Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 61 à 68 sur 68

comportement humain-animal



  1. #61
    Salamandre

    Re : comportement humain-animal


    ------

    @bipbop.
    On ne "veut" pas donner des sentiments aux animaux.
    On observe dans la nature un clan singe. Ils ont des codes sociaux. On cherche a comprndre comment ca marche. Et, en faisant des test, on voit que ces codes sont des code que lon peut extrapoler aux codes moraux de l'homme. Et ses codes sont dictés par des sentiments.
    Je ne batie pas mon discours sur du vide, je le batie sur des dizaines d experiences, sachant qu elles ont été mené par des scientifiques...
    Par exemple de comportement: on demande a 2 singes d effectuer un travail. Ils se voyent. A chaque fois qu ils l effectuent, on donne 1 a l un et 2 a l autre. Celui a qui l on donne systematiquement 1 se met en colere et refuse ensuite la tache. Conclusion? Il a bien cerner un probleme.
    Et par des dizaines d experiences de ce type, on decouvre comment les singes fonctionne et pourquoi. quelle interet dasn leur evolution. Dans la transmission genetique etc.
    je refait de la pub pour mon hors serie de l année: science et avenir: les animaux ont ils une morale? Hors serie juin juillet. Tres interessant.

    -----
    Dernière modification par Salamandre ; 04/04/2005 à 17h14.

  2. Publicité
  3. #62
    aquilegia

    Re : comportement humain-animal

    Citation Envoyé par bipbop
    je me sers de la rigueur scientifique pour délimiter ma zone de connaissance et d'ignorance et pas parceque j'ai envie de démontrer quelquechose....pourquoi as tu envie que les animaux éprouvent des sentiments?
    La question n'est pas d'avoir envie que les animaux éprouvent des sentiments, mais d'avoir envie de savoir s'ils en éprouvent (car personne n'a de preuve du contraire), sous quelles formes,quelles sont les espèces concernées, quels sont les liens phylogéniques qui les réunissent (les "animaux qui éprouvent le sentiment que j'étudie" sont ils un groupe mono ou polyphylétique?), quels sont leurs schémas physiologiques (à quelles structures cérébrales ils sont liés) etc. (on peut revenir aux questions de Tinbergen).

    Les quelques exemples anecdotiques donnés dans ce débat n'y répondront peut-etre pas, mais celà n'enlève rien l'interet des questions. Et les travaux sur le sujet sont assez abondants pour qu'on s'y attarde.

    Celà dit ce n'est pas l'anthropomorphisme que de penser que des sentiments comme la peur, la colère, le désir, sont éprouvés par une grande partie du règne animal.

  4. #63
    aquilegia

    Re : comportement humain-animal

    Citation Envoyé par Salamandre
    Pour l'homosexualité: on a jouer avec les genes concerner par celle ci. et on a "fabriqué" des animaux homosexuel. Sachant qu'un animal homosexuel purement ne se reproduira pas, il ne transmettra pas ses genes. Donc la frequence d animaux homosexuel sera infime. L'homme ayant crée la pression social (racourci) meme ceux qui sont purement homo sont parfois mariés et ont des enfants... d ou la transmission genetique et la frequence plus elevée. (une petite recherche sous pubmed si tu veux en savoir plus sur ces genes)
    Il me semble que la génétique n'explique pas tout, car la fréquence de l'homosexualité dans de très nombreuses populations d'espèces animales variées est trop importante (environ 10%, de manière générale, si mes souvenirs sont bons). il y aurait donc également une histoire de plasticité phénotypique, ou des mécanismes sélectifs mal connus.

  5. #64
    kinette

    Re : comportement humain-animal

    Hello,
    pourquoi as tu envie que les animaux éprouvent des sentiments?
    Je ne sais pas si c'est à moi que tu t'adresses, mais je n'ai aucune "envie" que les animaux éprouvent des sentiments. D'ailleurs pour mon boulot je préfèrerais carrément que les animaux soient des machines sans aucune perception de la douleur, de la peur, etc...

    Mais comme l'a expliqué Aquilegia, la question elle-même est une question intéressante, et si on se base sur des données objectives (intérêt évolutif des émotions, de la douleur, proximité génétique, etc...) il apparaît comme plus que probable que les animaux qui sont proches de nous partagent certaines caractéristiques communes avec nous, notamment au niveau des fonctions cognitives.

    kinette....t'es donc modératrice....je suis un être humain doué de sentiments...si tu veux modérer, évite toutes formes d'injustices....tu dois être au courant de la colère et l'énervement que peut créer un tel sentiment...j'ai moi même apporté l'information que cette phrase était de déproges deux post plus tard....
    J'avoue ne pas comprendre ta réaction. Apparemment tu te sens victime d'une injustice. Il est pourtant clairement mentionné dans la charte (l'avais-tu lue?) qu'on doit citer ses sources (pas deux posts plus loin). Ca évite pas mal de malentendus, et dans notre cas ça en aurait je pense évité (cf. la réponse de Salamandre). C'est juste ce que je voulais dire. De plus, et là c'est une remarque personnelle, ça me gêne qu'on cite Desproges sans le nommer, même si on se rattrappe deux posts plus loin.

    De plus j'ai demandé à tous de faire un effort pour que ce fil ne tourne pas à l'engueulade. Ce n'est pas en traitant ton interlocuteur de "brigite bardot de l'antropocentrisme" que tu vas apporter de la convivialité ici (une des règles de ce forum est de respecter ses interlocuteurs).

    Enfin, puisque tu parles de modération, je te rapellerai que ton clavier doit permettre d'afficher des majuscules et d'autres modes de ponctuation que ...

    Bon voilà, c'était pour la modération. Sinon j'avoue que ta façon de t'exprimer n'aide pas à la compréhension de ta pensée, et qu'il est flagrant que tu interviens dans une discussion sans avoir lu les interventions précédentes.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  6. #65
    heyrick

    Re : comportement humain-animal

    Bonjour,

    D'après le Larousse, un sentiment est une "connaissance plus ou moins claire, donnée d'une manière immédiate".
    Il me semble que cette notion n'est pas l'apanage des humains.

  7. #66
    Duff

    Re : comportement humain-animal

    je n'ai pas tout lu, mais un comportement typiquement humain : gagner de l'argent.
    1 + 1 = 3

  8. Publicité
  9. #67
    quetzal

    Re : comportement humain-animal

    en fait, notre language est la mise en forme de ses sentiments, ce son des données qui se font jours, des intuitions de quelques chose, d'un quelque simplement difficilement formulable...
    exprimer un sentiment c'est comme vouloir definir les différente fragrance d'un parfum, les mots nous manque, cet etat semble etre la réponse a un quelquechose a une perception avant même qu'il ne soit possible qu'une représentation verbale vienne explicité clairement l'objet...
    le sentiment est la persitance d'une perception d'une idée ou d'un etat du corps ou de d'un phenème sans que l'on soit capable de le nomer...
    entre le parfum d'une fleur, et celle du chocolat par exemple, l'un existeras comme un sentiment, et l'autre deviendras un ensemble connu le chocolat...
    certains sentiment sont comme le chocolat aisement reconnaissable, le bien-etre, l'amour, la tristesse... d'autre reste a l'etat diffus, comme si on l'avait sur le bout de la langue, sans pouvoir rien en dire...

    l'animalité doit-etre faite de même, perception, sentiment diffus, et objet connu dument repertorié a qui il ne manque plus qu'un language abstrait pour devenir objet de communication... et encore, le monde animal, vegetal même est fait d'information echangé, de signe et de signaux portant sur des objets repertorié,et divers comportements...
    sapiens ne fait qu'optimiser et devellopper ses données propre au vivant, le propre de l'homme est sans doute sa concience reflexive, et un language symbolique qui lui permet de se definir comme "je" et de symboliser par le verbe l'ensemble de ce qu'il perçoit, ressent et pense d'une manière plus ou moins explicite

  10. #68
    sg64400
    Invité

    Re : comportement humain-animal

    Citation Envoyé par Faith
    le langage, certainement pas
    le culte des morts non plus (éléphants, grands singes)
    altuisme non familial: Ah bon, l'homme fait ça ?
    regarder "jour de foot ": les animaux ont d'autres "divertissements", mais effectivement, ils ne regardent pas la télé.

    La Torture me semble plus adaptée comme comportement non-animal...
    Et donc ne provenant pas de ce qui nous est naturel ...

Page 3 sur 3 PremièrePremière 3

Discussions similaires

  1. Comportement animal
    Par La Rouille dans le forum Biologie
    Réponses: 11
    Dernier message: 25/08/2005, 15h46
  2. le comportement humain !
    Par rudern_rudern dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 12/09/2004, 16h00