Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 24 sur 24

Rôle des proto-oncogénes ?



  1. #1
    Nickie

    Question Rôle des proto-oncogénes ?

    Bonjour,

    J'aimerais savoir quel est le rôle exact des proto-oncogénes, c'est-à-dire leur fonction dans la cellule.

    Je sais qu'on les trouve dans les cellules normales et qu'ils ressemblent aux oncogénes, je sais aussi que c'est un géne impliqué dans le contrôle de la division cellulaire, et qu'une altération de sa séquence le transforme en oncogéne. Mais à quoi sert-il exactement ?

    Merci & bon week-end
    Audrey

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    ggpessoa

    Re : Rôle des proto-oncogénes ?

    Les proto-oncogènes sont des gènes qui codent pour des molécules qui vont activer le cycle cellulaire et qui à la suite d'une mutation vont provoquer la formation d'une tumeur.

    Les facteurs de croissance (EGF par exemple) activent la multiplication des cellules, ceux sont des hormones mitogéniques. La transduction du signal implique des molécules qui sont les fameux proto-oncogènes tels que ras (une proteine G) et fos (un facteur de transcription). Une mutation (donnant l'oncogène) peut entraîner la désensibilisation de la cellule à l'EGF, c'est à dire que le signal de transduction est constament activé et donc le cycle cellulaire est toujours activé. C'est une mutation gain de fonction.

    Il ne faut pas confondre avec les oncosuppresseurs (p53) qui sont des gènes codant pour des molécules qui inhibent le cycle cellulaire. Une mutation peut "lever" l'inhibition. C'est une mutation perte de fonction.

    => protooncogènes et oncosuppresseurs sont donc "normalement" présent dans la cellule et ils interviennent sur la formation du complexe CDK-cycline qui régule le cycle.

    http://virologie.free.fr/11-Cycle_ce...ycle_cellu.gif
    http://virologie.free.fr/11-Cycle_ce...e_cdc2_B_1.gif

  4. #3
    nayeki

    Re : Rôle des proto-oncogénes ?

    Citation Envoyé par ggpessoa
    Les proto-oncogènes sont des gènes qui codent pour des molécules qui vont activer le cycle cellulaire et qui à la suite d'une mutation vont provoquer la formation d'une tumeur.

    Les facteurs de croissance (EGF par exemple) activent la multiplication des cellules, ceux sont des hormones mitogéniques. La transduction du signal implique des molécules qui sont les fameux proto-oncogènes tels que ras (une proteine G) et fos (un facteur de transcription). Une mutation (donnant l'oncogène) peut entraîner la désensibilisation de la cellule à l'EGF, c'est à dire que le signal de transduction est constament activé et donc le cycle cellulaire est toujours activé. C'est une mutation gain de fonction.

    Il ne faut pas confondre avec les oncosuppresseurs (p53) qui sont des gènes codant pour des molécules qui inhibent le cycle cellulaire. Une mutation peut "lever" l'inhibition. C'est une mutation perte de fonction.

    => protooncogènes et oncosuppresseurs sont donc "normalement" présent dans la cellule et ils interviennent sur la formation du complexe CDK-cycline qui régule le cycle.

    http://virologie.free.fr/11-Cycle_ce...ycle_cellu.gif
    http://virologie.free.fr/11-Cycle_ce...e_cdc2_B_1.gif
    Pas toujours

  5. #4
    ggpessoa

    Re : Rôle des proto-oncogénes ?

    Pas toujours
    Mais encore ? lol

  6. #5
    nayeki

    Re : Rôle des proto-oncogénes ?

    Citation Envoyé par ggpessoa
    Mais encore ? lol
    Je te laisse faire tes propres recherches

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    ggpessoa

    Re : Rôle des proto-oncogénes ?

    Excuse-moi mais si c'est pour faire des propositions bidons cela ne sert à rien de s'inscrire sur un forum. C'est le genre de comportement qui m'énerve franchement.

    Tu sembles dire que j'ai oublié des choses importantes et j'aimerai bien savoir lesquelles. Cela va te prendre deux minutes à me les préciser au lieu que je ne perde ma journée à chercher ces infos sur le net !!!!!

  9. Publicité
  10. #7
    Yoyo

    Re : Rôle des proto-oncogénes ?

    Bonsoir,

    On se calme SVP, sinon il va falloir prendre des mesures.

    Sinon il est vrai qu'il serait plus agreable de préciser un petit peu ce qui manque. Puisqu'apres tout un forum ne vit que grace aux interventions de ses participants.

    Yoyo

  11. #8
    nayeki

    Re : Rôle des proto-oncogénes ?

    Citation Envoyé par ggpessoa
    Excuse-moi mais si c'est pour faire des propositions bidons cela ne sert à rien de s'inscrire sur un forum. C'est le genre de comportement qui m'énerve franchement.

    Tu sembles dire que j'ai oublié des choses importantes et j'aimerai bien savoir lesquelles. Cela va te prendre deux minutes à me les préciser au lieu que je ne perde ma journée à chercher ces infos sur le net !!!!!

    Houla on se calme

    Je quote a nouveau ta phrase et je pense que tu comprendras :

    protooncogènes et oncosuppresseurs sont donc "normalement" présent dans la cellule et ils interviennent sur la formation du complexe CDK-cycline qui régule le cycle.





    Ce qui est trompeur et faux, c'est d'affirmer que le complexe CDK-cycline est toujours implique dans la transformation maligne. Un exemple simple : la telomerase. Elle est indubitablement "suppresseur de tumeur" pourtant elle n'affecte en rien les differentes activites kinases des CDK et/ou la synthese des cyclines.
    Bref, j'espere que ton ennervement n'a pas pour origine une mauvaise interpretation de ma part.

    Mais je repete l'affirmation " protooncogènes et oncosuppresseurs interviennent sur la formation du complexe CDK-cycline qui régule le cycle " necessitait la reponse : "pas toujours"

    A+

  12. #9
    Nickie

    Re : Rôle des proto-oncogénes ?

    Des explications simples et claires, j'aime !
    Merci à vous 2

  13. #10
    ggpessoa

    Re : Rôle des proto-oncogénes ?

    la telomerase. Elle est indubitablement "suppresseur de tumeur" pourtant elle n'affecte en rien les differentes activites kinases des CDK et/ou la synthese des cyclines.
    Il y a un lien puisque la majorité (ou toutes ?) des cellules cancéreuses ont une activité télomérase.
    Ce que je sais c'est que le raccourcissement des télomères est un signal perçu par la P53 qui va inactiver alors le complexe CDK-cycline. La division cellulaire est alors arrêtée.
    Ce que je conclu c'est que l'activation de la télomérase, lève l'inhibtion du cycle au niveau du complexe CDK-cycline.

    Et s'il n'y avait pas de lien, une "activation" de la télomérase n'entrainerait pas une activation permanente du cycle et donc la cellule ne se développerait pas sans cesse.

  14. #11
    nayeki

    Re : Rôle des proto-oncogénes ?

    Citation Envoyé par ggpessoa
    Il y a un lien puisque la majorité (ou toutes ?) des cellules cancéreuses ont une activité télomérase.
    Non ==> voie ALT (Alternative Lengthening Telomere) aucune activite telomerase dans ce cas.

    Citation Envoyé par ggpessoa
    Ce que je sais c'est que le raccourcissement des télomères est un signal perçu par la P53 qui va inactiver alors le complexe CDK-cycline. La division cellulaire est alors arrêtée.
    Non, justement certain cas sont independant du couple p21/p53.

    Citation Envoyé par ggpessoa
    Ce que je conclu c'est que l'activation de la télomérase, lève l'inhibtion du cycle au niveau du complexe CDK-cycline.
    Point central de mon argumentation : cette affirmation est fausse.
    La sur-expression de la telomerase n'est pas suffisante (Experience de Weinberg en 1988 il me semble, dans Nature en tout cas)

    Citation Envoyé par ggpessoa
    Et s'il n'y avait pas de lien, une "activation" de la télomérase n'entrainerait pas une activation permanente du cycle et donc la cellule ne se développerait pas sans cesse.
    C'est plus complique que ca en a l'air.

  15. #12
    ggpessoa

    Re : Rôle des proto-oncogénes ?

    Non ==> voie ALT (Alternative Lengthening Telomere) aucune activite telomerase dans ce cas.
    La télomérase est réactivée dans plus de 90 % des cancers, toutes origines confondues.

    L'activation de la voie ALT est due à une mutation "perte de fonction" de la P53 qui agit au niveau du complexe cycline-CDK. En effet comme l'érosion progressive des chromosomes est inévitable il s'ensuit une forte instabilité et une mort de la cellule. Dans la population seules quelques cellules vont acquérir une activité télomérase leur permettant de survivre et de s'immortaliser (c'est la voie ALT).

    Donc la perte de l'inhibition du complexe cycline-CDK par la p53 est bien impliquée !!

    http://ist.inserm.fr/BASIS/medsci/fq...i/DDD/6016.pdf

  16. Publicité
  17. #13
    ggpessoa

    Re : Rôle des proto-oncogénes ?

    Point central de mon argumentation : cette affirmation est fausse.
    La sur-expression de la telomerase n'est pas suffisante (Experience de Weinberg en 1988 il me semble, dans Nature en tout cas)
    Tu ne manque pas de toupet quand même c'est toi qui m'a parlé de télomérase pour me démontrer que le complexe CDK-cycline n'est pas toujours impliqué dans la cancérisation !!!!!!

  18. #14
    nayeki

    Re : Rôle des proto-oncogénes ?

    Citation Envoyé par ggpessoa
    La télomérase est réactivée dans plus de 90 % des cancers, toutes origines confondues.

    L'activation de la voie ALT est due à une mutation "perte de fonction" de la P53 qui agit au niveau du complexe cycline-CDK. En effet comme l'érosion progressive des chromosomes est inévitable il s'ensuit une forte instabilité et une mort de la cellule. Dans la population seules quelques cellules vont acquérir une activité télomérase leur permettant de survivre et de s'immortaliser (c'est la voie ALT).

    Donc la perte de l'inhibition du complexe cycline-CDK par la p53 est bien impliquée !!

    http://ist.inserm.fr/BASIS/medsci/fq...i/DDD/6016.pdf

    Ben non, tu n'as pas compris le document visiblement

    La voie ALT signifie elongation des telomeres SANS activite telomerase (mais par recombinaison, mediee par Rad50 ==> Papiers de Reddel )

    Marrant d'ailleurs, le document que tu cites, je connais bien Eric Gilson

    Et ALT n'a pas besoin de p53 pour provoquer l'immortalisation:
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/q..._uids=12757973

  19. #15
    nayeki

    Re : Rôle des proto-oncogénes ?

    Citation Envoyé par ggpessoa
    Tu ne manque pas de toupet quand même c'est toi qui m'a parlé de télomérase pour me démontrer que le complexe CDK-cycline n'est pas toujours impliqué dans la cancérisation !!!!!!
    C'est un dialogue de sourd, dommage

    L'activite telomerase ne leve pas l'inhibition par les CDK comme tu le dis plus haut elle ne fait que stabiliser les telomeres ce qui annule l'activation du checkpoint.

    Bref, pour revenir a la question une cellule peut etre immortelle sans aucune interference avec les cyclines et/ou activite CDK. Plusieurs solutions existent, l'une d'entre elles etant l'elongation des telomeres et perte de signaux pro-apoptotiques.

  20. #16
    ggpessoa

    Re : Rôle des proto-oncogénes ?

    Dans la population seules quelques cellules vont acquérir une activité télomérase leur permettant de survivre et de s'immortaliser (c'est la voie ALT).
    Non ce que je dis est juste par rapport à l'article par contre j'ai confondue la voie ALT et la voie "télomérase". Mais cette confusion n'entâche en rien mon raisonnement puisque ces deux voies sont "activées" suite à une mutation de P53 (donc d'une inhibition de l'arrêt du cycle) d'après cet article (cf le shéma !!)

    L'activite telomerase ne leve pas l'inhibition par les CDK comme tu le dis plus haut
    Bien sûr que si !! Elle empêche l'arrêt du cycle par la p53, c'est ça que tu ne comprends pas. Et c'est la même chose pour le système ALT. Donc une mutation de p53 va permettre de continuer la division cellulaire et de sélectionner les rares cellules telomerase + et ALT.
    Maintenant montre moi un exemple clair et net d'une activation spontannée de la télomérase ou de la voie ALT dans la cellule (et non consécutive à une mutation de p53 et autres) et tu seras plus convainquant.

  21. #17
    nayeki

    Re : Rôle des proto-oncogénes ?

    J'arrivais pas a poster hier soir, je croyais m'etre pris un ban.

    Bref, revenons a nos moutons.

  22. #18
    nayeki

    Re : Rôle des proto-oncogénes ?

    Le schema que tu evoques ne represente qu'UN exemple du processus d'immortalisation, c'est un modele. De plus il date de 2000 et est base sur des resultats experimentaux de 98-99 au mieux. Depuis, du chemin a ete parcouru

    Les telomeres sont tjs impliques dans l'immortalisation, que ce soit par re-activation de la telomerase (80-90%) ou par voie ALT (recombinaison, 10-20 %) et pourtant p53 est impliquee dans environ 50 % des cancers, ne vois-tu pas une contradiction avec ce que tu avances ?

    Si tu as les droits pour consulter les journaux comme Cell, Nature et compagnie, je me ferai un plaisir de te fournir quelques references.

  23. Publicité
  24. #19
    ggpessoa

    Re : Rôle des proto-oncogénes ?

    Si tu as les droits pour consulter les journaux comme Cell, Nature et compagnie, je me ferai un plaisir de te fournir quelques references
    Je n'ai malheureusement pas le temps actuellement de me lancer dans le "déchiffrage" d'article sur un tel sujet mais si tu as des exemples résumés par tes soins n'hésites pas.

    et pourtant p53 est impliquee dans environ 50 % des cancers, ne vois-tu pas une contradiction avec ce que tu avances ?
    Non il y a beaucoup d'intermédiaire entre la P53 et le complexe cycline-CDK. Et puis le cancer peut-être dû à une mutation d'un proto-oncogène et par la suite il peut y avoir une réactivation de la télomérase ou voie ALT.

  25. #20
    piwi

    Re : Rôle des proto-oncogénes ?

    j'ai l'impression que vous vous battez pour pas grand chose quand même.
    Faire une cellule cancereuse suppose plusieurs processus qui ne s'excluent pas forcement l'un et l'autre.
    On pense souvent aux processus conduisant les cellules à se diviser plus souvent. La mutation P53 est tres frequente à ce titre car en effet c'est un frein à la division cellulaire. Très bien.

    Maintenant ca n'est pas tout. Il faut souvent muter des systemes de reparation de l'ADN (p53 joue encore un role ici)

    Mais il faut encore rendre la cellule immortel. Ca n'est pas trivial car les cellules ne se divisent qu'un nombre limité de fois et si l'on ne lève pas ca il n'y a pas de vie pour la tumeur. Les telomérases jouent un role fondamental. Elles ne sont pas exprimées normalement dans les tissus c'est tres clair. Leur reactivation n'est qu'un second temps de la tumorigénése.

    La cellule dieu merci n'en a pourtant toujours pas fini car il lui faut resecreter de quoi liser la matrice extra cellulaire, de quoi provoquer de l'angio genese ect... pas simple.

    Inutile de vous battre donc les deux points sont importants

  26. #21
    nayeki

    Re : Rôle des proto-oncogénes ?

    Je suis tout a fait d'accord, et j'essayais justement de souligner l'importance des signaux anti-apoptotiques, mais note que le ton aggressif ne vient pas de chez moi

    Bref, restons friendly

  27. #22
    glevesque

    Re : Rôle des proto-oncogénes ?

    Salut Messieurs

    Permètter moi de vous intérompes quelques instant.

    Alors si j'ai bien compris, si un jours nous découvrons une technique par thérapie génique (ici je suppose seulement) nous permètant par exemple de controler la coupure des télomères durant la division cellulaire, ou de ne pas en tenir compte. Cela suppose t-il qui serait dans ses conditions possible de prolonger et d'alonger la durée vie moyenne de l'être humain, c'est-à dire de 120 ans au lieu de 80 par exemple ?

    Merci

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  28. #23
    nayeki

    Re : Rôle des proto-oncogénes ?

    C'est un vaste debat

    Les telomeres seuls, n'expliquent pas pourquoi les tissus vieillissent, meme si ils limitent leur proliferation de maniere certaine.

    Ce champ de la Biologie est tres en vogue actuellement (on l'appelle "aging" ) et bcp d'enormites sont publiees meme dans de tres bons journaux.

    Comme mecanismes possibles intervenant dans l'"aging" je citerais:

    1. Controle de la proliferation cellulaire (donc telomeres, si on veut)
    2. Production de radicaux libres (oxydatifs donc "agressifs" pour les macromolecules que sont l'ADN et les proteines). Notes que ces radicaux sont le produit "normal" du metabolisme cellulaire, cependant certains composes peuvent en abaisser la concentration (polyphenols du vin rouge etc).
    3. Consommation calorique, qui semble lie au 2. mais pour l'instant pas de preuve precise, on sait juste qu'en restreignant l'apport calorique, tous les organismes testes (levure, ver, souris) vivent plus longtemps. Cette voie semble liee a un gene appele Sir-2 qui code pour une histone de-acetylase NADP-dependante.

    D'autres voies sont explorees.

  29. #24
    piwi

    Re : Rôle des proto-oncogénes ?

    une illustration simple.
    si on empeche la perte des telomères on allonge la durée de vie de la lignée dans le tissu oui. Mais par contre on augmente le nombre de divisions et donc le nombre possible de mutation.

    Au niveau cellulaire ce nombre reste petit mais au nivea utissulaire et de l'organisme ca compte.
    La regulation des divisions cellulaires et la mort cellulaire ne sont pas là juste pour nous embêter, elle a un sens. En limitant l'individu elle protège l'ensemble.
    On gagnera bien plus en durée de vie et en qualité de vie en faisant attention à notre environnement et notre alimentation.

  30. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biologie Cellulaire] Oncogènes and co
    Par Makana dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/11/2007, 09h12
  2. Réponses: 17
    Dernier message: 09/03/2007, 20h08
  3. oncogènes ...
    Par caroline dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/05/2005, 15h35
  4. Responsabilité et rôle des parents et des enseignants face à l'enfant :
    Par shokin dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 41
    Dernier message: 12/01/2005, 16h41
  5. Rôle des montagnes dans la stabilisation des plaques
    Par Eclair dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 27
    Dernier message: 16/11/2004, 08h56