Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Adh



  1. #1
    yessine666

    Adh

    l'alcool deshydrogenase (ADH) existe-t-elle aussi chez l'homme?
    Si oui, la fermentation alcoolique existe-t-elle alors dans le corps humain ??
    merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    medben

    Re : Adh

    Je ne sais pas, mais ton ADH va préter confusion avec l'Anti diurétique hormone, je te propose de changer le titre de sujet.
    medmatiq : my home.

  4. #3
    Katie20012

    Re : Adh

    Oui c'est exactement ce que je me suis dit en lisant le titre, je croyais que tu parler de l'hormone anti diurétique.
    L'alcool déshydrogénase (ADH) est une enzyme du cytoplasme des hépatocytes, métalloprotéine à Zinc, constituée de deux sous-unités. Ces sous-unités sont codées par des gènes à plusieurs allèles ce qui donne des isoenzymes (ADH, ß etc.). Il existe des variantes rares plus actifs que les normaux. L'enzyme est aussi présente dans le rein et le tube digestif.
    L'ADH catalyse l'oxydation d'un alcool en aldéhyde en transportant les hydrogènes sur le coenzyme NAD+. L'enzyme est spécifique des alcools primaires de préférence et parmi ceux-ci montre une spécificité particulière pour l'alcool éthylique.
    En d’autres termes, cette enzyme participe aux mécanismes de détoxification(Les réactions de détoxification se déroulent le plus souvent dans le foie et en deux temps : les réactions de phase I permettent l'inactivation des substrats ; les réactions de phase II rendent le composé plus hydrosoluble, plus polaire pour être mieux excrété (bile, urines).
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  5. #4
    piwi

    Re : Adh

    On peut effectivement se tromper avec l'hormone anti diurétique mais ADH est aussi le terme usité pour parler de l'alcool deshydrogénase. Il n'y a donc pas lieu de changer le titre plus que cela. Quand je l'ai lu, j'ai pensé aux deux enzymes sans a priori.
    On n'en trouve pas que dans le foie. Je n'ai pas revu de papier là dessus depuis quelques temps mais j'ai le souvenir qu'il doit y en avoir un peu partout. Cette enzyme ne joue pas que dans la detoxification de l'alcool (logique: on ne consomme pas de l'alcool tous les jours, en principe, et l'évolution n'a pas aboutie à la mise place d'un mécanisme juste pour l'éliminer. La detoxification de l'alcool est probablement contingente.) L'ADH est importante dans le métabolisme de la vitamine A. Sachant cela, on peut parier sans relire le papier qu'on peut la trouver au moins dans le foie, les reins, les testicules, le cerveau, les yeux...

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  6. #5
    a freind

    Re : Adh

    Oui, c'est vrai, cet enzyme se trouve dans le foie, mais aussi dans les ovaires et les testicules et qu'on appelle sorbitol déshydrogénase. Cet enzyme peut oxyder le sorbitol en fructose qui est la source d’énergie préférentielle dans les ovaires et testicules tand-dis que dans le foie, cette convertion permet au sorbitol alimentaire d’être converti en un substrat de la glycolyse ou de la néoglucogenèse.

    Et pour la question; Si la fermentation alcoolique existe-t-elle dans le corps humain, et bein tous ce que je sais c'est que ce sorbitol est formé par une aldohexose réductase qui réduit le glucose en sorbitol, elle augmente par là son hydrophilie et l'empèche de resortir, de ce fait il reste piégé à l'interieur des cellules dans lesquelles l’insuline n'est pas requise pour son entré (le cristallin, la rétine, les cellules de Schwann, les nerfs périphériques, le rein, le placenta, les globules rouges, les ovaires et les testicules).

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    a freind

    Re : Adh

    J'ai oublié d'en parler tout à l'heure, pour ce qui est de la ADH (dans le foie où elle se trouve en plus grande abondance) elle oxyde l’alcool (éthanol) en éthanal (acétaldéhyde). Cette oxydation fournit 7 calories par gramme. L'origine de cet alcool n'est pas endogène mais il est apporté par l'alimentation. De mème pour le methanol, il est oxydé par l'ADH comme l'éthanol cependant la vitesse d'oxydation est moins importante.

    La sulfo- ou glucurono-conjugaison est utilisée pour l'elmination des alcools supérieurs.

    Pour info, j'ai trouvé cette information qui me parrait importante :
    "Dans l'intoxication chronique due à l'alcool, l'acétaldéhyde atteint des taux élevés. L'accumulation de l'acétaldéhyde semble conduire à la synthèse de molécules ressemblant aux alcaloïdes, jouant comme de faux médiateurs chimiques et expliquant à la fois les accidents de sevrage et la dépendance psychique, puis physique, peut-être déjà d'ailleurs les effets psychotropes de l'alcool".

  9. Publicité
  10. #7
    yessine666

    Re : Adh

    Citation Envoyé par a freind Voir le message
    L'accumulation de l'acétaldéhyde semble conduire à la synthèse de molécules ressemblant aux alcaloïdes, jouant comme de faux médiateurs chimiques et expliquant à la fois les accidents de sevrage et la dépendance psychique, puis physique, peut-être déjà d'ailleurs les effets psychotropes de l'alcool". [/I]
    l'accumulation de l'acétaldéhyde peut perdurer plusieurs jours ?? Pourquoi n'y aurait-il pas d'excrétion de l'acétaldéhyde peu à peu, comme il est supposé faire, non ? Est-ce que c'est parce que le corps les considère comme des médiateurs chimiques donc apparemment sans nocivité ?

    merci.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Divers] ADH et hyponatrémie; axe endocrinien
    Par marie49 dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 30/12/2012, 18h35
  2. L’enzyme alcool déshydrogénase (ADH).
    Par man789 dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/05/2008, 21h50
  3. [Microbiologie] test ADH,LDC,ODC,TDA
    Par ekans dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/12/2007, 19h09