Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Immunogénétique des immunoglobulines



  1. #1
    genista

    Immunogénétique des immunoglobulines


    ------

    Bonsoir,
    alors, j'ai un petit soucis concernant la génétique des immunoglobulines.
    Il y a trop d'informations je n'ai pas pu bien assimilé, étant donné que je ne suis pas très génétique
    Si quelqu'un pouvait m'expliquer en quelques lignes, brièvement, je complèterai après.

    Je vous en serais reconnaissante.
    Cordialement,
    genista

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Katie20012

    Re : immunogénétique des immunoglobulines

    Hello;
    Alors oui c’est une question qui amène une réponse très longue..., voici un petit résumé!!
    Alors l'ADN codant pour les immunoglobulines est présent dans trois groupes de gènes non lié; un groupe code pour les chaines-Lκ, un autre pour les chaines Lʎ et le dernier pour les chaines-H.
    Chaque groupe de gènes de la chaine-L possède plusieurs copies différentes de segments du gène V et plusieurs autres du segment du gène J.
    En outre, dans le groupe de la chaine-κ, il existe un seul segment codant pour la région constante des chaines-κ, alors que dans le groupe ʎ il existe quatre segments de gènes codant pour la région C de la chaine ʎ.
    Le groupe du gène de la chaine-H possède plusieurs copies différentes de segment des gènes V, D et J et un seul segment de gène pour chacune des régions constantes pour les différentes classes et sous-classes d'anticorps.

    Durant son développement, une seule cellule B sélectionne aléatoirement de son groupe de gène de la chaine-H un segment du gène V, un D et un autre J pour le réarrangement (translocation).
    Elle sélectionne ensuite du groupe de gène κ ou ʎ un segment de gène J et un autre V pour la translocation. Ces segments de gènes se recombinent ensuite pour crée un gène(VJ) codant pour un site de liaison d'une chaine L et un gène (VDJ) et codant pour un site de liaison d'une chaine-H.

    Après la réussite du réarrangement des segments de l'ADN de l'Ig, la cellule s'engage à exprimer une région V particulière de la chaine-H et une région V particulière de la chaine L; il existe une suppression active qui est l'exclusion allélique des autres réarrangements de la région V des chaines L ou H. chaque cellule B et toute sa progéniture exprimeront donc et produiront des anticorps, ces derniers ont tous la même spécificité.

    Après un réarrangement réussi de l'ADN des chaines-L ou -H, les ARNm primaires des chaines-H ou L sont transcrits; l’ARN situé entre le gène de la région V nouvellement produit et le gène de la région constante est épissé.
    Après la traduction, les chaines polypeptidiques H et L se combinent dans le réticulum endoplasmique(RE) pour former une molécule d'Ac qui devient ensuite le récepteur d'Ag spécifique de la cellule B.
    Dans les plasmocytes, la parie de l'ARNm codant pour le domaine transmembranaire de la chaine H, importante pour son expression membranaire sur les cellules B, est épissée et l'Ac produit est sécrété.

    Une cellule B mature exprime l'IgM et l'IgD ayant la même spécificité. Cela résulte du clivage différentiel et de l'épissage du transcrit primaire qui donnent deux molécules d’ARNm (une pour la chaine H de l'IgM et l'autre pour la chaine H de l'IgD);ces deux molécules sont traduites et exprimées sur la surface de la cellule B avec la chaine L.
    Une cellule B correctement stimulée peut entreprendre une commutation de classe qui nécessite une translocation du segment du gène VDJ à coté d'un autre gène de la région C avec la perte de l'ADN intervenant.
    Le transcrit primaire est ensuite épissé pour donner un ARNm pour la nouvelle chaîne-H.

    La diversité de l'Ac, c’est-à-dire la génération d'Ac ayant des spécificités différentes, est créés au niveau de l'ADN par plusieurs lignées germinales V,D et J et les gènes V et D, par leur combinaison aléatoire, grâce à une liaison non précise et par des mutations somatiques ultérieures dans les régions V produites.
    Au niveau de la protéine, la diversité est créée par une sélection aléatoire et un appareillement de chaines H et L.

    Au cours d'une réponse immunitaire, l’affinité générale des Ac pour un antigène, augmente avec le temps.
    Cela résulte du fait que les cellules B exprimant l'Ac à haute affinité entrent en concurrence avec succès pour acquérir un antigène et contribuent hautement au pool de l'Ac.
    De plus, les mutations dans les gènes VL et VH des cellules B activées génèrent des Ac avec une plus haute affinité (maturation de l'affinité) permettant à ces cellules d'entrer en concurrence avec succès pour l'Ag, répandant leurs clones et contribuant au pool de l'Ac.

    Voila en espérant que cela pourra vous éclairez.
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  4. #3
    genista

    Re : immunogénétique des immunoglobulines

    Voilà,
    une immunoglobuline (Ig) est construite de 1336 acides aminés, environ. Chaque chaine (lourde ou légère) est divisée en domaines constants et variables. Donc il y a une multitude de gènes codant pour ces domaines. Par exemple pour la chaine légère Kappa, il existe 76gènes codant pour la partie variable dont 34 à 37 seulement sont fonctionnels, 5gènes pour la partie jonctionnelle (zone charnière) et 1seul codant pour la partie constante.
    Qu'est ce qui fait que tel ou tel gène est choisi et exprimé?? est ce la reconnaissance de l'antigène (sa nature) lors de l'éducation des lymphocytes B au niveau de la moelle osseuse qui détermine la sélection des gènes? et je voudrais comprendre ce qu'est le peptide signal L et son rôle ainsi que les séquences de 7 ou 9 nucléotides en amont ou aval des gènes??!!
    merci
    cordialement,
    genista

  5. #4
    genista

    Re : immunogénétique des immunoglobulines

    Hi,
    votre réponse me permet de comprendre plus clairement les données que j'ai pu trouvé! je vous remercie pour l'aide que vous m'apportez et le temps que vous m'accordez à répondre (longue réponse )
    bonne soirée à vous
    PS: je n'avais pas vu votre message d'où mon le second que j'ai posté
    cordialement,
    genista

  6. #5
    Katie20012

    Re : immunogénétique des immunoglobulines

    Hello genista;
    Je vous en priiiiiiiiiie, contente d'avoir pu vous aider.
    Très bonne soirée à vous également.
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Immunologie] QCM Immunogénétique
    Par solanez dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/06/2009, 00h35
  2. [Immunologie] immunoglobulines
    Par christelle123 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/02/2009, 10h47
  3. [Immunologie] Régions variables des immunoglobulines
    Par mag dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/09/2007, 19h45
  4. les immunoglobulines G
    Par vitalogos dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/05/2007, 13h30
  5. immunoglobulines-mécanisme de recombinaison
    Par lola121 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/02/2007, 10h13