Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Arrêter ma thèse...




  1. #1
    mgn67

    Question Arrêter ma thèse...

    Bonjour,

    J'entame ma seconde année de thèse et je suis complétement démotivé... Pour faire simple, mon sujet de recherche a un peu changé par rapport à ce qu'il était au début, j'ai bien tenté de revenir vers le sujet initial mais mon directeur est contre. De plus, mon directeur est très absent (occupé à la construction d'un bâtiment pour un programme européen de biologie structurale, occupé à faire la guerre au directeur de l'institut, etc...). En gros, je le vois 15 minutes par semaine, pour discuter de mes manip, et ça s'arrête là.
    Je n'ai plus aucune motivation, j'ai le sentiment d'être laissé à l'abandon, et cette première année de thèse m'a tout simplement dégouté de la recherche à tel point qu'il est hors de question pour moi de continuer dans cette voie.

    Clairement, dès que je suis arrivé en thèse, je savais plus ou moins que la recherche académique n'allait pas être ma vocation, mais je sors d'une famille qui pense que le mieux est de faire des études longues, peut importe les études choisies... C'est la raison pour laquelle je me suis engouffré dans cette thèse, juste pour le diplôme. J'ai ouvert les yeux un peu tard et j'ai compris que les longues études, ça sert à rien du tout ! Il faut surtout choisir les bonnes...

    Je me suis un peu renseigné, et je pourrais intégrer un IAE (Institut d'Administration des Entreprises), sorte d'école de management publique, pour obtenir une double compétence et mettre tout de même en valeur mes longues années d'études... 4 diplômes m'intéressent particulièrement :
    - Management des Entreprises du Secteur de la Santé, à Lille
    - Marketing des Produits et Services de Santé, à Nantes
    - Développement, Production, Management et Stratégies dans les Bio-Industries, à Orléans
    et celui qui m'attire le plus :
    - Management des Industries Pharmaceutiques et des Technologies Médicales, à Lyon

    J'aimerais connaitre le ressenti par rapport à tout ça de certains d'entre vous qui ont peut être vécu les mêmes moments de doutes et qui ont sauté le pas ou non ;
    Et également, j'aimerais avoir des témoignages de ceux parmi vous qui ont une formation scientifique et qui ont réussi à la valoriser pour exercer un métier dans le commerce, le management, la gestion, le marketing, la comm, etc... Est-ce qu'un de ces diplômes d'IAE peut valoir le coup, et est-ce qu'un doctorat est réellement un plus quand on ne veut pas faire de recherche ?


    Merci pour vos réponses !

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    TheBigBangTheory

    Re : Arrêter ma thèse...

    Bonjour,

    J'suis encore qu'un p'tit jeunot, donc pour ce qui est du témoignage et de l'expérience, j'ai pas grand chose à apporter. Cependant, un truc m'alerte : pourquoi pas terminer ta thèse, bien que tu n'aies plus tellement envie ? Bon, c'est sûr que la question est étrange puisque si tu n'as plus envie, tu ne peux rien y faire. Mais là où je veux en venir, c'est que tu ne peux pas savoir ce qu'il adviendra de demain, et à ce moment-même, tu es à deux doigts d'en finir. Et si demain, il te venait de regretter d'avoir abandonné si près du finish ? Ce que je ne te souhaite aucunement. Ce serait pas une grosse perte de temps, et ce serait nullement non bénéfique, du moins je pense ; ça fera, au pire des cas, un p'tit bagage de plus.
    C'est dans le silence des lois que naissent les grandes actions.

  4. #3
    Yoyo

    Re : Arrêter ma thèse...

    Salut

    Je partage le message précédent. Mais avant tout si les seuls problemes sont liés à l'absence de ton directeur de these, n'y a t'il personne pour t'aider?
    Sinon tu dois pouvoir te tourner vers l'ecole doctorale, demander un rdv au directeur pour lui parler de ton soucis. Tu devrais aussi avoir des parrains (c'est obligatoire avec le nouveau contrat doctoral),ils sont justement la pour répondre à ce genre de probleme. Leur en as tu parlé?

    YOyo


  5. #4
    pi-r2

    Re : Arrêter ma thèse...

    Si tu n'aimes pas la recherche académique et que tu restes en France plus tard, il est clair qu'une thèse ne sert à rien pour une carrière. C'est même le contraire, il vaut mieux rentrer un peu plus jeune dans le monde du travail. Une réorientation est à envisager. Moi je n'ai pas pu arrêter ma thèse (sinon pantoufle à rembourser) et je regrette bien d'avoir du aller jusqu'au bout. Je ne suis pas sur que rester dans le domaine de la santé en n'étant ni médecin ni pharmacien soit très judicieux, tu vas retrouver le même genre de situation qu'en thèse.
    Les bonnes idées triomphent toujours... C'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes !

  6. #5
    fabien.che

    Re : Arrêter ma thèse...

    Citation Envoyé par pi-r2 Voir le message
    Si tu n'aimes pas la recherche académique et que tu restes en France plus tard, il est clair qu'une thèse ne sert à rien pour une carrière.
    Bonjour,

    Pardonnez-moi, mais vous avez tort. Votre discours est totalement erroné. Si les docteurs sont mal reconnus en France (et uniquement en France), c'est en parti lié à ce genre de discours populaire. Le monde privé recherche des docteurs. Il est vrai, cependant, qu'un post-doc peut s'avérer inutile voire délétère pour quelqu'un qui ne veut pas poursuivre dans la recherche académique. Une thèse, c'est une expérience professionnelle très riche qui apporte énormément de compétences. Le tout, c'est de savoir le mettre en avant.


    @mgn67 :
    Je vous encourage également à poursuivre et à finir cette thèse. Pour les moments de doute, je ne crois pas qu'un seul thésard puisse dire que sa thèse se soit déroulée sans aucune baisse de motivation ou coup de blues. C'est justement une des raisons qui fait que la thèse est valorisable auprès des employeurs. Vous DEVEZ être capable d'affronter de multiples difficultés, et de les surmonter. Votre sujet dérive un peu ? Montrez votre capacité à vous adaptez. L'environnement professionnel est dynamique, c'est normal et courant qu'un sujet de thèse change un peu de cap, c'est un projet long, sur au moins 3 ans.

    Bon courage.
    The most exciting phrase to hear in science [...] is not 'Eureka' but 'That's funny ...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    mgn67

    Re : Arrêter ma thèse...

    Merci pour les différentes réponses.

    Pour répondre à tout le monde :

    pourquoi pas terminer ta thèse, bien que tu n'aies plus tellement envie ?
    Parce que je ne suis pas si près de la fin (encore 24 mois au minimum), et que sachant que je ne veux absolument pas continuer dans la recherche (que ce soit publique ou privée), ça me fera rentrer bien tard sur le marché du travail (d'autant plus si je veux faire une formation complémentaire d'un an...)

    Sinon tu dois pouvoir te tourner vers l'ecole doctorale, demander un rdv au directeur pour lui parler de ton soucis. Tu devrais aussi avoir des parrains (c'est obligatoire avec le nouveau contrat doctoral),ils sont justement la pour répondre à ce genre de probleme. Leur en as tu parlé?
    L'école doctorale, j'y pense, je vais prendre rendez-vous avez la directrice pour lui exposer la situation et avoir son avis. Pas de parrains en revanche, je n'avais même aucune idée de leur existence, mais pour sur, ça n'existe pas chez moi !

    Je ne suis pas sur que rester dans le domaine de la santé en n'étant ni médecin ni pharmacien soit très judicieux, tu vas retrouver le même genre de situation qu'en thèse.
    Je ne comprends pas très bien ce que tu entends par là... Ce que je voudrais faire, c'est une formation complémentaire en IAE (ou ailleurs) pour apprendre le management et le commerce, et mettre en valeur mes connaissances scientifiques. Devenir commercial dans une entreprise qui vend aux labos, aux hopitaux, etc... De ce côté là, je pense que même sans finir ma thèse, je peux valoriser ma connaissance des laboratoires, et ma connaissance des produits en tant qu'utilisateur, pour devenir commercial. Et c'est en ça que je ne suis pas certain qu'un diplôme de docteur soit réellement nécessaire...

    Pour les moments de doute, je ne crois pas qu'un seul thésard puisse dire que sa thèse se soit déroulée sans aucune baisse de motivation ou coup de blues.
    Ça, je n'en doute pas le moins du monde. Une thésarde de mon labo doit commencer à rédiger dans 3 mois, elle n'a encore aucun résultat... Le gros stress !
    En revanche, et ça ne date pas d'aujourd'hui, j'ai toujours considéré que c'était une erreur de ma part de faire une thèse. Je me suis engagé dans un mauvais master, dans lequel tous les prof nous ont martelé qu'il fallait faire une thèse et qu'on avait pas le choix. On a donc tous suivi et toute la promo fait aujourd'hui un doctorat. Les profs sont donc heureux, ils ont réussi leur coup en nous mettant à tous des œillères pour nous interdire de voir ailleurs. Simplement, la recherche ne me plait pas du tout et j'ai le sentiment de perdre mon temps, et que pour devenir commercial, ça ne me sera pas d'une grande utilité...

  9. #7
    fabien.che

    Re : Arrêter ma thèse...

    Citation Envoyé par mgn67 Voir le message
    ça me fera rentrer bien tard sur le marché du travail
    Erreur, tu es déjà sur le marché du travail ! En théorie, tu as signé un contrat (de travail) pour ta thèse. A la fin, tu as une expérience professionnelle de 3 ans.

    Citation Envoyé par mgn67 Voir le message
    j'ai le sentiment de perdre mon temps, et que pour devenir commercial, ça ne me sera pas d'une grande utilité...
    Je ne pense pas qu'une thèse, quelle qu'elle soit, puisse être inutile. Si tu veux t'en assurer, prends contact avec les commerciaux des différentes entreprises qui démarchent ton laboratoire.

    Que tu sois arrivé en thèse "par la force des choses" est regrettable. Mais, maintenant que tu as commencé, tu dois finir. Si tu t'arrêtais, tu renverrais une image plutôt négative de ton implication et de ta conscience professionnelle auprès d'un éventuel employeur. Car si tu t'arrêtes aujourd'hui, il faudra justifier demain des raisons qui t'ont poussé à arrêter, voire de celles qui t'ont conduit à démarrer. Les recruteurs ne se contentent pas de choisir un candidat simplement sur la base de la liste de leurs diplômes/formations, mais surtout sur leur parcours en général, la démarche entreprise pour parvenir à des objectifs.

    Le sujet de la thèse n'est pas ce qui importe le plus, le plus important, c'est tout ce que tu développes autour de ce sujet, pour répondre à tes questions. L'intégralité de cette démarche est valorisable et utile dans n'importe quel métier.
    The most exciting phrase to hear in science [...] is not 'Eureka' but 'That's funny ...

  10. Publicité
  11. #8
    mgn67

    Re : Arrêter ma thèse...

    J'ai signé un contrat renouvelable tous les ans... J'avais pas vu l'expérience professionnelle là dedans en effet... Bon point

    Quant au CV, si ce n'est que ça, tout le monde l'arrange un peu. Mes 1 an et quelques de thèse peuvent se transformer en expérience professionnelle... non ?

  12. #9
    Guillaume69

    Re : Arrêter ma thèse...

    C'est quand même plus facile de valoriser 3 ans de thèse soutenue pour ensuite déboucher en industrie (pharmaceutique, biotech, ...) ; qu'un an et demi de thèse avorté.
    Surtout si tu veux mettre ces compétences de marketing au service de boîtes qui traitent justement avec les labos de recherche, ou qui demande un niveau scientifique élevé.

    On est en retard là dessus en France, mais il est quand même évident qu'un PhD a un niveau supérieur qu'un ingénieur, s'il se forme aux compétences non scientifiques qu'un ingénieur a obtenu en école.
    Des parcours de gens qui ont fait une thèse puis qui n'ont pas continué dans la recherche académique, il y en a des milliers. La plupart des PhD ne terminent pas titulaires, en France comme à l'étranger.

    Tu serais en M2 et tu ne te sentirais pas de faire une thèse, là oui ça vaut le coup de trouver une formation pour avoir une double compétence, et d'essayer de déboucher sur des postes en concurrence avec des ingénieurs (avec un certain désavantage par rapport à eux quand même).
    Mais à mi-thèse, il me semble plus logique d'aller au bout, de soutenir (de toutes façons, les résultats scientifiques purs importent peu si jamais tu veux pas faire de post-doc derrière), et d'enchaîner sur une formation derrière (MBA...) pour avoir la double compétence recherchée.

    Là, tu seras même plus compétitif qu'un ingénieur non PhD, logiquement ...

  13. #10
    Svenn

    Re : Arrêter ma thèse...

    A mon avis, un des critères essentiels à prendre en compte, c'est ton espoir d'avoir ou non des résultats d'ici la fin de ta thèse. Si je lis bien entre les lignes, je suppose que tu fais de la biologie structurale. C'est un domaine passionnant mais il a un gros défaut : tu as certes de plus grandes chances qu'ailleurs de terminer avec de gros résultats mais tu as également de plus gros risques de terminer avec rien du tout. Si la protéine ne veut pas cristalliser ou qu'elle ne veut pas donner de spectre RMN digne de ce nom, ça peut vite tourner au vinaigre même si l'étudiant est très bon. Si ton responsable souhaite que tu changes de sujet, je suppose qu'il estime que ton sujet est infaisable (comme plus de 50% des sujets de biologie structurale mais ça on ne le sait malheureusement qu'une fois qu'on a échoué).

    Demande-toi si tu as un réel espoir de boucler ton sujet (ou un sujet de remplacement) dans les délais. Si oui, j'irais jusqu'au bout avant de me réorienter. Si non, il vaut peut-être mieux arrêter les frais tout de suite. Une solution intermédiaire peut consister à poursuivre dans un autre labo si ton chef ne remplit pas son role mais dans ce cas, il faut voir avec l'école doctorale.

  14. #11
    mantOs

    Re : Arrêter ma thèse...

    Termine donc ta thèse, même si ça doit se faire dans la douleur, comme il a été souligné par plusieurs ça te sera plus exploitable qu'une thèse avortée.
    Desole pour l'absence d'accentuation, je suis sur clavier QWERTY.

  15. #12
    Guillaume69

    Re : Arrêter ma thèse...

    Demande-toi si tu as un réel espoir de boucler ton sujet (ou un sujet de remplacement) dans les délais. Si oui, j'irais jusqu'au bout avant de me réorienter. Si non, il vaut peut-être mieux arrêter les frais tout de suite. Une solution intermédiaire peut consister à poursuivre dans un autre labo si ton chef ne remplit pas son role mais dans ce cas, il faut voir avec l'école doctorale.
    Le directeur de thèse est peut-être plus à même de savoir si un sujet est finissable / envisageable ou pas ... S'il est à cette position (visiblement, il a pas l'air d'être inexpérimenté s'il participe à la création d'un institut ?), c'est certainement pour de bonnes raisons.

    La première chose, c'est donc de lui parler du malaise avant d'envisager de changer carrément de labo ou de passer par l'ED, enfin il me semble !

  16. #13
    piwi

    Re : Arrêter ma thèse...

    Salut,

    Je pense avoir cerné où tu fais ta thèse. Ton équipe est une excellente équipe, très reconnue dans un très gros institut. Même si en ce moment tout n'est pas rose, la situation est en train de s'appaiser quand même. Vous êtes quand même nombreux non? Tu dois pouvoir te rapprocher d'un CR ou d'un post doc pour avancer. Il ne faut pas tout attendre de son directeur. Par la suite, si tu publies correctement, tu ne devrais avoir aucun mal à trouver un post doc de qualité, la lettre de recommandation devrait t'ouvrir bien des portes ^_^
    En un mot, je te conseille de faire un peu le dos rond, mieux vaut quand même terminer avec la thèse qu'avec rien du tout.

    Courage,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  17. #14
    geoffreyspot

    Re : Arrêter ma thèse...

    Salut mgn67.

    Alors tes interrogations sont bien légitimes. Et ton témoignage me touche car j'ai vécu une situation similaire.
    J'ai arrêté ma thèse après 2 ans et demi, à 6 mois de la fin de mon contrat. C'est aussi en sciences.
    J'avais un sujet mal défini, indéveloppable, qui au final ne m'intéressait plus du tout. Après moult et moult questionnements, et trifouillage de mon sujet dans tous les sens, je n'avais pas de résultat. Et moins j'avais de résultat, moins j'avais de motivation.
    Je me suis rendu à l'évidence que j'aurai pu avoir 3 ans de plus, ça n'aurait rien changé.
    J'ai décidé d'arrêter de me pourrir la vie. J'ai donc annoncé à mes directeurs de thèse que j'arrêtais. ça n'a pas été facile à prendre comme décision.
    Au final, j'ai ressenti un immense soulagement. Et j'ai pu m'arranger avec mon directeur pour aller au bout de mon contrat, en continuant les tâches d'assistanat et autres...
    Maintenant, j'envisage une reconversion totale. Mais avant, je vais prendre du temps avec ma compagne pour voyager un peu, se poser, faire le point. Je songe à reprendre une formation depuis le début : infirmier.
    Tout ça pour dire que, si ça ne te plait plus et que tu ne vois pas l’intérêt de continuer, arrête. On est tellement nombreux à se lancer dans des études longues sans toujours savoir ce qu'on veut. Y'a les chanceux qui tombent dans un milieu qu'ils adorent. Ceux qui continuent sans se poser de questions. Et ceux qui n'aiment pas. Au final comme disait l'autre, il n'y pas d'échecs, seulement des expériences.
    Et je pense que si tu te reconvertis, y'a des tas d'erreurs que tu ne commettras plus.
    Au final, écoute ton coeur, un peu ta raison bien sûr, faut bien gagner sa croûte. Mais il ne faut pas se sentir obligé ni coincé.
    Après j'avoue que lors d'une reconversion, tout commence, et la route est longue
    Mais au final, c'est bien de se poser des questions. Plutôt qu'être spectateur de sa vie. Bien que celle-ci nous échappe souvent.

    Bon courage à toi en tout cas.
    A plus

Discussions similaires

  1. arreter sa these
    Par denver72 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/04/2010, 19h46
  2. Arrêter de fumer
    Par kinette dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 19
    Dernier message: 04/03/2010, 11h16
  3. Arrêter de fumer, help!!
    Par Simba_du_31 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 63
    Dernier message: 03/02/2010, 20h18
  4. Continuer ou arrêter?
    Par baureale14 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/05/2009, 21h34