Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Dosage spectrophotométrique des protéines



  1. #1
    Statixxx

    Dosage spectrophotométrique des protéines

    Bonjour,

    Je cherche différentes techniques de dosages de protéines par spectrophotométrie.

    Outre les méthodes classique de Biuret, Bradford, Folin-Lowry et de l'acide bicinchoninique, j'aimerai savoir si quelqu'un connait des autres techniques peut être mois courante ???


    Merci de vos réponses.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    LXR

    Re : dosage spectrophotométrique des protéines

    Bonjour et bienvenue sur Futura Sciences,

    Il y a le nanodrop pour doser les protéines. Dans le principe, cela reste de la spectrophotométrie puisqu'on dose l'absorbance d'une goutte d'échantillon déposée sur une lentille qui émet un faisceau de lumière à 280 nm. L'avantage est qu'il n'y a pas besoin de cuve en quartz pour le dosage (à la différence des spectrophotomètres classiques pour le dosage de protéines sans coloration), il n'y a pas besoin de coloration, et surtout très peu de matériel biologique est utilisé pour le dosage puisque le volume de la goutte déposée pour le dosage est de l'ordre de 1 à 3 µl.

    Le nanodrop est très en vogue dans les labos actuellement, sa popularité a plutôt tendance à croitre il a donc un bel avenir devant lui je pense.

    Greg

  4. #3
    nowell

    Re : dosage spectrophotométrique des protéines

    Bonsoir

    Vous avez aussi le dosage par Warburg et Christian. Il permet la séparation des acides nucléiques et protéines selon un ratio propre à la méthode.

    Cordialement.

  5. #4
    Statixxx

    Re : dosage spectrophotométrique des protéines

    Merci bien pour vos réponse. Je ne connaissait pas ces techniques.

  6. #5
    nowell

    Re : dosage spectrophotométrique des protéines

    J'ajoute que Warburg et Christian nécessite deux spectros: une à 260 et une à 280 nm. (question de domaine d'absorbance des acides nucléiques à 260 et des a.a aromatiques à 280.)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Flyingbike

    Re : dosage spectrophotométrique des protéines

    LXR, je ne sais pas si le Nanodrop est adapté au dosage d'un extrait protéique. Pour une protéine oui, quand on connait son epsilonn. En tout cas pour avoir essayé le dosage de bradford au nanodrop dans tous les sens : oubliez !

  9. Publicité
  10. #7
    Orohena

    Re : dosage spectrophotométrique des protéines

    Moi j'utilise le kit BCA (Pierce) à une longueur d'onde de 562.
    J'espère que dans toutes ces techniques tu trouveras ton bonheur !

    Orohena

  11. #8
    LXR

    Re : dosage spectrophotométrique des protéines

    Citation Envoyé par Flyingbike Voir le message
    LXR, je ne sais pas si le Nanodrop est adapté au dosage d'un extrait protéique. Pour une protéine oui, quand on connait son epsilonn. En tout cas pour avoir essayé le dosage de bradford au nanodrop dans tous les sens : oubliez !
    En effet on ne peut pas doser des extraits protéiques (puisque le nanodrop demande de renseigner l'epsilon et la masse molaire). Mais pour doser une protéine recombinante il n'y a pas mieux je trouve.

    Greg

  12. #9
    rpenlae

    Re : dosage spectrophotométrique des protéines

    Bonjour, concernant les extraits proteiques il faudrait voir du côté du Biospec-Nano de Shimadzu, j'ai entendu de bons echos sur ce concurrent direct du nanodrop...je vais me renseigner.

  13. #10
    Pfhoryan

    Re : dosage spectrophotométrique des protéines

    Citation Envoyé par Flyingbike Voir le message
    En tout cas pour avoir essayé le dosage de bradford au nanodrop dans tous les sens : oubliez !
    Ah? C'était quoi le problème? Reproductibilité?
    “if something happened it’s probably possible.” Peter Coney

  14. #11
    Flyingbike

    Re : dosage spectrophotométrique des protéines

    Oui, aucune reproductibilité, grosse difficulté à faire une gamme dans le domaine linéaire, en bref pas plus simple qu'en spectro à cuves.

  15. #12
    LXR

    Re : Dosage spectrophotométrique des protéines

    Ton nanodrop a-t-il une longueur d'onde réglable? Car dosant les protéines recombinantes, ARN et ADN, je pensais que cet appareil ne fonctionnait qu'à 260 et 280 nm. Le dosage de Bradford se faisant plutôt à 600 nm, si ton nanodrop ne peux pas se régler à cette longueur d'onde, ces résultats ne m'étonnent pas.

  16. Publicité
  17. #13
    Flyingbike

    Re : Dosage spectrophotométrique des protéines

    oui bien sur, il y a deja un programme pour le dosage Bradford. Le nanodrop va jusqu'a 700nm.

  18. #14
    Pfhoryan

    Re : Dosage spectrophotométrique des protéines

    Citation Envoyé par Flyingbike Voir le message
    oui bien sur, il y a deja un programme pour le dosage Bradford. Le nanodrop va jusqu'a 700nm.
    C'est peut-être un problème d'ordre technique?
    “if something happened it’s probably possible.” Peter Coney

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Question sur un dosage spectrophotométrique
    Par Astryd dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/01/2010, 08h39
  2. [Biochimie] Dosage des protéines???
    Par franck8520 dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 30/09/2009, 13h26
  3. [Biochimie] dosage des proteines
    Par foulifi dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 10/04/2009, 16h28
  4. [Biochimie] Dosage des protéines
    Par mortabit dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 23/11/2008, 19h19
  5. Dosage Spectrophotometrique du manganese
    Par margatthieu dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/01/2008, 18h48