Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Masse musculaire , force et inactivité physique




  1. #1
    invite251213
    Invité

    Question Masse musculaire , force et inactivité physique

    Bonjour à tous .

    J'espère avoir posté dans le bon forum , car la question que je souhaite poser pourrait aussi être postée dans le forum médecine .Désolé si c'est une erreur .


    Voilà , je souhaiterais savoir pourquoi la masse musculaire et la force d'un muscle diminue si on "n'utilise pas" ce muscle (par exemple lors d'une période d'immobilité ,ou lorsqu'on arrête un sport...).

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    VilCrocrotte

    Re : Masse musculaire , force et inactivité physique

    De mon coté, je réagis comme sa,

    C'est comme les glucides dans le tissus adipeux, les protéines sont aussi une source énergétique donc ils sont aussi utilisé cependant, tout comme les glucides, le corps a un équilibre entre la dégradation et la fabrication de protéine il te faut un apport protéique de l'extérieur pour maintenir l'équilibre, je ne pense pas que quand tu as un platre à la jambe tu vas perdre un muscle à cette jambe, cependant, dans le cas de paraplégie, le muscle n'étant plus sollicité (et donc pas de renforcément musculaire), le corps va "puiser" dans cette réserve inutile, mais il ne vas pas digérer le muscle entier, il va se contenter d'un minimum.

    Je ne pense pas que le volume de muscle et la force soit lié.

    C'est ma vision des choses, je ne suis pas médecin ^^

  4. #3
    biotechmaniman

    Re : Masse musculaire , force et inactivité physique

    Bonjour!
    Ben c’est un point de vu tout à fait personnel et logique,
    autant que sportif je suppose que lorsque une personne fournis de l’effort physique quelque soit le muscle impliqué partant du muscle le plus fort qui est le cœur, il va recevoir des quantité énorme en sang par jour, même en dehors de l’activité sportive, ceci dit que le muscle sera bien oxygéné et par conséquence sera bien alimenté : le métabolisme des glucide des lipides et si l’activité et trop épuisante ca peut passer a la dégradation des protéine ce qui très rare (cas de sous-alimentation), donc plus l’activité est plus intense plus le muscle est aéré plus le métabolisme est élevé plus le muscle devient plus fort et plus volumineux, le volume des muscle en plus d’une alimentation riche en protéine dépend également d’autres facteur : génétiques, hormonaux (anabolisants) exemple de testostérone.
    Voila j’espère que j’ai pu éclaircir un peu ta voie.
    Bonne chance.


  5. #4
    LXR

    Re : Masse musculaire , force et inactivité physique

    Citation Envoyé par biotechmaniman Voir le message
    muscle le plus fort qui est le cœur
    Le coeur n'est pas le muscle le plus puissant. J'ai toujours entendu que la langue est le muscle le plus puissant, résultat obtenu probablement en rapportant la puissance développée par la masse du muscle concerné.

    Greg

  6. #5
    myoper

    Re : Masse musculaire , force et inactivité physique

    Sans garantie (allons y gaiement), le masseter chez l'homme et l'uterus chez la femme.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    nowell

    Re : Masse musculaire , force et inactivité physique

    Bonsoir

    Je vais venir apporter un petit bémol à ces propos.
    Le muscle le plus puissant du corps humain se trouve être le muscle Gastrocnémien anciennement connu comme jumeaux externe et interne.
    Il s'agit de la partie charnue du molet.
    Il permet à lui seul de vous mettre sur la pointe d'un seul pied en se contractant, et en plus en vous propulsant.
    Il peut ainsi propulser une centaine de kilos à lui seul. De même le tendon qui en découle, le tendon d'Achille sur lequel se termine le gastrocnémien et le muscle soléaire est le tendon le plus solide.

    J'ajouterai également que la langue n'est pas un seul muscle, mais un complexe de 17 muscles.

    Bien à vous.
    Nowell

  9. #7
    nowell

    Re : Masse musculaire , force et inactivité physique

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Sans garantie (allons y gaiement), le masseter chez l'homme et l'uterus chez la femme.
    Le muscle masseter est certes puissant (il est le principal muscle masticateur). On peut le voir se contracter en faisant de petites bosses sous la peau devant l'oreille, au niveau de l'ATM (articulation temporo-mandibulaire), lorsque vous serrez les dents molaires alors que la bouche est déjà fermée. Mais il est très court et sa puissance est essentiellement due à la position de ses insertions.

    Pour ce qui est du myomètre utérin, vous ne pouvez pas le comparer, car il fait partie des muscles lisses et non pas des muscles squelettiques.
    Les muscles lisses sont naturellement plus de 5 fois plus puissant qu'un muscle strié squelettique.

  10. Publicité
  11. #8
    LXR

    Re : Masse musculaire , force et inactivité physique

    Citation Envoyé par nowell Voir le message

    J'ajouterai également que la langue n'est pas un seul muscle, mais un complexe de 17 muscles.

    Bien à vous.
    Nowell
    Oups! Merci d'avoir corrigé mes propos, je n'étais absolument pas sûr...

    Greg

  12. #9
    Flyingbike

    Re : Masse musculaire , force et inactivité physique

    Citation Envoyé par VilCrocrotte Voir le message
    C'est comme les glucides dans le tissus adipeux




    meublage pour pouvoir valider le message...

  13. #10
    myoper

    Re : Masse musculaire , force et inactivité physique

    Citation Envoyé par nowell Voir le message
    Je vais venir apporter un petit bémol à ces propos.
    Le muscle le plus puissant du corps humain se trouve être le muscle Gastrocnémien anciennement connu comme jumeaux externe et interne.
    Tu veux dire que la puissance du masseter, par exemple est calculée in situ et que c'est la raison qui lui permet de dévelloper plus ?
    C.a.d. que l'insertion est prise en compte ?
    Sinon, je remarque qu'avec les jumeaux (2) ont dévellope beaucoup moins qu'au squatt (4driceps) : 50 vs 200 (soit 25 vs 50 ?).
    Rapporté au poid du muscle par contre, ils sont nettement plus faibles.
    Pour l'utérus, je me suis toujours demandé comment ça avait pu être estimé...

    Dis nous tous maintenant ...
    En tous cas, merci.

  14. #11
    nowell

    Re : Masse musculaire , force et inactivité physique

    Citation Envoyé par Flyingbike Voir le message



    C'est comme les glucides dans le tissus adipeux
    meublage pour pouvoir valider le message...

    Ah je ne l'avais même pas remarqué, oui c'est du lourd là !

    Sinon Myoper je ne comprends ce que vous voulez dire en comparant les quadriceps avec les rapports 50 et 200 .

    Bien à vous.
    Dernière modification par nowell ; 08/12/2009 à 00h06.

  15. #12
    myoper

    Re : Masse musculaire , force et inactivité physique

    Citation Envoyé par nowell Voir le message
    Ah je ne l'avais même pas remarqué, oui c'est du lourd là !

    Sinon Myoper je ne comprends ce que vous voulez dire en comparant les quadriceps avec les rapports 50 et 200 .

    Bien à vous.
    Juste pour savoir "comment" est calculée la puissance musculaire (par faisceaux musculaire ou par rapport a la masse ...?) parce que je ne métais pas posé la question.

  16. #13
    nowell

    Re : Masse musculaire , force et inactivité physique

    La question a le mérite d'être posée. Je ne sais pas. C'est ce qui est communément admis en anatomie humaine: les gastrocnémiens sont les muscles les plus puissants.
    Je n'en sais pas plus.

  17. #14
    myoper

    Re : Masse musculaire , force et inactivité physique

    Citation Envoyé par nowell Voir le message
    La question a le mérite d'être posée. Je ne sais pas. C'est ce qui est communément admis en anatomie humaine: les gastrocnémiens sont les muscles les plus puissants.
    Je n'en sais pas plus.
    Merci.
    Ca a au moins le mérite de m'enlever une idée (mal)conçue.

  18. #15
    kamor

    Re : Masse musculaire , force et inactivité physique

    Pour revenir à la question de départ, les muscles ont une puissance pour répondre à un besoin. Si ce besoin augmente, les muscles augmenteront en conséquence, c'est le but de la muscu.
    Le problème est que le corps doit ensuite entretenir ces cellules en trop, donc c'est de l'énergie dépensée inutilement. Il y aura donc délétion de ces cellules inutiles au fur et à mesure, permettant au corps de réduire ses dépenses énergétiques.
    Je dois avouer que le comment cela se passe au niveau de la reconaissance de l'utilité m'est inconnu, mais c'est un mécanisme assez général dans la nature de déléter ce qui ne sert pas.

Discussions similaires

  1. [zoologie] Force musculaire des insectes
    Par weil dans le forum Biologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 27/12/2006, 21h18
  2. LOI DE KLEBER: Force musculaire??
    Par ozzieabroad dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 30/09/2004, 09h33
  3. masse musculaire et génétique
    Par acerfull dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/04/2004, 05h56