais de facon fixe. Par exemple pour notre répétition ACG elle peut etre présente 3 4 ou 6 fois (c'est un exemple), on pourra donc différencier deux individus qui ne possède pas autant de répétition de ACG. En couplant plusieurs mini-satelitte (une 50aine en général) on peut, de facon quasi certaines, déterminer de quel individu provient une molécule d'ADN. L'autre facteur etant pris en compte etant bien sur le sexe (chromosome Y present ou non) qui permet d'eliminer deja 50% des possibilités .

  9. Publicité
  10. #7
    poms

    Re : [biotechnologie] Principe de Test ADN en parenté et criminalité

    Bonjour, je me permet de déterrer un petit peu ce sujet car j'aimerai avoir un peu plus d'informations sur ce sujet.

    On utilise des microsatellites pour déceler ces mini-satellites ?
    Est ce que vous pouvez m'en dire un peu plus sur le fonctionnement de cette technique ?
    On utilise les memes séquences de test pour tous les tests de paternités, criminalités et maternités dans le monde ??

    Si cette séquence n'est pas connue comme étant primordiale à la survie de l'individu, j'imagine que ca doit avoir l'avantage d'observer un fort polymorphisme entre individus donc une plus grande facilité d'affiliation parentale.
    Mais on ne peut pas imaginer qu'un individu présente de nombreuses mutations par rapport a ce qu'il a recu de ses parents et ainsi se rapproche plus d'une autre famille dans l'échantillon prélevé ?

    J'imagine qu'on fait l'analyse sur plusieurs cellules, donc si une seule cellule est mutée sur un nucléotide du mini-satelite et qu'on ne retrouve ainsi plus ce mini-satelite, on observera un fragment de taille inférieur. Si d'autres cellules présentent des mutations du meme type, l'affiliation parentale risque d'etre difficile non ?


    Ils disent qu'ils font les essais sur chaque chromosome séparément, mais comment font ils pour isoler un chromosome ?
    Ils prennent des microsatelites qui ne se répetent que dans un seul chromosome ?

    Peut etre que je n'ai pas bien compris en détail la technique, alors n'hésitez pas à éclairer ma lanterne

    Merci pour toutes vos réponses.
    La dictature c'est ferme ta gueule, la démocratie c'est cause toujours [Coluche]

Discussions similaires

  1. Le principe du test de Lucas
    Par chrome VI dans le forum Chimie
    Réponses: 13
    Dernier message: 14/05/2013, 18h42
  2. Test adn
    Par issa72 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/11/2007, 19h39
  3. Actu - Test ADN : des rouquins chez les néandertaliens !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 31/10/2007, 15h40
  4. [Génétique] parenté
    Par sonia06 dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 14/09/2007, 19h15
  5. [Génétique] Recherche lien de parenté rhésus + test salive
    Par barbapapa06 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/09/2007, 05h54