Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 68

L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi.



  1. #1
    Mybio

    L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi.

    Bonjour,


    Si la théorie de la révolution est vraie, comment elle explique l'apparition des couples (mâle/femelle de chaque espèce), et en l'occurrence homme/femme ?
    C'était l'homme ou la femme qui s'est évolué vers l'autre ? Pourquoi les espèces n'ont pas gardé leur mode de multiplication par division par exemple au lieu de développer des individus mâles et femelles ?
    Puis, si l'humain est la seule espèce "sage" ayant la faculté de réfléchir, de penser et de parler, pourquoi et comment les autres espèces ont perdu cette faculté, sachant que beaucoup d'autres espèces sont plus forts, si j'ose dire (physiquement) et pas moins intelligentes que l'homme?
    Pourquoi et comment le singe par exemple a perdu sa capacité de parler, si l'origine de l'homme était le singe?
    Toutes les espèces animales ont des cerveaux, pourquoi alors elles ne parlent pas ?

    Puis on sait maintenant que s'il n'y a pas de compatibilité génétique, il y aurait pas d'accouplement fertile entre deux individus différents, comment alors une tierce espèce peut apparaît à partir d'une autre ?
    Puis admettons que cela est possible en raison des mutations successives et multiples, comment ces mutations peuvent produire en même temps deux individus tout à fait compatible (mâle et femelle) pour former une espèce, sachant que pour avoir une nouvel individu, espèce, ça demande des millions d'année ? Autrement dit, si un individu mâle apparaît avant sa femelle de même espèce, comment celle-ci peut être compatible avec son ma^le alors qu'il faut des millions d'année pour avoir un nouvel individu ?
    Cela implique des mutations identiques dans le temps et l'espace, ce qui n'est pas tout à fait le cas! On rentre dans le domaine de la probabilité qui n'explique quand même pas la parfaite homogénéité, ressemblance et compatibilité des individus mâles et femelle des millions d'espèces !

    Bonne journée

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    schizflo

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi.

    Je sais pas si je suis la seule neuneu sur le forum mais je n'arrive pas à suivre ton message. Toutes ces questions formulées bizarrement ça fait brouillon.

    Concernant le langage les singes ne peuvent pas parler à cause de l'anatomie de leur larynx (ou pharynx? je ne sais jamais). Certains chercheurs se sont essayé à parler avec des singes par langue des signe ou par clavier interposé.

    Dire des mots n'est pas la seule façon de communiquer.

  4. #3
    mort_khan/Triskaël

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi.

    Citation Envoyé par schizflo Voir le message
    Je sais pas si je suis la seule neuneu sur le forum mais je n'arrive pas à suivre ton message. Toutes ces questions formulées bizarrement ça fait brouillon.
    T'es pas la seule : je me suis arrêté à la première question... Mais c'est peut-être aussi un effet de mon mal de crâne... ^^

  5. #4
    Mybio

    L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi...

    Bonjour,

    (d'abord, désolé pour le doublon et à ce propos je répète ce que j'ai dit par ailleurs que je trouve un peu bizarre de ne pas pouvoir modifier ou supprimer son message après 5 minutes!)
    Soyez plus généraux, please, et faites-le possible après 10-15minutes au moins !
    Prière d'effacer l'autre topic sur le même sujet !

    Voilà mon post modifié et reposté !

    Si la théorie de la révolution est vraie, comment elle explique l'apparition des couples (mâle/femelle de chaque espèce), et pourquoi cette apparition des individus complémentaires et sexuellement opposé ? attendez, ne vous précipitez pas pour répondre à ce point !

    C'était l'homme ou la femme qui s'est évolué avant et vers l'autre sexe? Pourquoi toutes les espèces n'ont pas gardé leur mode de multiplication par division cellulaire par exemple au lieu de développer des individus mâles et femelles sexuellement compatibles?
    Si d'autres modes de multiplication (scissiparité par exemple) peut assurer la reproduction, quel est l'intérêt d'avoir des individus mâles et femelles de même espèce?
    Pourquoi les espèces n'ont pas garder le mode de multiplication simple surtout qu'elle est plus rapide et plus efficace pour donner de nouveaux individus?
    Puis, si l'humain est la seule espèce "sage" ayant la faculté de réfléchir, de penser et de parler, pourquoi et comment les autres espèces ont perdu cette faculté, sachant que beaucoup d'entre elles sont pas plus bêtes que l'homme?
    Certes, il y a d'autres formes de langage et de communication intra-espèce que l'on comprend pas, mais cela n'explique pas ni justifie leur perte de la parole puisque il y a une ressemblance flagrante avec l'homme!
    Prenons le singe par exemple, pourquoi et comment il a perdu sa capacité de parler, si on a la même origine que lui?
    Toutes les espèces animales ont des cerveaux, comme l'homme, pourquoi alors elles n'ont pas de raison, comme l'homme aussi?
    Pourquoi elles ne parlent pas alors qu'elles ont, toutes, des cerveaux?

    Puis admettons que l'apparition d'espèces est due aux mutations successives et multiples, comment ces mutations peuvent produire en même temps deux individus à la fois différents et compatibles (mâle et femelle) pour former une nouvelle et seule espèce? Sachant que pour avoir un nouvel individu, ça demande des millions d'année. Comment alors deux individus sexuellement, physiquement et morphologiquement compatibles peuvent apparaitre d'un seul coup ou des milliers d'années l'un après l'autre ?
    Autrement dit, si un individu mâle apparaît avant sa femelle ou l'inverse, comment l'autre individu de même espèce est apparu après tant d'années (millions d'années) et qu'il soit physiquement et morphologiquement similaire et physiologiquement, sexuellement, compatibles et complémentaire ?

    En espérant que je me suis bien exprimé !

    Bonne journée

  6. #5
    sarkolas

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi...

    Si je comprends bien le fond de ta question est pourquoi est-on passé d'un mode de reproduction assexué à un mode sexué. Ce fut sans doute une succession spontanée et sélective et les premiers individus sexués pouvaient aussi se reproduire de façon assexuée (il en existe encore des exemples dans la nature comme l'escargot) tout come une phase de transition. Ensuite c'est simple et complètement en accord avec la théorie de l'évolution ; les individus sexués pouvant mélanger leurs caractéristiques entre eux, leurs descendances aura de nombreuses caractéristiques (elle prendra de l'un et de l'autre et non seulement d'un unique individu) et cela nous a conféré un avantage évolutif en permettant une diversification plus rapide des caractéristiques qui ont donné petit à petit de nouvelles espèces. Beaucoup ont disparu mais comme la diversité était grande, certaines ont pus survivre et le schéma ne fait que se répéter depuis, celles qui se sont adaptées ont beaucoup évolué pour cela et donc nous voilà aujourdhui maîtres de la planète Terre (les bactéries elles sont beaucoup plus nombreuses que nous mais pas très évoluées si tu vois ce que je veux dire). Je ne rentre pas plus dans les détails parceque je ne saurai pas t'en donner mais mon explication découle -je l'espère- du bon sens. Pourquoi l'homme et la femme sont complémentaires c'est parceque nous sommes de la même espèce !! Nous partageons 99,99% des mêmes gênes et la différenciation sexuelle se fait à l'état d'embryon car les hommes avons des gènes (dans la paire de chromosomes xy (xx pour les femmes) codant pour des protéines et hormones qui par réaction biochimique font que les organes sexuels se transforment en organes mâles pendant toute la croissance de l'ebryon puis de l'être humain).Il y a des anomalies génétiques comme l'androgynie ou la personne possède un caryotype avec xxy qui se solde par malfortion au niveau des organes sexuels (la persone a une ébauche de penis qui ressemble à un gros clitoris et une ébauche de vagin mais n'est pas totalement différenciée ni en femme ni en homme).

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    gorben

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi...

    Salut,

    Citation Envoyé par sarkolas Voir le message
    (les bactéries elles sont beaucoup plus nombreuses que nous mais pas très évoluées si tu vois ce que je veux dire)
    Moi je vois pas bien... Une bacterie pas evoluee??? Tout est question de point de vue, mais je peux t'assurer qu'un d'un point de vue strictement biologique (vie-survie-reproduction) les bacteries sont de tres tres loin nettement plus evoluees que les humains.
    Apres c'est sur que des bacteries devant la tele ou dans une voiture j'en ai pas vu beaucoup, mais est ce bien de l'evolution biologique?

    A+

  9. Publicité
  10. #7
    sarkolas

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi...

    oui ok c'est vrai par exemple pour les organismes extrémophiles et autres mais je parlais d'un point de vue morphologique ce ne sont pas des organismes aussi complexes que nous avec un système nerveux developpé et des aptitudes à s'adapter très vite aux changements de l'environnement...

  11. #8
    sarkolas

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi...

    elles sont obligées de changer leur génome pour s'adapter... c'est un autre moyen... nous nous avons les deux possibilités mais l'adaptation culturelle est plus rapide.

  12. #9
    sarkolas

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi...

    au fait je me posais une question.. y a -t-il des bactéries sexuées?

  13. #10
    gorben

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi...

    Citation Envoyé par sarkolas Voir le message
    oui ok c'est vrai par exemple pour les organismes extrémophiles et autres mais je parlais d'un point de vue morphologique ce ne sont pas des organismes aussi complexes que nous avec un système nerveux developpé et des aptitudes à s'adapter très vite aux changements de l'environnement...
    Citation Envoyé par sarkolas
    elles sont obligées de changer leur génome pour s'adapter... c'est un autre moyen... nous nous avons les deux possibilités mais l'adaptation culturelle est plus rapide
    Rassure moi... tu plaisantes la?
    D'une les organismes extremophiles ne sont pas plus evolues que les autres, ils se sont specialise a leur environement. Malheureusement, autant se specialiser "coute cher" et ils sont justement moins bien capable de repondre a des stress. Le systeme nerveux est un moyen de sentir l'environnement et de se mouvoir. les bacteries font ca de maniere tres efficace sans systeme nerveux.

    Une bacterie (de base) reponds a un stress modere en moins de 10 min. Il faut quelques generations (moins de 24h) pour qu'elle soit capable de s'adapter un environement completement nouveau.

    A+

  14. #11
    mh34

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi.

    Bonjour.
    A propos de l'intérêt évolutif de la reproduction sexuée : question plusieurs fois abordée dans ce forum.
    Entre autres là...
    http://forums.futura-sciences.com/sh...ction+sexu%E9e

    Une chose m'étonne quand même dans votre message ; pourquoi pensez-vous que les autres espèces ont perdu des facultés ( réflexion, langage) et pas que c'est nous qui les avons acquises??

  15. #12
    aquilegia

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi...

    Citation Envoyé par sarkolas Voir le message
    au fait je me posais une question.. y a -t-il des bactéries sexuées?
    Bonjour,
    toutes les bactéries pratiquent le sexe, mais pas au moment de la reproduction. Elles s'échangent du matériel génétique (brassage génétique) par trois moyens, appellés la conjugaison, la transformation et la transduction.

    Si la théorie de la révolution est vraie, comment elle explique l'apparition des couples (mâle/femelle de chaque espèce), et pourquoi cette apparition des individus complémentaires et sexuellement opposé ?
    Concernant l'évolution de la reproduction sexuée, effectivement le sujet a été abordé de nombreuses fois, et qui n'est pas toujours basé sur la distinction mâles-femelles (par exemple, chez les levures, on a une reproduction sexuée, mais entre individus morphologiquement identiques, s'investissant de la même manière. Ils doivent quand même être de "sexe" différent (mais il n'y a ni mâles ni femelles, les sexes sont autre chose).

    Concernant la distinction des sexes mâles-femelles, il s'agit à la base d'une simple différence d'investissement parental entre différents individus dans une population : certains individus produisent des gros gamètes en quantité limitée (on les appellera femelles), d'autres plus de gamètes, mais plus petits (on les appellera mâles).

    Et on parle de sexes, car il n'est pas possibles à deux individus du même type de se croiser ensemble (comme chez les levures) : deux ovules ne peuvent se féconder. Du coup, les individus des deux sexes restent de la même espèce car il partagent l'ensemble de leur matériel génétique (chaque descendant ayant la moitié des gènes de son père, et la moitié des gènes de sa mère, il y a une homogénéisation des caractères entre ces deux groupes).

    Bien entendu, l'appartition des sexes s'est faite bien avant l'apparition de l'homme (avant même l'apparition des premiers pluricellulaires je pense). L'homme n'a fait qu'hériter ce caractère de ses ancêtres.

    L'intérêt évolutif du sexe, qu'il s'agisse de la reproduction sexuée, ou de la conjugaison bactérienne (ou l'un des autres moyens de faire du brassage génétique chez les bactéries), c'est, justement, le brassage génétique, qui permet d'obtenir de nouvelles combinaisons génétiques très rapidement (et donc beaucoup de diversité, donc potentiellement une grande capacité d'adaptation par rapport aux non-sexués).
    Néanmoins, c'est surtout un avantage à court terme, et les avantages à long terme restent un peu mystérieux pour l'instant.

    Il y a des espèces qui sont restées asexuées pendant des millions d'années et ne semblent pas souffrir de manque de diversité par rapport à leurs homologues sexués, ce sont les rotifères bdelloïdes.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  16. Publicité
  17. #13
    Mybio

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi.

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Bonjour.
    A propos de l'intérêt évolutif de la reproduction sexuée : question plusieurs fois abordée dans ce forum.
    Entre autres là...
    http://forums.futura-sciences.com/sh...ction+sexu%E9e

    Une chose m'étonne quand même dans votre message ; pourquoi pensez-vous que les autres espèces ont perdu des facultés ( réflexion, langage) et pas que c'est nous qui les avons acquises??
    Et pourquoi l'homme seul qui l'avait acquis parmi toutes les autres espèces, qui ne sont pas moins aptes à en avoir ?
    Il y a bien des espèces plus combatives, plus adaptées, plus costaux que l'homme, et pourtant elles n'ont pas les facultés que l'homme a acquises?
    Si l'acquisition de ces facultés est due à une force physique, eh bien, il y a d'autres espèces qui sont plus fortes que l'homme ! Si elle est due à l'intelligence, il y a aussi des espèces très intelligentes mais muets ?

  18. #14
    aquilegia

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi.

    Citation Envoyé par Mybio Voir le message
    Et pourquoi l'homme seul qui l'avait acquis parmi toutes les autres espèces, qui ne sont pas moins aptes à en avoir ?
    Il y a déjà eu d'autres fils à ce sujet.

    Pourquoi d'autres espèces n'ont pas les facultés cognitives de l'homme? Probablement pour deux raisons :
    - la première, l'acquisition de nouveaux caractères se fait au hasard, donc un caractère qui apparaît chez une lignée n'apparaîtra peut-être (et même probablement) jamais dans d'autres qui avaient le même potentiel de départ. C'est le principe des mutations (voir wikipedia pour plus détails sur les mécanismes des mutations).
    - la deuxième, ce qui est avantageux dans le contexte d'un mode de vie précis ne l'est pas forcément dans d'autres, donc même si un caractère identique apparaît dans deux espèces différentes, il ne sera pas forcément sélectionné de la même manière.

    Les bactéries, les brins d'herbe, les vers de terre, les fourmis tous les organismes ont très bien réussi, et réussissent toujours, sans avoir les capacités de l'homme... Et l'homme réussit très bien sans avoir les capacités des autres (la photosynthèse par exemple).
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  19. #15
    Mybio

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi.

    Citation Envoyé par schizflo Voir le message
    Je sais pas si je suis la seule neuneu sur le forum mais je n'arrive pas à suivre ton message. Toutes ces questions formulées bizarrement ça fait brouillon.

    Concernant le langage les singes ne peuvent pas parler à cause de l'anatomie de leur larynx (ou pharynx? je ne sais jamais). Certains chercheurs se sont essayé à parler avec des singes par langue des signe ou par clavier interposé.

    Dire des mots n'est pas la seule façon de communiquer.
    Il y a des singes qui ressemblent tellement à l'homme, même au niveau pharynx et larynx et pourtant ils parlent pas !
    D'autres anatomies multiples de ces parties permettent à beaucoup d'animaux d'avoir et donner des sons mais en même temps ils peuvent pas parler ! Donc ce n'est pas une question d'anatomie je crois!
    Je pense pas trop que l'anatomie des phrynx et larynx puisse etre un handicap de la parole.

  20. #16
    Cendres

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi.

    Citation Envoyé par Mybio Voir le message
    Il y a des singes qui ressemblent tellement à l'homme, même au niveau pharynx et larynx et pourtant ils parlent pas !
    D'autres anatomies multiples de ces parties permettent à beaucoup d'animaux d'avoir et donner des sons mais en même temps ils peuvent pas parler ! Donc ce n'est pas une question d'anatomie je crois!
    Je pense pas trop que l'anatomie des phrynx et larynx puisse etre un handicap de la parole.
    Si, c'est une évidence...les chimpanzés par exemple ne peuvent parler à l'aide d'un langage articulé en raison de la disposition de leur pharynx, larynx, trou occipital et épaisseur de langue. Idem pour les gorilles, les chiens...si je vous change la disposition et l'inclinaison de votre gorge, larynx, pharynx, langue, etc...vous risquez d'avoir une certaine peine à exprimer en sonorités humaines les mots qui se forment dans votre esprit.
    Inversement la conformation chez les perroquets leur permet d'articuler des sons de type humain. Il y a un gouffre entre être capable d'"émettre des sons" et "parler", ça n'est pas comparable.

    Ce qui n'empêche nullement de travailler sur l'acquisition d'une forme de langage chez les animaux...regardez les travaux avec les grands singes, perroquets, dauphins...
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  21. #17
    Cendres

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi.

    Citation Envoyé par Mybio Voir le message
    Si elle est due à l'intelligence, il y a aussi des espèces très intelligentes mais muets ?
    Muets pour nous, éventuellement...
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  22. #18
    IngDr

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi.

    MyBio, t'as lu quoi comme bouquin pour avoir ces idées ? Sont ce les arguments d'autres personnes autour de toi ?

    Parlons nous de la meme chose, tu parles de révolution, nous parlons d'évolution :
    "Si la théorie de la révolution est vraie, comment elle explique l'apparition des couples (mâle/femelle de chaque espèce), et pourquoi cette apparition des individus complémentaires et sexuellement opposé ? attendez, ne vous précipitez pas pour répondre à ce point !

    Concernant l'intérêt d'une multiplication sexuée, cela s'explique par le brassage génétique et la diversité qui permet à l'espèce dans sa globalité de faire face aux agressions extérieures (virus, maladie, climat), une population 100% identique du point de vue génétique serait beaucoup trop fragile et sensible. Par ex, chez nos animaux domestiques, les "batards" ou croisés sont beaucoup plus résistants que les 100% de race issus de multiples croisements consanguins (qui pourrait alors s'apparenter à de la partenogénèse, où de la division asexuée).

    Je trouve ta vision de la vie sur Terre un peu trop anthropomorphique, il ne faut pas chercher à tout expliquer/comparer par rapport à l'Homme. Nous ne sommes pas l'espèce ultime, parfaite, aboutie à 100%. Nous avons organisé notre société sur un langage (ecrit, parlé), d'autres espèces ont organisé la leur sur un autre langage (visuel, olfactif, par ex les abeilles).

  23. Publicité
  24. #19
    Mecton

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi.

    Bonjour, il ne faut pas s'étonner de ne pas retrouver les caractéristique de l'homme chez tout les autres animaux. Je prend un exemple en miroir : Nous ne possèdons pas beaucoup des caractéristiques qui sont si chère et précieuses aux yeux d'une huitre. Doit on dire pour autant que nous sommes moins évolué qu'une huitre ? Que nous sommes moins forts ?
    Bien sur que non ! Tous les êtres vivants aujourd'hui sont les survivants d'une évolution débuté il y 4 milliard d'années.
    A ce titre nous paraissons tous très bien adapté a notre milieu. Et pour cause : nous y vivons ( alors ne serait ce pas là un raisonnement circulaire ? ).
    "La véritable science enseigne par dessus tout à douter et à être ignorant"M.U

  25. #20
    MaliciaR

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi.

    +1 pour IngDr... C'est tout de même plutôt agaçant de toujours ramener Homo sapiens comme modèle et fondement de tout.
    Le quorum sensing chez les bactos, tu connais? Alors ? C'est absolument pas doué d'une intelligence (quoi que ça puisse vouloir dire ce terme) humaine, les bactos, pourtant la communication très élégamment et finement organisée et régulée, elles connaissent


    Cordialement,
    An expert is one who knows more and more about less and less.

  26. #21
    MaliciaR

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi.

    Sorry pour le double post, mais... Je me disais que finalement l'intelligence humaine n'est pas une stratégie évolutive très intéressante parce que présente chez une seule espèce existant.

    Ok, ok,
    An expert is one who knows more and more about less and less.

  27. #22
    Skoll

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi.

    Citation Envoyé par MaliciaR Voir le message
    Sorry pour le double post, mais... Je me disais que finalement l'intelligence humaine n'est pas une stratégie évolutive très intéressante parce que présente chez une seule espèce existant.
    Mais est-ce de notre faute si nos interlocuteurs ont disparus ? (Une petite pensée pour H. neanderthalensis et consorts) A moins que le monologue aie été davantage sélectionné, qu'en penses-tu ?

    Citation Envoyé par MaliciaR Voir le message
    Ok, ok,
    Mais non, mais non !
    (Darwin x Manchot) / Japon = Seizon senryaku

  28. #23
    Mybio

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi.

    Citation Envoyé par aquilegia Voir le message
    - la première, l'acquisition de nouveaux caractères se fait au hasard, donc un caractère qui apparaît chez une lignée n'apparaîtra peut-être (et même probablement) jamais dans d'autres qui avaient le même potentiel de départ. C'est le principe des mutations (voir wikipedia pour plus détails sur les mécanismes des mutations).
    lA SCIENCE ne se base pas sur le hazard sinon elle n'est pas une science au sens strict de terme.

    Citation Envoyé par aquilegia Voir le message
    - la deuxième, ce qui est avantageux dans le contexte d'un mode de vie précis ne l'est pas forcément dans d'autres, donc même si un caractère identique apparaît dans deux espèces différentes, il ne sera pas forcément sélectionné de la même manière.

    Les bactéries, les brins d'herbe, les vers de terre, les fourmis tous les organismes ont très bien réussi, et réussissent toujours, sans avoir les capacités de l'homme... Et l'homme réussit très bien sans avoir les capacités des autres (la photosynthèse par exemple).
    Justement, c'est là toute la question, on est bien adapté, les autres espèces aussi, pourquoi alors, la transformation d'une espèce à l'autre serait justifiée ?

    (personnellement, si je dois croire à la thoérie de l'évolution, je penserai que chaque espèce d'êtres vivant, au sens large de terme; animaux, végétaux, microorganismes...) proviennent d'un ancetre commun à eux, mais pas tous les etres confondus !
    C'est à dire, les animaux ont un ancêtre animal commun à eux, les humains proviennent d'un même ancêtre humain, les plantes d'un ancêtre végétal....etc..

  29. #24
    Mybio

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi.

    Citation Envoyé par IngDr Voir le message
    MyBio, t'as lu quoi comme bouquin pour avoir ces idées ? Sont ce les arguments d'autres personnes autour de toi ?

    Parlons nous de la meme chose, tu parles de révolution, nous parlons d'évolution :
    "Si la théorie de la révolution est vraie, comment elle explique l'apparition des couples (mâle/femelle de chaque espèce), et pourquoi cette apparition des individus complémentaires et sexuellement opposé ? attendez, ne vous précipitez pas pour répondre à ce point !

    Concernant l'intérêt d'une multiplication sexuée, cela s'explique par le brassage génétique et la diversité qui permet à l'espèce dans sa globalité de faire face aux agressions extérieures (virus, maladie, climat), une population 100% identique du point de vue génétique serait beaucoup trop fragile et sensible. Par ex, chez nos animaux domestiques, les "batards" ou croisés sont beaucoup plus résistants que les 100% de race issus de multiples croisements consanguins (qui pourrait alors s'apparenter à de la partenogénèse, où de la division asexuée).

    Je trouve ta vision de la vie sur Terre un peu trop anthropomorphique, il ne faut pas chercher à tout expliquer/comparer par rapport à l'Homme. Nous ne sommes pas l'espèce ultime, parfaite, aboutie à 100%. Nous avons organisé notre société sur un langage (ecrit, parlé), d'autres espèces ont organisé la leur sur un autre langage (visuel, olfactif, par ex les abeilles).
    Concernant la faute d'orthographe de révolution, tu as raison, c'est pour ça que j'ai crié de ne pas pouvoir modifié son post après 5 minutes ! Il s'agit bien de l'évolution et non pas de la révolution, tu l'as bien compris comme tous les autres d'ailleurs.
    En ce qui concerne le brassage génétique, oui, on est d'accord sur son intérêt pour l'espèce et la variation mais ce n'est pas là la question.
    Quel est le mécanisme de la première apparition de nouvel individu de sexe opposé, compatible avec l'autre pour justement avoir ce brassage ? Puis, si les deux viennent de meme individu, très proche encore dans l'echelle évolutive, il n'y aura pas beaucoup de variation génétique pour donner les avantage de la variabilité !
    Est-ce que à l'origine, il y avait deux individus qui ont évolué en même temps, et à chaque fois ils donnaient deux autres qui évoluent en même temps aussi et ainsi de suite pour expliquer toutes cette diversité des êtres vivants ?
    Ce qui est intriguant c'est la simultanéité de l'apparition des couples parfaitement compatibles des sexes opposés de chaque espèce. Si l'évolution se base sur un mouvement lent, très lent, comment l'apparition de ces individus compatibles s'est déroulé, à l'échelle de toutes ces espèces que l'on a autour de nous ?

    Pour répondre à ta question, oui ce sont mes idées à moi, et mes réflexions sur le sujet, ni livre ni religion m'influence sur ce point. Je doute, c'est tout.
    Dernière modification par Mybio ; 02/09/2008 à 11h22.

  30. Publicité
  31. #25
    piwi

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi.

    Le problème n'est pas d'intégrer une part hasardeuse dans un modèle mais d'intégrer des évenements aléatoires dans un modèle formalisé. C'est très différent. Le problème de l'évolution est que ses objets auraient manifestement pu ne pas être. Il n'y a pas de nécessité. Cela n'empêche pas que ce qui est s'inscrit dans une lignée dont l'évolution répond à des règles qui peuvent être décrites.

    Si nous sommes bien adapté au monde qui nous entoure il faut bien comprendre que l'on se situe dans un équilibre dynamique. Le monde évolue et les interactions entre les êtres vivants évoluent. L'ensemble fait qu'il est bien peu d'espèce dont la niche écologique ne change pas.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  32. #26
    invite986312212
    Invité

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi.

    Citation Envoyé par IngDr Voir le message
    Concernant l'intérêt d'une multiplication sexuée, cela s'explique par le brassage génétique et la diversité qui permet à l'espèce dans sa globalité de faire face aux agressions extérieures (virus, maladie, climat), une population 100% identique du point de vue génétique serait beaucoup trop fragile et sensible.
    quand-même, la reproduction sexuée pose un vrai problème (il me semble, mais comme je suis assez ignorant en biologie, je m'attends à être contredit). Ce que je comprends c'est que la reproduction sexuée favorise le polymorphisme génétique, et donc les possibilités d'adaptation. Une espèce à reproduction sexuée serait plus robuste face à un changement d'environnement qu'une espèce sans sexes. Mais ce bénéfice est "lointain", en ce sens qu'il ne touche pas les descendants directs d'un individu. Ca va à l'encontre de la théorie de Darwin (telle que je la perçois), qui dit que la sélection agit localement.

  33. #27
    aquilegia

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi.

    Citation Envoyé par Mybio Voir le message
    lA SCIENCE ne se base pas sur le hazard sinon elle n'est pas une science au sens strict de terme.
    La science a pour but de comprendre ce qui se passe dans la nature.
    Qu'est-ce que le hasard? C'est le fait que deux évènements ne soient pas liés entre eux par une relation de cause à effet.
    Vous lancez une pièce en l'air. Le fait que vous déisriez la voir tomber sur face n'influe pas sur le fait qu'elle tombe sur face, ou sur pile.
    Les mutations se produisent indépendamment de leur effet (c'est à dire qu'elles se produisent qu'elles soient favorables ou défavorables à l'organisme qui les porte), elles se produisent donc au hasard. C'est une observation.

    Ce n'est pas la science qui se fait au hasard, elle observe les lois de la nature, dans lesquelles le hasard a sa place.

    Citation Envoyé par Mybio Voir le message
    Justement, c'est là toute la question, on est bien adapté, les autres espèces aussi, pourquoi alors, la transformation d'une espèce à l'autre serait justifiée ?
    Pour plusieurs raisons :
    - tout d'abord, les conditions environnementales changent. Ce qui est adapté à un milieu ne l'est pas forcément à un autre.
    - ensuite, les mutations se produisent continuellement, apportant toujours leur lot de nouveautés. Parmi ces nouveautés, certaines permettent une meilleure adaptation, donc elles sont sélectionnées.

    Citation Envoyé par Mybio Voir le message
    (personnellement, si je dois croire à la thoérie de l'évolution, je penserai que chaque espèce d'êtres vivant, au sens large de terme; animaux, végétaux, microorganismes...) proviennent d'un ancetre commun à eux, mais pas tous les etres confondus !
    Pourtant, quand on regarde les organismes de près, on se rend compte qu'ils ont énormément de points communs. Même une mouche et un homme ont beaucoup de gènes en commun, et même un homme et une marguerite.

    Il est beaucoup plus probable que ces similarités soient héritées d'un ancêtre commun plutôt que de penser qu'elles soient apparues en parallèle chez des ancêtres différents à la même époque.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  34. #28
    Arkeo

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi.

    Citation Envoyé par ambrosio Voir le message
    quand-même, la reproduction sexuée pose un vrai problème (il me semble, mais comme je suis assez ignorant en biologie, je m'attends à être contredit). Ce que je comprends c'est que la reproduction sexuée favorise le polymorphisme génétique, et donc les possibilités d'adaptation. Une espèce à reproduction sexuée serait plus robuste face à un changement d'environnement qu'une espèce sans sexes. Mais ce bénéfice est "lointain", en ce sens qu'il ne touche pas les descendants directs d'un individu. Ca va à l'encontre de la théorie de Darwin (telle que je la perçois), qui dit que la sélection agit localement.
    Il faut penser en terme de groupes. Lors d'un changement important d'environnement ( réchauffement, refroidissement, épidémie....etc...etc ) un groupe formé d'individus génétiquement différent verra une partie de sa population disparaitre et une partie survivre, la ou un groupe individus indentiques sera, soit totalement insensible au changement, soit sera complétement éliminé.
    Lorsque l'on parle "d'adaptation", cela ne signifie pas que tous les individus d'un groupe s'adaptent, mais que la partie survivante du groupe aura une decendance qui elle même sera soumis au filtre du changement d'environnement....etc...etc.. .

    Aprés coup, on dira "il y a eu adaptation"...... mais en fait c'est une sélection.
    "Eduquer ce n'est pas remplir un vase, c'est allumer un feu."

  35. #29
    gyser

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi.

    Bonjour,
    Je pense que Darwin a raison dans sa théorie de l'évolution, il parle de la spécialisation et de l'adaptation des espèces dans la nature et c'est confirmée par les scientifiques.

  36. #30
    Cendres

    Re : L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi.

    Rappelons à cette occasion que nous n'en sommes plus à Darwin depuis longtemps...
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Pièce détachée introuvable (j'y crois pas..!)
    Par Cyrillus04 dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/06/2008, 10h17
  2. j'y crois plus
    Par quetzal dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/06/2007, 09h00
  3. Voici pourquoi une économie basée sur l'hydrogène n'est pas viable
    Par calande dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 25
    Dernier message: 21/12/2006, 17h30
  4. Je crois que j'ai trouvé pourquoi!
    Par Floris dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/10/2006, 19h48
  5. Prépa scientifiques pas trop dur, pas trop nulles...
    Par Nriz dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 5
    Dernier message: 18/01/2006, 15h09