Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Gènes artificiels




  1. #1
    paulb

    Gènes artificiels

    Bonjour,
    Je trouve par Google, parmi d'autres, deux textes parlant de gènes artificiels comme d'une chose courante:

    http://ouvronslarecherche.free.fr/Ar...le_271003.html
    "Terre-net: A l'heure actuelle, où en est-on du débat sur les OGM?
    - Gilles-Eric Séralini: Deux problèmes majeurs se posent. Ainsi, les nouveaux règlements européens concernant la traçabilité et l'étiquetage des OGM sont parus au Journal Officiel le 18 octobre 2003 et devraient donc être en vigueur fin janvier. Ils s'avèrent pourtant inapplicables. Il faudrait pour cela la mise en place au niveau international, d'une banque des séquences des gènes artificiels introduits dans les cultures, notamment pour savoir reconnaître les OGM expérimentaux ou en attente d'autorisation, alors qu'ils sont aussi prévus comme contaminants possibles par la directive 2001/18 et les nouveaux règlements sur l'étiquetage et la traçabilité. Le besoin est criant pour un organisme impartial international chargé de cette reconnaissance des OGM. Prenons l'exemple du maïs Meristem. S'il venait à contaminer l'environnement, seul Meristem peut aujourd'hui le reconnaître. Deuxièmement, les OGM commercialisés, comme les maïs GA21 et MON810 de Monsanto, ou T25 de Bayer ont déjà dérivé. Leurs gènes ont muté, notamment aux extrémités, ou en tout cas ne correspondent plus à ce qui était déclaré dans les dossiers d'homologations, ce qui montre la très grande instabilité des gènes artificiels. Si les gènes naturels mutaient aussi vite, on serait tous des monstres après-demain! Les dossiers d'homologations sont donc caducs."
    http://www.cnrs-gif.fr/cgm/pompon/page_article.html
    "Mais les choses se compliquent quand l'on se trouve confronté à pratique : contrairement aux bactéries, chez qui tous les gènes assurant les différentes étapes de production d'une molécule donnée sont disposés sur le chromosome en une sorte de chaîne d'assemblage appelée opéron, chez les organismes supérieurs (eucaryotes), ils sont dispersés et interrompus par des portions d'ADN non codantes (introns). Du fait de la complexité de la structure des gènes eucaryotes, le transfert de gènes entre eucaryotes éloignés (Homme, Plantes, Champignons) est une opération complexe nécessitant une ingénierie moléculaire élaborée. Par conséquent, il s'est révélé nécessaire de reconstruire des gènes artificiels et d'assembler de toutes pièces, chez la levure, l'ensemble des fonctions aboutissant à la synthèse des hormones stéroïdiennes humaines et de l'hydrocortisone. Au total, une quinzaine de gènes ont dû être introduits ou modifiés puis leur fonctionnement soigneusement ajusté afin que chaque étape enzymatique s'effectue à la bonne vitesse et s'enchaîne harmonieusement avec les étapes en amont et aval : ainsi peut être évitée l'accumulation de produits intermédiaires ou la formation de produits indésirables. Cette tâche, elle-même extrêmement complexe, a été menée à bien en jouant sur la structure fine de chacun des gènes artificiels et sur le nombre de copies de chacun des gènes introduit dans la levure. De très nombreuses combinaisons ont dû être testées avant de trouver les "bons dosages" conduisant à un médicament exempt de contaminant."

    Visiblement la technologie génétique est plus avancée que je ne le croyais! S'il existe des gènes artificiels, qui ne doivent donc pas leur réalisation à un être vivant, il doit être possible de remplacer le génome d'un être vivant (probablement pas à pas) par un génome entièrement artificiel et créer ainsi un être vivant entièrement artificiel. Bien entendu, on n'aura pas "créé la vie", car tout le reste de l'être obtenu est d'origine naturelle, mais on aura fait un grand pas en avant, le génome est quand même ce qu'il y a de plus important!
    En partant des bactéries, on peut remonter toute la complexité des vivants et arriver jusqu'à l'homme, pourquoi pas? Le seul bémol est la grande instabilité des gènes artificiels signalé par le premier texte. Mais on peut sélectionner, non?
    Qu'en pensez-vous?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    pi-r2

    Re : Gènes artificiels

    à ma connaissance, il existe des machines capables de synthétiser des courtes séquences d'ADN, de quelques dizaines de base. On peut ensuite grâce à des techniques de génie génétique insérer ces séquences en de slieux précis du génome d'une levure. Avec les techniques actuelles il doit être faisable (mais pas facile) de réalise rà peu près ce que l'on veut en terme de molécule d'ADN résultat (mais les biochimistes du forum répondront plus exactement).
    Ceci dit , c'est un peu comme en informatique être en mesure de changer un morceau de séquence binaire dans un fichier exécutable. Le rôle précis de chaque séquence d'ADN est loin d'être complètement compris, et la complexité dépasse de loin la seul traduction en protéines.
    Donc de là à l'être reconstitué, il y a encore un très grand pas. D'autant que les expériences de clonage montrent qu'il est difficile d'obtenir un individu viable sans toucher le génome.
    Les bonnes idées triomphent toujours... C'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes !

  4. #3
    Yoyo

    Re : Gènes artificiels

    recherche une actu sur le virus publié par futura il y a plusieurs mois.
    Les chercheurs ont reussit a recréer de toute piece un phage.

    YOyo


  5. #4
    ZionAngel

    Lightbulb Re : Gènes artificiels

    Citation Envoyé par paulb
    Visiblement la technologie génétique est plus avancée que je ne le croyais! S'il existe des gènes artificiels, qui ne doivent donc pas leur réalisation à un être vivant, il doit être possible de remplacer le génome d'un être vivant (probablement pas à pas) par un génome entièrement artificiel et créer ainsi un être vivant entièrement artificiel. Bien entendu, on n'aura pas "créé la vie", car tout le reste de l'être obtenu est d'origine naturelle, mais on aura fait un grand pas en avant, le génome est quand même ce qu'il y a de plus important!
    Salut !
    Je pense que la recherche du traitement de pas mal de maladies comme le cancer, vont dans ce sens ou on recherche à modifier le "déréglement" des cellules cancéreuses. Il est possible de modifier volontairement quelques cellules d'un organisme, mais un organisme complexe entier, je ne pense pas que ca soit, à l'heure actuelle ( et dans bien des années encore ) efficace (ex : la thérapie génique). Il faut, ne serait-ce que que se rendre compte de la compléxité de modifier le génome d'une cellule de manière sable ; alors des millions de cellules simultanément!!! Car il ne faut pas oublier que traiter quelques centaines de cellules sur les millions qui compose un organisme...


    Citation Envoyé par paulb
    En partant des bactéries, on peut remonter toute la complexité des vivants et arriver jusqu'à l'homme, pourquoi pas? Le seul bémol est la grande instabilité des gènes artificiels signalé par le premier texte. Mais on peut sélectionner, non?
    Qu'en pensez-vous?
    Oui et non. Comme je l'ai dit plus haut, il est actuellement impossible (enfin, selon moi, corrigez moi si je me trompe) de modifier l'ensemble des cellules d'un organisme complexe tel que l'homme. En effet, il y a le problème de la stabilité du gène que l'on cherche à insérer, mais il y a aussi une grande question d'echelle

  6. #5
    paulb

    Re : Gènes artificiels

    Citation Envoyé par ZionAngel
    il est actuellement impossible (enfin, selon moi, corrigez moi si je me trompe) de modifier l'ensemble des cellules d'un organisme complexe tel que l'homme.
    Si, c'est possible à condition qu'il soit à l'état d'un œuf juste fécondé.
    Amicalement paulb.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    paulb

    Re : Gènes artificiels

    Citation Envoyé par Yoyo
    recherche une actu sur le virus publié par futura il y a plusieurs mois.
    Les chercheurs ont reussit a recréer de toute piece un phage.

    YOyo
    Bonjour, je n'y arrive pas. Comment faire STP? Amicalement paulb.

  9. #7
    damien29

  10. Publicité
  11. #8
    paulb

    Re : Gènes artificiels

    Merci, damien 29!
    J'avoue que je n'y comprends pas grand'chose (et ce n'est pas seulement l'anglais qui m'en empêche!), mais je pense que l'essentiel, affirmé par des gens tout ce qu'il y a de plus sérieux (Institute for Biological Energy Alternatives, 1901 Research Boulevard, Suite 600, Rockville, MD 20850), est qu'on a "synthétisé" un être vivant, aussi primitif qu'il soit. Ils envisagent la synthèse d'une cellule (We propose to assemble larger genomes by joining separately assembled 5- to 6-kb segments; ≈60 such segments would be required for a minimal cellular genome.)
    Ce n'est pas rien!
    Dans tous les cas, je pense que c'est une affaire très importante, à suivre.
    Amicalement paulb.

  12. #9
    damien29

    Re : Gènes artificiels

    effectivement, c'est très important et intéressant. mais certaines personnes travaillant sur le projet pensent qu'il ne faut pas publier certains de ces résultats pour éviter de les voir réemployés par des terroristes en fabriquant dans armes biologiques.
    personnellement, je trouve cela dommage car si on fait abstraction des mauvaises utilisations, cela peut représenter une énorme avancée et les applications sont très intéressantes. (production de molécules, utilisation des diverses activités métaboliques pour dépolluer certains sites etc...)

    si d'autres personnes ont des informations à ce sujet, n'hésitez pas.

    Damien

  13. #10
    paulb

    Re : Gènes artificiels

    Citation Envoyé par damien29
    effectivement, c'est très important et intéressant. mais certaines personnes travaillant sur le projet pensent qu'il ne faut pas publier certains de ces résultats pour éviter de les voir réemployés par des terroristes en fabriquant dans armes biologiques.
    Damien
    Quant à moi, je crois que c'est un pur prétexte.
    Toutes les équipes de chercheurs sont tiraillés entre deux désirs: profiter de l'effet d'annonce pour augmenter leur financement, donc publier prématurément ou bien garder le secret pour ne pas être doublés par une autre équipe, sur la base de leur propres trouvailles prématurément publiées. Dans le domaine des efforts poursuivis pour "créer la vie", ceux qui y arriveront sont sûrs du Nobel. Ceci peut inciter à rester bouche cousue jusqu'à la réussite.
    Amicalement paulb.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Génétique] Gènes liés ou gènes indépendants??
    Par dj_titeuf dans le forum Biologie
    Réponses: 24
    Dernier message: 19/04/2016, 21h20
  2. Recifs artificiels
    Par Zozo_MP dans le forum La biodiversité en Méditerranée
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/10/2007, 14h25
  3. Récifs artificiels
    Par invite87654345678 dans le forum La biodiversité en Méditerranée
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/10/2007, 19h33
  4. [Génétique] Activité des gènes/gènes multiple
    Par kowainski dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/09/2007, 19h34
  5. cristaux artificiels
    Par Lucky1997 dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 21/07/2005, 14h51