Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

catabolisme et libération d'énergie



  1. #1
    Mecton

    catabolisme et libération d'énergie

    Bonsoir,

    Voila le problème : Pour casser une liaison covalente dans une molécule il faut fournir de l'énergie à la molécule en question , c'est une réaction non spontanée, c'est une réaction endergonique.

    Mais alors comment le catabolisme, qui correspond à la rupture de liaisons, peut il fournir de l'énergie ?!

    Je me disais que peut être la rupture d'une liaison consomme un peu d'énergie dans un premier temps et puis en libère bien d'avantage par la suite. Mais dans ce cas je ne comprendrais pas pourquoi dit on qu'une rupture de liaison est une réaction endergonique.

    merci,

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    jmbowie

    Re : catabolisme et libération d'énergie

    Citation Envoyé par Mecton Voir le message
    Bonsoir,

    Voila le problème : Pour casser une liaison covalente dans une molécule il faut fournir de l'énergie à la molécule en question , c'est une réaction non spontanée, c'est une réaction endergonique.

    Mais alors comment le catabolisme, qui correspond à la rupture de liaisons, peut il fournir de l'énergie ?!

    Je me disais que peut être la rupture d'une liaison consomme un peu d'énergie dans un premier temps et puis en libère bien d'avantage par la suite. Mais dans ce cas je ne comprendrais pas pourquoi dit on qu'une rupture de liaison est une réaction endergonique.

    merci,

    L'énergie des cellules est stockées sous forme chimique, celle d'une liaison entre un atome de phosphore et d'oxygène au sein d'un groupement phosphate de molécules telles que l'ATP (ou le GTP). La rupture de cette liaison libère l'énergie nécessaire/utilisée pour former les liaisons au cours de l'anabolisme. Généralement, l'énergie est stockée sous forme d'ATP au cours du catabolisme (rupture des liaisons).
    La stabilité d'une liaison, c'est à dire sa facilité à se rompre, dépend de la nature et du contexte de la liaison de la molécule (et dans l'enzyme), si bien que toute rupture n'est pas forcément très "couteux" en énergie. Et effectivement, une rupture peut libérer de l'énergie surtout si le(s) produit(s) final(aux) sont plus stables. Cela dépend aussi de la cinétique de la réaction (de la stabilité des intermédiaires, etc.)
    Tout cela est surement un peu réducteur mais j'espère que ca t'aidera.

  4. #3
    jmbowie

    Re : catabolisme et libération d'énergie

    J'ai oublié de préciser que les réactions métaboliques ne sont pas spontanées mais catalysées par des enzymes! C'est important car ces protéines sont designés pour placer des molécules dans des envirionnements locaux susceptibles de modifier leurs propriétés physico-chimiques de façon extrêmement importante, si bien qu'une réaction impossible dans le contexte cellulaire devient très favorisée dans le contexte enzymatique.

  5. #4
    Mecton

    Re : catabolisme et libération d'énergie

    Bonsoir,

    les réactions métaboliques ne sont pas spontanées mais catalysées par des enzymes
    Je crois que tu fais une confusion : une enzyme accélére les réactions spontanées.


    toute rupture n'est pas forcément très "couteux" en énergie
    effectivement, une rupture peut libérer de l'énergie surtout si le(s) produit(s) final(aux) sont plus stables
    C'est la mon probleme ca coute ou pas . Si j'en crois la thermodynamique oui une rupture ça coute de l'énergie au systeme si j'en crois la biologie le catabolisme fournit de l'energie au système.

    Cordialement,

  6. #5
    Zunder

    Re : catabolisme et libération d'énergie

    C'est le même raisonnement que lorsque l'on fait bruler une feuille de papier : la feuille ne s'enflamme pas spontanément à température ambiante, mais si je lui donne de l'énergie, elle va se mettre à en libérer beaucoup plus que ce que je lui ai fourni.

    En fait dans un premier temps, la réaction est endergonique, car il faut casser les liaisons existantes.
    Dans un second temps, de nouvelles liaisons de forment, la réaction est exergonique. Cette phase libérant plus d'énergie que la première n'en a consommé, la réaction est globalement exergonique.

    Un petit dessin de l'article Réaction chimique de Wikipedia illustre bien ce phénomène.

    J'espère que ça t'éclaire un peu

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Mecton

    Re : catabolisme et libération d'énergie

    Carrément ! MERCI !

  9. Publicité
  10. #7
    jmbowie

    Re : catabolisme et libération d'énergie

    Non non, je confondais pas, mais j'appliquais le terme "spontané" à une échelle de temps biologique

    (genre, pas 3 millions d'années pour une seule réaction d'anabolisme)


  11. #8
    Novocaine

    Re : catabolisme et libération d'énergie

    Très bonne question de Mecton!
    Mais il y a quelque chose qui me gène. On a donc conclu qu'il faut apporter de l'énergie pour casser une liaison même si cette liaison permet la formation de 2 composés plus stables et donc permet une libération d'énergie au total.
    C'est donc les enzymes qui jouent le rôle de "briquet" pour les réactions biochimiques. Mais d'ou provient l'énérgie pour casser la liaison(d'ATP par exemple)? Doit y avoir avoir une histoire avec l'abaissement de l'énergie d'activation mais je n'y vois pas encore de façon claire peut être que des plus forts que moi pourrait m'aider.
    Pour moi les enzymes catalysent les réactions. Elles accélerent les réactions mais abaissent aussi l'énergie d'activation. Voilà qu'en pensez vous?
    Bonne journée.

  12. #9
    Mecton

    Re : catabolisme et libération d'énergie

    Elles accélerent les réactions mais abaissent aussi l'énergie d'activation
    En fait c'est en abaissant l'energie d'activation que la réaction est accélérer.

    Mais d'ou provient l'énérgie pour casser la liaison(d'ATP par exemple)?
    Si j'ai bien compris:
    les ATPases abaissent l'energie d'activation (e.a)si bien que l'energie de l'agitation des molécules ( = bruit thermodynamique?= bruit Brownien?) due à la température suffit à fournir cette e.a.
    La suite c'est hydrolyse de l'ATP et liaison du pyrophosphate à une molecule d'eau : C'est à ce niveau qu'on a libération d'energie.

  13. #10
    Novocaine

    Re : catabolisme et libération d'énergie

    eh Mecton! t'es pas bidon J'vois un peu mieux. Merci. Toute précision serait la bienvenue.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 26/11/2007, 09h23
  2. [Biologie Moléculaire] Catabolisme glucidique dans le globule rouge
    Par lea_leave dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/11/2007, 18h32
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 04/12/2006, 21h06
  4. libération d'énergie
    Par Charles67 dans le forum Physique
    Réponses: 11
    Dernier message: 13/10/2004, 20h35
  5. [Biochimie] Question de biochimie (catabolisme des glucides)
    Par Neutrino dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/11/2003, 14h15