Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 39

Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose



  1. #1
    Meiosis

    Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose


    ------

    Bonsoir,

    J'essaye tant bien que mal de comprendre le brassage génique depuis quelques jours.
    Mes questions sont donc les suivantes (dans ce post A, B et C sont des gènes et A, B, C, a, b, c leurs allèles respectifs) :

    Lors de l'appariement des chromosomes homologues en prophase I de méiose quelques fois des chromatides sont échangées c'est un crossing-over à l'origine d'un brassage intra-chromosomique, ok mais il parait que les gènes indépendants subissent aussi ce brassage en prophase I mais que cela ne se voit pas, or quand je fais un crossing-over entre deux gènes indépendants mon schéma brasse bien les allèles... Quel est le problème ?

    Dans un exercice type I si on me demande de montrer comment méiose et fécondation sont à l'origine de la diversité génétique (génique ?) des allèles je peux faire I. brassage intra II. brassage inter III. fécondation amplifie le brassage. Mais dans mon III pour faire l'échiquier de croisements afin de montrer la diversité des gamètes produits pour la descendance je croise deux individus A//a B//b ou A B//a b ? Autrement dit je dis que la fécondation amplifie le brassage interchromosomique ou qu'elle amplifie le brassage intrachromosomique ou je peux carrément dire qu'elle amplifie les deux ? (par exemple en croisant deux individus A B//a b C//c ça existe cette écriture de génotype ? C'est-à-dire deux gènes liés et un troisième non-lié aux deux premiers, donc en tout trois gènes trois couples d'allèles situés donc sur une cellule à 2n=4).


    Merci de vos réponses et désolé de la longueur du post ou si je me suis mal exprimé, mais sans schéma c'est un peu dur.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Caachou

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    d'après mes souvenirs les genes liés et indépendants peuvent subir la meiose mais les descendant ne seront pas obtenus ds la mm proportion. dans le cas des genes liés on aura des individus qui auraont en grde parti les génotype parentale (AA ou aa). pour les indépendant, on fait un tableu de croisement :

    A a

    A 1/4 1/4

    a 1/4 1/4

    1/4 genotype AA
    1/4 aa
    1/2 Aa


    pour ta seconde question il me semble qu'en fait le fécondation emplifie le phénomène psq des très nbrse gametesst produite dc iml existe des milliards de rencontre possible, une fois les gametes produites.


    conseil: si c'est un type bac y a surement un corrigé bien expliqué sur le net !

  4. #3
    Meiosis

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    Oui mais ça ne répond pas à mes questions, je savais que pour les gènes liés on associait le brassage intrachromosomique et pour les gènes indépendants le brassage interchromosomique mais peut-il y avoir tout de même un brassage intrachromosomique pour les gènes indépendants (donc un crossing-over) et un brassage interchromosomique pour les gènes liés ?
    Des personnes m'ont dit que oui, les deux types de gènes subissent les deux brassages à la suite mais le brassage intra-K ne se voit pas pour les gènes indépendants (et vice-versa) alors que j'ai essayé et ça se voit... d'où ma question.

    Pour la deuxième question je me demandais s'il était possible d'écrire le génotype de la façon dont je l'ai fait et si je pouvais dire que la fécondation amplifiait également le brassage intra-K, car dans des corrigés je vois toujours qu'elle amplifie le brassage inter-K mais on ne parle jamais de l'autre voire des deux simultanément, pourquoi ? Du coup je me demandais si je pouvais révolutionner et en parler dans un type I car je ne trouve pas ça logique de ne parler que de la fécondation qui amplifie qu'un seul type de brassage alors que les deux se produisent lors de la méiose...

    Voilà l'exemple : http://svt.lycee-oiselet.fr/IMG/pdf/09cours-3.pdf
    Dans le B : la fécondation amplifie le brassage... Ils disent "0n peut en utilisant 2 couples d'allèles indépendants mettre en évidence ce brassage amplifié par la fécondation."
    Ils ne parlent donc que du brassage inter-K qu'elle amplifie et ils font un tableau de croisement avec deux F1 au génotype de gènes indépendants, ma question était donc : peut-on dire qu'elle amplifie également le brassage intra-K en disant "0n peut en utilisant 2 couples d'allèles liés mettre en évidence ce brassage amplifié par la fécondation" et croiser deux F1 au génotype de gènes liés (et dans ce cas quelles proportions sont à mettre dans le tableau de croisements) ou croiser deux F1 au génotype de gènes liés et indépendants à la fois (A B//a b C//c) (pareil dans ce cas quelles seront les proportions à mettre dans le tableau).

    Je ne sais pas si je m'exprime bien mais je peux difficilement faire mieux.

  5. #4
    Caachou

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    http://www.maxicours.com/se/fiche/SV...mosomique.html
    http://www.maxicours.com/se/fiche/SV...mosomique.html

    les deux brassages interviennent pour les genes liés et indépendants. La seule diférence entre liés indépendants c'est s'ils st ou non sur un mm chrm mais ca ne change rien aux brassage gen. seul le résultat diffère mais ca tu le sais deja !


    la fécondation amplifie le brassage inter ????????????? comment ca ? brassage inter c'est la formation hazardeuse des gamètes non ? or qd on s'interresse a la fecondation, les gametes st deja formées! seules leur rencontre est hazardeuse ! 223 x 223 possibilité (enfin pas exactement puisque chez la femme toute les ovules possibles ne sont pas fécondables mais l'ovule fécondable resulte d'un hazard, tu vois ce queje veux dire ?)
    ensuite pour l'intra-K ou je pense qu'il peut y en avoir lors de la mitose mais je ne pense pas qu'il faille en parler psq à la meiose ca concerne une gamete qui va déterminer un individu entier alors qu'a la mitose, cz un ind, ca ne va concerner que les 2 cellules filles puis les 4 etc mais au vu du nbre de cellules, un crossing over ne va pas forcéméent différencier un ind. Bien sur il peut y en avoir pls etc mais je pense que ca existe mais que tu n'en a pas a parler. après a toi de juger !!!! mais ca ne rentre pas ds la fécondation en elle mm, a moins que ca est lieu dans la première cellule mere du nvl individu ... c'est possible

    en espérant t'avoir un peu éclairer!

  6. #5
    Meiosis

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    Mais un crossing-over entre gènes indépendants est possible même si on n'en parle pas ou ce n'est pas du tout physiquement possible ? Car on me dit que les deux types de gènes (liés ou indépendants) subissent en fait les deux brassages mais que le brassage intra n'affecte pas les gènes indépendants et le brassage inter n'affecte pas les gènes liés.. mais qu'ils ont quand même lieu réellement..

    Pour la fécondation qui amplifie le brassage j'ai donné un lien en exemple, en bas ils disent "0n peut en utilisant 2 couples d'allèles indépendants mettre en évidence ce brassage amplifié par la fécondation." donc je me demandais pourquoi on ne pouvait pas également faire le tableau de croisements en partant de 2 couples d'allèles liés tout simplement, c'est parce que c'est faux ou parce que tout le monde n'y pense pas ?

    Pour les 2^23 possibilités ça j'ai compris mais c'est sans prendre en compte le brassage intra qui peut avoir lieu des fois.
    En fait tout mon problème réside dans le fait de savoir si je peux dans le B (dans le fichier d'exemple que je t'ai donné) où ils parlent de la fécondation croiser 2 individus avec 2 couples d'allèles liés pour montrer comment la fécondation crée de nouveaux génotypes (avec 2 couples d'allèles on aura 16 nouveaux génotypes) ou si je peux carrément croiser 2 individus avec 1 couple d'allèles liés et un autre non lié au premier (donc de génotype A a//B b C//c) <= et comme je ne suis pas sûr je me demandais si on pouvait écrire un tel génotype qui illustre la cellule de départ suivante -> http://svt.lycee-oiselet.fr/IMG/pdf/07cords3.pdf

    D'ailleurs c'est un bon exemple que j'ai trouvé car il illustre les deux brassages à la suite et donne lieu à des gamètes de type A B/ C/ par exemple.

    Merci pour tes réponses.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Meiosis

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    Je me suis trompé dans le génotype je voulais dire écrire A B//a b C//c

  9. Publicité
  10. #7
    Caachou

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    qd tu fais un crossing over ac un seul gene sur le chr et bien tu peux le concidéré comme indep par rapport a un crossing o ac deux genes sur le mm crm, tu vois ? je vais essayer de faire un schéma:


    \ /
    A A
    \/
    /\


    et


    \ /
    a a
    \/
    /\

    on ne parle pas de gene lié portant, crossing o:

    \ /
    A a
    \/
    /\ fois deux


    par contre si tu prend 2 genes independant sur deux chrm

    \ /
    A A
    \/
    /\

    \ /
    B B
    \/
    /\ concidere que A et B ne st pas sur le mm chrm: deux chrm nn homologue ne peuvent pas s'apparié (regle generale)
    donc la entre 2 genes indep pas de brassage intra.

    pour le inter je pense que qd on il qu'il n'affecte pas gene lié on veut dire que si 2genes st liés il le reste par le brassage inter. Mais l'inter affectent les genes liés ds le sens ou il subissent qd mm la repartition hazardeuse lors de la formation des gametes.

    si tu peux fr un tableau ac des genes liés. mais si tu prends 2 genes indep ou lié d'allele A a et B b tes resultats st les mm, seuls les chiffres changent. or gene indep c plus simple et les chiffres st faciles a retenir! pour les genes liés on se base generalement sur des exp chiffrées.


    attention la fécondation c'est hors sujet pour le sujet que tu me donne en lien!!! on parle que de la meiose, pas de la diversité génétique au sens plus large !!! ds ton B il n'y a pas de fécondation, les deux première cellules c'est les mm pdt et appres crossing o !!!

    sinn pour la fécondation je crois qu'on attends juste que tu parles (ds un sujet approprié) du hazar ac le 223 X 223possibilité. psq si on parle des crossing o ds la cellule mere de l'embryon, on a pas fini !!!

    dslé j'explique très mal mais sur un sujet aussi pointilleux que la génétique rien ne vaut les explication d'un prof ac schéma!! j'spr t'avoir aidé qd mm et tkt pas au début c'est un peu dur a comprendre ms sava venir

  11. #8
    Meiosis

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    Merci pour tes réponses.

    Pour le sujet que je t'ai donné je sais que la fécondation est hors-sujet mais j'en parle car c'est au programme et que je peux tomber dessus.

    Mais alors je ne comprends plus, un crossing-over est possible entre des gènes indépendants ?

    Je schématise :

    ---A--- ---B---
    ---A--- ---B---

    ---a--- ---b---
    ---a--- ---b---

    Voilà deux paires de chromosomes homologues avec les gènes A et B d'allèles A, a, B, b.
    Moi quand je fais un C.O entre ces gènes indépendants j'ai :

    ---A--- ---B---
    ---a--- ---b---

    ---A--- ---B---
    ---a--- ---b---

    Du coup le brassage intra change bien mes allèles et c'est pas normal vu qu'il ne devrait pas affecter des gènes indépendants..
    Peut-être que je fais mal mon schéma du C.O..
    Du coup un C.O est possible entre un seul gène d'une même paire de chromosomes ?

    Pour la fécondation qui amplifie le brassage j'ai trouvé un autre sujet corrigé très intéressant : http://tricaudsvt.pagesperso-orange....c_20janv10.pdf
    Et je crois que je commence à comprendre pour le tableau.
    Là on a 3 couples d'allèles et à la fin 8 gamètes génétiquement différents.
    Je peux donc faire un tableau de croisements F1 x F1 du genre :

    gamètesF1: AB/ C/ | Ab/ C/ | aB/ c/ | ab/ c/ | AB/ c/ | Ab/ c/ | aB/ C/ | ab/ C/
    F1
    AB/ C/
    Ab/ C/
    aB/ c/
    ab/ c/
    AB/ c/
    Ab/ c/
    aB/ C/
    ab/ C/

    ça ferait donc dans ce cas 64 cases, car 2^3 x 2^3 possibilités à la fécondation, c'est un peu beaucoup mais au moins ça illustre bien.
    Du coup les chiffres à mettre dans ce tableau ce ne sera plus 1/64 dans chaque case vu qu'on n'a pas que des gènes indépendants et que les génotypes avec Ab ou aB (qui sont les gènes liés) sont minoritaires (cf crossing-over qui ne se produit pas toujours).
    Du coup quelles proportions mettre dans un tel tableau ? On met majoritaire pour les génotypes AB et ab dedans ?
    Et aussi j'ai raison pour tout ce que je raconte ou non ?

  12. #9
    Meiosis

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    J'ai compris pour le brassage intra !
    Il affecte les gènes indépendants mais ne change pas le résultat final, c'est pour ça qu'on n'en parle pas pour les gènes indépendants car il n'est pas efficace et donc pas source de diversité (comme pour le brassage inter pour les gènes liés ce n'est pas lui qui change le résultat final donc on n'en parle pas même s'il se produit réellement).

    Il me manque juste de l'aide concernant mes questions sur la fécondation.
    Merci encore de ton aide.

  13. #10
    Caachou

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    pour la fécondation ton tableau est juste. Pour un sujet portant dessus, je pense que tu peux le faire. Cependant il est difficile d'évaluer les proportions puis il mêle genes liés et indépendant. Je te proposerai donc de faire ce tableau pour illustrer la diversité des phénotype mais sans parler des proportions, a la limite on s'en fiche, tu montre just la diversité des genotype observé. ensuite tu peux parler de la proportion rn ta ramenant à l'étude de 2 genes indep puis un autres tableau ac 2genes liés ac ici les proportion (essaie de retenir un ordre de grandeur pour les genes liés). La génétique n'ets pas facime a comprendre donc n'essaie pas de tout expliquer d'un coup c'est source d'embrouille. Fais plusieurs étapes.

    bien vu pour le brassage onter et intra. ils le stipulent bien dans cet énoncé : http://www.didier-pol.net/00amn06c.htm ils disent bien "permettent d'illustrer" et non que seul les genes indep ou liés sont concerné.

  14. #11
    Meiosis

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    D'accord merci de ta réponse.
    Je pense que si j'ai un sujet avec 3 couples d'allèles je ferai un tableau de croisement avec des gènes indépendants en disant que je n'ai pas pris en compte le brassage intra (donc on en reste à 2^23 possibilités).
    Sinon si on parle juste de gènes liés je ferai le tableau avec les gènes liés en marquant "Minoritaire" dans les cases où j'ai les génotypes recombinés et "Majoritaires" dans les autres, car nous on a vu ça comme ça (sans ordre de grandeur, vu que les C.O ne sont pas systématiques) c'est correct aussi ?

    Sinon bien vu au pire je peux faire trois tableaux, un premier global illustrant la diversité sans proportion, un deuxième avec les gènes indépendants (1/64 partout) et un troisième avec gènes liés (là j'attends confirmation minoritaire, majoritaire ?).

  15. #12
    biotech63

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    Citation Envoyé par Meiosis Voir le message
    Merci pour tes réponses.


    Mais alors je ne comprends plus, un crossing-over est possible entre des gènes indépendants ?
    attention 2 gènes indépendants peuvent être sur le même chromosome...
    gènes liés = moins de 50% de recombinaison => obligatoirement sur le mêm chromosome
    gènes indépendants = soit sur 2 chromosomes différents (donc pas de recombinaison entre ces 2 gènes) soit plus de 50% de recombinaison => les 2 gènes sont sur le même chromosome mais à une distance de plus de 50cM l'un de l'autre

  16. Publicité
  17. #13
    Caachou

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    oui comme ca tu es sur de pas avoir faux acmajoritaire et minoritaire!

    les genes indep peuvent ertre sur le mm chrm :O j(en avais jms entendu parlé !!! ca change qqch ds les proportions lors des croossing o ?

  18. #14
    biotech63

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    ca fait longtemps que j'ai pas eue a faire des calculs de proportions donc je ne pourrai pas te donner de chiffres mais ce qu'il faut savoir c'est que tu peut être sur que tes gènes sont liés si le taux de recombiniason est inférieur à 50%
    si tu as un taux de recombinaison supérieur à 50% tes gènes sont indépendants. Pour savoir si tes gènes sont sur 2 chromosomes différents ou sur le même ils faudra faire d'autre croisement, pour réussir à distinguer justement brassage intra et inter chromosomique...
    pas sure d'être très claire...

  19. #15
    Caachou

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    mais oui !!!! c'est vrai qu'en y réfléchissant, meiosis tu disais que le brassage inter n'affectaitpas les genes liés ds le sens ou le résultat n'est pas interressant pour la diversité gen. c'est psq deux genes st dit liés si ils appartiennent au mm chrm et que si un crossing o ai lieu, il soit transmis en mm tps dc le brassage inter n'est pas interressant (on a a la fin de la meiose les genotype parentayx AB ou ab)

    AB---
    AB---

    ab---
    ab--

    crossing o: AB---
    ab--- fois 2

    dc gemete: AB--- fois 2
    ab---fois 2



    alors que si ils st éloignés
    A---B
    A---B

    a---b
    a---b

    crossing o:
    A---B
    A---b

    a---b
    a---B

    ici le brassage inter est interressant gamete
    A---B
    A---b
    a---b
    a---B

    et comme meiosis l'as dit, brassage inter interressant pour genes indep !! merci pour l'info biotech53!!

    http://www.medicopedia.net/term/10924,1,xhtml

  20. #16
    Meiosis

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    Oui en classe on nous dit que gènes liés = brassage intra et gènes indépendants = brassage inter mais en réalité ils ont lieu tous les deux.
    Pour ce qui est des gènes indépendants sur le même chromosome j'en avais entendu parler mais je préfère oublier pour ne pas m'embrouiller, ce n'est pas au programme.

    Pour mon tableau de fécondation si je mets les gènes liés + indépendants dedans dans les proportions je ne peux pas mettre Minoritaire et majoritaire dans le génotype où j'ai des génotypes recombinés (dus aux C.O) ? Ou c'est faux car il faut aussi prendre en compte les gènes indépendants ? Mais normalement ce serait bon puisque Ab ou aB ne surviennent qu'en cas de C.O et mettre minoritaire pour ces génotypes ne me semble pas faux.
    Exemple : le génotype A B//a B C//c est minoritaire.
    Car ça m'éviterait de faire trois tableaux.

    PS : en plus j'ai trouvé encore une autre correction où cette fois-ci ils font le tableau de fécondation entre gènes liés, et ils n'indiquent même pas les proportions, donc je pense que j'ai de la marge : http://flt75.ovh.org/spip/IMG/pdf/DS...Correction.pdf
    Dernière modification par Meiosis ; 04/03/2011 à 18h17.

  21. #17
    Caachou

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    j ne m'aventurerais pas à fair un tableau ac genes liés et indep en mettant majoritaire et minoritaire. psq on est sure de rien (nous pauvres peits élèves ) alors soit tu fais un élevage de souris et tu nous fais part de tes découvertes soit tu fais ton tableau de 64 cases mais tu ne parle pas du nbre d'individus obtenus. après tout l diversité gen c'est le nbre de genotype différent qui compte, pas leur proportion !!!!!!

    et tu fais comme tu veux mais sans rentrer dans les détails meiosis tu peux tjs préciser que gene indep = sur deux chrm ou séparé par 50cM ou plus et tu fais ton schéma ac deux chrm comme c'est au programme. disons que c'est pas attendu mais c'est toujours bien vu et ca montre que tu as l'esprit ouvert ettout et tout je suis en prepa BCPST et je regrette de ne pas avoir plus de tps pour des petites recherche supp mais qd je tombe sur une info en lien ac mon cours et que je la claque en colle les profs st impressionné

    merci pour ce suplément d'info biotech63

  22. #18
    Meiosis

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    Ok je ferai ça, voire deux/trois tableaux, tout dépendra du sujet de toute façon.
    Merci pour ces informations. Je vais essayer aussi de plaquer leptotène... rapidement, tu sais les phases en prophase I.

    Sinon j'avais un doute, dans l'espèce humaine je sais qu'on a 2^2300 possibilités de gamètes (chiffre très théorique), soit 2^4600 lors de la fécondation, ça veut dire qu'il peut y avoir 2^4600 possibilités d'humains différents ? Ou qu'on peut faire 2^4600 enfants différents pour un même couple ?
    Car on n'a pas les mêmes allèles d'une personne à une autre, donc à mon avis ce chiffre est valable pour le nombre d'enfants possibles pour un même couple.

  23. Publicité
  24. #19
    Meiosis

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    Et aussi je voulais savoir, quand un homme produit les 20 millions de spermatozoides ils ont tous le même génotype au moment où il les éjacule ? Ou ils sont tous différents (les 20 millions) qui vont donc rencontrer un ovocyte 2.

    Pour l'ovocyte 2 j'ai compris un seul est sélectionné et termine sa méiose 2 s'il y a fécondation. Mais pareil, tous les ovocytes fabriqués à chaque cycle par la femme sont tous génétiquement différents ou identiques pour ce cycle ?

    Wikipédia ne m'a pas beaucoup renseigné sur ces points.

    Mais ce n'est qu'un détail, c'est plus pour mettre dans une copie en remarque. ^^

  25. #20
    Caachou

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    ils sont tous différent (spermatozoides et ovocytes) d'ou le brassage gen amplifié par la fécondation ! tu aurais pu être bien différent de ce que tu es là ca ma rappelle une bd de titeuf ou ils s'imagine cmt il aurait pu naitre ><. C'est beau la science des milliards de possibilités

  26. #21
    Meiosis

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    Des milliards de possibilités mais juste pour un couple en plus, vu qu'avec une autre personne certains allèles sont différents !

    Sinon je me demandais, pendant la méiose il y a des chromatides parentales qui ne subissent aucune modification (les chromatides qui ne se recombinent pas, celles qui sont tout en haut de chaque chromosome qui ne subissent pas le C.O).
    Et si dans le plus grand des hasards (mais c'est possible) tous les chromosomes de chaque paire migrent tous du même côté en métaphase 1 conservant ainsi la disposition de départ et que toutes les chromatides parentales (donc inchangées par le brassage intra) des 23 paires de chromosomes se séparent du même côté en métaphase 2 et que ça donne donc un gamète parental et que ce dernier est sélectionné pour la fécondation et qu'il rencontre aussi un gamète femelle parental ça donne un enfant identique aux parents ?

    Car j'ai fait le brassage avec 6 gènes répartis sur 3 chromosomes et je trouve plein de fois des gamètes parentaux quand même en fin de méiose dans les possibilités de gamètes (du genre ABCDEF abcdef) donc je me demandais si ce n'était pas bizarre.

  27. #22
    piwi

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    (les chromatides qui ne se recombinent pas, celles qui sont tout en haut de chaque chromosome qui ne subissent pas le C.O)
    Bonjour,

    Je laisse à ceux qui ont commencé la discussion le soin de la poursuivre. Cependant, il est important pour votre compréhension du processus que vous compreniez ce qui se trouve derrière les termes que l'on utilise dans le domaine. Parler d'une chromatide en haut d'un chromosome ne veut rien dire pour moi. Déjà d'un point de vue fondamental; une chromatide correspond à un bras de chromosome. Dés lors, parler un bras de chromosome situé en haut d'un chromosome n'a pas grand sens. Par ailleurs, je ne sais pas ce qu'est le haut ou le bas d'un chromosome.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  28. #23
    Caachou

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    expérimentalement on ne l'aura pas car les crossing over sont très très très frq. Deplus, le nvle individu recoit la patrimoine de ces deuc parents donc il ne peut pas être rigoureusement identique à l'un deux !

    par contre je ne te comprend pas bien qd tu dis chromatide = tout au bout du chromosomes. Car en TS chromatide = un bras du chromosome métaphasique (je précise métaphasique sinon c'est faux mais je ne vais pas t'embrouiller ac les études sup j'entends par métaphasique les chrm que l'on voit sur les caryotype). A l'extrémité de chaque chromatide (bras de chrm) on trouve les télomère mais cet ADN est non codant c'est a dire qu'il ne porte pas de gène. Ca peut te paraitre compliquer car en TS on voit les base et puis après on te dit que c'est pu exactement ca ><je t'explique donc pour info mais pas besoin de le remettre dans une copie ca risque de t'embrouiller car je ne te donne pas le détail. En fait un chrm c'est de l'ADN (très condensé). Chez les eucaryotes Cet ADN est divisé en 3:
    *ADN non informatif: il s'agit de l'ADN intercallaire, non transcrit en ARNm et donc non traduit en protéine. En fait on ne sait pas vraiment à quoi il sert mais on en a beaucoup et en gros, c'est grace a lui que nos emprunte digitale sont unique
    * ADN informatif: transcrit en ARN
    - codant: il donne des ARNm qui correspondent à des protéines
    - non codant: il code des ARNr et t qui sont essentiel à la synthèse des pn mais la séquence des ARNr et t ne correspondent pas à la séquence des protéines (contrairement ARNm avec les codons)

    voila pour le supplément d'info, j'espère avoir été claire :s

  29. #24
    Meiosis

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    Ok mais quand on croise par exemple des individus il y a une partie de la descendance qui a le génotype parental, donc là je me demandais si c'était possible pour l'ensemble des gènes, qu'un individu de la descendance hérite du même génotype que ses parents (l'ensemble des gènes, pas juste 2 gènes).

    Car lors d'une méiose il y a toujours des chromatides parentales celles qui ne sont pas recombinées et donc elles donnent lieu à des gamètes parentaux à l'issue de la seconde division de méiose. Et si c'est ce gamète parental qui est sélectionné pour la fécondation et qu'il rencontre un autre gamète parental ça donne un mélange des deux parents au niveau phénotypique ?
    Je ne sais pas si je m'exprime bien mais bon, c'est bizarre...

  30. Publicité
  31. #25
    Meiosis

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    Pour illustrer mes propos là ce sera beaucoup plus clair je pense.
    Regardez ce corrigé : http://www.didier-pol.net/00amn06c.htm
    En prenant compte les deux brassages ils disent qu'on a 8 types de gamètes différents dont 2 sont parentaux et ils n'ont donc pas été brassés : ABE et abe = ce sont deux gamètes parentaux.
    Eh bien que se passe-t-il si ABE rencontre un autre ABE d'un autre gamète (ovule) lors de la fécondation ? Le petit est comme les parents (enfin un mélange) ?

    Par extension de ce principe, que se passe-t-il si ABE.....Z rencontre un autre ABE......Z (même si c'est peu probable) l'enfant est un mélange des deux parents ?
    J'ai pris beaucoup de lettres car dans l'espèce humaine en considérant tous les gènes il n'y en a pas que 3 comme dans le corrigé mais des milliers.

  32. #26
    Caachou

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    n'oublie pas que les schémas de TS sont vachement simplifiés! en réalité il y a bcp plus de chrossing O sur un chromosome et ils peuvent affecté les 2 chromatides. De plus mm si on suppose possible que des chromatides ne soient pas affectés la probabilité que tous ces chromatides migrent dans la mm cellule est (quasi) nulle... j'spr avoir repondu a tes questions

  33. #27
    Meiosis

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    C'était la réponse que j'attendais, ça me simplifie vraiment tout, merci beaucoup !
    Je dois penser vraiment trop pour arriver à ça, c'est vrai que les schémas sont vraiment simplifiés mais vu que j'aime bien tout comprendre (même si c'est facultatif) alors je me pose plein de questions quand ça coince.

    Et donc quand on étudie un cas de dihybridisme en croisant F1 x mâle double récessif (croisement test) et qu'on obtient une majorité de génotypes parentaux c'est parce qu'on étudie que 2 gènes ?
    Et dans la réalité la probabilité d'avoir des génotypes parentaux dans la descendance est quasiment nulle car les gènes sont par milliers et il y a 23 paires de chromosomes, j'ai tout compris ?

  34. #28
    piwi

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    Bonsoir,

    J'ai survolé la correction du sujet de bac que vous avez mis en lien. Il y a un souci assez immédiat. Je vois mal comment un spermatocyte I peut être en interphase... Le stade spermatocyte correspond à la méiose. C'est à dire qu'en interphase, la cellule préméiotique est une spermatogonie (type B juste avant la méiose), après elle entre en méiose (stade préleptotène) en répliquant une dernière fois son matériel génétique, la chromatine commence ensuite à se réorganiser et à se condenser (fin préleptotène, leptotène).
    Donc, parler de spermatocyte en G1 est plutôt curieux.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  35. #29
    Meiosis

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    Ah je ne sais pas, mais de toute façon ce n'est pas cette partie qui m'intéresse, moi je prends à partir de la prophase.

  36. #30
    Caachou

    Re : Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

    pas bien compris cette question :
    Et donc quand on étudie un cas de dihybridisme en croisant F1 x mâle double récessif (croisement test) et qu'on obtient une majorité de génotypes parentaux c'est parce qu'on étudie que 2 gènes ?


    Et dans la réalité la probabilité d'avoir des génotypes parentaux dans la descendance est quasiment nulle car les gènes sont par milliers et il y a 23 paires de chromosomes, j'ai tout compris ?
    et bien si tu t'interesse à un génotype les résultats sont ceux du tableau de croisement mais si t'interesse à l'ensemble de tous les génotypes et bien oui on peut concidéré qu'il est impossible de retrouver l'ensemble des génotype parentaux.



    c'est bien de se poser plain de question surtt qd on obtient des réponses! moi c'est pas drole je colle ma prof !!

    sinon tu veux faire quoi après le bac ?

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Génétique] Méiose et brassage
    Par MrTheYo dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/04/2010, 03h20
  2. [Génétique] Meïose lors de la fecondation?(quand)
    Par nyogoso dans le forum Biologie
    Réponses: 17
    Dernier message: 18/05/2008, 22h00
  3. [Biologie Cellulaire] Brassage interchromosomique et méiose II
    Par Jadéite dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/03/2008, 16h14
  4. [Génétique] Méiose et brassage
    Par pietro_il_lover dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/11/2007, 18h30
  5. brassage lors d'une meiose
    Par nazou dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/03/2007, 14h37