Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Vrai ou faux : Daltons et taille moleculaire



  1. #1
    melancia

    Vrai ou faux : Daltons et taille moleculaire

    Bonsoir tout le monde !

    On m'a dit : "la taille de la molécule n'a pas de rapport direct avec sa masse moléculaire. On peux avoir une molécule volumineuse, mais qui ne pèse pas grand chose, ou une molécule compacte qui est peu volumineuse, mais qui est lourde"

    Vrai ou Faux ?

    Parce que du coup ça me perturbe vis à vis du fonctionnement de la chromatographie et de l'électrophorèse...

    D'ailleurs à propos de l'electrophorese je pensais que ça séparais en fonction de la taille ET de la charge mais apparemment ce n'est qu'en fonction de la taille (est-ce seulement dans le cas du SDS-page ?)

    Comme vous le voyez tout cela est un peu confus !
    Merci d'avance !!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    schtroumphette3

    Re : Vrai ou faux : Daltons et taille moleculaire

    je suis en 1ere S, je pense en effet que la taille de la molecule a un rapport avec sa masse moleculaire
    prenons un exemple, je souhaite preciser que cet exemple que je prends est totalement faux : C4 H10 (butane) sa M=58
    C5 H12 ( ?) sa M= 72
    la molecule est plus grosse donc sa masse moleculaire l'est aussi.

    apres ce n'est qu'une hypothese, j'avoue que je n'ai jamais posé la question.

  4. #3
    Guillaume69

    Re : Vrai ou faux : Daltons et taille moleculaire

    Bonsoir,

    Tu confonds taille et volume. Je ne le ferai pas.
    Le terme taille s'applique à quelque chose de linéaire, non replié dans l'espace : Exemple, la taille d'une séquence nucléotidique ou d'une séquence en acides aminés (structure primaire).
    Le terme de volume, lui, s'applique à une molécule repliée dans l'espace.

    Y a t-il un "lien direct" entre Volume et masse molaire ?
    Non. Une même molécule d'ADN occupera un volume différent selon qu'elle est linéaire, circulaire, super-enroulée.

    Néanmoins, il est très probable que deux molécules différentes ayant une masses molaires très différentes occupent un volume très différent.
    Exemple : une molécule d'eau a une masse moléculaire beaucoup plus faible et un volume beaucoup plus faible qu'une molécule d'hémoglobine.

  5. #4
    melancia

    Re : Vrai ou faux : Daltons et taille moleculaire

    Merci pour vos réponses.
    Ah oui effectivement je n'avais pas pensé aux différents niveaux de condensation de l'ADN
    Merci beaucoup pour l'info volume-taille (C'est vrai : je confondais les 2 par abus de langage et pourtant ils sont très différents)
    En revanche, je reste perturbée quant aux méthodes de séparation. Pour moi une électrophorèse ou une chromato séparait les molécules en fonction de leur "volume" mais pourtant dans les exos il y a des repères en kDa sur le coté?
    Est-ce parce que, comme vous le dites, même s'il n'y a pas de "lien direct", il existe une forte corrélation entre volume et masse moléculaire ?!

  6. #5
    wolfgangouille

    Re : Vrai ou faux : Daltons et taille moleculaire

    D'ailleurs à propos de l'electrophorese je pensais que ça séparais en fonction de la taille ET de la charge mais apparemment ce n'est qu'en fonction de la taille (est-ce seulement dans le cas du SDS-page ?)

    En SDS page, tu es en conditions dénaturantes. La densité de charge dans les protéines est considérée comme constante. Quand tu appliques un champs électrique, une protéine plus grande subira une plus grande force, mais il ne faut pas oublier qu'elle sera aussi plus lourde. Au final toutes les protéines subiront la même accélération...sauf que les grosses protéines sont d'avantage ralenties par le gel (des frottements quoi). Et pour des protéines dénaturées plus ou moins linéaires, tu peux relier la taille et le volume moyen directement.
    Renaud

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    piwi

    Re : Vrai ou faux : Daltons et taille moleculaire

    Dans un SDS PAGE tu dénature la protéine qui devient dès lors linéaire. Mais tu ajoutes aussi du SDS qui est un détergent ionique qui va charger négativement l'ensemble de tes protéines. Du coup, la charge globale intrisèque de la protéine n'entre plus en jeu dans la migration, seule la taille compte.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  9. Publicité
  10. #7
    kamor

    Re : Vrai ou faux : Daltons et taille moleculaire

    C'est la version atomique de la question "qu'est ce qui est plus lourd : un kilo de plumes ou un kilo de plomb?"
    Le poids de la molécule est dépendant de sa taille mais aussi de ses constituants.

  11. #8
    melancia

    Re : Vrai ou faux : Daltons et taille moleculaire

    Merci à tous !! J'ai tout compris !!!
    Ce forum m'aide vraiment beaucoup !

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. vrai ou faux
    Par manforever dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/11/2008, 00h12
  2. Vrai ou faux
    Par alexdu40 dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/11/2008, 11h50
  3. Vrai ou faux?...
    Par magic77 dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 11/01/2008, 21h46
  4. vrai ou faux
    Par chr57 dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 15
    Dernier message: 06/09/2006, 18h20
  5. Vrai ou faux ?
    Par ClaudeH dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 13
    Dernier message: 24/04/2006, 20h42