Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

stabilité des plasmides



  1. #1
    TIPEplasmide

    Question stabilité des plasmides


    ------

    bonjour,
    je suis en classe préparatoire BCPST (soit bio pour ceux qui ne connaissent pas) et une épreuve des concours sont les TIPE (Travaux d'initiative personnelle encadrée). Moi je travail sur la stabilité des plasmides au sein d'E.coli.
    Je suis à la recherche de toutes les informations possibles sur le sujet (explications moléculaires...)
    et en particulier sur le plasmide PmalE (je n'arrive pas à en trouver une carte ou schéma).
    D'autre part connaissez-vous le nom de la souche E coli avec épisome produisant lac I mais ne contenant pas le gène mal E?
    Autre question, quel est le degré de pathogénéicité de bactéries résistantes à l'ampicilline?
    merci bcp d'avance

    -----
    Dernière modification par TIPEplasmide ; 12/10/2007 à 14h59. Motif: faute de frappe

  2. #2
    jmbowie

    Re : stabilité des plasmides

    Citation Envoyé par TIPEplasmide Voir le message
    bonjour,
    je suis en classe préparatoire BCPST (soit bio pour ceux qui ne connaissent pas) et une épreuve des concours sont les TIPE (Travaux d'initiative personnelle encadrée). Moi je travail sur la stabilité des plasmides au sein d'E.coli.
    Je suis à la recherche de toutes les informations possibles sur le sujet (explications moléculaires...)
    et en particulier sur le plasmide PmalE (je n'arrive pas à en trouver une carte ou schéma).
    D'autre part connaissez-vous le nom de la souche E coli avec épisome produisant lac I mais ne contenant pas le gène mal E?
    Autre question, quel est le degré de pathogénéicité de bactéries résistantes à l'ampicilline?
    merci bcp d'avance
    Sur wikipédia, tu peux trouver le génotype de certaines souches. Celles exprimant lacI de façon constitutive sont nommées lacIq. Pour le plasmide pmalE, essaie sur www.pubmed.com on sait jamais, dans un article...
    L'ampicilline, pour la sélection de clones d'E.coli, s'utilise en général à 100microgramme/ml final. Il fait faire attention aux colonies satellites (plus petites et autour des vrais transformants) qui sont des faux-positifs.
    Bon courage

    Si tu as des questions précises, plutôt que tout un laiüs sur les plasmides, ce serait plus pratique

  3. #3
    gorben

    Re : stabilité des plasmides

    Citation Envoyé par TIPEplasmide Voir le message
    Autre question, quel est le degré de pathogénéicité de bactéries résistantes à l'ampicilline?
    Salut,
    Il n'y a absolument aucun rapport entre le pouvoir pathogene d'une bacterie et sa resistance a l'ampicilline (ou a tout autre antibiotique d'ailleurs). Ces deux choses sont totalement independantes.

    A+

Discussions similaires

  1. Plasmides et Mycoplames
    Par Idrix dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/02/2007, 16h07
  2. Stabilité des éléments
    Par o0O0o dans le forum Chimie
    Réponses: 18
    Dernier message: 09/02/2007, 16h20
  3. Stabilité des multiquarks
    Par Septentrion dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/08/2006, 15h06
  4. Plasmides
    Par G13 dans le forum Biologie
    Réponses: 18
    Dernier message: 27/01/2006, 13h07
  5. Stabilité des orbites
    Par Garion dans le forum Archives
    Réponses: 18
    Dernier message: 24/01/2005, 12h39