Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Glycocalyx/capsule bactérienne




  1. #1
    criquick

    Glycocalyx/capsule bactérienne

    Bonjour,

    quelqu'un pourrait-il m'expliquer les différences entre la capsule et le glycocalyx chez les bactéries ? ?

    merci !

    -----


  2. #2
    Flyingbike

    Re : Glycocalyx/capsule bactérienne

    pour moi, le glycocalyx est une structure composée de glycoprotéines et glycolipides, chez les eucaryotes. C'est impliqué dans l'adhérence, la reconnaissance cellulaire et tout un tas d'autres procédés.. La capsule c'est un terme de bactériologie qui désigne une enveloppe polysaccharidique qui confère certaines résistances à la bactérie (a la phagocytose par exemple)

  3. #3
    Bacter

    Smile Re : Glycocalyx/capsule bactérienne

    Bonjour,
    Permettez-moi d'apporter une petite contribution à la discussion.Par le passé, les microbiologistes se sont essentiellement attachés à étudier in vitro, dans les conditions optimales, les cellules bactériennes isolées de leur milieu naturel. Ainsi dès la naissance de la microbiologie, on a pu observer, à la surface des bactéries des couches muqueuses, généralement de nature polysaccharidique de solubilité variable, structurées et aux limites nettes ou aux limites diffuses : capsule bien individualisée et slime (ou couche mucoïde) plus discret. La zooglée est un film visqueux formé à la surface de certains liquides (vinaigre, milieux de culture), constitué par des amas de bactéries entourées de capsules très hydrophobes. En 1981, Costerton a proposé le terme de glycocalyx pour désigner tous les composants liés à la membrane externe des bactéries à Gram négatif ou au peptidoglycane des bactéries à Gram positif. Le terme de glycocalyx désigne donc à la fois les polysaccharides de surface et les protéines (glycoprotéines). Toutefois d'autres auteurs préfèrent utiliser le terme de substances polymérisées extracellulaires (EPS : Extracellular Polymeric Substances).
    Dès les années 70, les micro-organismes (bactéries, champignons, algues ou protozoaires) ont été étudiés, non plus seulement pour eux-mêmes, mais avec leur comportement interactif dans les milieux au sein desquels ils se développent. En particulier, on sait que dans leurs biotopes, les bactéries adhérent entre elles et à aux surfaces, à l’aide d’une sécrétion adhésive et protectrice complétée par des dépôts glyco-protéiques dont l’ensemble constitue une entité appelée biofilm par le même Costerton (cité précédemment) en 1978. La structure d’un biofilm est hétérogène composée d'une matrice extracellulaire faite de substances polymères.
    Si vous avez des remarques à faire sur ce sujet, je les accepterai bien volontiers. Des "confusions" ou "imprécisions" des termes sont souvent rencontrés. Leur utilisation n'est pas toujours univoque. Il est vrai que la frontière entre certains termes n'est pas toujours très nette dans la réalité...
    Bonne journée, Bacter


Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Différence entre capsule et glycocalyx chez les bactéries
    Par DEHUT Christophe dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/11/2011, 17h44
  2. capsule pneumatique
    Par yiei dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/12/2007, 12h31
  3. Capsule émettrice/réceptrice Ultrason
    Par Tartopommes dans le forum Électronique
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/06/2007, 21h04
  4. fragmentation de capsule
    Par banshee dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/03/2007, 01h59
  5. capsule spatiale
    Par rapporteur dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/04/2006, 10h39