Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

SIDA, qu'a t-il en plus ?



  1. #1
    dentistefou

    SIDA, qu'a t-il en plus ?


    ------

    Bonjour, tout le monde parle beaucoup en ce moment du sida et je m'ysuis réintéréssé mais j'ai quelques points que je ne parviens pas à expliquer :
    - Pourquoi alors que nous avons un repertoire immunologique très vaste qui est efficace, je parle juste de la reconnaissance et pas de la cinétique de la reconnaissance, sur un très grand nombre de pathogène, pourquoi, même si le "sida mute" et donc ses protéines changeantes ne sont elles malgré tout pas reconnues ?!
    - Simplement, qu'est ce qui fait que le sida est si difficile a combattre, ce n'est quand meme pas le seul retrovirus qui mute au monde, et d'ailleurs qu'est ce qui fait que justement CE virus muterait plus que les autres ? Puisque l'insertion de son génome dans notre patrimoine génetique est transcrit puis traduit par notre machinerie cellulaire ... donc pourquoi avec ces quelques fragments genetiques il y aurait un problème ?
    - enfin je pensais, est ce que l'utilisation des arn interferents a été tenté ? c'est une voie pour d'autres pathologie prométeuse donc .... peut être

    Merci beaucoup a vous

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    dieu_x

    Re : SIDA, qu'a t-il en plus ?

    bein le gros probleme c'est qu'il infecte entre autre nos lymphocytes T4...qui nous servent de protection contre les intrus en les lysant. Donc dans ce cas nos LT4 se détruisent entre eux, ce qui peut expliquer l'apparition de maladies opportunistes.
    Viola se dont je me rapelle de mes cours de 1ere
    Ma vocation est d'être chercheur, trop longtemps je n'ai été qu'un savant...

  4. #3
    Effie

    Re : SIDA, qu'a t-il en plus ?

    Plus précisément, les LT4 jouent un rôle primordial dans la réponse immunitaire spécifique puisque sans eux, les LB (qui fabriquent les anticorps une fois transformés en plasmocytes) et les LT8 (qui deviennent cytotoxiques, c'est à dire capable de lyser une cellule infectée) ne peuvent être recrutés. Donc sans LT4, pas de réponse spécifique!
    De plus, les parties constantes du virus sont cachées, donc inaccessibles au système immunitaire. Les protéines exposées sont changeantes, d'où la difficulté de mettre au point un vaccin.
    Notre système immunitaire réagit contre le virus (on fabrique des anticorps spécifiques, qui permettent de détecter une séropositivité au VIH), mais le temps que cette réponse se mette en place le virus a infecté des LT4, qui vont donc être détruits... ce qui participe à l'affaiblissement du système immunitaire.

  5. #4
    dentistefou

    Re : SIDA, qu'a t-il en plus ?

    merci des interventions mais ce n'était pas exactement le sujet de ma question. Je connais assez bien (étant en pharmacie) la pathologie et la reponse immunitaire qu'on nous enseigne mais ca ne suffit pas pour repondre a mes precedentes interrogations.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Yoyo

    Re : SIDA, qu'a t-il en plus ?

    Citation Envoyé par dentistefou Voir le message
    - Pourquoi alors que nous avons un repertoire immunologique très vaste qui est efficace, je parle juste de la reconnaissance et pas de la cinétique de la reconnaissance, sur un très grand nombre de pathogène, pourquoi, même si le "sida mute" et donc ses protéines changeantes ne sont elles malgré tout pas reconnues ?!
    Ces variants sont reconnus, le corps developpe tres bien des anticorps contre le VIH. Le probleme est justement la cinétique de fabrication de ces defenses!
    Le virus mute trop rapidement, ce qui fait que le temps mis par le systeme immunitaire a s'adapter permet au variants de proliférer. Comme en plus il detruit les lymphocytes a chaque cycle le nombre de lymphocyte diminue puis arrive un moment ou le malade n'a plus aucune immunité!
    - Simplement, qu'est ce qui fait que le sida est si difficile a combattre, ce n'est quand meme pas le seul retrovirus qui mute au monde, et d'ailleurs qu'est ce qui fait que justement CE virus muterait plus que les autres ? Puisque l'insertion de son génome dans notre patrimoine génetique est transcrit puis traduit par notre machinerie cellulaire ... donc pourquoi avec ces quelques fragments genetiques il y aurait un problème ?
    Ce virus mute parceque la transcriptase inverse est une enzyme tres peu fidele qui fait donc pleins d'erreurs.
    En effet il s'integre et une fois intégré il genere des ARN tous identiques qui seront de nouveaux reverse transcrit avec erreurs et donneront donc des ouveaux variants.
    - enfin je pensais, est ce que l'utilisation des arn interferents a été tenté ? c'est une voie pour d'autres pathologie prométeuse donc .... peut être

    Merci beaucoup a vous
    Je ne sais pas si cela a ete tenté invivo, mais in vitro certainement. Maintenant l'expression constante de RNAi pose des problemes ethiques et techniques car il s'agit de manipuler le patrimoine génétique des malades.

    Yoyo

  8. #6
    dentistefou

    Re : SIDA, qu'a t-il en plus ?

    merci beaucoup ! c'est clair et precis desormais

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Les TIPE au concours : qu'a-t-on le droit d'apporter ?
    Par Zébule dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 15
    Dernier message: 24/07/2007, 12h14
  2. Ce qu'a permis la physique ...
    Par Squared dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/05/2007, 21h12
  3. ch'tite nouvelle qu'à un problème :)
    Par aphrodite2000 dans le forum Électronique
    Réponses: 19
    Dernier message: 26/04/2005, 15h18
Découvrez nos comparatifs produits sur le sport et la santé.